Que voir, que faire et visiter à Saint-Jean-Cap-Ferrat

vue depuis le Mont Alban sur la rade de Villefranche

péninsule de Saint-Jean-Cap-Ferrat vue depuis le mont Boron à Nice

Saint-Jean-Cap-Ferrat compte 1900 habitants et occupe une péninsule située entre la rade de Villefranche et Beaulieu-sur-Mer, à quelques kilomètres à l’est de Nice.

Par sa situation exceptionnelle sur la Riviera, ce petit village de pêcheurs est devenu au XXe siècle un repaire de grandes fortunes du monde entier et abrite plus de 500 villas luxueuses cachées dans une vaste pinède !

C’est aujourd’hui la commune à l’immobilier le plus cher de France ! 

Mais pour nous autres modestes touristes, la péninsule offre un village coquet, un petit musée des coquillages, plusieurs kilomètres de sentiers faisant le tour du cap avec de magnifiques vues, et surtout la villa Ephrussi de Rothshild, avec des jardins extraordinaires.

Que voir, que faire et visiter à Saint-Jean-Cap-Ferrat ? Suivez la souris ! 😉




Plan de Saint-Jean-Cap-Ferrat


Voir une carte plus grande

Comment aller à Saint-Jean-Cap-Ferrat

Aller à Saint-Jean-Cap-Ferrat en voiture

En voiture, Saint-Jean-Cap-Ferrat est aisément accessible depuis la basse corniche entre Nice et Monaco.

Le stationnement est gratuit dans les rues résidentielles, payant en saison dans le centre.

bus ZOU à NiceAller à Saint-Jean-Cap-Ferrat en bus

Le port de Saint-Jean constitue par ailleurs le terminus de la ligne de bus 15 au départ de Nice (promenade des Arts), avec un temps de parcours d’environ 30 mn et une fréquence au quart-d’heure de 6 h 30 à 20 h.

Pour visiter la villa Ephrussi de Rothschild, descendre à l’arrêt Passable-Rothschild.

Sachez que vous pouvez également emprunter le bus 100 du réseau ZOU jusqu’à la baie des Fourmis, puis continuer via la Promenade Maurice Rouvier.

Aller à Saint-Jean-Cap-Ferrat en train

Il est possible de se rapprocher de Saint-Jean-Cap-Ferrat en train en descendant à la gare de Beaulieu-sur-Mer. De là, soit prendre le 15, soit continuer à pied via la Promenade Maurice Rouvier.

Que voir, que faire à Saint-Jean-Cap-Ferrat

  1. Visiter la magnifique villa Ephrussi de Rothschild et ses superbes jardins
  2. Flâner sur le port et le petit centre du bourg
  3. Parcourir la Promenade Maurice Rouvier qui relie Beaulieu-sur-Mer au port de Saint-Jean
  4. Faire le tour de la pointe Saint-Hospice
  5. Faire le tour du sentier littoral du Cap Ferrat
  6. Découvrir les plages Paloma Beach et plage de Passable et profiter de la baignade en saison
  7. Admirer le phare
  8. Grimper jusqu’au sémaphore
  9. Découvrir la villa Santo Sospir décorée par Jean Cocteau et ouverte à la visite sur rendez-vous
  10. Visiter le petit musée des coquillages

La villa Ephrussi de Rothschild

Villa Ephrussi de RothschildLe lieu le plus visité de Saint-Jean-Cap-Ferrat est indéniablement la villa Ephrussi de Rothschild ! Elle est entourée d’un ensemble de neuf magnifiques jardins sur une superficie de 7 hectares.

La villa est un palais à l’italienne édifié en 1905 par la baronne Béatrice Ephrussi de Rothschild sur l’isthme reliant la péninsule au continent. Il domine la mer, avec, de part et d’autre, la rade de Villefranche et la baie de Beaulieu.

Cette villa est destinée à abriter ses collections de mosaïques, tapisseries flamandes, porcelaine et mobilier soit plus de 5 000 œuvres d’art pour beaucoup du XVIIIe siècle.

Léguée en 1934 à l’académie des Beaux-Arts (Institut de France), elle a été ouverte au public en respectant le souhait de la baronne de conserver l’esprit d’un salon.

On arpente également plusieurs jardins successifs (à la française, andalou, une roseraie…). 

Il s’agit pour moi d’un lieu à ne pas manquer lors d’un séjour sur la Côte d’Azur !

Infos sur le site officiel

Découvrez mon article complet sur la villa Ephrussi de Rothschild

La promenade Maurice Rouvier

Débutons la balade depuis l’extrémité de Beaulieu ! 

La promenade piétonne Maurice-Rouvier relie le centre du bourg de Saint-Jean à Beaulieu-sur-Mer et la villa Kérylos en longeant la baie des Fourmis.

J’ai particulièrement apprécié d’arriver au port de Saint-Jean de cette façon. Avec un peu de temps, c’est mieux que le bus !

promenade Maurice Rouvier à Saint-Jean-Cap-Ferrat

Cette balade large et goudronnée le long de belles villas offre de belles vues sur la Riviera en direction de Monaco. Le paysage est dominée par les Alpes plongeant ici dans le Méditerranée.

promenade Maurice Rouvier à Saint-Jean-Cap-Ferrat promenade Maurice Rouvier à Saint-Jean-Cap-Ferrat

Le port et le centre du village de Saint-Jean-Cap-Ferrat

Le village de Saint-Jean-Cap-Ferrat n’est pas bien grand et honnêtement on ne vient pas vraiment ici pour ça ! Outre ses petits immeubles bien proprets, on y découvre quelques jolis murs peints !

village de Saint Jean Cap Ferrat village de Saint Jean Cap Ferrat

Le port offre de jolies vues sur la montagne, et mon copain a bien aimé découvrir les bateaux. Avec sa marinière, il était raccord ! 😉

port de Saint-Jean-Cap-Ferratport de Saint Jean Cap Ferrat

port de Saint-Jean-Cap-Ferrat

Le long des quais se trouve une agréable promenade (oui, encore une !) avec des bars, restaurants et quelques boutiques.

Bon à savoir : vous y trouverez des toilettes gratuites ! De quoi prendre ses précautions avant d’entamer le tour du cap.

Le musée des coquillages

Ce petit musée présente trois collections de coquillages méditerranéens ainsi que des espèces exotiques provenant de l’océan indien accumulées depuis les années 1930.

La pointe de Saint-Hospice

A l’est du bourg, la promenade de la pointe de Saint-Hospice permet d’en faire le tour en environ 45 minutes. On peut découvrir la chapelle du même nom datant du XIe siècle et le cimetière belge datant de la Première Guerre mondiale. 

Pointe Sainte-Hospice à SainJean-Cap-Ferrat

vue sur la pointe Saint-Hospice

vue sur la pointe de sainte hospice à saint jean cap ferrat

Vue sur la pointe Saint-Hospice

Le sentier littoral est accessible par la rue Jean Mermoz : il faut descendre l’escalier sur la plage Paloma beach, le sentier y démarre.

Paloma Beach à Saint Jean

Paloma Beach

Il longe la mer au pied des jardins des maisons, avant de gagner la pointe proprement dite. Admirez la vue !

vue depuis la pointe Saint-Hospice à Saint Jean vue depuis la pointe Saint-Hospice à Saint Jean

Le sentier, entièrement empierré et cimenté, se poursuit du côté sud, au pied de la chapelle, puis à l’est, longeant une petite pinède. Il revient au point de départ.

chapelle Saint-Hospice à Saint-Jean sentier littoral de la pointe Saint-Hospice à Saint Jean

pinède de Sainte-Hospice à Saint-Jean

vue depuis la pinède de Saint Hospice à Saint Jean

Le tour du cap Ferrat : le sentier littoral

Chemin de la Carrière jusqu’au phare

Le sentier littoral permet de faire le tour complet du cap en environ 2 heures, du village à la plage de Passable, face à Villefranche-sur-Mer.

Le premier tronçon, très large, traverse un micro-quartier, puis longe une ancienne carrière, ayant été exploitée pour construire le port Hercule de Monaco.

Il permet d’accéder au site du cap Ferrat, avec sa roche très découpée. Le long du parcours, on admire le puissant relief alpin plongeant dans la mer, avec le village perché d’Eze, dominé par le fort de la Revère tout en haut !

sentier saint jean cap ferrat

Au pied du Grand hôtel du Cap Ferrat, on atteint la pointe Causinière. Le paysage du cap est quasiment lunaire ! Au loin on aperçoit le cap d’Antibes et au fond, l’Estérel par temps clair.

sentier saint jean cap ferrat

Le sentier littoral se poursuit avec quelques escaliers jusqu’au pied du phare, qui ne se visite pas. On peut rejoindre ici les rues qui surplombent le phare. Une fontaine permet de de désaltérer/ Profitez-en : c’est la seule du parcours ! 😉

sentier saint jean cap ferrat sentier saint jean cap ferrat

Le sentier des douaniers jusqu’à la plage de Passable

plan du sentier des douaniers de Saint Jean

Le sentier littoral de Saint-Jean-Cap-Ferrat se poursuit alors plein nord, dominant la rade de Villefranche. La vue porte en face sur le mont Boron et le cap de Nice, puis sur la rade de Villefranche dans son ensemble.

C’est beau non ? 😉

vue sur le mont Boron depuis le sentier littoral de Saint-Jean-Cap-Ferrat

vue sur le phare de Saint Jean Cap Ferrat

Il devient ici étroit et bien plus escarpé, avec des tronçons dominant la mer de plusieurs dizaines de mètres. Jusqu’à la plage de Passable, à environ 2 kilomètres, il n’existe aucun débouché sur la voie publique !

sentier littoral de Saint-Jean-Cap-Ferrat

Progressivement, on se rapproche du bourg de Villefranche, entre plantes exotiques et petites criques invitant à la baignade (des escaliers relient plusieurs micro-plages).


sentier littoral de Saint-Jean-Cap-Ferrat

sentier littoral de Saint-Jean-Cap-Ferrat

Pas mal au coucher de soleil également !

sentier des douaniers à Saint-Jean-Cap-Ferrat

sentier des douaniers à Saint-Jean-Cap-Ferrat

sentier littoral de Saint-Jean-Cap-Ferrat

Après avoir longé par l’arrière un  immeuble bien moche des années 1960 (quelle honte d’avoir construit ça là !), on parvient à la petite plage de Passable, qui contient bien du sable ! Vous y trouverez eau potable et toilettes (enfin !)

plage de Passage à Saint Jean plage de Passage à Saint Jean

Avis de la souris sur Saint-Jean-Cap-Ferrat

vue sur Saint Jean depuis le plateau Saint-MichelJe dois avouer que Saint-Jean-Cap-Ferrat fut un de mes coups de cœur de la Riviera ! Il est vrai que j’ai eu plaisir à découvrir la péninsule hors saison et j’ai pu en apprécier la tranquillité.

J’ai particulièrement aimé le sentier littoral et ses magnifiques vues, surtout face à la rade de Villefranche !

J’ai également adoré la villa Rothschild et ses jardins, ayant eu l’occasion de m’y rendre plusieurs fois (oui, quelle chanceuse cette souris !).

Il s’agit pour moi d’un incontournable à découvrir lors d’un séjour à Nice et sa région. Si le cap est connu pour être la résidence des milliardaires étrangers, on y découvre d’autres aspects, plus proches de la nature et de la mer, loin du béton de la tout de même très jolie Promenade des Anglais.

Même si je pourrais pas y vivre (et vous non plus je pense), rien n’empêche d’aller y rêver !

Que voir autour de Saint-Jean-Cap-Ferrat

jardin botanique d'Eze

la vue depuis le jardin exotique d’Eze

Impossible de venir à Saint-Jean-Cap-Ferrat sans visiter Villefranche-sur-Mer !

La vieille ville escalade la colline, dominant la rade et la plage. On y découvre une curiosité : la rue obscure, entièrement souterraine !

A deux pas de Saint-Jean, ne manquez pas la villa Kerylos, villa Grecque sur la Côte d’Azur !

Et bien sûr, il faut découvrir Nice, la capitale azuréenne offrant de multiples facettes !

Découvrez que voir à Nice et ses environs en quelques jours

Perché sur son piton rocheux et dominant la mer, le village médiéval d’Eze et son superbe jardin exotique mérite absolument d’être vu !

Plus loin sur la Riviera, ne manquez pas Roquebrune-Cap-Martin, avec son village perché, le sentier littoral qui borde le cap (oui, un peu comme à Saint-Jean) et même au-delà !

Bien sûr, la principauté de Monaco demeure un autre incontournable de la côte !

Perché au dessus du Rocher, je vous conseille le village de La Turbie et son monument romain.

Au-delà, c’est la belle Menton, avec sa vieille ville dévalant une colline, son bord de mer et ses nombreux jardins, qui marque la frontière avec l’Italie.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucun vote pour le moment)

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *