Que voir, que faire et visiter à Villefranche-sur-Mer

la rade de Villefranche-sur-Mer

la rade de Villefranche-sur-Mer

Villefranche-sur-Mer est un des plus beaux lieux de la côte d’Azur, avec ses vieilles maisons du XVIIe siècle qui dévalent la pente depuis un amphithéâtre boisé jusqu’au petit port.

La commune de 5000 habitants se situe à la limite orientale de Nice et domine une magnifique rade, où mouillent les navires de croisière grâce à sa grande profondeur.

Juste en face, on peut découvrir Saint-Jean-Cap-Ferrat et ses luxueuses villas bien cachées parmi les pins…

Que voir, que faire et visiter à Villefranche-sur-Mer ? Suivez-moi ! 😉





Plan de Villefranche-sur-Mer


Afficher une carte plus grande

Petite présentation de Villefranche-sur-Mer




vue sur Villefranche-sur-MerLa rade naturelle de Villefranche fut utilisée dès l’Antiquité par les Grecs et les Romains.

Avant que les habitants ne délaissent le bord de mer au Moyen-Âge suite aux nombreuses attaques ennemies.

Il fallut attendre 1295 pour que les habitants, réfugiés dans les collines, ne reviennent peupler le bord de la rade.

C’est Charles II d’Anjou, comte de Provence, qui leur octroya une franchise sur les taxes, d’où le nom de Villefranche (Vila Franca)

Le site est fortifié par le duc de Savoie au XVIe siècle après l’attaque en 1543 des flottes turques et françaises de François Ier avec la réalisation du fort du Mont-Alban, qui domine Villefranche et Nice, et du port de la Darse.

Villefranche deviendra un lieu stratégique avec sa rade, et notamment un port de défense militaire, d’où la création du fort Saint-Elme.

A partir de 1856, la rade abrita également la marine impériale russe !

vue sur villefranche-sur-mer

La ville fut rattachée à la France en même temps que Nice sa voisine, en 1860. Elle était déjà un lieu de plaisance pour aristocrates britanniques et russes. En effet, grâce à sa rade qui l’abrite du vent, la ville jouit d’un climat très doux !

La rade de Villefranche-sur-Mer devint le premier port français de croisières en Méditerranée, avant d’être finalement détrôné par celui de Marseille. Cela n’empêche pas de nombreux navires ou yachts privés de mouiller dans sa rade !

Aujourd’hui, on y vient surtout pour se prélasser au bord de mer et profiter de ses plages. Ou se perdre dans les ruelles de la vieille ville et visiter le fort Saint-Elme.

Comment aller à Villefranche-sur-Mer

un train à Villefranche-sur-MerAller à Villefranche-sur-Mer en train

Rien de plus simple : la gare de Villefranche se situe sur la ligne de Marseille à Vintimille, entre Nice (Riquier) et Beaulieu-sur-Mer.

L’essentiel des TER PACA (ligne Grasse-Vintimille) s’y arrêtent.

La gare de Villefranche-sur-Mer se situe au bord de mer, à côté du centre-ville.

Aller à Villefranche-sur-Mer en bus

Le bus 100 relie Nice à Menton en suivant la basse corniche qui traverse le centre ville.

Le bus urbain 15 (lignes d’azur) relie Nice à Saint-Jean en suivant le même parcours.

Les bus sont assez fréquents en journée et un trajet unitaire ne coûte qu’1,5€ (ou 10€ pour un carnet de 10 tickets).

A pied

Il est possible de relier Nice à Villefranche en partie via le sentier littoral. Une bonne balade de quelques kilomètres, avec une vue magnifique, qui vous fera arriver au bout de la ville, près du port de la Darse.

Quand visiter Villefranche-sur-Mer

rade de Villefranche-sur-MerAvec son climat très doux, Villefranche sur visite toute l’année !

Tout comme sa grande voisine Nice ou le reste de la Côte d’Azur, plus vous viendrez en saison, moins vous serez seuls sur place !

Si la foule vous dérange et que vous ne comptez pas profiter de la baignade, venez plutôt hors été.

Bon à savoir cependant : en plein hiver, la ville est tout de même plutôt morte et les terrasses du bord de mer ne sont pas ouvertes.

Que voir à Villefranche-sur-Mer

La vieille ville

vieille ville de Villefranche-sur-mer

La vieille ville de Villefranche-sur-Mer descend légère en cascade de la colline à la mer. En arrivant par la ville « moderne », nous découvrons déjà la vue sur l’église et la vieille ville, puis la rue du Vallon, avec l’ancien lavoir.

vieille ville de Villefranche-sur-mer

ancien lavoir de Villefranche sur Mer

Il faut parcourir la vieille ville de Villefranche-sur-Mer, qui offre un lacis de ruelles tortueuses reliées par des escaliers autour de son axe principal, la rue  du Poilu.

Villefranche-sur-Mer

rue du Poilu

J’y ai découvert boutiques, galeries d’art, quelques restaurants…

J’ai trouvé la balade plutôt sympathique, même si c’est vraiment tout petit. Mais small is beautiful, n’est-ce pas ? J’ai vraiment apprécié ce « gros village » très pittoresque et plein de charme !

Villefranche-sur-Mer Villefranche-sur-Mer Villefranche-sur-Mer

 

Au bout de la rue Poilu, nous découvrons une petite placette avec une fontaine. Ambiance vraiment très « italo-provençal », je suis sous le charme !

Villefranche-sur-Mer fontaine

Villefranche-sur-Mer fontaine

L’église Saint-Michel de Villefranche-sur-Mer

La petite église Saint-Michel, relativement sobre de l’extérieur, date pour l’essentiel du XVIIe siècle et donc d’architecture baroque. On reste cependant loin des fastes de nombreuses églises italiennes !

Villefranche-sur-Mer église Saint-Michel

Si la façade ne présente pas assez de recul pour être prise en photo, son clocher se voit de plus loin.

Villefranche-sur-Mer

La place de l’église, où elle se situe, offre un cadre agréable et très charmant. Là encore, on se croirait surtout dans un village !

Villefranche-sur-Mer place de l'église

Place de la République

Non loin de là, nous retrouvons cette agréable placette. 

Villefranche-sur-Mer place de la République

Même si j’aime bien le street-art, j’aurais préféré une souris au lieu d’un chat, grr !

Villefranche-sur-Mer place de la République

La rue obscure

Villefranche-sur-Mer rue obscureLa rue obscure à Villefranche-sur-Mer est vraiment une curiosité ! En effet, elle est presque complètement couverte et voûtée depuis le XVIIe siècle.

Il s’agissait d’abord du chemin de ronde défensif, longeant les remparts du XIVè siècle.

Après la création d’une nouvelle enceinte, cette rue servit de fondation pour l’agrandissement des maisons, puis vu le manque de place, les habitants construisirent carrément des maisons sur la rue !

Elle servait également d’abri aux habitants durant les sièges.

Des panneaux explicatifs jalonnent le parcours 😉

Villefranche-sur-Mer rue obscure

Villefranche-sur-Mer rue obscure

 

Villefranche-sur-Mer rue obscure

La place Amélie Pollonais

En contrebas de la vieille ville et jouxtant les quais et le port de la Santé, il s’agit de la plus grande place de la vieille ville, avec ses terrasses de cafés et de restaurants, et ses jolies façades colorées.

Villefranche-sur-Mer place Amélie Pollonais Villefranche-sur-Mer place Amélie Pollonais

Le port de la Santé et les quais du bord de mer de Villefranche

Villefranche-sur-Mer port et plageLe petit port de la Santé, au pied de la vieille-ville, ressemble à celui de Menton… Et donc à l’Italie avec ses maisons hautes et colorées dominant la mer.

Les quais du port offrent un joli cadre pour siroter un cocktail sur l’une des nombreuses terrasses.

Toutefois vu le cadre plutôt « select », les prix affichés ne feront pas plaisir aux souris « sans-dents »… 🙁

J’ai réussi à trouver où faire une pause un peu plus haut dans la vieille ville, ouf !

Bien sûr, la promenade sur les quais de l’Amiral Courbet puis de l’Amiral Ponchardier vaut le coup ! Entre la vue sur la plage, la vue sur Saint-Jean-Cap-Ferrat et celle sur les maisons colorées, il y a de quoi se rincer l’oeil ! 😉

Villefranche-sur-Mer quais

vue le cap ferrat

 

La chapelle Cocteau (ou chapelle Saint-Pierre)

Un peu plus loin, la chapelle Saint-Pierre dite chapelle Cocteau a été entièrement redécorée par l’artiste qui séjourna à Villefranche durant l’entre-deux-guerres.

En 1956, Jean Cocteau y réalisa tout un ensemble de fresques, à l’extérieur et surtout à l’intérieur.

Villefranche-sur-Mer chapelle cocteau

Si vous souhaitez juste y jeter un coup d’œil depuis l’entrée, on va vite vous recommander vigoureusement de passer à la caisse, car l’entrée est payante ! Si vous êtes fan, comptez trois euros, et les photos sont interdites…

Mais étant une petite souris futée et intrépide, j’en ai quand même volé une depuis la porte d’entrée, nah !

intérieur de la chapelle Cocteau à Villefranche-sur-mer

La plage des Marinières de Villefranche-sur-Mer

Les fans de baignade pourront profiter d’une des rares plages de sable du coin, juste sous la gare (accès direct en TER !). Bon, en plein été, vous ne serez pas tout seul…

porte de la santé à villefranche-sur-mer

plage de Villefranche-sur-Mer

la plage de Villefranche-sur-Mer en mars

La promenade des Marinières longent la plage, jusqu’à une pointe, et on ne se lasse pas d’admirer la vue !

 

plage des Marinières à Villefranche-sur-Mer

 

plage des Marinières à Villefranche-sur-Mer

Villefranche-sur-Mer plage des Marinières Villefranche-sur-Mer Villefranche-sur-Mer

La citadelle (fort Saint-Elme) de Villefranche-sur-Mer et ses musées

fort de villefranche-sur-mer

vue sur le fort Saint Elme

La citadelle (dite fort Saint-Elme) est une remarquable réalisation du duc de Savoie datant de 1554 à 1557, avec ses fossés creusés dans le roc.

citadelle de Villefranche

Depuis l’entrée, la vue sur la vieille ville et la mer est plutôt sympa !

Villefranche-sur-Mer

Depuis le départ des militaires en 1965, elle abrite aujourd’hui la mairie, un jardin, la chapelle Saint-Elme (salle d’expositions) et quatre petits musées (tous gratuits) :

  • le musée Volti qui présente des sculptures de l’artiste, en particulier des femmes aux formes voluptueuses rappelant le style de Maillol,
  • le musée Goetz-Boumeester, qui présente une centaine d’œuvres de ce couple de peintres du XXe siècle,
  • la salle du souvenir consacrée aux 24e bataillon de chasseurs alpins (BCA),
  • la collection Roux, avec des figurines en céramique représentant des scènes du Moyen Age et de la Renaissance, comme celles des Très Riches Heures du duc de Berry.

citadelle de Villefranche

citadelle de Villefranche

Le chemin de ronde relie la citadelle au joli port de la Darse, situé juste au sud de celle-ci. Il offre une belle promenade avec une vue imprenable sur la rade et sur Saint-Jean-Cap-Ferrat.

vue depuis la citadelle de Villefranche vue depuis la citadelle de Villefranche

Le port de la Darse à Villefranche-sur-Mer

vue sur la darse de VillefrancheLe port de la Darse est le premier et plus grand port de Villfranche-sur-Mer.

Une première darse fut construite au XVIe siècle, en même temps que le fort Saint-Elme.

Elle fut ensuite surtout agrandie au XVIIIe siècle, avec l’ajout d’un arsenal puis d’un chantier naval.

Il s’agissait en effet à l’époque d’un important port de défense de la maisons de Savoie !

Après 1760 s’ajoutèrent une caserne et une corderie.

Après l’invasion par les Français en 1792, Villefranche perdit son rôle et sa darse périclita.

 

De nos jours le département a entrepris une campagne de préservation et de restauration des différents édifices historiques et des panneaux explicatifs jalonnent le parcours.

Au-delà, se trouvait le Lazaret, où les malades étaient parqués en cas d’épidémie (non, ça n’existe plus…). Cet endroit un peu excentré de Villefranche abrite aujourd’hui l’Observatoire Océanographique.

port de la darse de villefranche-sur-mer

Un chemin piéton passe sous la citadelle pour rejoindre la darse. Je vous propose de l’emprunter !

chemin piéton à Villefranche-sur-mer

Une fois arrivés, j’ai laissé mon copain prendre la pause. C’est un marin, il aime bien les bateaux et les ports !

port de la darse à Villefranche

port de la Darse à Villefranche

La plage et la Promenade des Professeurs

Après avoir emprunté le quai de la Corderie, nous arrivons de l’autre côté de la Darse, sur la Promenade des Professeurs, avec une jolie vue, et juste derrière, une petite plage en contrebas (mais il faisait froid !).

darse de Villefranche-sur-mer plage de la darse à Villefranche

Au bout de la digue, jolie vue sur la citadelle, n’est-ce pas ?

citadelle de Villefranche

Nous continuons la Promenade en faisant face à l’ancien chantier naval (on y répare encore des bateaux !) et l’ancien hôpital, appartenant jadis à la marine russe.

Promenade des professeurs à Villefranche Promenade des professeurs à Villefranche

Nous dépassons ensuite l’ancien lazaret pour rejoindre les limites de Villefranche. Ici, c’est plus « sauvage » et la vue est splendide !

sentier littoral vers Villefranche-sur-Mer

De là, il est possible de rejoindre Nice via le sentier du littoral. Attention, dans ce sens-là, ça grimpe ! Je vous recommande plutôt la balade en sens inverse. 😉

sentier littoral vers Villefranche-sur-Mer sentier littoral vers Villefranche-sur-Mer

C’est beau, n’est-ce pas ? 😉

La vue depuis le plateau Saint-Michel

vue sur Saint Jean depuis le plateau Saint-MichelLe plateau Saint-Michel est un petit quartier perché entre la Moyenne Corniche et la Grande Corniche.

Il domine la baie des Fourmis de plus de 300 mètres de hauteur !

Il offre une vue splendide sur Beaulieu-sur-Mer et la villa Kerylos en contrebas, la presqu’île de Saint-Jean-Cap-Ferrat, et la rade de Villefranche.

Pour y accéder, mieux vaut être motorisé : il suffit d’emprunter la M 34, hélas très mal indiquée, depuis les deux routes de corniche.

Sur la Moyenne Corniche depuis Nice, il faut tourner immédiatement à droite dès la sortie du long tunnel, après avoir quitté Villefranche.

Sur la Grande Corniche depuis Nice, tourner à droite en descente environ 400 mètres après le col des Quatre-Chemins.

Dans un coude de la M 34, devant une école, un petit parking permet d’accéder à une table d’orientation.

Une petite pinède offrant quelques bancs et tables de pique-nique, permet d’y faire une pause calme et agréable devant une vue superbe ! 😉

vue depuis la plateau Saint-Michel à Villefranche-sur-Mer

vue depuis la plateau Saint-Michel à Villefranche-sur-Mer

La vieille ville de Villefranche

vue depuis la plateau Saint-Michel à Villefranche-sur-Mer

vue sur Villefranche et le Mont Boron

vue depuis la plateau Saint-Michel à Villefranche-sur-Mer

Beaulieu

vue depuis la plateau Saint-Michel à Villefranche-sur-Mer

villa Kérylos

Avis de la souris sur Villefranche-sur-Mer

vue plongeante sur villefranche-sur-merVillefranche-sur-Mer se situe à quelques encablures de Nice et est très bien desservie par les transports en commun. Je ne peux que recommander la visite de la ville si vous séjournez sur la Côte d’Azur !

J’ai trouvé la vieille ville toute mignonne et j’ai surtout apprécié son magnifique cadre ! Une vraie image de carte postale.

De plus, les petits musées sont plutôt agréables à visiter et assez originaux.

Plus loin, le port de la Darse et la promenade le long de la mer offrent de jolis points de vue, moins connus des touristes. En bref, j’aime beaucoup ce coin !

En revanche, je déplore les prix très élevés pour se poser au bord de mer…

Que voir dans les environs de Villefranche-sur-Mer

Aux environs de Villefranche, bien sûr, ne manquez pas de visiter Nice, capitale de la côte d’Azur !

Découvrez en particulier le Vieux Nice ou la Promenade des Anglais.

Dans les communes voisines, découvrez Beaulier-sur-Mer et sa villa Kérylos, de style grec, ou bien Saint-Jean-Cap-Ferrat et sa magnifique villa Rostschild !

Dans les hauteurs, ne manquez pas Eze, superbe village perché qui domine la mer du haut de ses 400 mètres.

Encore plus loin, à la frontière italienne, ne manquez pas la superbe ville de Menton.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (7 votes, moyenne: 4,86 sur 5)

Loading...

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *