Visiter le château de Rambouillet et son parc : photos, tarifs, horaires, avis

chateau de rambouillet

Le château de Rambouillet se situe à 45 km au sud-ouest de Paris, au centre de la ville de Rambouillet (25.000 habitants), au sud du département des Yvelines.

Le vaste parc à l’anglaise offre un canal, des canards, et surtout deux constructions étonnantes du XVIIIe siècle : la laiterie de la Reine, et la chaumière aux coquillages.

Le parc accueille également la bergerie nationale de Rambouillet, fondée par le roi Louis XVI. 

Visite en photos du château de Rambouillet, de l’intérieur puis du parc, horaires, tarifs, et bien sûr l’avis de la souris… suivez-moi ! 😉





Comment aller à Rambouillet


Afficher une carte plus grande

Aller à Rambouillet en voiture

Pour se rendre à Rambouillet, il suffit d’emprunter l’autoroute A 13 (autoroute de Normandie) depuis Paris. Puis l’A 12 en direction de Saint-Quentin-en-Yvelines et Rambouillet, et enfin la N 10 jusqu’à Rambouillet.

On peut entrer en voiture et stationner gratuitement dans le parc, à deux pas du château ou plus loin, vers la laiterie de la Reine.

Aller à Rambouillet en train

La gare de Rambouillet se situe sur la ligne TER de Paris-Montparnasse à Chartres et Le Mans, via Versailles-Chantiers. Elle constitue aussi le terminus des trains Transilien (ligne N), au trajet omnibus, donc plus long.

Comptez un train direct par heure aux heures creuses, un au quart-d’heure aux heures de pointe, et environ 35 mn de trajet depuis Paris-Montparnasse.

Le château de Rambouillet se situe à environ un kilomètre de la gare. Il suffit de suivre la rue Chasles puis la rue du général-de-Gaulle, les rues commerçantes de la ville.




Horaires du château de Rambouillet

château de rambouillet

Le château de Rambouillet est ouvert à la visite tous les jours de la semaine sans exception :

  • Du 1er avril au 30 septembre de 10 h à 12 h puis de 13 h 30 à 18 h (dernière entrée 30 mn avant).
  • Du 1er octobre au 31 mars, le château de Rambouillet ferme à 17 h.

Tarifs du château de Rambouillet

  • En 2022, le billet pour la visite globale du château de Rambouillet, de la laiterie de la Reine et de la chaumière aux coquillages, est au tarif de 9,50 €.
  • La visite (libre) de laiterie de la Reine et de la chaumière aux coquillages sans le château est au tarif de 6 €.
  • La visite du seul château en fin de journée est au tarif de 6,50 €.
  • Gratuit pour les jeunes jusqu’à 25 ans, les demandeurs d’emploi, bénéficiaires de minima sociaux, et pour les personnes en situation de handicap et leur accompagnateur (mais le château n’est pas accessible aux PMR !).

Vérifiez les tarifs et horaires actualisés sur le site officiel du château de Rambouillet

Un peu d’histoire…

Les origines du château de Rambouillet

Le château de Rambouillet a été érigé en 1375 par Jehan Bernier, personnage de haut rang à la Cour du roi Charles V. Dès 1384, il appartient à la famille d’Angennes.

En mars 1547, le roi François Ier, âgé de 52 ans, s’arrête rendre visite à Jacques d’Angennes, son capitaine des gardes, au château de Rambouillet. Il y meurt le 30 mars d’une fièvre lente.

En 1706, le Roi-Soleil achète le château de Rambouillet et son domaine pour un de ses fils légitimés qu’il a eu avec madame de Montespan, le comte de Toulouse. Celui-ci triple la surface des appartements du château, en faisant bâtir une nouvelle aile.

Rambouillet, résidence royale

Sous Louis XVI, le domaine de Rambouillet est la propriété du fils unique du comte de Toulouse, le duc de Penthièvre. Il fait aménager le parc dans le goût anglo-chinois cher à l’époque, avec l’édification de fabriques, petits édifices à portée philosophique.

Le duc fait également édifiée la chaumière aux coquillages pour sa belle-sœur, la princesse de Lamballe.

En 1783, le vaste domaine de chasse séduit le roi, qui décide de se porter acquéreur du domaine de Rambouillet. Mais les séjours à Rambouillet ne sont pas du goût de la reine Marie-Antoinette, qui surnomme cette bâtisse inconfortable la « Crapaudière » !

Pour agrémenter son séjour, le roi fait construire la laiterie de la Reine. Ce petit édifice a pour vocation de distraire la reine et lui rappeler son domaine du Petit Trianon à Versailles.

Le château de Rambouillet de l’Empire à aujourd’hui

Sous l’Empire, Napoléon effectue plusieurs séjours au château de Rambouillet. Le 29 juin 1815, il y passe sa dernière nuit et signe son abdication, avant son départ pour l’exil…

Quinze ans plus tard, le 31 juillet 1830, c’est au tour du roi Charles X de fuir les Trois Glorieuses ! Il signe à son tour son acte d’abdication le 2 août avant de prendre le chemin de l’exil en Angleterre.

Après la chute du Second Empire, le domaine de Rambouillet retombe dans le giron de l’État. Il devient une résidence présidentielle sous Félix Faure, qui le fait réaménager. Son successeur, le président Émile Loubet, y tient des conseils des Ministres.

Sous la Ve République, le château de Rambouillet accueille plusieurs chefs d’État en visite officielle en France.

Visite du château de Rambouillet

La visite du château de Rambouillet commence par l’ascension d’un escalier d’honneur voûté de briques, rare vestige du château de la Renaissance. Il débouche dans la salle des Marbres, de la même époque.

Les appartements de l’Empereur

On parcourt alors les appartements de Napoléon Ier, avec une salle à manger ainsi que la chambre. Il y passa sa dernière nuit avant son départ pour l’île d’Aix en 1815.

C’est d’ailleurs ici que Bonaparte signa son abdication avant son départ pour l’exil à Sainte-Hélène.

chambre du château de Rambouillet

Quinze années plus tard, c’est au tour du roi Charles X, chassé de Paris par les Trois glorieuses, de signer son abdication au château de Rambouillet !

Puis on découvre une curieuse salle de bains, de style pompéien, ornée de scènes à la gloire de l’Empire.

Hum, je ne dirais pas non à une telle salle de bains pour laver mes puces. Pas vous ? 😉

salle de bain du chateau de rambouillet salle de bain du chateau de rambouillet salle de bain du chateau de rambouillet

Un passage permet de franchir la grosse tour médiévale. Elle porte le nom du roi François Ier, qui y est mort en 1547.

Les appartements d’Assemblée

On parcourt alors les appartements d’Assemblée du château de Rambouillet, aménagés par le comte de Toulouse, fils naturel de Louis XIV et de Mme de Montespan.

Ils sont décorés de magnifiques lambris de style rocaille et offrent une belle vue sur le parc et ses canaux. On peut y admirer le joli boudoir dit de Marie-Antoinette, au décor rocaille particulièrement raffiné !

Là encore, je voudrais bien le même pour recevoir mes copines souris ! 😉

boudoir de Marie Antoinette au chateau de rambouillet

Puis on traverse le Grand salon, la salle du Conseil avec ses tapisseries des Gobelins, et la salle du Méridien, avec son poêle de faïence blanche.

Pas mal ! J’aime vraiment les boiseries.

chateau de rambouillet chateau de rambouillet chateau de rambouillet chateau de rambouillet

On peut alors jeter un coup d’œil à l’oratoire, situé dans la tour, avec sa coupole en trompe-l’œil.

oratoire du chateau de rambouillet

La salle à manger

Un escalier, et on parvient alors à l’appartement du roi. L’ancienne chambre du roi, devenue salle des fêtes sous l’Empire, a été transformée en salle à manger.

Elle est ornée de superbes tapisseries des Gobelins (tiens, comme les nounours !).

salle à manger du chateau de rambouillet tapisserie des Gobelins chateau de rambouillet

La vaste table a été dressée comme à l’occasion du premier sommet des pays industrialisés en novembre 1975, qui créa le « G6 », organisé au château par le président Valéry Giscard d’Estaing. Tiens, le menu me dit bien ! 🙂

On ne voit hélas aucune autre salle de l’appartement du roi du château de Rambouillet. 🙁

Le rez-de-chaussée

Au rez-de-chaussée du château de Rambouillet, on voit la salle de Marbre. Il s’agit d’une vaste salle fraîche, revêtue de marbre rouge et gris. Ne ratez pas les toilettes avant la sortie !

Une visite intéressante mais c’est quand même très court, on reste sur sa faim… et en tant que souris gourmande, je n’aime pas rester sur ma faim !

salle de marbre du chateau de rambouillet

Normal : on ne voit pas le deuxième étage du château avec les appartements présidentiels, ni la superbe salle de bains, ou cabinet des faïences, au rez-de-chaussée ! (tentez de la voir par la vitre, depuis la façade sud côté canal)

Combien de temps pour visiter la château de Rambouillet ?

Le durée de visite du château de Rambouillet est d’environ 30 mn, en prenant son temps !

Visite du parc du château de Rambouillet

Le parc du château de Rambouillet offre la variété de jardins existant aux XVIIIe et XIXe siècles. On y voit des parterres devant le château, un jardin à la française, et un vaste parc à l’anglaise, ou jardin anglo-chinois, de vingt-cinq hectares.

Jardin d’eau

Un Grand Canal fut creusé durant la seconde moitié du XVIIe siècle dans le parc du château de Rambouillet. Il se prolonge en face par un tapis vert.

Les îles entre les canaux, tracés en forme de trapèze, ne sont accessibles qu’en barque. Aujourd’hui, elles sont réservées aux canards ! (d’ailleurs, l’île des Festins, avec ses canards gras… bref !)

vue sur le jardin à la française depuis le château de Rambouillet

canal jardin rambouillet sculpture jardin de rambouilletOn remarque aussi de belles sculptures. Tiens, la madame n’a pas l’air d’aller bien, hum…

Jardin à la française

Les parterres joliment fleuris du château se prolongent vers l’est par un jardin géométrique dit « à la française ». Il fut aménagé par le duc de Penthièvre au XVIIIe siècle.

On y traverse le miroir, la petite salle et la grande salle. Au bout, un bassin, le rondeau, a permis d’assécher un marais, et ferme la perspective.

jardin chateau de rambouillet jardin chateau de rambouillet jardin chateau de rambouillet

Un peu de repos sur un banc ne fait pas de mal ! A l’ouest, un ensemble de quinconces, ou jardin en échiquiers, longe le Grand Canal.

Au centre, notez la curieuse statue représentant la barque solaire des Égyptiens. C’est une commande présidentielle inaugurée en 1993. Le personnage sculpté ressemble fortement à François Mitterrand ! 😉

barque des égyptiens à rambouillet

Jardin anglais

En 1772, le duc de Penthièvre, fils unique du comte de Toulouse, fait dessiner un vaste jardin anglais de 25 hectares au-delà des canaux du château, où dominent des essences exotiques.

On y trouve une rivière sinueuse, la Guéville, traversé par de petits ponts et peuplée de canards. Les fabriques (petites constructions du XVIIIe siècle ornant les parcs) qui l’ornaient à cette époque ont hélas toutes disparues.

parc rambouillet parc rambouillet

La rivière, alimentée par les canaux, débouche d’une grotte dite « grotte des Amants ». Un couple s’y serait réfugié durant un orage en 1792 et aurait été tué par la foudre.

Cette grotte formait le soubassement d’une fabrique en forme de pavillon chinois, disparu depuis longtemps. On peut s’en faire une idée avec le pavillon chinois de L’Isle-Adam, datant de la même époque.

Nous nous retrouvons pour finir de l’autre côté du canal, avec vue sur les îles et le château.

parc rambouillet parc rambouillet parc rambouillet

château de Rambouillet

Je dois avouer mon faible pour les jardins à l’anglaise ! Peut-être à cause de mes origines (oui, je suis une souris rescapée du Brexit), j’ai donc apprécié flâner dans ces lieux.

Hélas, comme vous pouvez le voir, le beau temps n’était pas vraiment au rendez-vous… Enfin, en région parisienne, il ne faut pas attendre qu’il fasse beau pour mettre son museau dehors !

Laiterie de la Reine

laiterie de la reine à Rambouillet

La laiterie de la Reine fut créée en 1785 pour la reine Marie-Antoinette, après l’acquisition du domaine de Rambouillet par Louis XVI.

C’est que le roi appréciait la chasse en forêt ! Mais la reine, elle, s’ennuyait au château de Rambouillet, qu’elle surnommait « la gothique crapaudière » !

Pour la distraire et lui évoquer le domaine de Trianon, Louis XVI fit donc construire cette étonnante bâtisse !

De l’extérieur, on ne voit qu’un pavillon néoclassique très sobre.

Seul ornement, un médaillon décorant le fronton de la façade. Il représente une vache allaitant son veau, par Julien, le sculpteur du roi.

La rotonde

L’intérieur de la laiterie de la Reine cache deux salles. La première en entrant est une rotonde, dotée d’une table centrale, sur laquelle on dégustait… du lait frais (vous aviez deviné !).

Le lait était préparé dans les deux pavillons latéraux.

laiterie de la reine à Rambouillet

La rotonde est surmontée d’une coupole à caissons offrant une lumière zénithale. Les murs comportent des niches : on y plaçait des vases, à anses en forme de têtes de chèvres, servant à la dégustation.

laiterie de la reine à Rambouillet laiterie de la reine à Rambouillet

Les tables de marbres accueillait la vaisselle en porcelaine de Sèvres. ça avait bien plus d’allure que nos bouteilles en plastique !

La salle de fraîcheur

Au fond de la laiterie de la Reine, on découvre la « salle de fraîcheur », avec une étonnante et monumentale grotte artificielle !

Elle est ornée d’une statue de la naïade Adrastée et la chèvre Amalthée, nourrice de Zeus enfant. La sculpture, de 1787, est due à Julien.

Pas mal ! Quelle chanceuse cette Marie-Antoinette ! (enfin, pas vraiment quand on connait la fin de sa vie…)

laiterie de la reine à Rambouillet

Chaumière aux coquillages

La chaumière aux coquillages se situe à 400 mètres de la laiterie, sur une île du jardin à l’anglaise.

Elle fut bâtie en 1779 pour la princesse de Lamballe, dame de compagnie de Marie-Antoinette, avant qu’elle ne finisse très mal en 1792 (la tête perchée sur une pique…). La fidélité à la reine ne lui aura hélas pas réussi.

chaumière au coquillage à Rambouillet

Typique du raffinement du XVIIIe siècle, cette chaumière rustique, qui rappellera celles du hameau du Petit Trianon ou du hameau de Chantilly, cache en réalité un intérieur particulièrement raffiné !

Le salon principal est orné de nacre et de coquillages, formant des motifs colorés.

chaumière au coquillage à Rambouillet chaumière au coquillage à Rambouillet chaumière au coquillage à Rambouillet

A côté, un petit cabinet de toilette possède des boiseries peintes de style pompéien.

chaumière au coquillage à Rambouillet

Horaires du parc du château de Rambouillet

parc rambouillet

Les horaires du parc du château de Rambouillet sont heureusement plus larges que ceux du château. Ils varient, fort logiquement, selon les saisons.

  • Le parc est ouvert de 8 h à 21 h d’avril à septembre
  • et de 10 h à 17 h d’octobre à mars (un peu trop tôt en octobre, il fait nuit à 19 h !).

Le parc du château de Rambouillet est gratuit, même pour les voitures (contrairement à Versailles ou Saint-Cloud). Seule la visite intérieure de la laiterie de la Reine et de la chaumière aux coquillages est payante.

Attention : billets uniquement au château, pas vendus sur place !

Bergerie nationale de Rambouillet

bergerie nationale de Rambouillet

La Bergerie nationale de Rambouillet se situe au fond du parc du château, à 1,5 km de la grille d’entrée.

A deux pas, on trouve la ferme de Moquesouris ! Non mais j’espère qu’on ne se moque pas de moi tout de même ! 😉

C’est en 1785 que le roi Louis XVI décide d’implanter à Rambouillet une ferme expérimentale, afin d’acclimater plusieurs espèces.

La principale est représentée par les moutons mérinos, venus d’Espagne, et dont la laine importée était très coûteuse.

Cette expérience constitue un succès, poursuivi par la Révolution puis l’Empire. Les bâtiments actuels datent d’ailleurs de 1804, sons Napoléon.

Aujourd’hui, le public y découvre la plus grande ferme pédagogique d’Île-de-France. Elle compte 600 moutons, 60 vaches laitières, une basse-cour avec des lapins, des poules… et peut-être des souris, nous sommes partout !

Infos sur le site officiel de la Bergerie nationale

Avis de la souris sur le château de Rambouillet

chateau de rambouillet

Le château de Rambouillet est plus un gros pavillon de chasse royal qu’un véritable château. On y voit donc quelques belles salles et de jolies boiseries.

Mais ne vous attendez surtout pas à voir Fontainebleau ou Compiègne, c’est considérablement plus petit ! Et c’est donc un peu cher pour le peu qu’on voit.

Le parc en revanche vaut le déplacement pour ses dimensions, la variété de ses jardins à la française et à l’anglaise.

Mais aussi pour ses fabriques uniques en leur genre et sa rivière peuplée d’une troupe de canards !

Bref, plus que le château finalement, ce sont la laiterie de la Reine et la chaumière aux coquillages qui séduisent le plus à Rambouillet !

Si vous voulez voir un beau château meublé à proximité, allez visiter le château de Maintenon ! 😉

château de Maintenon

Découvrez les plus beaux châteaux autour de paris

Que visiter, que faire à Rambouillet ?

Rambouillet est une petite ville bourgeoise proprette. Dans la rue principale, on peut jeter un coup d’œil au palais du roi de Rome. Il fut édifié pour le fils de Napoléon et abrite des expositions temporaires.

Sinon le principal lieu d’attraction du centre est le musée Rambolitrain ! Il se situe dans une maison en plein centre, près de l’église.

Le musée abrite pas moins de 4000 voitures et locomotives miniatures de chemin de fer, datant des XIXe et XXe siècles. On peut y observer plusieurs réseaux miniatures, ainsi qu’un petit train à vapeur dans le jardin, sur une voie de 18 cm de large !

Découvrez-le en images chez notre camarade la grenouille de Paris-Bise-Art ! 😉

Infos sur le site officiel du musée Rambolitrain

Que visiter, que faire autour de Rambouillet ?

Où se promener autour de Rambouillet ?

Chartres, l’Acropole de la France

Parvis de la cathédrale de Chartres

Parvis de la cathédrale de Chartres

A Rambouillet, vous n’êtes qu’à 40 km de Chartres et de sa magnifique cathédrale, « l’Acropole de la France ».

Cette cathédrale gothique majeure est listée au patrimoine mondial de l’UNESCO et mérite le voyage à elle seule.

Le Vieux Chartres médiéval, avec ses petits ponts sur l’Eure, est plein de charme !

Allez également découvrir l’insolite maison Picassiette.

Elle fut totalement décorée d’éclats de céramique par un gardien de cimetière. C’est un lieu unique en son genre en Europe, qui rappelle un peu le palais idéal du facteur Cheval !

Que visiter, que voir, que faire à Chartres en 1 jour ou 2 jours

5/5 - (6 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.