Parterres du château de Saint-Germain-en-Laye
Île-de-France

Que voir, que faire et visiter à Saint-Germain-en-Laye

Que voir, que faire et visiter à Saint-Germain-en-Laye ?

Saint-Germain-en-Laye est une ville historique animée de 45.000 habitants, située à 20 km à l’ouest de Paris.

Elle est célèbre pour son château royal dominant la Seine, habité par 29 rois de France.

C’est ici que sont nés Henri II, Charles IX et Louis XIV.

Le domaine royal est célèbre pour sa vaste terrasse dessinée par Le Nôtre, offrant un superbe panorama.

Saint-Germain-en-Laye offre toujours un centre ancien doté d’hôtels particuliers du XVIIe siècle et animé de nombreuses boutiques chics, ainsi qu’une belle forêt de chênes de 3500 hectares.

La ville royale compte aussi deux maisons d’hommes célèbres visitables : celles du compositeur Claude Debussy et du peintre Maurice Denis.

Quelles sont les meilleures activités à Saint-Germain-en-Laye ?

Où se promener en forêt de Saint-Germain-en-Laye ? Que visiter aux environs de Saint-Germain-en-Laye ?

Suivez l’itinéraire de balade de la souris ! 😉

Plan de Saint-Germain-en-Laye


Afficher une carte plus grande

Comment aller à Saint-Germain-en-Laye

Se rendre à Saint-Germain-en-Laye en voiture

Plusieurs options sont possibles pour se rendre à Saint-Germain-en-Laye depuis Paris.

Depuis la porte Maillot à Paris, suivre l’A 14 sous La Défense, puis l’A 86 direction Rueil-Malmaison et Versailles.

Sortez avant la section à péage et prenez la N 13 suivant la courbe de la Seine. Vous arrivez directement à Saint-Germain-en-Laye !

Depuis la porte de Saint-Cloud, suivez l’autoroute A 13, sortie Saint-Germain-en-Laye/Marly-le-Roi. Suivez la N 186, vous y êtes.

Enfin depuis le nord de l’Île-de-France, suivez la Francilienne (A 104) vers Cergy puis la N 184 dans le Val-d’Oise, en direction de Versailles. Vous traversez Conflans-Sainte-Honorine puis la forêt de Saint-Germain-en-Laye.

Se rendre à Saint-Germain-en-Laye en train

Vue sur le viaduc ferroviaire depuis la grande terrasse de Saint-Germain-en-Laye
Vue sur le viaduc ferroviaire depuis la grande terrasse de Saint-Germain-en-Laye

Empruntez le RER A, en direction de Saint-Germain-en-Laye. Comptez environ 25 mn de trajet selon votre point de départ dans Paris.

Vous sortez de la gare souterraine en plein centre, directement devant le château !

Pour l’anecdote historique, sachez que vous empruntez, en partie, la plus ancienne ligne ferroviaire de voyageurs en France, ouverte en 1837 sous Louis-Philippe !

Se rendre à Saint-Germain-en-Laye à vélo

Je vous invite à visiter le site de la Seine à vélo de Paris à la mer, qui vous indique précisément les itinéraires à suivre.

Les activités incontournables de Saint-Germain-en-Laye

  • le château de Saint-Germain-en-Laye, qui abrite le musée d’Archéologie nationale, une des plus riches collections au monde
  • la Grande Terrasse, dessinée par Le Nôtre, pour ses effets d’optique et le vaste panorama qu’elle offre sur la banlieue ouest
  • le jardin anglais du château, pour le charme de ses allées fleuries
  • la vieille ville de Saint-Germain-en-Laye, qui offre plusieurs hôtels particuliers et une grande animation
  • la charmante maison-musée du peintre nabi Maurice Denis, avec son jardin
  • la forêt de Saint-Germain-en-Laye, avec ses 3500 hectares de verdure et de balades

Visiter le château de Saint-Germain-en-Laye

Château de Saint-Germain-en-Laye
Château de Saint-Germain-en-Laye

Le château Vieux de Saint-Germain-en-Laye, était un des lieux de séjour favoris de plusieurs rois de France, dont François Ier et Henri IV.

Édifié au XIIe siècle par le roi Louis VI le Gros (celui du film « Les Visiteurs » !), il fut rebâti durant la Renaissance sur ses fondations médiévales.

Cour du château de Saint-Germain-en-Laye
Cour du château de Saint-Germain-en-Laye

On y trouve la chapelle Saint-Louis, fondée par le roi en 1234, qui constitue un chef d’œuvre du style gothique rayonnant.

Elle est antérieure de dix ans à la Sainte-Chapelle de Paris, mais elle n’en possède pas les magnifiques verrières.

Sainte-Chapelle du château de Saint-Germain-en-Laye
Sainte-Chapelle du château de Saint-Germain-en-Laye
Sainte-Chapelle du château de Saint-Germain-en-Laye
Intérieur de la Sainte-Chapelle du château
Sainte-Chapelle du château de Saint-Germain-en-Laye
Rosace (aveugle) de la Sainte-Chapelle du château

Levez la tête et regardez bien les clés de voûte : il s’agirait des seules sculptures existantes représentant le roi Saint Louis et sa famille de leur vivant…

Ce sont les plus anciennes représentations de la famille royale de France.

Sainte-Chapelle du château de Saint-Germain-en-Laye
Clé de voûte de la Sainte-Chapelle

Napoléon III transforme le château Vieux en musée des Antiquités nationales, récemment renommé musée d’Archéologie nationale.

Musée d’Archéologie nationale

Le vaste musée présente près de 30.000 pièces, du Paléolithique au début du Moyen Âge. C’est une des plus riches collections au monde !

La première salle après la billetterie expose de belles maquettes. Elles aident à comprendre comment étaient configurés le château Vieux et le château Neuf de Saint-Germain-en-Laye.

Ce dernier fut édifié par Henri II, la Cour séjournait dans l’un ou l’autre château durant ses séjours. Tombant en ruines, il fut acquis en 1776 par le comte d’Artois, futur Charles X. Mais il finit par le faire démolir… à l’exception du pavillon Henri-IV.

Ce dernier se situait au rebord du plateau, dans un espace aujourd’hui bâti à l’ouest du château Vieux.

Maquettes des châteaux de Saint-Germain-en-Laye, musée d'Archéologie nationale
Maquettes des châteaux de Saint-Germain-en-Laye, musée d’Archéologie nationale
Maquettes des châteaux de Saint-Germain-en-Laye, musée d'Archéologie nationale
Maquettes des châteaux de Saint-Germain-en-Laye
Maquettes des châteaux de Saint-Germain-en-Laye, musée d'Archéologie nationale
Maquette du château Vieux de Saint-Germain-en-Laye

Le musée d’Archéologie nationale s’étend sur deux niveaux, par ordre chronologique, du Paléolithique aux Mérovingiens.

Ne ratez pas la fameuse « Dame de Brassempouy », ou dame à la capuche, célébrité du musée. C’est une petite figurine (3,6 cm), connue pour être la plus ancienne représentation d’un visage humain ! (environ 25.000 ans avant J.-C.)

Dame-de-Brassempouy au musée d'Archéologie nationale, château de Saint-Germain-en-Laye
Dame-de-Brassempouy au musée d’Archéologie nationale, château de Saint-Germain-en-Laye
Dame-de-Brassempouy au musée d'Archéologie nationale, château de Saint-Germain-en-Laye
Dame-de-Brassempouy au musée d’Archéologie nationale, château de Saint-Germain-en-Laye

J’ai eu l’occasion d’y découvrir plusieurs intéressantes expositions temporaires thématiques durant l’hiver. 🙂

ATTENTION : le château fait l’objet de grands travaux de restauration. La section Gaule romaine du musée est fermée jusqu’en 2024.

Tarifs 2022 du musée d’Archéologie nationale

Le prix du billet d’entrée au musée d’Archéologie nationale, dans le château de Saint-Germain-en-Laye, en 2022 est de 6,00 €.

Gratuité pour les jeunes de moins de 26 ans, les chômeurs ou bénéficiaires du RSA, les personnes handicapées, les enseignants… et le 1er dimanche du mois.

Horaires du musée d’Archéologie nationale

Le musée d’Archéologie nationale, dans le château de Saint-Germain-en-Laye, est ouvert tous les jours sauf le mardi de 10 h à 17 h.

ça pourrait fermer plus tard, surtout en haute saison ! Mais il est vrai qu’on ne s’y bouscule pas, ce qui est dommage avec de telles collections !

Infos actualisées sur le site officiel du musée d’Archéologie nationale

Fossés du château de Saint-Germain-en-Laye

Dans les fossés (en herbe) du château, deux allées couvertes mégalithiques ont été remontées.

Allée couverte, fossés du château de Saint-Germain-en-Laye
Allée couverte, fossés du château de Saint-Germain-en-Laye

Un peu plus loin, devant un bunker (!), remarquez une curiosité : un morceau de la colonne trajane à Rome !

Moulage de la colonne trajane, fossés du château de Saint-Germain-en-Laye
Moulage de la colonne trajane, fossés du château de Saint-Germain-en-Laye

C’est une galvanoplastie d’un tronçon de la fameuse colonne, qui orne le forum romain…

Terrasse du château de Saint-Germain-en-Laye

Grande terrasse de Saint-Germain-en-Laye
Grande terrasse de Saint-Germain-en-Laye

Le domaine national de Saint-Germain-en-Laye est célèbre pour sa Grande terrasse.

Elle longe la forêt et domine de 60 mètres la boucle de la Seine et une partie de la banlieue ouest de Paris.

Elle fut dessinée par André Le Nôtre (1613-1700) sous le règne de Louis XIV.

Longue de 1945 m (1000 toises) et large de 30 m, elle constitue un chef-d’œuvre d’optique et de perspective ! 😉

De son point de départ, elle semble plus courte qu’elle n’est en réalité. Et notez qu’elle ne se rétrécit pas avec la distance, comme le voudraient les lois de l’optique ! Le Nôtre l’a en effet élargie progressivement avec l’éloignement !

Perspective de la grande terrasse de Saint-Germain-en-Laye
Perspective de la grande terrasse de Saint-Germain-en-Laye

Panorama de la terrasse

Le long de la balade sur la Grande terrasse de Le Nôtre, on peut admirer le vaste panorama sur la vallée de la Seine, immédiatement à l’ouest de Paris.

Vue depuis la grande terrasse de Saint-Germain-en-Laye
Vue depuis la grande terrasse de Saint-Germain-en-Laye (avec ma cousine Joséphine !)

Du nord au sud, on observe successivement les toits du château de Maisons-Laffitte dominant la ville, Sartrouville, avec au fond Cormeilles-en-Parisis, au pied des buttes du Parisis dans le Val-d’Oise.

On remarque nettement sur le flanc de la butte la gigantesque carrière de gypse de Cormeilles-en-Parisis !

Vue sur les buttes du Parisis depuis la grande terrasse de Saint-Germain-en-Laye
Vue sur les buttes du Parisis depuis la Grande terrasse de Saint-Germain-en-Laye

En face de la terrasse, très reconnaissable avec ses tours, c’est le quartier d’affaires de La Défense.

Puis à droite le Mont-Valérien, surmonté de son fort, qui cache en partie la tour Eiffel.

Plus au sud, la première colline boisée est celle de la forêt de la Malmaison, qui domine la ville de Rueil-Malmaison.

Vue sur le mont Valérien depuis la grande terrasse de Saint-Germain-en-Laye
Vue sur le mont Valérien depuis la grande terrasse de Saint-Germain-en-Laye

Enfin tout à droite, on remarque les coteaux boisés dominant la boucle de la Seine : Bougival, dans la trouée, Louveciennes, avec son fameux aqueduc alimentant Versailles sous Louis XIV, et enfin Marly-le-Roi.

Pavillon Henri-IV

Pavillon Henri-IV à Saint-Germain-en-Laye
Pavillon Henri-IV à Saint-Germain-en-Laye

A son extrémité méridionale, la terrasse donne accès au pavillon Henri-IV.

C’est l’un des seuls vestiges du château Neuf de Saint-Germain-en-Laye, édifié par Henri IV et détruit au XVIIIe siècle.

C’est dans ce pavillon que fut ondoyé le jeune dauphin, futur roi Louis XIV.

A cette époque de forte mortalité infantile, on ondoyait avant même de baptiser, afin d’assurer le salut aux enfants qui mourraient en très bas âge…

Jardin anglais du château de Saint-Germain-en-Laye

Jardin anglais du château de Saint-Germain-en-Laye
Jardin anglais du château de Saint-Germain-en-Laye

Outre la terrasse, ne ratez pas le joli jardin anglais au nord des parterres du château.

Il offre des allées sinueuses, ses pelouses et ses magnifiques lilas au printemps !

Jardin anglais du château de Saint-Germain-en-Laye
Jardin anglais du château de Saint-Germain-en-Laye
Écureuil au jardin anglais du château de Saint-Germain-en-Laye
Écureuil au jardin anglais du château de Saint-Germain-en-Laye

Parterres du château

Parterres du château de Saint-Germain-en-Laye
Parterres du château de Saint-Germain-en-Laye

Les parterres du château sont superbement fleuris en saison, comme ici en avril sur les photos.

Parterres du château de Saint-Germain-en-Laye
Parterres du château de Saint-Germain-en-Laye

Horaires du domaine national de Saint-Germain-en-Laye

Plan du domaine national de Saint-Germain-en-Laye
Plan du domaine national de Saint-Germain-en-Laye

Le domaine national de Saint-Germain-en-Laye (terrasse, parterres et jardin anglais) est ouvert gratuitement.

Les grilles ouvrent à 8 h du matin toute l’année. La fermeture varie de 17 h l’hiver (novembre à février), à 20 h 30 l’été (mai à août).

Fermeture à 19 h 30 en mars, avril et septembre, 18 h 30 en octobre.

L’accès est autorisé aux chiens, et aux vélos, à faible vitesse.

Vieille ville de Saint-Germain-en-Laye

La vieille ville de Saint-Germain-en-Laye offre plusieurs rues piétonnes au tracé médiéval. Elles sont bordées de quelques hôtels particuliers datant généralement du règne de Louis XIV.

On y trouve de nombreux commerces, plus ou moins chics, et la belle place du marché, en triangle et dominée par le joli bâtiment de la Poste.

Place du Marché à Saint-Germain-en-Laye
Place du Marché à Saint-Germain-en-Laye

L’église Saint-Germain, en forme de temple grec, fait face au château. C’est un lourd édifice néoclassique consacré en 1827.

Si l’extérieur est pour le moins sévère, allez jeter un coup-d’œil à l’intérieur aux jolies fresques d’Amaury-Duval (1857).

Remarquez également la belle chaire (prévue pour Versailles !), le tombeau du roi Jacques II Stuart, mort en exil à Saint-Germain et les grandes orgues.

Rue au Pain à Saint-Germain-en-Laye
Rue au Pain à Saint-Germain-en-Laye

Rue au Pain, on peut visiter librement le maison natale du compositeur Claude Debussy.

On peut aussi faire un détour par la pâtisserie Grandin, qui compose depuis 1822 des merveilles évoquant la région et son histoire ! (13, rue au Pain) 😉

Maison de Claude Debussy

La maison de Claude Debussy est un vieil immeuble du centre historique (38, rue au Pain), qui abritait autrefois l’office de tourisme au rez-de-chaussée.

A l’étage, un petit musée gratuit a été aménagé dans l’appartement natal du compositeur Claude Debussy (1862-1918).

ATTENTION : fermé pour travaux en 2022.

Musée départemental Maurice Denis

Le musée départemental Maurice Denis (2 bis, rue Maurice-Denis) est aménagé dans la maison du célèbre peintre nabi (1870-1943). Vous avez admiré ses jolies toiles symbolistes au musée d’Orsay ? 😉

Découvrez ici sa maison et la chapelle de l’ancien hôpital royal, qu’il a entièrement décoré ainsi que le joli jardin avec roseraie et potager ! (ce dernier en libre accès)

Infos pratiques sur le site du musée départemental Maurice-Denis

Espace d’exposition Paul-et-André Vera

L’espace d’exposition Paul-et-André Vera (2, rue Henri-IV) accueille des expositions temporaires.

On peut y voir ponctuellement une sélection des collections du musée municipal de Saint-Germain-en-Laye, fermé depuis… 1979 (sic).

Et dire qu’il abrite une rare toile de Jérôme Bosch, L’Escamoteur

Apothicairerie royale de Saint-Germain-en-Laye

L’apothicairerie royale de Saint-Germain-en-Laye (3, rue Henri-IV) présente une collection de pots de faïence, vases et boîtes en bois des anciennes pharmacies de deux hôpitaux royaux.

Accès gratuit mais horaires très restreints, sur rendez-vous à l’office de tourisme.

Avis de la souris sur Saint-Germain-en-Laye

Saint-Germain-en-Laye est une agréable cité royale, avec son centre ancien animé de nombreuses boutiques, ses ruelles d’origine médiévale et son ambiance chic.

Elle offre trois musées différents et variés, ainsi qu’une belle forêt.

C’est donc un lieu de promenade recommandé par la souris, surtout avec une aussi bonne accessibilité ! 😉

Grande terrasse de Saint-Germain-en-Laye
Grande terrasse de Saint-Germain-en-Laye

Forêt de Saint-Germain-en-Laye

vue sur la forêt de saint germain en laye
la forêt de Saint-Germain vue depuis Conflans-Sainte-Honorine

La forêt de Saint-Germain-en-Laye occupe 3500 hectares d’une boucle de la Seine, entre le centre de la ville, au sud, et Conflans-Sainte-Honorine, au nord.

C’est une ancienne forêt de chasses royales, bien aménagée avec de nombreux carrefours en étoile.

Au nord, on peut y découvrir le pavillon de chasse de la Muette, édifié sous Louis XV en 1775.

Elle est très différente de ses voisines, la forêt de Marly, au sud, et la forêt de Montmorency, dans le Val-d’Oise.

Elle est un peu plus vaste, mais aussi assez plate, essentiellement peuplée de chênes et de hêtres (et non de châtaigniers).

On y trouve quelques curiosités : le vaste étang du Corra (15 ha) avec ses canards au nord, le château du Val, œuvre de Jules Hardouin-Mansart, la mare aux canes ou encore la maison d’éducation de la Légion d’Honneur, dans le couvent des Loges.

Chaque été se tient en forêt la fête des Loges, depuis 1652 !

Que voir autour de Saint-Germain-en-Laye

Le parc de Marly-le-Roi
Le parc de Marly-le-Roi

Que faire autour de Saint-Germain-en-Laye ?

La région de Saint-Germain-en-Laye, lieu de résidence des rois de France sous les Bourbons, est riche de nombreux domaines royaux historiques :

Au nord de Saint-Germain-en-Laye, il faut absolument visiter le magnifique château de Maisons-Laffitte, chef-d’œuvre de François Mansart.

Au nord de la forêt, sur l’autre rive de la Seine, au confluent de l’Oise, Conflans-Sainte-Honorine est la capitale française de la batellerie.

On peut y découvrir l’animation de son port fluvial et son intéressant musée du transport fluvial.

Plus méconnu, l’arboretum de Chèvreloup à Versailles-Roquencourt offre 200 ha d’arbres à la promenade botanique.

Le musée du Jouet à Poissy est à découvrir pour sa riche collection de poupées, peluches et jouets anciens ! 😉

5/5 - (16 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *