Que voir, que faire et visiter à Barbizon, le village des peintres paysagistes

village de BarbizonBarbizon est un village de 1200 habitants, situé à 50 km au sud-est de Paris, à l’orée de la forêt de Fontainebleau, dans le parc naturel régional du Gâtinais français.

Avec Auvers-sur-Oise et Giverny, au nord-ouest de Paris, c’est un des villages ayant le plus marqué l’histoire de la peinture aux environs de la capitale.

Aujourd’hui, on vient y voir le cadre de vie de Théodore Rousseau, Jean-François Millet, Diaz de la Pena ou Camille Corot.

On visite l’auberge Ganne qui les accueillait et le cadre du chaos d’Apremont en forêt de Fontainebleau, parcouru par le circuit des peintres de Barbizon.

Que voir, que faire et visiter en une journée à Barbizon ? Quels sont les incontournables ? Où se promener en forêt autour du village de Barbizon ? Suivez la souris ! 😉





Comment aller à Barbizon


Afficher une carte plus grande

Se rendre à Barbizon en voiture

plan de BarbizonIl suffit d’emprunter l’autoroute A6 et de sortir en direction de Fontainebleau. Encore 6 km sur la N 37/D 637, puis sortez à Barbizon. Vous y êtes !

Un parking gratuit se situe derrière la Grande rue, rue Théodore-Rousseau, face à l’office de tourisme.

Se rendre à Barbizon en train

Vraiment pas simple ! Le plus facile est de prendre un train au départ de la gare de Lyon à Paris, jusqu’à Melun ou Fontainebleau, puis un taxi.

Petite histoire de Barbizon




village de Barbizon

auberge Ganne et Grande-Rue

Au début du XIXe siècle, Barbizon n’est un minuscule hameau de bûcherons et de carriers, à l’orée de la vaste forêt de Fontainebleau.

Durant les années 1820, de jeunes peintres viennent y séjourner, attirés par la peinture sur le motif en forêt.

Ces artistes révolutionnaires décident de peindre à l’extérieur, et plus enfermés dans un atelier ! C’est l‘Ecole de Barbizon

Ils séjournent à l’auberge Ganne, y partagent leurs repas… et décorent les murs les jours pluvieux ! La journée, ils passent leur temps à peindre en forêt.

Rousseau et Millet s’installent définitivement au village. Díaz de la Peña y vit un temps, dans une fort jolie maison de la Grande-Rue. D’autres, comme Camille Corot, ne font que passer…

maison de Diaz de la Pena à Barbizon

maison de Diaz de la Pena

Les paysagistes de Barbizon ouvrent la voie à un célèbre mouvement pictural : l’impressionnisme. Monet, Sisley, Renoir privilégient les bords de rivière et parcourent l’Ile-de-France, tout en ayant éclairci leur palette…

Le village de Barbizon

Aujourd’hui, le village de Barbizon est une longue rue bordée de lieux de souvenir ouverts à la visite, de galeries d’art, d’hôtels et de restaurants (assez chers !), environné de belles maisons, souvent des résidences secondaires.

Barbizon Barbizon Barbizon

Joli, mais on est loin de l’ambiance rustique d’antan !

La Grande-Rue de Barbizon est ponctuée de plaques commémoratives, et de jolies reproductions d’œuvres célèbres, réalisées en mosaïque.

Barbizon Barbizon Barbizon

Musée départemental des peintres de Barbizon, auberge Ganne

L’auberge Ganne est ouverte en 1822 par un garde-champêtre. Les jeunes peintres viennent y séjourner, y partager une ambiance conviviale, et paient parfois leurs repas en décorant la maison et son mobilier !

Aujourd’hui, la maison est devenue le musée départemental des peintres de Barbizon.

On y voit au rez-de-chaussée les salles de l’auberge, joliment mises en valeur. Madame Ganne fabriquait même des fromages de Brie ! 🙂

auberge Ganne à Barbizon auberge Ganne à Barbizon auberge Ganne à Barbizon auberge Ganne à Barbizon auberge Ganne à Barbizon

A l’étage, quelques salles exposent des toiles de peintres de l’école de Barbizon, et quelques unes plus récentes.

Sachez toutefois que les œuvres les plus célèbres sont situées dans les grands musées parisiens que sont le Louvre et Orsay !

auberge Ganne à Barbizonbarbizon aubergeauberge Ganne à Barbizonauberge Ganne à Barbizonauberge Ganne à Barbizon

Horaires et tarifs du musée des peintres de Barbizon

Le musée départemental des peintres de Barbizon est ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30 et jusqu’à 18h en juillet et août.

Le prix du billet est de 6€ en plein tarif, 4€ en tarif réduit (plus de 65 ans, -26 ans, habitants de la commune). C’est gratuit pour les demandeurs d’emploi, personnes aux minima sociaux ou en situation de handicap.

Toutes les infos sur le site officiel.

Maison-atelier de Théodore-Rousseau

Annexe du musée, la petite maison-atelier de Théodore-Rousseau se situe juste à gauche de l’église du village, derrière le monument aux morts.

Elle accueille les expositions temporaires. Aucune n’ayant lieue lors de ma visite durant l’été 2021, pas de visite !

placette à Barbizon (église et atelier de Rousseau)

Maison-atelier de Jean-François Millet

maison atelier de Millet à BarbizonCette modeste maison a peu changé d’apparence extérieure depuis le XIXe siècle. A l’intérieur, l’atelier et la salle commune accueillent des expositions de tableaux.

J’ai visité la maison-atelier de Jean-François Millet il y a pas mal d’années. Mais lors de mon dernier passage, je suis tombée pile lors de la semaine estivale de fermeture !

Donc pas de photos de l’intérieur à vous présenter, décidément… 🙁

Horaires et tarifs de la maison de Jean-François Millet

Le musée est ouvert de 10h à 12h30 et de 14h à 18h, sauf le mardi, et les mercredi de novembre à mars.

Le prix du billet est de 5€ en plein tarif, 4€ pour les 4-12 ans.

Infos sur le site officiel.

Circuit des peintres de Barbizon en forêt de Fontainebleau

Un balisage jaune permet de parcourir le chaos d’Apremont, étonnant site de la forêt de Fontainebleau, constitué de rochers de grès aux formes étranges, arpenté par les peintres paysagistes.

Le circuit des peintres de Barbizon part directement du village, mais on peut s’approcher des gorges d’Apremont en voiture. Un parking se situe à l’entrée du chaos rocheux, au carrefour du Bas-Bréau, à environ un kilomètre du village.

Sur un rocher proche du village (dès l’entrée en forêt à 150 mètres à droite en grimpant sur le chaos), se situe le monument de Millet et Rousseau. C’est un médaillon de bronze scellé au rocher, par Chapu, en hommage aux deux peintres.

plaque des peintres rochers barbizon

Saviez-vous qu’une réplique du médaillon existe… au pied du célèbre mont Fujiyama ? En effet, les peintres de Barbizon sont très admirés au pays du soleil levant ! Un musée rassemblant d’authentiques tableaux y a été ouvert.

En 1971, l’empereur du Japon Hirohito, est même venu à Barbizon pour déguster des escargots à l’auberge du Bas Bréau ! Aujourd’hui, les Chinois sont également nombreux à se passionner pour la peinture de Barbizon.

A deux pas du médaillon, une plaque rappelle le centenaire de la création en 1853 de la première réserve artistique en forêt de Fontainebleau, à la demande du peintre Théorodore Rousseau.

Ces réserves artistiques sont aujourd’hui des réserves dites « biologiques », dans lesquelles on laisse la forêt se développer naturellement, sans exploitation humaine.

Ne manquez pas de vous promener au milieu des rochers aux étrangers formes ! Ça grimpe un peu (aie les pattes !) mais ça vaut le coup. Tout en haut, la vue est sublime ! Un vrai bol d’air !

chaos d'Apremont près de Barbizon chaos d'Apremont près de Barbizon chaos d'Apremont près de Barbizon chaos d'Apremont près de Barbizon

Avis de la souris sur Barbizon

Barbizon offre une immersion dans l’époque des peintres paysagistes du XIXe siècle, surtout pour ses lieux de souvenir et lors d’une promenade en forêt dans le chaos d’Apremont.

Le village est joli et propret, on remarque de très belles maisons. Mais l’opulence qu’il respire, ainsi que l’ambiance un brin touristique, n’ont plus qu’un lointain rapport avec les peintres désargentés venus trouver ici refuge dans un hameau à l’orée de la forêt il y a près de deux siècles…

A voir surtout, l’auberge Ganne, que j’ai bien aimée, et une promenade en forêt de Fontainebleau, parmi les 30.000 rochers de grès aux formes étranges ! 🙂

girouette à Barbizon

Que voir autour de Barbizon ?

Après votre promenade à Barbizon, découvrez :

  • La forêt de Fontainebleau, avec le massif des Trois-Pignons, pour ses étonnants chaos rocheux et ses réserves biologiques
  • Le château de Courances, pour son magnifique parc de 75 hectares et son remarquable jardin japonais
  • Milly-la-Forêt, charmante bourgade du Gâtinais français célèbre pour ses plantes médicinales, à découvrir pour la maison de Jean Cocteau, la chapelle dans laquelle il est enterré, et l’étonnant « Cyclop », œuvre déjantés de Jean Tinguely et Niki de Saint-Phalle
  • le parc naturel régional du Gâtinais français
  • et bien sûr le château de Fontainebleau, magnifique palais où se déroulèrent de nombreux évènements de l’histoire de France

A deux pas de Barbizon, si vous êtes en voiture ou à vélo, allez jeter un coup d’œil au château de Fleury-en-Bière. Fermé à la visite, on peut toutefois l’admirer depuis l’entrée.

Ce magnifique ensemble fut édifié au XVIe siècle, tout comme le château de Courances, pour Cosme Clausse, secrétaire des finances du roi Henri II.

Si vous aimez les villages de peintres, rendez-vous au nord de Paris pour découvrir Auvers-sur-Oise ! 😉

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 4,00 sur 5)

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *