fontaine Stravinsky de Paris
Île-de-France

Lieux insolites à visiter à Paris

Comment visiter le Paris insolite ? Quels sont les lieux insolites à voir absolument à Paris ? Quelles sont les choses à faire à Paris d’insolite ?

Paris, ville lumière et capitale de la France, est mondialement connue pour ses monuments emblématiques tels que la Tour Eiffel, le Louvre et Notre-Dame.

Cependant, au-delà de ces sites incontournables, la ville regorge de lieux insolites et méconnus qui valent le détour.

Ces trésors cachés offrent une perspective différente et originale, dans un Paris hors des sentiers battus.

Que vous soyez un visiteur curieux ou un parisien en quête de nouvelles découvertes, cet article vous invite à explorer les lieux insolites de Paris.

Préparez-vous à être surpris et émerveillé par les secrets les mieux gardés de la ville ! 😉

Top 10 des lieux insolites de Paris à visiter

  • Les Catacombes : situées dans le 14ème arrondissement, ces anciennes carrières souterraines abritent les ossements de millions de Parisiens.
  • Le musée des égouts : plongez dans les entrailles de Paris et découvrez le fonctionnement de ses égouts… et de ses habitants !
  • Les cimetières parisiens : pour flâner au milieu de véritables œuvres d’art funéraire, et des sépultures des célébrités.
  • Les passages de Paris : des galeries couvertes historiques qui abritent de nombreuses boutiques, restaurants et cafés et offrent un espace de promenade.
  • La Petite Ceinture : une ancienne ligne de chemin de fer abandonnée, transformée partiellement en parc linéaire.
  • La Butte aux Cailles : située dans le 13ème arrondissement, cette colline est connue pour ses rues pavées, ses maisons anciennes et ses nombreux street-art.
  • Les Villas de Paris : véritables micro-quartiers, parfois juste une rue, bordés de maisons, pour un véritable voyage dans le temps.
  • Le quartier chinois : un quartier animé et coloré, avec ses restaurants asiatiques, ses supermarchés et ses temples.
  • La Ferme de Paris : une ferme pédagogique située dans le bois de Vincennes, offrant des ateliers et des démonstrations sur l’agriculture biologique et la vie rurale.
  • La grande mosquée de Paris et son jardin : un véritable dépaysement exotique en plein cœur de la capitale !

Visiter le Paris souterrain

Je vous propose ici de visiter le Paris insolite avec la souris ! 😉

Catacombes de Paris

Les hagues d'ossements aux catacombes de Paris
Les hagues d’ossements aux catacombes de Paris

Vous vous demandez que faire d’insolite à Paris ? Les catacombes constituent la visite la plus célèbre !

Sous le règne du roi Louis XVI, les cimetières de Paris, qui débordent littéralement, commencent à être vidés : direction les anciennes carrières de Paris !

Durant plus de soixante ans, jusqu’aux grands travaux d’Haussmann sous le règne de Napoléon III, ce sont pas moins de 8 millions de Parisiens trépassés qui sont déplacés !

Plaque indiquant l'avenue de Montsouris dans les catacombes de Paris
Plaque indiquant l’avenue de Montsouris dans les catacombes de Paris

L’ossuaire municipal de Paris – c’est son nom officiel – accueille aujourd’hui les Parisiens disparus, dont de nombreuses célébrités. Mais impossible de les identifier…

Les catacombes de Paris présentent des galeries des anciennes carrières de Paris, puis des sculptures macabres d’ossements dans l’ossuaire proprement dit.

C’est que les concepteurs ont voulu bien présenter les lieux !

Une visite célèbre mais qui reste très insolite à Paris. Attention, le site est hélas devenu une machine à cash pour la mairie, l’entrée est aujourd’hui assez chère !

Découvrez les catacombes de Paris avec la souris !

Stations fantômes du métro de Paris

station Croix-Rouge
station Croix-Rouge, ©(vincent desjardins)

Les stations fantômes du métro de Paris sont des stations de métro abandonnées, fermées au public et laissées à l’abandon.

Il en existe plusieurs dans le réseau, certaines ayant été fermées pour des raisons de sécurité, d’autres pour des raisons économiques.

Parmi les plus célèbres, on peut citer la station Croix-Rouge, fermée en 1939, la station Saint-Martin, fermée en 1931, et la station Arsenal, fermée en 1939.

Ces stations sont devenues des lieux insolites et mystérieux, souvent utilisés comme décors de films ou de clips musicaux.

Certaines sont également ouvertes au public lors de visites guidées organisées par la RATP.

Notez également l’existence de la station « Porte des Lilas – Cinéma« , utilisée pour les tournages !

Stations culturelles du métro de Paris

station Arts-et-Métiers
station Arts-et-Métiers

Le métro de Paris compte plusieurs stations à thème culturel, qui mettent en valeur l’histoire, l’art et la culture de la ville.

Parmi les exemples les plus connus, on peut citer la station Concorde, qui abrite des plaques commémoratives et des bas-reliefs représentant les Droits de l’Homme et du Citoyen.

Ou encore la station Bastille, qui évoque la Révolution française avec des fresques et des sculptures.

métro Bastille

La station Cluny-La Sorbonne, qui rend hommage à l’université de Paris avec des mosaïques représentant des philosophes et des écrivains.

station Cluny - La Sorbonne
station Cluny – La Sorbonne

D’autres stations, telles que Louvre-Rivoli et Pyramides, sont décorées de manière à évoquer les musées et les monuments voisins.

La station Liège, comporte quant à elle de jolies mosaïques représentant cette province de Belgique.

station Liège
station Liège

Mais la plus originale est sans conteste Arts-et-Métiers sur la ligne 11, qui évoque l’intérieur d’un sous-marin avec ses hublots !

Louvre médiéval : visitez l’insolite crypte archéologique

La crypte archéologique du Louvre est un lieu insolite et chargé d’histoire, situé sous le musée du Louvre à Paris.

Elle abrite les vestiges de bâtiments médiévaux, datant du XIIe au XIVe siècle, qui ont été découverts lors de fouilles archéologiques dans les années 1980.

Louvre médiéval

Les visiteurs peuvent y découvrir les fondations de l’ancien château fort de Philippe Auguste, construit au début du XIIIe siècle, ainsi que les restes de la forteresse médiévale de Charles V.

La crypte abrite également les vestiges de l’église Saint-Nicolas du Louvre, détruite au XVIIIe siècle, ainsi que des traces de l’enceinte de Paris, construite au XIVe siècle.

La visite de la crypte archéologique du Louvre offre un aperçu fascinant de l’histoire médiévale de Paris et de l’évolution de la ville au fil des siècles.

Crypte archéologique de Notre-Dame

Crypte archéologique de Notre-Dame
Crypte archéologique de Notre-Dame, ©TimeTravelRome

Nul doute que vous irez voir la cathédrale Notre-Dame lors de votre séjour parisien.

Mais vous serait-il venu à l’idée de visiter ce qui se cache en dessous, dans la crypte de son parvis ?

Inaugurée en 1980, elle abrite les vestiges de bâtiments vieux, pour certains, de plus de 2000 ans.

Descendez sept mètres sous terre, perdez-vous dans un labyrinthe enchanté et remontez le cours du temps !

Quai du port de l’antique Lutèce, bains gallo-romains, thermes privés, ruines de villas romaines, puits et remparts et même tracé des égouts haussmanniens !

Vous verrez se déployer et s’imbriquer sous vos yeux les différentes étapes de l’évolution urbaine et architecturale du cœur de la capitale, l’Île de la Cité.

Musées insolites à Paris

Découvrez les musées insolites de Paris, qui vous feront découvrir des aspects méconnus de la culture et de l’histoire !

Voici le top 10 des musées insolites à Paris de la souris :

  • Le musée des Égouts de Paris : situé dans le 7e arrondissement, il offre une visite insolite des sous-sols de la ville, permettant de découvrir l’histoire et le fonctionnement du réseau d’égouts parisien.
  • Le musée de la Chasse et de la Nature : situé dans le 3e arrondissement, ce musée est consacré à la chasse et à la nature. Il abrite de nombreuses œuvres d’art, d’objets ethnographiques et de trophées de chasse.
  • Le musée de la Contrefaçon : situé dans le 16e arrondissement, ce musée est consacré à la contrefaçon, avec des exemples de produits contrefaits et des informations sur la lutte contre la contrefaçon.
  • Le musée de la Préfecture de Police : situé dans le 5e arrondissement, ce musée est consacré à l’histoire de la police parisienne. Il abrite de nombreux objets et documents historiques.
  • Le musée de la Poste : situé dans le 15e arrondissement, ce musée est consacré à l’histoire de la poste. Il abrite de nombreux objets et documents historiques, ainsi que des œuvres d’art.
  • Le musée de la Franc-Maçonnerie : situé dans le 9e arrondissement, ce musée est consacré à l’histoire de la franc-maçonnerie. Il abrite de nombreux objets et documents historiques, ainsi que des œuvres d’art.
  • Le musée des Arts forains : situé dans le 12e arrondissement, il offre un univers magique de manèges et d’attractions anciennes à Paris.
  • Le musée du Vin : situé dans le 16e arrondissement, ce musée est consacré à l’histoire et à la culture de la vigne et du vin en France.
  • Le musée du Fumeur : situé dans le 12e arrondissement, il est consacré à l’histoire et à la culture du tabac et de la fumée.
  • Le musée de l’École de Médecine : situé dans le 6e arrondissement, il est consacré à l’histoire de la médecine et de l’enseignement médical en France.
  • Fluctuart : la péniche-musée dédié à l’art urbain, à deux pas du pont Alexandre III.

Musée des Égouts de Paris

égouts de Paris
musées de égouts de Paris : lieu original à visiter à Paris

Parmi les lieux insolites à visiter à Paris, il en est un romantique à souhait ! 😉

Le musée des égouts de Paris est un des rares ouverts au public en Europe, avec celui des égouts de Bruxelles.

Vous découvrirez le long d’un petit parcours d’environ 200 mètres un collecteur principal, et de multiples engins et explications sur l’entretien des égouts, qui fonctionnent par simple gravité.

Les odeurs sont également parfaitement explicatives !

Vous pourrez de plus dire bonjour aux rats surmulots parisiens qui peuplent les lieux ! (rassurez-vous, vous n’en verrez probablement pas lors de la visite, les seuls que j’ai aperçu étaient dans une vitrine !)

vitrine rats égouts de Paris

Musée de la Chasse et de la Nature

Le musée de la Chasse et de la Nature, situé dans le Marais à Paris, est un musée original et raffiné qui explore l’histoire de la chasse, de la faune et de la nature.

Il abrite une collection exceptionnelle d’œuvres d’art, de trophées, d’armes et d’objets liés à la chasse, ainsi que des installations contemporaines qui questionnent notre rapport à la nature et à l’animal.

Le musée propose également des expositions temporaires, des conférences, des concerts et des ateliers pour les enfants.

Musée de la Chasse et de la Nature
Musée de la Chasse et de la Nature

Musée de la Contrefaçon

Le musée de la Contrefaçon, situé dans le 16ème arrondissement de Paris, est un musée insolite et instructif qui présente l’histoire et les enjeux de la contrefaçon.

Il abrite une collection impressionnante d’objets contrefaits, tels que des vêtements, des accessoires, des jouets, des médicaments et des produits de luxe, ainsi que des documents et des outils utilisés pour les fabriquer.

Le musée sensibilise les visiteurs aux risques et aux conséquences de la contrefaçon pour les consommateurs, les entreprises et l’économie, et propose des ateliers pédagogiques pour les enfants et les adultes.

Musée de la Préfecture de Police

Le musée de la Préfecture de Police, situé dans le 5ème arrondissement de Paris, offre un aperçu captivant de l’histoire de la police parisienne, de ses missions et de ses techniques d’enquête.

Il abrite une collection unique d’objets et de documents, tels que des armes, des uniformes, des photographies et des archives, témoignant de l’évolution de la police depuis le Moyen Âge jusqu’à nos jours.

Le musée propose également des expositions temporaires et des visites guidées pour découvrir les coulisses de la Préfecture de Police et les métiers de la sécurité.

Musée de la Poste

musée de la poste
musée de la poste

Le musée de la Poste, situé dans le 15ème arrondissement de Paris, retrace l’histoire de la poste et des communications en France, depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours.

Il présente une collection impressionnante d’objets et de documents, tels que des timbres-poste rares, des uniformes de facteurs, des véhicules postaux anciens et des machines de tri du courrier.

Le musée offre également des expositions temporaires et des ateliers pour les enfants, permettant de découvrir de manière ludique et interactive l’évolution des moyens de communication.

Musée de la Franc-Maçonnerie

Le musée de la Franc-Maçonnerie, situé dans le 9ème arrondissement de Paris, offre un aperçu fascinant de l’histoire et des symboles de la franc-maçonnerie.

Il abrite une riche collection d’objets maçonniques, de documents et d’œuvres d’art, témoignant de la diversité et de l’influence de cette société secrète à travers les siècles.

Le musée propose également des expositions temporaires et des conférences pour approfondir la connaissance de cette organisation mystérieuse et souvent mal comprise.

Musée des Arts forains

Situé près du parc de Bercy, le musée des Arts forains est un univers singulier consacré à la fête, au rire et à l’art du divertissement.

Avec son charme vintage, ce musée abrite une collection de manèges, d’attractions anciennes, comme la course des garçons de café, ainsi que d’autres objets rares et authentiques datant de la Belle Époque.

Contrairement à la plupart des institutions parisiennes, ce musée se veut interactif : lors de visites guidées, les guides-comédiens mettent en marche certains manèges, sur lesquels les visiteurs sont invités à monter.

Des technologies de son et de projection modernes sont utilisées pour sublimer l’âme de ce patrimoine unique et faire rêver petits et grands.

Alors, n’attendez plus pour rejoindre la parade ! Attention, la réservation est obligatoire.

Musée du Vin

Musée du Vin à Paris
Musée du Vin à Paris, ©MDV olivier

Le musée du Vin est un musée situé rue des Eaux (sic), dans le 16ème arrondissement de Paris.

Il a trouvé place dans un lieu insolite de Paris : dans les anciennes carrières de calcaire de Passy !

Il retrace l’histoire de la vigne et du vin en France, de l’Antiquité à nos jours.

Le musée propose une collection de plus de 2000 objets, dont des outils de viticulture, des bouteilles anciennes, des étiquettes et des affiches publicitaires.

On peut également déguster des vins dans la cave du musée, et participer à des ateliers de dégustation et de cuisine !

Musée du Fumeur

Autre musée insolite à visiter à Paris : le musée du Fumeur !

C’est un musée situé dans le 11ème arrondissement de Paris, qui est consacré à l’histoire et à la culture du tabac et de la fumée.

Le musée présente une collection d’objets liés au tabac, tels que des pipes, des cigarettes, des cigares, des narguilés, des briquets et des cendriers.

Il explore également les aspects sociaux, culturels et économiques de la consommation de tabac, ainsi que son impact sur la santé publique.

Le musée du Fumeur propose également des expositions temporaires sur des thèmes liés au tabac et à la fumée, ainsi que des ateliers et des conférences.

Il est un lieu intéressant pour les fumeurs et les non-fumeurs qui souhaitent en apprendre davantage sur cette substance controversée et son histoire complexe !

Musée de l’École de Médecine

Musée de l'École de Médecine
Musée de l’École de Médecine de Paris, ©Emile Barret

Le musée de l’École de Médecine est un musée situé dans le 6ème arrondissement de Paris, qui est consacré à l’histoire de la médecine et de l’enseignement médical en France.

Le musée est installé dans l’ancienne faculté de médecine de Paris, qui a été fondée en 1253.

Il présente une collection de plus de 10.000 objets, dont des instruments chirurgicaux, des modèles anatomiques, des spécimens pathologiques, des livres et des manuscrits médicaux.

Le musée explore également les grandes figures de l’histoire de la médecine, telles que Ambroise Paré, René Laennec et Marie Curie.

Fluctuart

Fluctuart

Quoi de plus insolite qu’un centre d’art et d’exposition situé sur une péniche !

A deux pas du pont Alexandre III, cette péniche propose régulièrement des petites expositions sur le thème de l’art urbain et street-art, ainsi qu’une collection permanente.

Il est également possible d’y voir un verre et de profiter du rooftop !

Fluctuart

Boutiques insolites de Paris

Paris est connue pour ses boutiques de luxe et ses grands magasins.

Mais la ville abrite également de nombreuses boutiques insolites qui valent le détour !

Découvrez ces adresses originales et décalées, qui proposent des produits uniques et surprenants !

Boutique Aurouze

boutique aurouze paris
derrière la vitrine de la boutique Aurouze de Paris

Quelles sont les choses à faire à Paris d’insolite et gratuit ?

Rue des Halles, en plein centre de Paris, vous passerez devant cette horrible boutique…

Mais oui, ça vous dit quelque chose… on la voit dans le film « Ratatouille » !

C’est une ancienne boutique qui expose de pauvres rats capturés il y a un siècle autour de l’ancien marché central des Halles.

Comme l’indique le père de Rémy dans le film, c’est un symbole de la violence musophobe et rat-ciste, que je condamne fermement !

vitrine de la boutique Aurouze Paris
vitrine de la boutique Aurouze

Rats et souris font partie de l’environnement humain et ne peuvent être éradiqués.

Les dangereux raticides chimiques se retrouvent dans l’eau… puis dans votre alimentation ! Pas génial…

La seule solution est un vivr’ensemble respectueux… et d’élire des politiciens qui entretiennent correctement les villes (moins de déchets = moins de rongeurs). Voilà, c’est dit ! 😉

Boutique Deyrolles

Boutique Deyrolles

En poussant la porte de l’hôtel particulier situé au 46, rue du Bac (7ème arrondissement), vous découvrirez non seulement une demeure bicentenaire richement décorée, mais également une véritable savane !

En effet, ce cabinet de curiosités spécialisé en taxidermie et en entomologie abrite des zèbres, des lions et des rhinocéros empaillés, ainsi que de splendides spécimens de papillons, de coquillages et crustacés, de coraux et bien d’autres encore !

Les planches pédagogiques éditées par la maison sur des thèmes tels que la botanique, la géologie et la zoologie sont également une particularité des lieux.

Plus étonnant encore, tout est à vendre pour ceux qui rêveraient de créer un tableau de chasse imaginaire dans leur salon.

Une visite édifiante et exotique à ne pas manquer !

Boutique Deyrolles

Églises et lieux de culte insolites à Paris

Si la capitale est connue pour ses célèbres cathédrales et églises, elle abrite également des lieux de culte plus insolites et méconnus du grand public.

Que vous soyez à la recherche d’un lieu de spiritualité ou simplement curieux de découvrir des aspects méconnus de la ville, ces lieux de culte insolites de Paris valent vraiment le détour !

Chapelle de la Médaille Miraculeuse à Paris

chapelle de la médaille miraculeuse

Commençons avec un lieu insolite à Paris tout en étant très fréquenté : la chapelle de la Médaille Miraculeuse de la rue du Bac !

En 1830, la Vierge Marie y serait apparue à Catherine Labouré. Elle lui aurait montré une médaille à frapper pour obtenir des grâces.

La chapelle actuelle date de 1876, avec un style néogothique caractéristique de l’époque.

Elle abrite la tombe de Catherine Labouré et le lieu des apparitions.

La chapelle attire environ 2 millions de visiteurs par an ! Elle est ouverte tous les jours et propose des messes en plusieurs langues.

Les pèlerins viennent du monde entier pour prier et recevoir des grâces.

Le lieu est empreint de spiritualité et de recueillement. Vous pourrez y admirer de belles vitraux et des ex-voto.

Église Notre-Dame-du-Travail

Église Notre-Dame-du-Travail de Paris
Église Notre-Dame-du-Travail de Paris

Construite en 1902, l’église Notre-Dame du Travail est le fruit de la volonté de l’abbé Soulange-Bodin, qui souhaitait créer un lieu de culte dédié aux travailleurs du quartier.

C’est pourquoi cette église parisienne unique en son genre a été conçue spécifiquement pour la classe ouvrière.

Son architecture remarquable, avec son armature géante en fer et ses ornements rendant hommage aux travailleurs, en fait un lieu de culte original et intéressant à découvrir.

Église Saint-Eugène-Sainte-Cécile

Église Saint-Eugène-Sainte-Cécile de Paris
Église Saint-Eugène-Sainte-Cécile de Paris, ©Guilhem Vellut

L’église Saint-Eugène-Sainte-Cécile est un lieu insolite et méconnu du 9ème arrondissement de Paris.

Première église à arborer une ossature métallique, elle impressionne par son style néogothique époustouflant et ses magnifiques couleurs.

Discrètement nichée dans le quartier, elle récompense les plus curieux qui prennent le temps de la découvrir.

Une fois à l’intérieur, on est émerveillé par le festival de couleurs qui se déploie entre les vitraux et les magnifiques ornements.

Cette église insolite et dépaysante vaut vraiment le détour pour ceux qui cherchent à sortir des sentiers battus et à découvrir des aspects méconnus de la capitale.

Église Saint-Jean-Bosco

Église Saint-Jean-Bosco de Paris

L’église Saint-Jean Bosco est un joyau méconnu du quartier de Charonne, dans le 20ème arrondissement de Paris.

Avec son style Art Déco distinctif, elle se distingue des autres églises de la ville.

De l’extérieur, on peut admirer sa symétrie parfaite, ses tons chauds et dorés, ainsi que sa grande variété de décorations.

À l’intérieur, on retrouve les mêmes codes du mouvement Art Déco, avec des détails soignés et une atmosphère chaleureuse.

Malgré sa beauté et son originalité, l’église Saint-Jean Bosco reste encore peu connue des Parisiens, ce qui en fait un lieu insolite à Paris, intéressant à découvrir.

Église du Saint-Esprit

église du Saint-Esprit de Paris
église du Saint-Esprit de Paris

Située dans le 12e arrondissement, boulevard Daumesnil, cette église des années 1930 fut inspirée par l’architecture byzantine, mais version béton armé !

Elle évoque même Sainte-Sophie de Constantinople (Istanbul actuel) ou Saint-Marc de Venise.

La déco reste assez épuré, laissant apparaitre le béton brut, mais on y trouve tout de même quelques fresques !

Chapelle expiatoire à Paris

Chapelle expiatoire à Paris
Intérieur de la Chapelle expiatoire à Paris

Autre lieux de culte insolite à visiter à Paris : la Chapelle expiatoire !

La Chapelle expiatoire est une chapelle néoclassique située dans le 8e arrondissement de Paris, près de la gare Saint-Lazare.

Elle a été construite entre 1815 et 1826 pour commémorer le roi Louis XVI et la reine Marie Antoinette.

En effet, leurs restes furent inhumés dans le cimetière de la Madeleine, situé à cet emplacement.

À l’intérieur, il y a deux cénotaphes en marbre blanc qui symbolisent les tombes du roi et de la reine, après le transfert des restes en 1815 à la basilique de Saint-Denis.

La chapelle est un bel exemple d’architecture néoclassique. Vous pourrez admirer son élégant dôme, ses colonnes ioniques et ses bas-reliefs raffinés.

Elle est entourée d’un jardin paisible, qui est un endroit agréable pour se détendre.

La Chapelle expiatoire est ouverte tous les jours sauf le lundi. L’entrée est payante.

Visiter la Chapelle expiatoire à Paris avec la souris

Cathédrale russe Saint-Alexandre-Nevski

cathédrale orthodoxe russe Saint-Alexandre-Nevski de Paris
cathédrale orthodoxe russe Saint-Alexandre-Nevski de Paris

La cathédrale russe Saint-Alexandre-Nevski est un joyau méconnu de Paris, situé dans le 8ème arrondissement.

Construite au 19e siècle, elle est l’une des plus belles églises orthodoxes de la capitale.

Son architecture néo-byzantine impressionne par ses coupoles dorées et ses façades richement ornées.

A l’intérieur, on découvre un décor somptueux, avec des icônes et des fresques colorées.

La cathédrale est également connue pour sa magnifique acoustique, qui en fait un lieu privilégié pour les concerts de musique sacrée.

Église orthodoxe Saint-Serge de Radonège

Église orthodoxe Saint-Serge de Radonège
Église orthodoxe Saint-Serge de Radonège de Paris, ©Patrice78500

L’église orthodoxe Saint-Serge de Radonège est un joyau méconnu de Paris, caché au bout d’un long chemin au 93 de la rue de Crimée.

Absente des guides touristiques, cette église est peu connue du grand public, mais vaut vraiment le détour.

Pour y accéder, il faut pousser une grille en fer et emprunter un petit chemin bucolique.

Une fois arrivé devant l’édifice, on est surpris par son architecture atypique, avec ses briques teintées de rouge, son porche garni d’escaliers se faisant face et son plafond très bas.

L’intérieur de l’église est tout aussi impressionnant, avec ses icônes et ses fresques colorées.

Une visite de cette église insolite et dépaysante est l’occasion de découvrir une autre facette de la culture religieuse à Paris.

Cathédrale orthodoxe de la Sainte-Trinité

Les bulbes du centre culturel russe et la butte Montmartre vus du 1er étage de la tour
Les bulbes du centre culturel russe et la butte Montmartre vus du 1er étage de la tour

Parmi les dernières églises orthodoxes russes de la capitale, celle-ci ne passe pas inaperçue !

Inaugurée en 2016, ses bulbes détonnent dans le paysage parisien, à deux pas de la Tour Eiffel !

On peut l’apercevoir depuis les quais de Seine, pour un grand dépaysement en plein quartier touristique de Paris !

L’intérieur, en revanche, est très sobre.

La cathédrale est rattachée au centre culturel russe, juste derrière, qui propose régulièrement des expositions, projections, conférences, etc.

Autel du culte de Bouddha

Parmi les nombreux lieux spirituels de Paris, l’Autel du culte de Bouddha de la rue du Disque est certainement l’un des plus insolites !

En effet, pour accéder au temple de l’Association des résidents d’origine cantonnaise, il faut emprunter un parking !

Une fois à l’intérieur, on découvre une étonnante pagode souterraine, dont les lumières et les couleurs vives contrastent avec la morosité des environs.

Cette découverte insolite et dépaysante vaut vraiment le détour pour ceux qui cherchent à sortir des sentiers battus et à découvrir des aspects méconnus de la capitale.

Kagyu Eusel Tcheu Dzong

Kagyu Eusel Tcheu Dzong
Kagyu Eusel Tcheu Dzong, ©besopha

Parmi les nombreux temples bouddhistes de Paris, le Kagyu Eusel Tcheu Dzong se distingue par sa taille, sa beauté et son animation !

Situé en plein cœur du bois de Vincennes, ce temple est une adresse cachée et méconnue des Parisiens.

Les adeptes de la zen attitude y trouveront tout ce dont ils ont besoin pour se ressourcer et se détendre.

En plus de son temple principal, le Kagyu Eusel Tcheu Dzong abrite également une pagode voisine, qui abrite le plus grand bouddha d’Europe.

Une visite de ce lieu insolite et paisible est l’occasion de découvrir une autre facette de la culture bouddhiste à Paris.

Cimetières de Paris

Cimetière du Père-Lachaise

centre Pompidou vu du sommet de la tour Eiffel
Le centre Pompidou et, au fond, le Père-Lachaise, vus du sommet de la tour Eiffel

J’aime bien me balader dans les cimetières, pour leur calme (les habitants sont discrets, hum), leurs monuments funéraires originaux et parfois leur végétation.

Je n’y vois rien de glauque, mais tout le monde n’est pas à l’aise en ces lieux.

Toutefois il est un des cimetières incontournables de Paris, qui fait l’unanimité par son intérêt : le fameux cimetière du Père-Lachaise !

Il rassemble de très nombreuses célébrités de l’Histoire de France, de la politique, de l’art, de la littérature ou de la musique, d’Héloïse et Abélard à Chopin, Oscar Wilde ou Jim Morrison !

Sachez par ailleurs qu’avec son abondante végétation, le Père-Lachaise, qui porte le nom du confesseur du Roi-Soleil, est le plus vaste espace vert de Paris intra-muros !

Cimetière du Père-Lachaise à Paris
tombeau de Paul Baudry au cimetière du Père-Lachaise à Paris

Cimetière de Picpus

Le cimetière de Picpus, situé dans le 12ème arrondissement, est l’un des plus petits encore ouverts à Paris.

C’est également l’un des deux seuls cimetières privés de Paris !

Il a été créé en 1794 pour enterrer les victimes de la Terreur, et il mesure environ 2 hectares.

Il est encore utilisé aujourd’hui pour les inhumations des descendants des familles qui y possèdent des concessions.

C’est ici qu’est enterré le célèbre général La Fayette, dont la tombe est ornée d’un drapeau américain !

Cimetière du Calvaire à Montmartre

Cimetière du Calvaire de Montmartre
Cimetière du Calvaire de Montmartre

Le cimetière du Calvaire, également connu sous le nom de cimetière de Saint-Pierre-du-Calvaire, est situé au sommet de la butte Montmartre, à côté de l’église Saint-Pierre de Montmartre.

Il est l’un des deux derniers cimetières parisiens à être adjacent à une église paroissiale, avec le cimetière de Charonne.

Ce petit cimetière insolite a une superficie d’environ 600 m², ce qui en fait le plus petit de tous les cimetières parisiens.

Il abrite 85 tombes, dont certaines sont très anciennes et présentent un intérêt historique et artistique.

Le cimetière du Calvaire est également connu pour sa particularité unique : il n’est ouvert au public qu’un seul jour par an, le 1er novembre, jour de la Toussaint !

Autres cimetières à visiter à Paris

D’autres cimetières parisiens valent la visite pour leurs monuments originaux et les célébrités qu’elles hébergent : Montparnasse (tombe de Maupassant et Baudelaire…), Montmartre (tombe de Dalida…), Passy (Fernandel…), etc.

tombe de Dalida au cimetière Montmartre de Paris
tombe de Dalida au cimetière Montmartre de Paris

La visite des cimetières de Paris est (encore) totalement gratuite.

Passages de Paris

galerie Véro-Dodat Paris
galerie Véro-Dodat, un des passages couverts à voir à Paris

Les passages de Paris sont des galeries couvertes qui ont été construites au XIXe siècle pour relier les rues entre elles et offrir un espace de promenade et de commerce aux Parisiens.

Parmi les principaux passages à visiter à de Paris, on peut citer le passage des Panoramas, qui a été construit en 1800 et est un des plus anciens passages de la ville.

Il abrite de nombreuses boutiques et restaurants, ainsi que le Théâtre des Variétés.

Le passage Jouffroy, construit en 1846, est connu pour son décor et abrite le musée Grévin.

Dans son prolongement, le passage Verdeau, construit en 1847, est un passage plus petit qui abrite des boutiques d’antiquités.

Le passage du Caire, construit en 1798, est le plus long passage de Paris et abrite de nombreuses boutiques et ateliers d’artisans.

Il a été nommé en l’honneur de la campagne d’Égypte de Napoléon Bonaparte.

On trouve d’autres passages dans le quartier des Halles, comme le passage du Grand-Cerf, ou encore la galerie Véro-Dodat, un des plus beaux passages de Paris.

Les galeries du Palais-Royal sont un ensemble de galeries couvertes également situées dans le 1er arrondissement de Paris.

Elles ont été construites au XVIIIe siècle et abritent de nombreuses boutiques, restaurants et cafés.

galerie Vivienne à Paris
galerie Vivienne à Paris

La galerie Vivienne est l’une des plus célèbres galeries couvertes de Paris.

Elle a été construite en 1823 et est connue pour son décor de style néo-classique.

A côté, la galerie Colbert, construite en 1826, est une galerie plus petite qui abrite des boutiques de luxe et des restaurants.

Elle est située à proximité de la Bourse de Paris.

Quartiers insolites de Paris

Vous êtes curieux de découvrir des aspects méconnus de la ville ? Les quartiers insolites de Paris valent vraiment le détour !

Je vous propose de découvrir quelques-uns des quartiers les plus originaux et dépaysants de la capitale. 🙂

La Butte-aux-Cailles

Quartier de la butte aux Cailles à Paris
Quartier de la butte aux Cailles à Paris

La Butte-aux-Cailles, un quartier du 13e arrondissement de Paris, est souvent négligée par les guides touristiques, ce qui permet de préserver son charme et son authenticité.

Les curieux apprécieront son atmosphère unique, loin de la grandiloquence des quartiers plus connus !

Au lieu des immeubles haussmanniens, on trouve des ruelles pavées et arborées, bordées de jolies maisons et de murs ornés d’œuvres de street art.

Admirez les façades à colombages de la Petite Alsace, plongez dans la plus ancienne piscine de Paris sous une voûte digne d’une cathédrale. Et le soir venu, mêlez-vous à la foule des habitants dans les restaurants et bars du quartier !

La Butte Beygeyre

Montmartre vue butte Bergeyre
Montmartre vue depuis la butte Bergeyre

Si vous cherchez une vue imprenable sur Paris, ne manquez pas le sommet de la Butte Bergeyre !

Bien que Montmartre soit célèbre pour sa vue panoramique, la Butte Bergeyre offre une perspective unique sur les toits de la capitale, avec le Sacré-Cœur en ligne de mire.

Le quartier est paisible et ressemble à un village de campagne, avec des façades recouvertes de lierre, des maisonnettes fleuries et un jardin partagé.

quartier butte Bergeyre à Paris
quartier butte Bergeyre à Paris

Les enfants jouent sur les trottoirs, ajoutant à l’atmosphère tranquille.

Pour accéder à ce lieu, il suffit de connaître l’existence de deux escaliers. L’un situé avenue Simon Bolivar et l’autre au 17 de la rue Manin, ainsi qu’un chemin au fond de la rue des Chaufourniers.

Malgré sa proximité avec la bruyante place Colonel Fabien, ce lieu offre une bouffée d’air frais et une évasion de la ville animée !

Villas de Paris

villa Léandre Montmartre
villa Léandre, une des plus belles rues de Montmartre !

Les villas à Paris sont des petits quartiers résidentiels qui offrent une atmosphère de campagne en pleine ville.

La Cité Fleurie, située dans le 13ème arrondissement, est l’une des plus célèbres.

Elle est composée de petites maisons individuelles entourées de jardins fleuris, de rues pavées et de passages étroits.

Les habitants de la Cité Fleurie bénéficient d’un cadre de vie paisible et verdoyant, à l’abri de l’agitation de la ville.

Un petit quartier autour du parc Montsouris correspond également à la description !

quartier du parc Montsouris à Paris
quartier du parc Montsouris

Un autre exemple de villa à Paris est la Villa Léandre, située dans le 18ème arrondissement.

Cette petite rue privée est bordée de maisons de style Art Nouveau, avec des façades ornées de mosaïques et de ferronneries.

Enfin, la Villa Montmorency, située dans le 16ème arrondissement, est un ensemble de maisons de luxe entourées de jardins privés.

Les habitants de la Villa Montmorency bénéficient d’un cadre de vie exceptionnel, avec des services de conciergerie, de sécurité et d’entretien.

Impasses de la rue des Vignoles

impasse Poule
impasse Poule

Dans le peu touristique 20e arrondissement de Paris, la rue des Vignoles est traversée par plusieurs impasses au charme bucolique.

Si l‘impasse Poule est la plus connue, et probablement la plus mignonne, n’hésitez pas à aller voir les autres !

Véritables havres de paix au cœur du tumulte parisien, on se croirait presque dans un village !

Cité internationale universitaire

Cité universitaire de Paris
Cité universitaire de Paris, maison internationale

Pas vraiment un quartier, mais un endroit vraiment à part, et insolite à voir à Paris !

Située face au parc Montsouris, la Cité internationale universitaire regroupe des logements pour étudiants étrangers.

Et alors, me direz-vous ?

Et bien les logements ont a particularité de se situer dans des bâtiments représentant l’architecture de chaque pays !

Cité internationale universitaire
maison du Japon
Cité internationale universitaire
maison de Cuba

On dénombre une quarantaine de maisons, plus d’autres bâtiments de fonctions, notamment la maison internationale, où sont situées les administrations.

Cité internationale universitaire

Le tout est abrité au coeur d’un vaste parc de 34 hectares, en accès libre, où il fait bon flâner loin du brouhaha parisien !

Il s’agit d’un lieu que j’affectionne ! J’aime ce condensé d’architecture du monde, et on y est assez tranquille !

J’ai une préférence pour les bâtiments plus anciens…

Cité internationale universitaire
collège suédois

Un lieu assurément unique et insolite à Paris !

Cité internationale universitaire
maison du Mexique

Jardins insolites de Paris

Paris offre de nombreux parcs et jardins pour se mettre au vert !

Mais si les jardins du Luxembourg et des Tuileries sont connus de tous, il existe également des jardins plus insolites et méconnus du grand public.

Ces jardins insolites de Paris valent vraiment le détour. Voici quelques-uns des jardins les plus originaux et dépaysants de la capitale !

Jardin arabo-andalou de la Grande mosquée de Paris

jardin grande mosquée de Paris
jardin de la grande mosquée de Paris

La Grande Mosquée de Paris, située dans le 5ème arrondissement, est un lieu de culte de style hispano-mauresque construit dans les années 1920 en hommage aux soldats musulmans tombés pendant la Première Guerre mondiale.

Bien que peu de gens le sachent, la mosquée et ses jardins sont ouverts à la visite !

Le minaret, haut de 33 mètres, domine le jardin des Délices, qui s’étend sur 3500 m².

Les visiteurs peuvent flâner entre les bassins, les fontaines, les mosaïques, les glycines et les palmiers (au nombre de cinq, symbolisant les cinq piliers de l’Islam).

Pour quelques euros, on peut également accéder au grand patio, à la bibliothèque coranique et à la salle de conférence.

Découvrez la grande mosquée de Paris et ses jardins !

Jardins de la Petite Ceinture de Paris

Petite Ceinture de Paris
Petite Ceinture de Paris

Les jardins de la Petite Ceinture à Paris sont des espaces verts aménagés le long de l’ancienne ligne de chemin de fer qui faisait le tour de la ville.

Ces jardins offrent une alternative aux parcs traditionnels de Paris, en proposant des espaces naturels préservés et des vues uniques sur la ville.

Les jardins de la Petite Ceinture sont accessibles au public et offrent une variété d’activités, telles que la promenade, le vélo, le jardinage et l’observation de la faune et de la flore.

Petite Ceinture de Paris

Certains tronçons de la petite ceinture ont été transformés en jardins partagés, où les habitants peuvent cultiver leurs propres légumes et fleurs.

Les jardins de la Petite Ceinture sont un exemple de la façon dont la nature peut être intégrée dans la ville, offrant des espaces de détente et de connexion avec la nature en plein cœur de Paris.

Promenade plantée de Paris

coulée verte René-Dumont
coulée verte René-Dumont, ©Guilhem Vellut

La coulée verte René-Dumont, également connue sous le nom de Promenade Plantée, est une promenade située dans le 12e arrondissement de Paris, sur l’ancienne ligne de chemin de fer de Vincennes.

Inaugurée en 1993, elle offre aux visiteurs un parcours de 4,5 kilomètres, surélevé et ombragé, qui traverse le quartier de la Bastille jusqu’au bois de Vincennes.

La promenade est bordée d’arbres, de fleurs et de plantes, et offre de nombreuses vues sur la ville.

Elle est également ponctuée de bancs, de fontaines et de sculptures, ce qui en fait un lieu idéal pour se détendre et se promener.

La coulée verte René-Dumont est un exemple réussi de réhabilitation urbaine et de reconversion d’une infrastructure ferroviaire en espace vert.

Jardin du Panthéon Bouddhique

Jardin du Panthéon Bouddhique
Jardin du Panthéon Bouddhique, ©Jean-Pierre Dalbéra

Le jardin du Panthéon Bouddhique est un lieu insolite et méconnu de Paris, situé derrière le musée Guimet dans le 16e arrondissement.

Ce jardin japonais est un véritable havre de paix en plein cœur de la ville, avec ses bassins, ses ponts et ses lanternes en pierre.

On y découvre également une collection exceptionnelle d’art bouddhique, avec des statues et des objets rituels provenant du Japon, de la Chine et de l’Inde.

Le jardin est ouvert au public tous les jours, sauf le mardi, et l’entrée est gratuite.

Jardin d’agronomie tropicale du bois de Vincennes

Jardin d'agronomie tropicale de Paris
Jardin d’agronomie tropicale de Paris

Le jardin d’agronomie tropicale René-Dumont est un lieu insolite et méconnu situé à l’est du bois de Vincennes, derrière le parc floral et à proximité du lac des Minimes.

Il est facilement accessible depuis la gare RER A de Nogent-sur-Marne, située à moins de 300 mètres de l’entrée.

Une porte chinoise donne accès à ce jardin d’environ 4 hectares, qui abrite des monuments exotiques hérités de l’Exposition coloniale de 1907.

Créé à la fin du XIXe siècle, ce jardin avait pour but d’expérimenter la culture de plantes tropicales afin d’améliorer le rendement agricole des colonies.

Jardin d'agronomie tropicale de Paris
Jardin d’agronomie tropicale de Paris

En 1916, la première mosquée de France y est construite en bois, mais elle est détruite dès 1926 et remplacée par la Grande Mosquée de Paris.

Certains pavillons du jardin ont été restaurés, mais d’autres sont dans un état alarmant.

Le jardin d’agronomie tropicale René-Dumont offre un étonnant dépaysement à Paris et mérite d’être découvert.

Découvrez le jardin d’agronomie tropicale René-Dumont du bois de Vincennes avec la souris

Ferme de Paris

Autre jardin insolite à Paris situé dans le bois de Vincennes : la ferme de Paris !

La ferme de Paris est un lieu insolite et vraiment méconnu de la capitale !

Cette ferme pédagogique de 5 hectares abrite plus de 200 animaux, tels que des vaches, des moutons, des chèvres, des cochons, des poules et des oies.

On y découvre également des jardins potagers, des vergers et des ruches, ainsi que des ateliers de transformation des produits de la ferme.

La ferme de Paris est ouverte au public tous les jours, sauf le lundi, et l’entrée est gratuite.

Si vous cherchez un lieu original et dépaysant pour découvrir la nature en plein cœur de la ville, ne manquez pas de visiter la ferme de Paris !

Art nouveau à Paris

Hôtel Mezzara Paris
Hôtel Mezzara, immeuble Art nouveau à Paris

L’Art nouveau est un mouvement artistique qui s’est développé à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle.

Il se caractérise par l’utilisation de lignes courbes, de motifs floraux et de formes organiques.

À Paris, on peut admirer de nombreuses façades Art nouveau, notamment dans le quartier de Passy.

Les entrées Guimard du métro de Paris sont des chefs-d’œuvre de l’Art nouveau.

Elles ont été conçues par l’architecte Hector Guimard à la fin du XIXe siècle, lors de la construction du métro.

Ces entrées sont ornées de ferronneries et de verrières, et sont caractérisées par leurs lignes courbes et leurs motifs végétaux.

Elles sont également reconnaissables à leur couleur verte, qui contraste avec les façades en pierre des immeubles parisiens.

Les entrées Guimard sont des symboles de l’Art nouveau à Paris, et sont aujourd’hui classées monuments historiques.

Édicule Guimard au métro Abbesses à Paris
Édicule Guimard au métro Abbesses à Paris

On en compte environ 80 dans la capitale, dont certaines ont été restaurées et d’autres déplacées.

L’architecture a d’ailleurs édifié plusieurs immeubles et maisons, principalement dans le 16e arrondissement de Paris.

Vous en trouverez plusieurs rue La Fontaine et alentours, notamment le célèbre Castel Béranger, une des premières constructions de Guimard, ou Hôtel Mezzara, la villa Flore, l’Hôtel Agar.

Lavatory Madeleine : les toilettes Art nouveau

Lavatory Madeleine

Une envie pressante ? Allez voir les toilettes situées sous la place de la Madeleine (à côté de l’église du même nom), elles valent bien le détour !

Edifiées en 1905, elle présentent un style Art nouveau assez original !

Longtemps fermées car en mauvais état, elles ont rouvert en partie en 2023, pour le plaisir des curieux.

Il vous en coutera 2€ pour vous soulager, mais l’accès est gratuit si vous voulez juste voir les lieux.

Paris exotique

Paris est une ville cosmopolite, avec une population diverse et variée.

Cette diversité se reflète dans les nombreux quartiers exotiques de la capitale, qui offrent un dépaysement total en plein cœur de la ville !

Quartier chinois de Paris

quartier chinois de Paris
quartier chinois de Paris

Le quartier chinois de Paris, également connu sous le nom de Triangle de Choisy, est situé dans le 13e arrondissement, autour de l’avenue de Choisy.

Il s’est développé à partir des années 1970, lorsque de nombreux immigrants chinois sont arrivés en France pour travailler dans les restaurants et les ateliers de confection.

Aujourd’hui, le quartier chinois est un lieu animé et coloré, où l’on peut découvrir la culture et la gastronomie chinoises.

On peut y admirer les nombreuses enseignes en chinois, les temples bouddhistes et les supermarchés asiatiques.

C’est aussi le lieu idéal pour déguster des spécialités culinaires telles que les dim sum, les nouilles sautées et le canard laqué ! 😉

Little India

restaurant indien à Paris
restaurant indien à Paris

Si vous cherchez un dépaysement instantané, ne cherchez plus : le passage Brady est l’endroit idéal pour vous !

Situé à proximité de la station de métro Strasbourg-Saint-Denis, ce passage vous transporte directement à New Delhi.

Inauguré en 1972 par le restaurant de M. Pannoussamy, le passage Brady est bordé d’épiceries, de restaurants et de coiffeurs aux couleurs de l’Inde, du Sri Lanka, du Pakistan et du Bangladesh.

Les étals regorgent de riz, de lentilles et d’épices, tandis que d’autres boutiques proposent des accessoires de beauté, des vêtements colorés, de l’encens et des huiles de massage.

Les conversations animées dans les différents idiomes du sous-continent indien remplacent le français et l’odeur de la baguette laisse place à celle des currys, naans et chutneys. Une belle invitation au voyage !

Façades originales à Paris

Fausses façades de Paris

Paris compte environ 100.000 immeubles. Mais savez-vous que certains sont faux ? 🙂

Et oui, Paris a besoin de nombreux réseaux pour fonctionner, à commencer par les réseaux de transports.

Ceux-ci nécessitent des cheminées de ventilation, compliquées à insérer dans un tissus urbain aussi dense ! (20.000 habitants au km²)

Dans certains quartiers, les bouches de ventilation du RER ou de la voirie souterraine sont cachées dans de faux immeubles !

Les façades peuvent être véritables, mais il n’y a pas d’appartements !

Elles ne font que cacher un énorme système de ventilation : c’est le cas du 145, rue Lafayette dans le 10e, près de la gare du Nord !

En apparence, c’est un immeuble banal. Mais en regardant de plus près, les fenêtres sont toutes fermées et n’ont pas de rideaux, et le portail d’entrée est curieux !

Il n’y a pas de poignée, et un panneau « accès pompiers RATP » donne un indice : la façade factice cache une cheminée de ventilation du tunnel du RER !

Un autre immeubles ventile le même tunnel du RER B et D, dans le 2e arrondissement cette fois, au 44, rue d’Aboukir.

Juste à côté de la gare du Nord, au 174 rue du Faubourg-Saint-Denis et au 3, rue de l’Aqueduc, deux  autres immeubles ne sont qu’une bouche de ventilation du RER E !

C’est surtout grâce aux vues aériennes qu’on réalise la supercherie !

Parfois, ce sont les rues souterraines qui nécessitent d’être ventilées. Une cheminée se déguise en faux immeuble à deux pas du centre Pompidou, au 29, rue Quincampoix dans le 4e.

Ici, pas de fenêtres mais des trompe-l’œil !

Quelques immeubles cachent de la même manière des transformateurs EDF, qu’on devine difficiles à intégrer dans la ville !

La maison Loo : une pagode en plein Paris !

Pagoda Paris

A deux pas du parc Monceau, la maison Loo détone dans le paysage ! Elle se situe à l’angle des rues de Monceau, de Courcelles et Rembrandt.

Il s’agit d’un ancien hôtel particulier transformé dans les années 1920 par Ching-Tsai Loo, un collectionneur et marchand d’Antiquités chinoises.

Aujourd’hui, le bâtiment accueille le musée privé Maison de Loo, hélas ouvert au public seulement en de rares occasions !

Statues insolites de Paris

Buste de Dalida
Buste de Dalida

Paris abrite plusieurs statues insolites qui enrichissent son paysage urbain.

Parmi elles, on trouve pas moins de cinq répliques de la Statue de la Liberté, dont celle sur l’île aux Cygnes, symbolisant l’amitié franco-américaine.

Le Zouave, dit Zouave du pont de l’Alma, est une statue en pierre datant de 1856, l’une des quatre sculptures représentant les troupes ayant participé à la guerre de Crimée.

Initialement fixées sur les piles de l’ancien pont de l’Alma à Paris, et la seule qui subsiste aujourd’hui à cet emplacement.

Cette statue est devenu le plus célèbre repère de crue de la Seine pour les Parisiens !

Le Zouave du Pont de L'Alma
Le Zouave du Pont de L’Alma

Le buste de Dalida, en hommage à la célèbre chanteuse, se situe à Montmartre, où elle résidait.

Sa poitrine est étonnement polie par des milliers de mains… La rumeur prétend que cela porterait bonheur, surtout en amour !

Enfin, la tombe de Victor Noir au cimetière du Père-Lachaise attire l’attention par sa sculpture réaliste du journaliste assassiné en 1870.

tombe de Victor Noir

Elle est devenue l’un des monuments les plus visités et vénérés du cimetière !

Selon la légende, frotter le gisant, en particulier à l’endroit de l’entrejambe, apporterait fécondité ou virilité !

Cette croyance a transformé la tombe en un lieu de pèlerinage insolite, attirant de nombreux visiteurs curieux et superstitieux.

Le plus petit ou le plus grand à Paris !

parc floral Vincennes
Bois de Vincennes : le plus grand parc de Paris

Voici le top 10 des extrêmes parmi les rues, jardins et immeubles de Paris ! 😉

1. La plus petite maison de Paris : située au 39 rue du Château d’Eau, elle mesure seulement 1,10 mètre de large.
2. La plus courte rue de Paris : la rue des Degrés, dans le 2ème arrondissement, mesure 5,75 mètres de long.
3. La plus étroite rue de Paris : la rue du Chat-qui-Pêche, dans le 5ème arrondissement, mesure 1,80 mètre de large.
4. La plus ancienne rue de Paris : la rue Saint-Jacques, dans le 5ème arrondissement, existe depuis le 1er siècle avant J.-C.
5. La plus longue rue de Paris : la rue de Vaugirard, dans le 15ème arrondissement, mesure 4,3 kilomètres de long.
6. La plus haute rue de Paris : la rue du Télégraphe, dans le 20ème arrondissement, culmine à 130 mètres d’altitude.
7. La plus pentue rue de Paris : la rue Gasnier-Guy, dans le 20ème arrondissement, a une pente de 17,5%.
8. Le plus petit square de Paris : le square de la Tour Saint-Jacques, dans le 4ème arrondissement, mesure 350 mètres carrés.
9. Le plus grand cimetière de Paris : le cimetière du Père-Lachaise, dans le 20ème arrondissement, s’étend sur 44 hectares.
10. Le plus grand parc de Paris : le bois de Vincennes, dans le 12ème arrondissement, s’étend sur 995 hectares.

Au nord du quartier du Marais, ne manquez pas non plus la maison de Nicolas Flamel !

Située au 51, rue de Montmorency, c’est la plus ancienne maison de Paris, datant du XVe siècle, et associée à la légende de l’alchimiste Nicolas Flamel.

Le domaine des souris : street art à Paris

mur des souris, street-art à Paris
mur des souris, street-art à Paris à mon goût !

Parmi les choses à faire à Paris d’insolite, vous aimez le street art ?

Paris en offre pas mal, le plus intéressant se situant peut-être dans le quartier de Belleville.

Mais c’est dans le quartier du parc Montsouris que je vous propose de découvrir une fresque originale, œuvre du street artist Twopy, qui a très bon goût : le domaine des souris !

Elle se situe à l’angle des rues Maurice Loewy et de l’Aude, dans le 14e arrondissement (métro : Alésia). 

D’autres œuvres de Twopy se dissimulent dans le quartier, ouvrez l’œil !

Je vous invite à poursuivre votre découverte de Paris et ses alentours !

5/5 - (9 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *