Que voir et visiter dans le centre commerçant de Palerme : balade en photos dans le centre historique

Le centre historique de Palerme en Sicile est étendu et se divise lui-même en plusieurs quartiers. Nous allons nous focaliser ici sur le « centre commerçant » et touristique, partie du centre ville où se concentrent les principaux axes de circulations (piétons ou automobiles) et les commerces, puis au quartier du Capo et aux plus belles églises du centre. 🙂





Plan du centre historique de Palerme


Afficher une carte plus grande

Les principaux axes du centre historique de Palerme




la Martorana, église de PalermeOn retrouve trois grands axes : le Corso Vittorio Emanuele part du port de plaisance pour rejoindre la Porta nuova à l’ouest (porte qui marque plus ou moins la fin du centre historique).

La Via Maqueda est un axe nord-sud en partie piétonnisé où se bousculent les petites échoppes (plutôt des snacks-kebab et cantines pakistanaises dans sa partie proche de la gare, et des magasins de vêtements et boutiques touristiques plus au nord, avant d’arriver au Teatro Massimo).

La Via Roma, elle, part de la gare et se dirige vers le nord (elle change de nom ensuite, mais cet axe traverse la ville entièrement), rue où l’on retrouve les boutiques de marques (italiennes surtout, logique !), le grand magasin La Rinascente et des boutiques plus luxueuses au nord.

C’est aussi le principal axe des bus et des voitures qui traversent les ville (ça c’est moins sympa !). Nous verrons donc ici ces axes et leurs alentours.

La gare centrale de Palerme

Point de départ du centre-ville et lieu où vous serez peut-être amené à vous rendre, la gare principale se situe au sud de la ville historique et permet de se déplacer dans le reste de la Sicile (il ne faut cependant pas être trop pressé…).

Le bâtiment principal est plutôt pas mal, même si les alentours ne sont pas très emballants (plutôt sales et quelque peu délabrés). L’intérieur est plutôt moderne, et constitue un refuge pour les pauvres chiens errants qui viennent y dormir, même en journée… Elle se situe sur la piazza Giulio Cesare, porte d’entrée de la Via Roma.

La Via Roma

via Roma à PalermeElle part donc de la gare centrale et se dirige vers le nord. Il s’agit d’une des principales artères de shopping du centre-ville.

Elle fut percée à la fin du XIXe siècle – début XXe,  et possède donc moins de bâtiments anciens que le corso Vittorio Emanuele ou la Via Maqueda.

On y trouve plutôt des beaux immeubles bourgeois, en général en bon état, lorgnant vers le style « Liberty« , la version italienne de l’Art nouveau.

Malheureusement notre temps étant limité et la nuit tombant relativement tôt, nous n’avons pu la parcourir entièrement de jour, mais pour ce que j’en ai vu, je l’ai trouvé plutôt pas mal et je vous conseille donc d’y flâner un peu !

Elle tranche un peu avec les ruelles plus « déglinguées » du centre historique.

La Via Maqueda

Les Quattro Conti

Quattro Conti

Il s’agit d’un axe incontournable de la ville ! On y dénombre plusieurs palais, certains restaurés et d’autres… moins. Dommage !

Au croisement avec le Corso Vittorio Emanuele se trouve les Quattro Canti (les quatre coins), quatre fontaines aux coins des immeubles à l’angle des rues.

Une vraie mise en scène de théâtre ! Très italien tout ça, et surtout, très beau !

Au nord on arrive devant le Teatro Massimo, salle de spectacle du XIXe siècle, une des plus grandes d’Italie.

Il peut se visiter, mais nous n’avons malheureusement pas eu le temps… Horaires et infos sur le site officiel. Sur la place devant, on trouve des kiosques de style Liberty.

La piazza Pretoria

piazza Pretoria à PalermeBordant la Via Maqueda, la piazza Pretoria est une des plus baroques et des plus belles de Palerme !

En plus de l’hôtel de ville se trouve l’église Sainte-Catherine, une des plus intéressantes de la ville, à l’intérieur très baroque !

Elle était malheureusement fermée pour travaux quand nous y étions… ggr ! C’est que je voulais la voir moi !

Coup de cœur pour la magnifique fontaine Pretoria, ou Fontana della vergogna (fontaine de la honte, ainsi nommée par les sœurs du couvent d’à côté, choquées par la présence des statues masculines laissant apparaître leurs attributs !).

Cette grande fontaine, qui compte bon nombre de statues, était à l’origine destinée à Florence… Encore plus belle de nuit, quand elle est éclairée !

La piazza Bellini

Piazza Bellini de PalermeJouxtant la piazza Pretoria, on y trouve deux églises représentatives de l’art arabo-normand qui fleurit dans la ville, véritables symboles de Palerme !

Très impressionnant, et une des plus belles images de la ville selon moi !

Il s’agit tout d’abord de l’église Sainte-Marie-de-l’Amiral (XIIe siècle), plus connue sur le nom de la Martorana, dédiée au culte orthodoxe et dont l’intérieur est orné de mosaïques byzantines.

Attention, entrée payante, 2,00 €, ou 3 € pour les deux églises voisines, de 9 h à 13 h et 15 h 30 à 17 h 30 aux dernières nouvelles (horaires plus larges l’été en principe). Mais nous avons profité de la fin d’une célébration d’un mariage pour y jeter un coup d’œil… 😉

L’autre est l’église San Cataldo, avec ses coupoles rouges (entrée payante elle aussi, mais après renseignements, intérieur très sobre voire dépouillé, nous avons donc passé notre chemin).

Pour les touristes un peu perdus, vous pourrez aller vous renseigner à l’office de tourisme sur la place (où ils ne parlent pas très bien anglais…). Apparemment la pizzeria sur la place est pas mal, mais nous n’avons pas eu l’occasion de tester ! (on ne sait pas s’ils servent du Bellini…)

Le Corso Vittorio Emanuele

corso Emanuela à PalermeLe Corso croise la Via Maqueda aux Quattro Canti. Il part du port pour se diriger plein ouest vers la Porta Nuova.

Là aussi j’ai pu admirer des palais, églises, boutiques touristiques, quelques cafés…

Nous avons pu pousser la porte de quelques palais pour admirer leurs belles cours intérieures, notamment celle d’une Bibliothèque municipale (ancien palais reconverti).

Non loin des Quattro Canti, le corso est bordé par la piazza Bologni, où trône une imposante statue de Charles Quint (ne pas oublier que la Sicile fut espagnole !).

Un côté de la place est bien repeint, l’autre est encore délabré ! Une synthèse de Palerme finalement… On y trouve quelques terrasses de cafés, ce n’est pas désagréable.

Le quartier du Capo

une rue du Capo à PalermeCet étonnant quartier se situe au nord du corso Vittorio Emanuele (au sud, c’est le quartier de l’Albergheria) et constitue une sorte de grand marché.

Certains le comparent aux souks de l’Afrique du Nord ! On trouve un peu de tout au marché du Capo, à des prix très raisonnables !

Là aussi, des églises (dont certaines à l’abandon…) des placettes, des bâtiments délabrés et d’autres refaits…

Le quartier semble être le repère des chats errants (on y trouve à manger, ils sont pas bêtes !). Mais à part cette mauvaise fréquentation, pas d’autres soucis à signaler !

Je l’ai trouvé encore authentique et j’ai bien apprécié ma promenade dans ses ruelles plutôt étroites, l’ambiance des marchés… Cela dépayse un peu !

Les églises du centre de Palerme

Palerme est truffée d’églises ! Malheureusement, certaines sont complètement fermées et abandonnées, d’autres le sont pour travaux, d’autres ayant des horaires vraiment restreints, impossible d’être partout en même temps ! Au cours de nos pérégrinations dans la ville nous avons donc pu pousser la porte de certaines, parfois par hasard…

J’ai pu voir San Giuseppe dei Teatini, vers les Quattro Canti, juste en face de la Piazza Pretoria, toute baroque (comme beaucoup d’églises à Palerme…) mais malheureusement pratiquement pas éclairée, ce qui rend mal en photo (on a fait comme on a pu pour vous rapporter des images !) 😉 

La très belle église du Santissimo Salvatore (le très saint Sauveur), de forme plutôt ronde et tout en stuc (beaucoup de de stuc dans les églises de Palerme, plus qu’ailleurs en Italie), est elle située sur le Corso Vittorio Emanuele.

Sur la Via Maqueda nous avons pu voir l’église Santa-Ninfa, plus simple, mais avec une coupole décorée de trompe-l’œil.

Par hasard, nous avons pu entrer dans l’église Saint-Antoine-de-Padoue, vers la gare.

Dommage de ne pas avoir pu voir l’église des Jésuites (Chiesa del Gesù), apparemment une des plus belles, mais très peu souvent ouverte (et pas d’horaires sur la porte, pratique, n’est-ce pas ?!)

Un site qui recense les monuments, musées et églises de Palerme avec les horaires (très) théoriques, c’est ici.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (5 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Découvrez le quartier de la Kalsa

Revenez à l’article principal

One Response to Que voir et visiter dans le centre commerçant de Palerme : balade en photos dans le centre historique

  1. Hélène Roy dit :

    Très contente de constater que vous avez visité Palerme, chère Souris. Malheureusement pour nous, nous allons devoir allonger notre séjour à cause de vos nombreuses découvertes!
    Toujours un plaisir de vous lire. Mieux qu’un guide de voyage! Et quelles photos! Félicitations et merci pour votre générosité!
    Dommage pour nous, Nord-Américains qui ne pouvons partir pour 3-4 jours de découvertes en Europe!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *