Les 10 plus belles églises et cathédrales de Saint-Pétersbourg

Saint-Pétersbourg, ancienne capitale des tsars et de l’Empire russe, offre quelques belles églises et autres lieux de culte que je vous propose de découvrir ici !

Mon TOP 10 :

  • La cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-sang-versé et ses superbes mosaïques
  • La cathédrale Saint-Isaac, la plus grande de la ville
  • La cathédrale Saint-Nicolas-des-marins, toute bleue !
  • La cathédrale Notre-Dame-de-Kazan, miniature de Saint-Pierre-de-Rome
  • La cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul, nécropole impériale
  • L’église Notre-dame-de-Vladimir, fleuron du baroque pétersbourgeois
  • La laure Alexandre-Nevski, grand monastère
  • La cathédrale de Smolny, chef-d’œuvre baroque
  • La mosquée, au style d’Asie centrale
  • La grande synagogue Chorale, deuxième plus grande d’Europe

Sachez cependant que ce n’est pas la ville russe qui en compte le plus, et que leur architecture reste différente des églises orthodoxes classiques. Ici, elles arborent parfois un look plus « européen », et le paysage pétersbourgeois n’est pas ponctué de bulbes, comme à Moscou par exemple.

Cependant, quelques églises apparaissent vraiment comme des incontournables ! Petit récapitulatif…

 

La cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-sang-versé

cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-sang-verséOuf, quel nom ! Située en plein cœur de la ville, à deux pas de la perspective Nevski, elle trône fièrement au bord du canal Griboïedov. Probablement la plus connue, et la plus « russe » aussi, avec des magnifiques bulbes colorés, elle semble tout droit sortie d’un conte de fées !

Inspirée de Saint-Basile-le-Bienheureux de Moscou, on la repère de loin et on n’a qu’une envie : s’en rapprocher, l’admirer, puis la visiter !

Elle fut érigée entre 1883 et 1907 et porte ce nom car c’est ici que le tsar Alexandre II fut mortellement blessé. Dire qu’il essayait de faire des réformes, hum.

L’intérieur est grandiose et éblouit autant que l’extérieur, avec ses magnifiques 7000 m2 de mosaïques dans le plus pur style byzantin. Pour l’anecdote, c’est l’église au monde qui en compte le plus, et oui ! J’y suis restée une heure et je n’arrivais plus à décoller tellement je trouvais ça beau.

Il vous en coutera 250 roubles pour entrer (soit environ 3,5€).

Cliquez ici pour découvrir plus de détails et photos

La cathédrale Saint-Isaac

Saint-Pétersbourg Saint-IsaacUn des monuments les plus imposants de la ville et une des plus grandes églises d’Europe, son dôme domine la ville ! Si l’extérieur néo-classique est pour le coup un peu (beaucoup) mastoc et froid (rien à voir avec Saint-Sauveur…) l’intérieur lui, est tout en marbre, jade et lapis-lazuli.

Un autre incontournable selon moi ! N’hésitez donc pas à pousser ses lourdes portes (imitations de celle du Baptistère de Florence) pour en prendre plein la vue.

La décoration est déjà moins typiquement russe mais toujours grandiose ! Pour l’anecdote, après l’effondrement de plusieurs premières églises, c’est un Français, Auguste Ricard de Montferrand, qui fut sélectionné pour édifier la cathédrale. Et oui, les Français avaient la côte… Cependant, on lui refusa d’être inhumé dans l’église car il n’était pas orthodoxe. Ah, les religieux et la tolérance, hum.

Il vous en coutera là aussi 250 roubles pour entrer.

Cliquez ici pour plus d’infos, de photos, et découvrir la superbe vue depuis la colonnade !

La cathédrale Saint-Nicolas-des-marins

Saint Petersbourg Saint Nicolas des marinsUn peu plus excentrée, elle borde elle aussi le canal Griboïedov ainsi que le canal Krioukov, pour une vue digne d’une carte postale !

Plus ancienne que les deux autres, elle fut érigée entre 1753 et 1762 dans un style typique du baroque pétersbourgeois, pour le plaisir de nos yeux (du moins les miens, j’espère qu’elle vous plaira aussi).

Pour changer un peu, c’est surtout sa couleur qui attire. En effet, elle est toute bleue et blanche ! Hormis l’église bleue de Bratislava, cette couleur est peu répandue en Europe de l’ouest, alors ça change ! Pour ma part, j’avais donc très envie de la voir.

Toujours en fonction contrairement aux précédentes, son accès est gratuit mais les touristes ne peuvent normalement pas circuler dans toute l’église, et les photos y sont interdites. J’ai pu en faire une pour rapporter en souvenir, ouf !

Cliquez ici pour découvrir plus de détails et photos

La cathédrale Notre-Dame-de-Kazan

Saint Petersbourg Notre Dame de KazanAutre classique et monument majeur de Saint-Pétersbourg, même si je dois avouer qu’elle ne fut pas ma préférée !

Bordant la perspective Nevski, les « Champs-Élysées » de la ville, elle en impose avec sa colonnade, imitation de Saint-Pierre-de-Rome ! Édifiée au début du 19e siècle, elle arbore une décoration intérieure très néo-classique, avec pas mal de dorures !

L’intérêt réside surtout dans la ferveur des Russes qui font la queue pour embrasser l’icône de la Vierge de Kazan (enfin sa copie). Photos également interdites (en fait elles le sont dans quasiment toutes les églises encore ouvertes au culte) j’ai tout de même pu en faire deux !

La cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul

La cathédrale, la plus ancienne de la ville, fut dessinée par un architecte suisse, Domenico Trezzini, et ne ressemble en rien à une église russe ! On se croirait en Autriche ou en République Tchèque ! Pierre Ier n’aimait pas les bulbes, contrairement à moi…

Il s’agit de la nécropole impériale, où reposent donc tous les Romanov.

Cliquez ici pour découvrir plus de détails et photos sur la forteresse

 

L’église Notre-Dame-de-Vladimir

notre-dame-de-vladimir à Saint-PétersbourgAprès l’église bleue, place à la jaune ! Il faudra un peu s’éloigner du centre cette fois (mais juste un peu) pour découvrir cette église inaugurée en 1783.

Il s’agit d’un synthèse réussie de l’architecture traditionnelle russe (vivent les bulbes !) et du baroque d’inspiration européenne.

Malheureusement en partie en travaux, j’ai quand même apprécié de la voir. Là encore, pas de photos à l’intérieur, je n’en ai fait qu’une, pour me souvenir.

La Laure Saint-Alexandre-Nevski

Saint Petersbourg Laure Saint Alexandre NevskiUne laure, c’est un monastère orthodoxe de grande importance ! Celle-ci fut fondée en hommage à Alexandre Nevski, devenu saint suite à sa victoire sur les Suédois en 1240. Le monastère devait être érigé sur le lieu de la bataille, mais en fait celle-ci eut lieu 19 km plus loin, ils avaient mal calculé leur coup, oups !

Hors du centre, elle se trouve tout au bout de la perspective Nevski (qui lui doit son nom) mais est très facilement accessible en métro. Alors même si bon nombre de touristes ne l’incluent pas dans leur planning, je vous conseille d’aller y faire un tour.

En ce beau dimanche après-midi nous avons pris plaisir à nous retrouver au calme, dans les jardin et cimetière de la Laure, à regarder les familles pétersbourgeoises aller et venir. Malheureusement nous n’avons pas pu faire de photos dans la cathédrale.

Par contre, si le monastère est plutôt joli, tout en rose et jaune, son architecture évoque plutôt une abbaye d’Europe centrale, rien de très russe là-dedans !

Cliquez ici pour découvrir plus de détails et photos

L’ancien couvent de Smolny et sa cathédrale

Saint Petersbourg couvent SmolnyToujours un peu hors du centre, il n’est pas forcément si aisé de s’y rendre (nous en avons fait les frais…) mais je ne voulais pas la rater non plus ! Œuvre de l’italien Rastrelli, maître du baroque pétersbourgeois, on y retrouve ses couleurs fétiches : le bleu et le blanc. Une autre église bleue donc !

Les bâtiments conventuels furent reconvertis en différentes institutions ou furent rattachés à des université (Lénine y étudia) sous le régime communiste, et c’est encore le cas aujourd’hui.

Quant à la cathédrale, après être devenue une salle de concert, elle fut récemment rendue au culte orthodoxe et fait encore l’objet de travaux (intérieurs, ouf, ceux à l’extérieur étaient terminés !). L’intérieur est très sobre par contre.

Cliquez ici pour découvrir plus de détails et photos

Voilà, même si Saint-Pétersbourg comporte d’autres églises, je vous ai donc présenté les principales ! Bien sûr, lors de vos flâneries, n’hésitez pas à pousser les portes des autres églises que vous croiserez en chemin !

Et pour changer un peu, n’hésitez pas non plus à aller voir les lieux de culte des autres religions, telle que la mosquée ou la synagogue.

 

La mosquée de Saint-Pétersbourg

Saint Petersbourg mosquéeElle est située sur l‘île Petrogradski, non loin de la forteresse Pierre-et-Paul.

Édifiée dans les années 1910, son style évoque celui des mosquée d’Asie centrale, et pour cause, elle est surtout fréquentée par la communauté musulmane de cette région du monde !

Si nous n’avons pas pu y entrer (elle était fermée, mais il semble possible de la visiter aux heures d’ouverture, en restant discrets), nous avons pu admirer sa belle coupole de faïences bleues ainsi que ses minarets.

Superbe également de nuit !

La Grande synagogue chorale de Saint-Pétersbourg

Saint Petersbourg grande synagogue choraleMalheureusement un peu excentrée mais non loin de Saint-Nicolas-des-marins, nous avons souhaité la voir et je vous conseille également ce petit détour !

Édifiée à la fin du XIXe siècle dans un style mauresque à la mode à cette époque, il s’agit de la deuxième plus grande synagogue d’Europe derrière celle de Budapest.

L’entrée est gratuite et les photos autorisées, ce qui est loin d’être le cas de toutes les synagogues, alors je ne m’en suis pas privée !

Retournez à l’article principal

Ou découvrez les plus belles balades en canaux dans Saint-Pétersbourg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *