Le Loing à Nemours
Île-de-France

Que voir, que faire et visiter à Nemours

Que faire, que voir et visiter à Nemours ? Quelles sont les meilleures activités à Nemours ?

Nemours se situe à 80 km au sud-est de Paris, en Seine-et-Marne. Cette petite ville de 13.000 habitants offre de sympathiques balades le long du Loing.

Elle possède également deux musées : le château-musée de Nemours, et le musée de Préhistoire d’Île-de-France.

Au départ de ce dernier, une balade permet de découvrir les surprenants rochers de grès, les plus méridionaux du massif de Fontainebleau.

Suivez la souris ! 😉

Comment aller à Nemours


Afficher une carte plus grande

Se rendre à Nemours en voiture

Simple ! Pour aller à Nemours depuis Paris, empruntez l’autoroute A 6 jusqu’à la sortie 16 Montereau-Fault-Yonne/Nemours (section à péage, 2,70 € en 2021).

pont de Nemours
arrivée par le pont de Nemours

Se rendre à Nemours en train

Ce n’est pas compliqué non plus ! Prenez un train de la ligne R du Transilien à Paris-Gare de Lyon, en direction de Montargis (et surtout pas de Montereau, mauvaise direction !).

Descendez à Nemours Saint-Pierre ! La gare se situe à 500 mètres environ à l’ouest du centre.

Comptez 1 h 05 mn de trajet et un train par heure en journée et le week-end.

Vieille-ville de Nemours et les rives du Loing

Le Loing et le canal

La ville de Nemours offre un charmant tableau, sur la rive gauche du Loing. En outre, de petits canaux peuplés d’une nuée de canards, traversent le centre. Mignon comme tout ! 

Le centre de Nemours est lui-même une île entre le Loing et son canal !

Nous avons pris plaisir à admirer les rives du Loing, le long duquel s’étendent plusieurs petits parcs.

Le Loing à NemoursLoing à Nemours

Le Loing à Nemours Le Loing à Nemours

La rivière des Petits-Fossés constitue un canal dérivé du Loing dans Nemours. Elle est franchie par plusieurs petits ponts. 

C’est mignon, plein de charme, et la balade est agréable… même avec un temps mitigé !

canal à Nemours canal à Nemours canal à Nemours canal à Nemours

On y voit un bâtiment en briques et pierres, qui fut couvent puis hôpital avant de devenir la mairie de Nemours !

mairie de Nemours

hotel de ville de Nemours

Le centre-ville de Nemours

La place de la République est la place principale de Nemours, où se tient le marché, devant l’église. On y trouve quelques maisons anciennes, dont une maison en pierre de taille et pans de bois datant du XVIIe siècle.

Nemours place de la république

La rue du Prieuré offre quant à elle une belle perspective sur l’église et là encore de jolies maisons anciennes.

Nemours centre

Après la place de la République, la rue Gauthier Ier constitue l’avenue commerçante principale du centre ville de Nemours. Sympa, mais un peu mort, du moins en ce mois d’août ensoleillé (hum).

Rue à Nemours

La petite rue Gaston Darley se dirige vers le Loing et la pelouse du château de Nemours. On y croise quelques belles maisons anciennes à pans de bois.

Nemours centre

Église Saint-Jean-Baptiste de Nemours

L’église Saint-Jean-Baptiste de Nemours est dominée par une flèche très élancée. Elle refusait de rentrer dans le cadre de mon appareil photo ! Mais comme rien ne résiste à la souris, c’est rentré quand même ! 😉

église de Nemours église de Nemours

La base de la tour date du XIIe siècle, mais l’essentiel de l’église remonte au XVIe siècle. Elle possède des chapelles rayonnantes très saillantes.

La voûte de la nef a été refaite au XVIIe siècle, avec des nervures et des clés en bois.

église de Nemours église de Nemours église de Nemours

Château-Musée de Nemours

Situé au bord du Loing, le château de Nemours date des XII et XIIIe siècles.

Il offre une sévère allure médiévale, avec son corps de logis flanqué de quatre tours rondes. Mais sa décoration des façades est moins ancienne : elle remonte au XVe siècle.

château de Nemours château de Nemours château de Nemours

A l’intérieur, on peut voir plusieurs salles dotés de plafonds à la Française, et un oratoire gothique, aménagé vers 1150 dans une des tours.

Aujourd’hui, le château de Nemours, devenu musée, accueille surtout des expositions temporaires.

le musée château de Nemours

Côté ville, il est également encerclé par un tout petit canal, au bout duquel se trouve un lavoir.

Nemours canal

Le pont de Nemours

Le grand pont de Nemours fut construit par l’ingénieur Boistard (hum). Il fut inauguré en 1804 par le Pape Pie VII, « invité » par Napoléon au château de Fontainebleau pour assister à son sacre.

Du pont de Nemours (ah, ah ! Les initiés comprendront de suite), on a un beau coup d’œil sur les rives du Loing.

pont de Nemours

vue du pont de Nemours
vue du pont de Nemours !

Musée départemental de Préhistoire d’Île-de-France à Nemours

A l’écart du centre de Nemours, à l’orée de la forêt, le musée de Préhistoire d’Île-de-France, ouvert en 1981, présente 3400 objets (sur les deux millions de la collection !) racontant cette longue et riche période dans la région.

Beaucoup l’ignorent, mais l’Île-de-France est ponctuée de nombreux vestiges préhistoriques ! Notamment des polissoirs (rochers servant à aiguiser les outils) et plusieurs monuments mégalithiques comme les allées couvertes.

Le bâtiment en béton brut de décoffrage, est l’œuvre de Roland Simounet, un disciple de Le Corbusier. Il est résolument moderne… et franchement moche !

Mais il se situe dans un bois de pins et de bouleaux, évoquant le cadre de vie de nos lointains ancêtres… Bon, allons voir ! 😉

musée de la Préhistoire de Nemours musée de la Préhistoire de Nemours

Visite du musée de Préhistoire d’Île-de-France

Le musée de Préhistoire d’Île-de-France à Nemours offre un parcours chronologique comportant 7 salles, et… 7 salles bis, d’approfondissement.

Ce système est original, il permet de se concentrer sur l’essentiel, ou de voir l’ensemble des collections exposées. Mais il déroute un peu…

La rampe d’accès montre l’évolution de l’Homme depuis les pré-australopithèques jusqu’à l’Homme moderne (Homo sapiens)

musée de la Préhistoire de Nemours

Le chantier de fouilles d’Étiolles

La salle 1 évoque le chantier de fouilles d’Étiolles (Essonne), en exposant les méthodes employées avec un grand moulage au sol. Ce site était un campement de nomades de la fin du Paléolithique.

musée de la Préhistoire de Nemours fouilles d'Etiolles

Les différentes salles se répartissent autour de puits de nature. Ces reconstitutions végétales évoquent, plus ou moins fidèlement, l’environnement naturel de chaque période.

Le Paléolithique (800.000 à 9000 ans av. J.-C.)

On parcourt ensuite les trois salles du paléolithique (logique, c’est chronologique !).

La salle 2 présente le Paléolithique ancien et moyen (600.000 à 40.000 ans av. J.-C.).

On y voit de nombreuses pointes de flèches en silex (bifaces), qui permettaient de chasser les animaux. Un bloc de silex illustre les techniques de fabrication de l’industrie lithique.

Sur un des murs, une reconstitution de stratigraphie explique comment on parvient à dater les plantes en fonction des couches sédimentaires.

La salle 3 explique la vie durant le Paléolithique récent (40.000 à 9000 ans av. J.-C.).

La pierre gravée d’Étiolles (Essonne), datant de 12.500 ans, est un des rares exemples d’art paléolithique dans la région.

musée de la Préhistoire de Nemours

Enfin la salle 4 expose les fouilles du site de Pincevent, un important site à La Grande-Paroisse, près de Montereau sur les rives de Seine. Datant de 12.300 ans, c’est le plus grand gisement magdalénien fouillé en Europe, et assez bien conservé.

musée de la Préhistoire de Nemours fouilles Pincevent

Le Mésolithique (9000 à 5000 ans av. J.-C.)

Le mésolithique est présenté en salle 5 à travers une pirogue en pin, des nasses pour la pêche et des aiguilles. Mais aussi des objets en bois et en silex des chasseurs et pêcheurs.

Le Néolithique (5000 à 2300 ans av. J.-C.)

Puis la salle suivante, la salle 6, expose la période néolithique dans la région.

Les chasseurs-cueilleurs deviennent agriculteurs. Les premiers villages sédentaires apparaissent au Néolithique moyen. Vers 3500 ans avant J.-C., on voit apparaître les premiers sites villageois fortifiés.

On y retrouve des armes, des parures et du mobilier funéraire, restes de sépultures collectives, notamment la maquette d’une « allée couverte » découverte dans le Val-d’Oise près de la forêt de Montmorency.

Ou encore des pierres sculptées de motifs étranges retrouvées dans les environs.

maquette de nécrpole musée de Nemours
« allée couverte », maquette de nécropole

musée de la Préhistoire de Nemours

musée de la Préhistoire de Nemours

Les âges des métaux (2300 à 30 ans av. J.-C.)

Le parcours s’achève en salle 7 avec les âges des métaux, exposant les pratiques agricoles et la vie en villages.

L’âge du Bronze (2300 à 800 ans avant J.-C.) est évoqué par le fac-similé d’un foyer et de soufflets, montrant la métallurgie du bronze.

Vers l’an 1000 avant J.C., le rite funéraire de l’incinération se développe. On remarque des urnes funéraires, généralement accompagnées d’offrandes.

L’âge du Fer (800 à 30 ans avant J.-C.) est présenté par les premières armes en fer, coûteuses à produire et réservées à l’élite, puis l’apparition des premières monnaies gauloises.

La visite de cette salle s’achève avec la romanisation à la suite de la guerre des Gaules. L’apparition du mode de vie à la Romaine marque la fin de la protohistoire !

musée de la Préhistoire de Nemours

La barque carolingienne

A la fin du parcours du musée de Préhistoire à Nemours, une étonnante barque carolingienne s’offre à vos yeux ! Datant de 834, elle a été taillée dans un tronc de chêne vieux de 158 ans et mesure 14,5 mètres de long !

Elle fut découverte par hasard en 1992, dans le lit de la Seine à Noyen-sur-Seine, en Seine-et-Marne, et a rejoint le musée en 2005.

musée de la Préhistoire de Nemours barque

Les expositions temporaires du musée de Préhistoire

Enfin le musée de Préhistoire d’Île-de-France présente des expositions régulières.

Celle que j’ai visitée en 2021, « Mémoire de glace », était consacrée aux vestiges archéologiques prisonniers de la glace et à la vie dans les Alpes du néolithique à aujourd’hui. Elle expose des objets trouvés par des alpinistes, randonneurs et archéologues.

musée de la Préhistoire de Nemours

Les passionnés de préhistoire et d’histoire ancienne ne rateront pas l’incontournable musée d’Archéologie nationale, accueilli par le château de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines).

Mais allez voir également l’intéressant musée archéologique du Val-d’Oise à Guiry-en-Vexin, surtout dédié aux vestiges gallo-romains du Vexin français (Val-d’Oise).

Horaires du musée de Préhistoire d’Île-de-France

Le musée de Préhistoire d’Île-de-France est ouvert tous les jours sauf les mercredis et samedis matins, de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30, et jusqu’à 18h en juillet-août.

Tarifs du musée de Préhistoire d’Île-de-France

Le billet plein tarif est de 5€ ; tarif réduit de 3€ pour les 18-25 ans et plus de 65 ans. Gratuit pour les demandeurs d’emploi, personnes handicapées et leur accompagnant, ainsi que les bénéficiaires des minima sociaux.

Toutes les infos sur le site officiel du musée.

Rochers de Nemours

Les rochers de Nemours constituent l’extension la plus méridionale du fameux grès de Fontainebleau. Derrière le musée de Préhistoire, on peut parcourir un étonnant chaos rocheux dans un bois.

rochers de Nemours

En sortant du musée de Préhistoire d’Île-de-France, dirigez vous à droite jusqu’au rond-point : un chemin grimpe sur les rochers de Nemours.

Le GR 13 parcourt également le massif. A vous de deviner de quelle espèce sont les étranges animaux rocheux que vous croiserez ! 😉

rochers de Nemours rochers de Nemours rochers de Nemours

Avis de la souris sur Nemours

Plus méconnue que d’autres villes de la région, Nemours mérite une balade pour son intéressant musée de Préhistoire, et pour ses agréables rives du Loing.

La forêt et ses rochers vaut également le détour !

J’ai apprécié ma découverte, un peu « par hasard » je dois l’avouer (le musée de Préhistoire d’Île-de-France étant le seul des environs ouvert un mardi !) et je ne regrette pas ! 

Nemours et le Loing

Le centre est tout mignon et évoque plus une petite ville de province qu’une banlieue de Paris. Coup de cœur pour les canaux (et les canards !).

J’aurais juste aimé un temps un peu plus estival !

Il ne faut tout de même pas venir pour l’animation trépidante, mais au final, cela concerne la plupart des petites villes françaises…

Que voir autour de Nemours

Nemours se situe aux portes du parc naturel régional du Gâtinais français, qui inclut Milly-la-Forêt ou encore le château de Courances et son magnifique parc.

A proximité de Nemours, allez voir le petit village de Larchant, offrant un charmant tableau, avec son célèbre rocher de la Dame Jouanne, mesurant quinze mètres de haut !

A Nemours, vous êtes à proximité de Fontainebleau, avec son vaste château, listé au patrimoine mondial de l’UNESCO, et bien sûr sa magnifique forêt de 25.000 hectares, parsemée de curieux rochers de grès.

Salle de Bal du château de Fontainebleau
Salle de Bal du château de Fontainebleau

Découvrez que voir, que faire et visiter à Fontainebleau et autour en un week-end

En amont, Montargis est surnommée la Venise du Gâtinais. Le titre, est comme souvent  un brin exagéré ! Mais la ville s’étale le long de plusieurs canaux et sur les rives du Loing, offrant de jolies vues.

En aval, vous ne raterez pas la jolie petite ville de Moret-sur-Loing ! Mais je vous explique tout ça dans un autre excellent article ! 😉

rives du Loing à Moret

5/5 - (9 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *