Vieille ville de Valence (Valencia) : que voir dans le centre historique ?

vieill ville de Valence en EspagneLa vieille ville de Valence (casco antiguo) en Espagne constitue le quartier incontournable à visiter dans la ville !

C’est là, dans le centre historique, que se situent la plupart des monuments dignes d’intérêt, où se concentre l’animation, etc.

Loin d’être une ville-musée, Valence vit au rythme de ses charmantes ruelles, ses bars à tapas et divers restaurants !

Que voir et que faire dans le centre historique ?

  • Flâner dans les rues, les places, profiter de l’ambiance, notamment dans le quartier du Carmen
  • Visiter la cathédrale et grimper dans son campanile : le Miguelete
  • Admirer la très belle plaza de la Virgen et visiter sa basilique
  • Découvrir les spécialités locales au grand marché central
  • Visiter l’ancienne Bourse de la soie (Lonja de la seda), très beau bâtiment gothique
  • Grimper dans les tours Serrano
  • Découvrir les étonnants chars de la procession du Corpus Christi
  • Partir à la recherche du street art qui orne murs et rideaux de fer des commerces !




Plan de la vieille ville de Valence

 

Afficher une carte plus grande

Visites guidées de la vieille ville de Valence

Pour une expérience plus personnalisée, vous pouvez également découvrir la vieille ville de Valence via des visites guidées !

 


 

Outre les flâneries sans ses ruelles où se mêlent l’architecture de différentes époque, on vient surtout voir ses belles places et monuments ! Je vous présente tout ça !

La plaza de la Reina

plaza de la Reina ValenceCette charmante place est le cœur battant de la vieille ville. C’est là qu’on peut admirer l’entrée de la cathédrale et son campanile (le Miguelete).

Remplie de terrasses, elle est très vivante !

Je vous recommande une petite pause chez Bertal (à deux pas de la cathédrale) pour goûter aux cafés et chocolats chauds assez originaux, ainsi qu’aux boissons chaudes alcoolisées. Aux beaux jours, vous pourrez également profiter des glaces.

Pour déguster de bons churros, de l’autre côté de la place, la chaîne Valor reste une valeur sûre !

Bon à savoir, c’est aussi ici que se rejoignent la plupart des lignes de bus de la ville.

Cathédrale Sainte-Marie de Valence (Santa-Maria)

Elle située à l’emplacement d’une ancienne mosquée et sa construction débuta en 1262 ! Elle est donc très ancienne et arbore majoritairement un style gothique valencien… mais pas que ! Ce qui en fait toute son originalité.

L’extérieur de la cathédrale de Valence

maquette de la cathédrale de ValenceOn a du un peu du mal à se rendre compte de sa forme, elle est en effet encerclée par trois places !

Heureusement une maquette en fonte vous attend devant (sur la plaza de la Reina), et comme j’aime bien les maquettes (plus à ma taille), j’étais contente ! 😉

Ne manquez pas d’en faire le tour !

Sur la plaza de la Reina, on découvre la belle porte des fers, au décor sculpté typique du baroque espagnol, œuvre de Konrad Rudolf, architecte allemand qui s’inspira du Bernin

Sur un des côtés, la porte de l’Almoina a gardé son style roman aux différents personnages sculptés, et derrière, sur la plaza de la Virgen, la porte des Apôtres a gardé son décor gothique.

Outre le Miguelete (ou Micalet en valencien), vous apercevrez la jolie tour-lanterne en levant les yeux. 😉

Allez, on va voir ce qu’il y a dedans ? 😉

Horaires de la cathédrale de Valence et son musée

Attention : en journée, l’accès est payant !

  • De juin à fin septembre : de 10h à 18h30 du lundi au samedi, de 14h à 18h30 le dimanche
  • D’octobre à fin mai : de 10h à 17h30 du lundi au samedi, de 14h à 18h30 le dimanche
  • Fermée les dimanches de novembre à mars
  • Dernière entrée 45 minutes avant

intérieur de la cathédrale de ValencePrix des billets pour la cathédrale de Valence et son musée

  • 8€ plein tarif, audioguide inclus
  • 5,5€ en tarif réduit (retraités, handicapés, enfants de 5 à 12 ans, étudiants)
  • 18€ pour deux adultes et deux enfants (de 5 à 12 ans)

Le billet donc accès au musée diocésain, mais ce dernier peut-être visité à part hors des heures d’ouverture de la cathédrale, pour un prix de 3€.

Tarifs et horaires du musée sur le site officiel (en espagnol)

Entre nous, je trouve ça un peu exagéré ! Bonne nouvelle : vous pouvez visiter gratuitement la cathédrale hors des ces horaires ! C’est ce que j’ai choisi de faire, tant pis pour l’audio-guide et le musée.

L’intérieur de la cathédrale de Valence

L’intérieur a gardé son style gothique plutôt sobre. Amoureux des églises baroques chargées, vous ne trouverez pas votre bonheur…

Cependant, son cœur est richement décoré ! Au-dessous, levez la tête pour admirer la tour-lanterne, de style gothique flamboyant, toute en dentelle de pierre !

La chapelle du Saint-Calice

Attention à ne pas louper cette jolie chapelle, située à droite de l’entrée ! On y retrouve un très beau retable en albâtre finement sculpté, abritant en son centre le saint-calice, ou coupe du Saint-Graal, dans laquelle Jésus aurait bu lors de la fameuse Cène. (d’où le nom de la chapelle).

Prenez le temps d’admirer les détails ! Les bas-reliefs sont l’œuvre d’un sculpteur florentin (Poggibonsi), datant du tout début de la Renaissance espagnole.

Et là aussi, levez les yeux pour voir le très joli plafond gothique.

Le Miguelete

le miguelete de ValenceBien sûr, je n’ai pas manqué de grimper sur le Miguelete pour admirer la vue ! J’aime bien les jolies vues ! 😉

Il doit son nom à sa grosse cloche, baptisée le jour de la Saint-Michel.

Prix de l’ascension du Miguelete

Le prix pour la grimpette est de 3€ (augmenté en 2019, le site officiel affiche toujours un tarif de 2€…)

Horaires pour l’ascension du Miguelete

  • Ouvert tous les jours d’avril à octobre de 10h à 19h30,
  • D’octobre à mars de 10h à 18h30 du lundi au vendredi,
  • 10h à 19h le samedi,
  • 10h à 13h30 le dimanche, puis de 17h30 à 19h

La vue depuis le Miguelete

la cathédrale vue depuis le Miguelete

la cathédrale vue depuis le Miguelete

On peut surtout voir la plaza de la Reina et la plaza de la Virgen juste derrière, et bien sûr, les toits de la vieille ville !

Le marché central, la Bourse de la soie, les tours Serrano, se détachent clairement dans le paysage !

Au loin, j’ai pu apercevoir les bâtiments de la très futuriste Cité des arts et des sciences.

Bien sûr, surplombant la cathédrale, cela permet de mieux découvrir son architecture, notamment ses jolies coupoles.

Juste dommage que le soleil n’était pas au rendez-vous ce jour là (oui, ça arrive, même à Valence). Bon, on dira que ça évite les contre-jours, positivons ! 😉

La plaza de la Virgen

plaza de la Virgen ValencePassons cette fois derrière la plaza de la Reina pour découvrir la plaza de la Virgen (ou Plaça de la Mare de Deu en valencien… et oui, à Valence, on est bilingue !).

Cette place, véritable image de carte postale, est sans aucun doute la plus belle de la ville, et selon moi, une des plus belles que j’ai vues en Espagne !

Outre le chevet de la cathédrale, la place est fermée par l’élégante basilique Nuestra Señora de los Desamparados, au style très italien.

Une très belle fontaine, là encore me rappelant quelque peu celles que j’ai pu admirer en Italie, trône au milieu de la place, pour un plus bel effet esthétique !

Elle représente le fleuve Turia, qui arrose la ville. Spot photo par excellence !

De l’autre côté, le gothique palais de la Generalitat fait face à la basilique.

Jolie, agréable, vraiment à ne pas rater ! Il est agréable d’y flâner, voire d’y prendre en verre en terrasse. Bon, aspect touristique oblige, ce n’est pas là que c’est le plus donné (sans que les prix explosent pour autant).

La basilique Nuestra Señora de los Desamparados

intérieur de la basiliqueTrès élégante, elle fut édifiée entre 1652 et 1666 (ça ne s’invente pas…) dans un style Renaissance et baroque. Elle est reliée à la cathédrale par un arche, ça rend plutôt pas mal !

Allez bien sûr jeter un coup d’œil à l’intérieur ! J’ai surtout bien aimé la coupole, aux très jolies fresques.

C’est aussi là qu’on peut voir la statue de la vierge des abandonnés, patronne de Valence, qui accompagne les processions dans la ville.

L’étage abrite un petit musée du thème marial dans l’art.

La plaza de la Almoina

Derrière, la plaza de la Almoina abrite le beau palais archiépiscopal, mais c’est surtout là que vous pourrez visiter le musée des souterrains de la Almoina.

Le parcours propose de découvrir les vestiges de l’époque romaine ou wisigothique, en marchant sur des sols en verre pour mieux voir ce qui se cache en dessous. Des tablettes numériques proposent des reconstitutions.

Pour changer un peu du baroque et du gothique, admirez le très belle immeuble de style moderniste, la Casa del Punt de Gantxo. Étonnant, c’est là que se trouve l’entrée pour visiter la crypte du martyre Saint-Vincent ! Vous y verrez des tombeaux de l’époque wisigothique.

La calle de los Cabelleros et la plaza de Manises

Cette rue part de la plaza de la Virgen. Je vous propose de l’emprunter ! Cœur du quartier du Carmen, on y trouve surtout des bars et restaurants (un peu pour les touristes quand même, hum) et de beaux bâtiments, notamment des palais.

Le palais de la Generalitat en occupe d’ailleurs une bonne partie ! De l’autre côté du palais, la plaza Manises offre une très charmante vision et de sympathiques terrasses.

Le marché central de Valence (Mercat central)

marché central de ValenceRedescendons au sud pour découvrir ce lieu « incontournable » de Valence !

Édifié entre 1910 et 1928 dans un style « moderniste », il s’agit d’un des plus grands marchés couverts en Europe !

Son architecture m’a impressionnée ! Ne manquez pas d’en faire le tour et d’admirer les détails !

Une des entrées donnent sur une charmante placette bordée de terrasses, où on peut se poser pour un verre ou un dessert après avoir profité des spécialités locales à l’intérieur du marché. Vraiment sympa !

Bien sûr, si le bâtiment est beau, l’intérêt réside à l’intérieur ! Et oui, on parle quand même d’un marché !

marché central valenceJ’avais évidemment très envie de découvrir les spécialités locales ! C’est que je suis gourmande, hum (comme toutes les souris, non ? 😉 ).

On y retrouve tout ce dont on peut rêver !

Jambon serrano ou ibérique, fromages (miam !!!) du coin mais aussi d’ailleurs (j’ai passé le bonjour à nos fromages français !), olives, souchets (pour faire de la horchata, la boisson locale par excellence !), mais aussi des fruits et légumes ! Pas d’excuses pour mal manger, non mais !

Une partie à part est dédiée aux poissons et fruits de mer (oui, pour l’odeur, c’est mieux de séparer, hum).

intérieur du marché central de Valence en EspagneIl est également possible de prendre un sandwich à emporter ou une part de paella.

C’est ce que j’ai fait, et je me suis régalée avec un bocadillo al jamon serrano, arrosé de jus d’orange pressé devant moi (zumo natural), pour un prix vraiment compétitif !

Seul bémol : devoir manger debout, ou sur les marches devant le bâtiment, comme tout le monde !

Si vous restez plusieurs jours à Valence, c’est clairement l’endroit où faire le plein de provisions !

Et là encore, ne manquez pas d’admirer les détails architecturaux, c’est pas mal !

Attention, le marché n’est ouvert que le « matin », à savoir de 7h à environ 15h30 (la matinée espagnole quoi). En saison, il y fait chaud, venez le plus tôt possible…

Sur la place entre le marché et la Bourse de la soie, j’ai bien aimé la façade de l’église San Juan del Mercado (qui porte bien son nom !). Dommage de ne pas avoir pu la visiter….

Hélas, en Espagne, les églises ferment longuement dans l’après-midi, pour ne rouvrir qu’à 17h30 voire plus tard ! Et à cette heure-là, il faisait nuit, alors je visitais les musées et palais !

San Juan del mercado Valence

L’ancienne Bourse de la Soie (Lonja de la seda)

Lonja de la sed (bourse de la soie) à ValenceAutre monument incontournable de la vieille ville de Valence ! Ce majestueux bâtiment gothique fait face au marché central et à l’église San Juan del Mercado.

Ville marchande, Valence avait besoin de se doter d’un lieu de commerce et de négoce.

Cette belle bâtisse aux allures de palais médiéval fut alors édifiée entre 1482 et 1498, dans le plus pur style gothique valencien, plutôt ornementé !

Elle est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1996.

Là encore, admirez les détails de la façade, avec ses gargouilles et petits personnages cocasses !

La visite de la Bourse de la soie

patio de la bourse de la soie à ValenceLa Lonja est ouverte tous les jours de 10h à 19h et de 10h à 14h le dimanche (et oui, beaucoup de monuments et musées ferment plus tôt le dimanche…).

Le prix d’entrée est de 2€, et 1€ en tarif réduit (étudiants). Il existe des gratuités, comme par exemple pour les demandeurs d’emploi (même français) sur présentation d’un justificatif.

L’accès se fait par derrière.

On pénètre alors dans la cour des orangers, véritable oasis de paix !

Là encore, admirez tous les détails de la façade, notamment les gargouilles, médaillons, ou autres personnages sculptés ! C’est là tout l’intérêt de la visite !

Osalle gothique de la bourse de la soieutre le patio, on peut visiter trois salles. La plus imposante est la salle des colonnes (ou Sala de Contratatacion) ainsi nommée car on y retrouve des… colonnes (!) torsadées typiquement gothiques !

Elles soutiennent une voutes de croisées d’ogives (symbole de la voute céleste), évoquant des palmiers, véritable représentation du paradis !

En effet, j’ai trouvé ça très beau ! Surtout qu’au final il est rare de voir de si grandes salles gothiques dans l’architecture civile.

Là encore, des personnages sculptés encadrent les portes, alors prenez votre temps pour bien les regarder !

Après la tour, nous parvenons à une salle d’époque Renaissance, plus simple, où est présenté un film sur la construction de la Lonja.

bas-reliefs bourse de la soieCette partie du bâtiment fut achevée plus tard, en 1548, d’où son style Renaissance, même si pour la cohérence de l’ensemble, on opta de nouveau pour une façade gothique. Pas bêtes ces architectes !

Il est temps de ressortir et de grimper l’escalier pour atteindre la jolie salle du Consulat de la mer, elle aussi de style Renaissance.

Je me suis surtout tordu le coup pour admirer les détails du beau plafond à caissons, typique de cette époque !

Au sous-sol, une jolie salle voutée vous attend.

La tour abritait une prison, mais ne se visite pas.

En ressortant, je suis allée voir la façade arrière de la Lonja. Elle aussi agrémentée de jolis détails sculptés ! Décidément, j’ai vraiment bien aimé ce lieu, et j’y ai passé un peu de temps ! J’aime bien ce genre de détails ! 😉

Le palais du marquis de Dos Aguas

Autre « incontournable » de la vieille ville selon moi, j’ai beaucoup aimé ce beau palais ! Outre la superbe façade rococo et marbre et albâtre, le palais est richement décoré et j’ai pris plaisir à déambuler dans ses différentes pièces d’apparat.

Il abrite également le musée national de la céramique.

Je vous donnerai tous les détails dans un prochain article !

portail du palais de Dos Aguas

salle de bal du palais dos aguas

Balade dans la vieille ville

rue de la vieille ville de ValenceLa vieille ville de Valence, ce n’est pas que des monuments !

Il est surtout agréable d’y flâner tranquillement, profiter de l’atmosphère, tantôt calme lors de l’heure de la fameuse siesta, tantôt animée à l’heure de l’apéro ou du dîner !

Je l’ai trouvée plutôt jolie et agréable ! Façades colorées ou en pierre, mélange de style architecturaux, placettes qui donnaient envie de faire une pause en terrasse, c’est la dulce vida typique à l’espagnole !

J’ai même préféré la vieille ville de Valence à celle de Barcelone par exemple, moins jolie selon moi… Je ne me lassais pas de me balader !

La plaza Redonda

Entre le marché et la plaza de la Reina, ne manquez pas cette étonnante place… ronde ! Complètement enclavée entre plusieurs immeubles, il s’agissait du lieu traditionnel où on venait acheter de la soie et de la dentelle.

De nos jours, c’est toujours le cas, mais m’y trouvant à l’heure de la siesta, j’ai surtout trouvé porte close !

plaza Redonda à Valence

Street art à Valence

street art à ValenceAutre chose que j’ai bien aimé à Valence : son street art ! Pour le découvrir, il suffit de se balader le nez en l’air !

Où voir du street art à Valence ?

C’est surtout dans les ruelles au sud-ouest du marché que j’en ai le plus vu, ainsi qu’entre le marché et la plaza de la Reina.

On retrouve égalent du street art dans le quartier du Carmen, mais je vous en parle un peu plus bas !

Cela m’a un peu rappelé Madrid, notamment le quartier de Lavapiés.

Outre les fresques de rue, c’est surtout sur les rideaux de fer des commerces qu’il est le plus présent ! Il faut donc venir quand ces derniers sont fermés, à savoir à l’heure de la siesta ou le soir !

Le plus souvent, les peintures sur les rideaux de fer illustrent la nature du commerce. Original ! Dommage qu’on n’en voit pas plus en France…

Quartier du Carmen

cloître du centre d'art contemporain du Carmen

cloître gothique du centre d’art contemporain du Carmen

Dans la partie nord-ouest de la vieille ville, le quartier du Carmen constitue la partie la plus ancienne de Valence !

Surtout animé la nuit, je ne l’ai pas parcouru en entier mais j’ai pu admirer la perspective sur les tours Serrano, quelques ruelles, et surtout la plaza del Carmen.

Outre ses sympathiques terrasses typiques de la dulce vida valencienne, on peut découvrir l’ancien couvent des Carmes (qui donna son nom au quartier) reconverti en centre d’art contemporain.

Même s’il n’y avait pas d’exposition lorsque j’y étais, j’ai surtout apprécié les deux cloîtres : un gothique et un de style Renaissance. C’est rare pour un couvent de posséder deux cloîtres de styles différents !

J’aime bien ce genre de lieu, où l’ancien côtoie le moderne…

Le centre est ouvert tous les jours sauf dimanche de 11h à 21h. L’entrée est gratuite.

Street art dans le quartier du Carmen

street art dans le quartier du Carmen à ValenceJ’ai pu voir pas mal de street art dans ce quartier !

Considéré comme mal famé pendant des années, il fut récemment réhabilité et abrite, outre ses nombreux bars et restaurants, plusieurs galeries d’art et musées d’art contemporain.

Il est donc logique que les artistes s’adonnant au street art aient élu domicile dans le quartier !

Là encore, ce sont surtout les rideaux de fer des commerces qui arborent cette forme d’art. J’ai vraiment bien aimé !

Les tours Serrano

tours serranoA l’origine portes de l’ancienne muraille, elles marquaient la limite de la ville à l’époque médiévale, au bord du fleuve Turia, désormais détourné et dont l’ancien lit fut reconverti en « coulée verte ».

Il s’agit d’un bel exemple de l’architecture militaire de la fin du 14e siècle.

Il est intéressant d’y grimper, pour admirer quelques éléments architecturaux, et surtout, la vue !

Accès du lundi au samedi de 10h à 19h mais fermeture variable selon la durée du jour en hiver… Le dimanche de 10h à 14h.

tours Serrano

La casa de las Rocas ou musée du Corpus Christi

chars de la casa de las rocasVoilà une visite insolite ! Et comme c’est gratuit, pourquoi ne pas aller y faire un tour ?

On y découvre les chars et les géants défilant lors des fêtes du Corpus Christi. Spécialité valencienne, il s’agit bien plus que d’une fête sacrée !

Ancrée dans la tradition, c’est une véritable institution et une fête civile pleine de symboles aussi bien religieux qu’historiques.

Cet étonnant petit musée présente donc les éléments des processions et explique leur déroulement, origines, etc.

Ouvert du mardi au samedi de 10h à 14h et de 15h à 19h, et le dimanche de 10h à 14h.

La vieille ville de Valence de nuit

clocher de santa-catalina à Valence

campanile de Santa Catalina

Y étant en janvier et février, la nuit tombait vers 18h30, j’ai donc eu l’occasion de flâner dans la vieille ville de nuit. J’ai ainsi pu découvrir de nouveaux points de vue, et les monuments joliment éclairés. J’ai également découvert quelques jolies placettes, certaines animées, d’autres pas !

Voilà, j’espère vous avoir donné envie de découvrir la vieille ville de Valence, et vous avoir aiguillé dans la préparation de votre voyage ! 😉

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Loading...

Au-delà de la vieille ville, vous pouvez découvrir la ville « moderniste ».

Ne manquez pas le musée des Fallas !

Découvrez tout ce qu’il y a à voir à Valence en 3 ou 4 jours

One Response to Vieille ville de Valence (Valencia) : que voir dans le centre historique ?

  1. EM dit :

    Voilà donc un bon article, bien passionnant. J’ai beaucoup aimé et n’hésiterai pas à le recommander, c’est pas mal du tout ! Elsa Mondriet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *