La Promenade des Anglais à Nice : itinéraire de visite et photos

vue aérienne de la Promenade des Anglais

vue aérienne de la Promenade des Anglais

La Promenade des Anglais à Nice, aussi surnommée la Prom’, demeure sans aucun doute l’avenue la plus célèbre de la ville et probablement un des boulevards maritimes les plus célèbres au monde !

Cependant, le bord de mer à Nice ne se limite pas à la Prom’ !

Dans son prolongement, le quai des États-Unis offre également une belle image de carte postale, de même que l’élégant port Lympia. Je vous propose de m’accompagner le long du bord de mer de Nice !

De la Promenade des Anglais, d’une longueur de 7 km, au port de Nice, et même au-delà ! Que voir, que faire, que visiter sur la Promenade des Anglais ? Suivez-moi ! 😉





La Promenade des Anglais

Petite présentation de la Promenade des Anglais

vue sur la promenade des anglais

La Prom’ vue depuis le Mont Boron

La Promenade des Anglais part du quai des États-Unis, à hauteur du jardin Albert Ier, jusqu’à l’aéroport de Nice, sur une longueur d’environ 7 km.

Épousant la courbe de la baie des Anges, on y retrouve en contrebas un long cordon de plages (publiques et privées) et sur l’avenue à proprement parler, une succession d’immeubles, avec au centre des rangées de palmiers.

Pourquoi le nom « Promenade des Anglais » ?

Bien avant son rattachement à la France, Nice était déjà une destination hivernale pour aristocrates anglais.

C’est le pasteur Lewis Way (dont le nom signifie « chemin » !) qui eut l’idée de faire aménager une promenade le long de la mer, à partir de l’embouchure du Paillon.

A cette époque le Vieux Nice s’arrêtait là et ne possédait qu’une modeste promenade vers les Ponchettes (voir plus bas).

Les Anglais aimaient bien se balader au bord de mer, et les Niçois appelèrent cette promenade « camin dei Inglesi« , ou « chemin des Anglais », qui devint ensuite officiellement la Promenade des Anglais.

Cela signifiait aussi que seuls les Anglais étaient assez fous pour se promener l’hiver face aux vents marins ! En effet, les autres hivernants préféraient tourner le dos à la mer.

La Promenade des Anglais sous la pluie

La Prom’ est parfois exposée aux caprices de la météo

L’avenue ne cessa d’être urbanisée puis élargie, avant de devenir au milieu du XXème siècle une véritable autoroute urbaine ! Heureusement, ces dernières années, la ville de Nice redonna plus de place aux piétons et aux cyclistes en empiétant sur la chaussée. De quoi ravir les écolos !

Que faire sur la Promenade des Anglais ?

Vue du Vieux Nice et de la Promenade des Anglais

Vue du Vieux Nice et de la Prom

Outre la vue sur la baie, la Promenade des Anglais est surtout connue pour être un lieu de balade (logique !) où les piétons peuvent flâner en paix sur son large trottoir longeant la mer.

Attention ! Avec son orientation plein sud, la Promenade des Anglais est très exposée au soleil. Si en hiver il est agréable de prendre le soleil en se baladant, en été, ça cogne vite !

Munissez-vous de votre crème solaire, d’un chapeau, et privilégiez une balade le matin ou en fin de journée. Il n’y a pas d’abri.

Pour faire faire une pause et vous mettre à l’ombre, il vous faudra aller dans un des nombreux cafés qui bordent la Prom’, ou dans les quelques bars-restaurants sur la plage.

Bon à savoir : des WC sont installés tout le long sur les plages en contrebas. Prévoir de la monnaie.

Les plages à Nice




plage de NiceSi la Promenade des Anglais longe la mer, elle surplombe également les plages !

Et oui, Nice possède plusieurs atouts, dont celui de pouvoir combiner les visites culturelles et la farniente au soleil.

Avec environ 5 km de plage (dont une partie sur le quai des États-Unis, après la Prom’), Nice est une des rares grandes villes avec la plage au pied du centre-ville !

Attention cependant, ne vous attendez pas à fouler le sable chaud avec vos pattes : en effet, les plages de Nice sont composées de galets !

Moins sympa ? Voyez le bon côté des choses, ça évite de s’en mettre de partout 😉 (oui je sais, on se rassure comme on peut).

Nice propose une alternance de plages publiques et privées, afin de contenter chacun. Les plus connues sont la plage Beau Rivage et le Castel Plage.

Les activités sportives sur la Promenade des Anglais

Souris sportives, Nice est une ville pour vous, et vous trouverez votre bonheur sur la Promenade des Anglais !

  • On peut bien sûr y pratiquer différentes activités nautiques, tel que le jet-ski ou le parachute ascensionnel.
  • Il est également possible de pratiquer des sports « terrestres » sur la Promenade des Anglais, par exemple la parcourir en vélo grâce à la piste cyclable qui relie le port à l’aéroport, faire son jogging, du roller, rouler en Segway, ou bien pratiquer le volley-ball.

Voilà, après, à vous les bonnes gelati sans culpabiliser ! 😉

Que voir sur la Promenade des Anglais ?

Promenade des Anglais à Nice

Le plus beau tronçon de la Prom, avec les beaux hôtels, dont le Négresco

Pour être honnête, hormis la vue sur la mer et le plaisir de se promener face à cette magnifique étendue bleutée, je trouve le reste quelque peu décevant.

Les belles bâtisses et villas de la Belle Époque ont depuis les années 1970 laissé place aux blocs de béton sans vraiment de charme, érigés dans un style que l’on voit au final partout ailleurs.

Le plus beau tronçon se situe selon moi du Négresco au jardin Albert Ier, et se prolonge ensuite sur le quai des États-Unis jusqu’au port.

Et oui, si dans l’imaginaire collectif la Promenade des Anglais c’est tout le bord de Nice, dans les faits, ce dernier est divisé en deux parties.

Ce qui se situe entre le Négresco et l’aéroport est selon moi beaucoup moins attrayant. En effet, on y retrouve surtout des immeubles modernes sans trop de charme, même si ici et là se dressent encore quelques bâtisses Art Déco ou autres curiosités.

De plus, le trottoir se faisant moins large, je trouve donc la promenade moins agréable.

vue sur la Promenade des Anglais

La Promenade des Anglais au-delà du Négresco

Le parc Phoenix

Commençons la balade au tout début de la Promenade des Anglais, au niveau de l’aéroport. Le Parc Phoenix jouxte ce dernier.

Avec ses 7 hectares, il constitue le principal jardin botanique de Nice.

Outre les jolies fleurs en saison, on peut y trouve des animaux en semi-liberté, une serre tropicale et un petit aquarium.

J’aime bien y aller au printemps admirer les floraisons.

Il est desservi par la ligne 2 du tram qui vous dépose juste devant ! Alors pourquoi ne pas en profiter ? 😉

Toutes les infos sur le site officiel.

Juste à côté se trouve l’intéressant musée des arts asiatiques de Nice. L’entrée est gratuite, alors si vous avez un peu de temps, n’hésitez pas !

Le Négresco

Le Negresco à Nice sur la Promenade des AnglaisLe Négresco est sans doute le palace le plus célèbre de Nice et un des plus célèbres de la côte d’Azur.

Érige dans un style très « pâtisserie Belle Époque » on admire de loin sa coupole (qu’on dit inspirée du sein de la Belle Otéro !), sa blancheur presque immaculée, et on a envie de croquer dedans !

Jusqu’aux attentats de 2016 (et oui, la Prom’ est malheureusement aussi célèbre pour ça) il était possible de pénétrer dans les différents hall pour en admirer la déco et les œuvres d’art, et accéder aux toilettes pour le moins… originales !

Cela s’avère plus compliqué aujourd’hui, l’accès étant réservé aux clients de l’hôtel et différents bars ou restaurants. Mais vous pouvez toujours tester, des fois sur un malentendu ça peut marcher ! J’ai réussi, mais après tout je suis une petite souris discrète… 😉

Autres beaux hôtels de la Promenade des Anglais

A coté du Négresco, vous pouvez admirer les beaux hôtels Westminster, West End et le Royal. Oui, cette partie là de la Prom’ n’est pas trop mal !

hôtel Royal à Nice sur la Promenade des Anglais

Le Royal

Palais de la Méditerranée

Édifice original des années 1930 au style Art Déco, sa façade fut conservée pour le plus grand plaisir de nos yeux ! Derrière ce « trompe l’œil » se trouvent un hôtel et un casino. Pas mal !

palais de la Mediterranée sur la Promenade des Anglais de Nice

Musée Masséna de Nice

musée Masséna de Nice

musée Masséna

Juste à côté du Négresco, le musée Masséna retrace l’histoire de Nice. Vous y trouverez des tableaux, photos et objets divers, ainsi que des salles d’apparat.

Il est abrité dans le très beau palais Masséna, dont l’agréable jardin fait face à la mer.

Attention cependant, l’entrée ne se situe pas sur la Promenade des Anglais mais s’effectue de l’autre côté, rue de France.

J’ai toujours bien aimé ce musée, incontournable pour les amoureux de Nice !

Son jardin abrite désormais le mémorial aux victimes des attentats de 2016.

Toutes les infos pratiques sur le site officiel.

Jardin Albert Ier de Nice

jardin Albert Ier de NiceMarquant la fin (ou le début selon le sens de la balade !) de la Promenade des Anglais, le jardin Albert Ier s’ouvre sur la mer et constitue l’espace vert le plus central de Nice.

Côté Prom’, il est bordé par une esplanade dallée où se trouve le monument du Centenaire de 1896, commémorant le rattachement à la France.

Ouvert en 1852, il s’agit également du jardin public le plus ancien de la ville !

D’une surface de trois hectares, il fait bon y flâner avec ses palmiers, fontaines…

Le théâtre de Verdure abrite régulièrement des concerts de plein air. Il fut d’ailleurs un temps le principal théâtre de Nice !

jardin Albert Ier de Nice sur la Promenade des Anglais

le jardin faisant face à la mer

On peut voir dans le jardin une sculpture moderne de Bernar Venet, enfant du pays, un demi arc de cercle évoquant la forme de la baie des Anges.

Le jardin Albert Ier est bordé par de très beaux hôtels et aux bâtiments, de la Belle Époque ou au style Art Déco.

Bémol cependant pour le Méridien, véritable immondice des années 1970, symbole du bétonnage de la ville et surtout de la Promenade des Anglais.

A sa place, trônait avant lui le bel hôtel des Anglais, dans le plus pur style niçois. Pour la peine, je ne l’ai jamais fait en photo !

Jardin Albert Ier de Nice

jardin côté de l’avenue des Phocéens

Les chaises bleues de la Promenade des Anglais

Spécificité niçoise et cannoise, vous croiserez tout au long de votre promenade sur la Prom’ ces fameuses « chaises bleues » alignées face à la mer. Sympa de penser aux promeneurs pour une petite pause, non ?

Pour l’anecdote, à l’origine il fallait payer pour pouvoir s’asseoir !

Le design des chaises a plusieurs fois changé au cours des décennies, et elles furent bien sûr régulièrement remplacées. La mairie de Nice a d’ailleurs dû les sceller au sol, car les gens partaient avec ! Ah la la…

chaises bleues sur la promenade des Anglais

chaise bleue sur la promenade des Anglais de Nice

Une sculpture contemporaine de l’artiste SAB fut même ajoutée, en l’honneur de cette institution niçoise ! Vous la trouverez face au jardin Albert Ier.

sculpture chaise bleue promenade des anglais

Quais des États-Unis

le quai des Etats-Unis avec la vue sur la colline du château

le quai des Etats-Unis avec la vue sur la colline du château

Et non, la balade ne s’arrête pas avec la Promenade des Anglais mais se poursuit bien avec le quai des États-Unis.

Nombreux sont ceux qui pensent qu’il s’agit encore de la Prom’ !

Cette promenade du bord de mer longe en fait la vieille ville et fut donc créé bien avant la fameuse Promenade des Anglais à Nice.

Elle devient même plus large, pour le plaisir des promeneurs.

Débutant juste après le jardin Albert Ier, on peut y admirer quelques vieilles bâtisses classiques, puis les terrasses des Ponchettes.

Esplanade Pompidou

Cette jolie place refaite il y a quelques années assure une transition entre la mer et le Vieux Nice. J’aime surtout le petit « jardin exotique » et ses palmiers (je les aime, mes palmiers niçois !) et surtout, les façades en trompe l’œil ! Et oui, de loin, on n’y voit que du feu.

Et dire qu’avant il n’y avait qu’un parking pour cars de tourisme et que les bâtiments étaient plutôt décrépis ! Chapeau à la mairie !

esplanade Pompidou près de la Promenade des Anglais à Nice

esplanade Georges Pompidou à Nice

Devant, trône l’oeuvre d’art contemporain « Neuf lignes obliques« . Il s’agit encore d’une œuvre de Bernar Venet, inaugurée en 2010 pour commémorer le rattachement de Nice à la France 150 ans plus tôt.

Bon, c’est une curiosité, mais pas trop mon truc.

neuf lignes obliques à Nice

L’opéra de Nice

L’opéra de Nice présente la particularité de posséder deux façades ! La principale, (par où on entre) se situe sur la rue Saint-François-de-Paule (parallèle à la mer), et l’autre, plus simple, fait face au bord de mer. Original !

façade de l'opéra de Nice côté mer

Les Ponchettes

Mais qu’est-ce donc, les Ponchettes ? Typiquement niçoises, il s’agit d’une série de bâtiments à seulement un étage et aux toits plats, située entre le magnifique cours Saleya et le bord de mer.

Elles furent érigées entre 1731 (côté ville) et 1839 (côté mer) à la place des anciens remparts de la ville, détruits sous ordre de Louis XIV.

Au moment de leur création, les Ponchettes étaient surtout connues pour leurs terrasses, sur lesquelles il était possible de se promener pour admirer la mer. Mais à l’époque, il n’y avait justement pas de promenade longeant les plages !

Vue sur les Ponchettes à Nice

Les Ponchettes à Nice

trompe l'oeil sur les Ponchettes à Nice

Je vous conseille de venir également un peu avant le coucher de soleil, je trouve la vue à cette heure très jolie ! En effet, on peut admirer la colline du Château dans des tons ocres parfaits pour une balade romantique !

vue sur la colline du château et la tour Bellanda

vue sur la colline du château et la tour Bellanda

Le cours Jacques Chirac

Les deux rangées sont séparées par une rue, devenue piétonne et récemment ré-aménagée avec un beau dallage et des terrasses.

Pour avoir connu avant, je peux vous dire qu’il s’agit là encore d’un bel exemple de ré-habilitation du patrimoine et d’amélioration urbanistique.

cours Jacques Chirac à Nice

cours Jacques Chirac

En effet, cette rue servait surtout d’arrières-cuisines aux nombreux restaurants du cours, de parking, les façades étaient plutôt décrépies. En bref il ne faisait pas bon y flâner. Cela a donc changé, pour notre plus grand plaisir !

Récemment renommée en « cours Jacques Chirac », la statue de l’ancien président décédé y trône désormais, le regard tourné vers la mer.

statue Jacques Chirac à Nice

Les Ponchettes abritaient deux galeries d’art sous leurs arcades. Mais elles furent transférées ailleurs (pour le moment dans les anciens abattoirs, dans le quartier Pasteur, bien loin de là, hum), et les arcades ouvertes pour permettre une vue vers la mer.

C’est vrai que c’est joli, mais un peu dommage pour les galeries d’art quand même…

arcades sous les Ponchettes à Nice

Quai Rauba Capeu

Le quai Rauba Capeu prolonge encore la promenade et le quai des États-Unis, et permet de contourner la colline du Château.

C’est surtout de là qu’on obtient une des plus belles vue sur la Promenade des Anglais et le quai des États-Unis !

vue sur le quai des Etats-Unis et les Ponchettes à Nice

vue sur le quai des Etats-Unis et la Promenade des Anglais

vue sur la Promenade des Anglais

La vue sur le cap de Nice est pas mal non plus !

phare de Nice

Au sol, on retrouve un cadran solaire. Un peu plus loin, en arrivant vers le port, un monument aux morts de la Première Guerre mondiale.

cadran solaire du quai Rauba Capeu

cadran solaire au sol

Port Lympia à Nice

vue sur le port de Nice

vue sur le port de Nice

Nous voilà donc au « vieux port » de Nice ! Pas forcément très connu dans l’image populaire de la ville, le port Lympia n’en demeure pas moins très joli.

Rares sont les ports agréables dans les grandes villes au final, j’ai donc encore plus apprécié celui de Nice, aux belles couleurs italiennes.

Il fallut près d’un siècle pour qu’il obtienne sa forme finale, ne cessant d’être agrandie.

Le premier port se situait justement sous la colline du Château, vers les Ponchettes, mais s’avéra insuffisant au développement de la ville.

Nice ne fut cependant jamais vraiment une ville portuaire (rien à voir avec Gênes ou Marseille par exemple) et de nos jours le grand bassin du port Lympia est dédié à la plaisance, avec la présence de nombreux yachts et autres plus petits bateaux.

On y trouve encore quelques bateaux de pêcheurs traditionnels, appelés « les pointus ». Officiellement, il ne reste qu’une dizaine de pêcheurs professionnels à Nice… un petit marché aux poissons existe d’ailleurs sur le port, avis aux amateurs !

Si vous vous intéressez à l’histoire de ce beau port, je vous propose un PDF très intéressant !

La promenade du phare

Une grande digue délimite le port, avec à son extrémité un phare (logique pour un port !). Il est agréable de s’y promener, et de là, on obtient une jolie vue d’ensemble sur le bassin !

vue depuis la promenade du phare à Nice

vue sur le port commercial

port de Nice depuis la promenade du phare

La vue côté nord

port de nice côté ouest

vue sur le côté ouest

Que voir sur le port de Nice ?

Le port de Nice ne comporte pas vraiment de monuments majeurs (à l’image de la ville, après tout !) et offre surtout une agréable balade. On y trouve cependant différentes choses.

Côté sud

Sous la promenade du phare, vous pourrez voir la grue Applevage, installée en 1937, restaurée en 1956 et classée monument historique en 2000.

grue applevage à Nice

Côté ouest

Sur le quai Lunel (sous la colline du Château) vous pourrez découvrir les puces de Nice. Hum, n’ayant pas envie d’être stigmatisée en tant que souris, je n’y suis pas allée !

D’ailleurs, partant du port, les amateurs pourront arpenter le quartier des antiquaires de Nice (rue Antoine Gautier et rue Ségurane).

port de Nice côté ouest

Côté nord

Au-dessus du bassin, la place de l’Ile-de-beauté (qui ressemble plus à une rue qu’à une place, hum) est connue pour ses arcades à la turinoise et offre une jolie vue sur le port.

vue sur le port de Nice

le port de Nice côté est

Outre quelques restaurants, on y trouve l’église Notre-Dame-du-Port, très néoclassique (pas ce que je préfère, pour être honnête).

eglise notre-dame-du-port à Nice

A même le port, jouxtant le terminus de la ligne 2 du tramway, l’œuvre contemporaine « Lou Che » représente trois bateaux traditionnels, mais ne fait pas consensus !

J’avoue que je trouve aussi qu’elle ressemble plus à une grue qu’à des bateaux ! Mouais, pas convaincue non plus, sans détester.

sculpture Lou Che à Nice

Côté est

C’est de l’autre côté, sur le quai des Docks, que l’on retrouve les pointus (bateaux traditionnels de pêcheurs) et l’ancien bagne de Nice, désormais reconverti en lieu d’exposition temporaire (galerie Lympia).

Découvrez toutes les infos pratiques sur le site officiel de la galerie Lympia.

les pointus du port de Nice

les pointus

ancien bagne du port de Nice, galerie Lympia

l’ancien bagne reconverti en lieu d’exposition

Bien sûr, se poser en terrasse sur le port pour boire un verre permet de passer un bon moment et de jouir de la vue !

Boulevard Franck Pilatte et sentier du littoral de Nice

Boulevard Pilatte

boulevard Franck Pilatte à NiceEncore un peu de temps ? Ne partez pas de suite, la balade se poursuit !

Et oui, votre souris préférée connait plein d’endroits sympas ;-), il n’y a pas que la Promenade des Anglais au bord de mer de Nice !

Dans le prolongement du port de plaisance, le boulevard Franck Pilatte longe le port de commerce (oui, il y en a bien un !) et offre une agréable promenade plus tranquille loin des hordes de touristes.

Plusieurs points de vue permettent d’admirer la colline du Château et le bel alignement de façades niçoises sur le port.

De l’autre côté, on découvre une vue plus rapprochée de « folies » de la Belle Epoque, comme le château de l’Anglais ou la villa Beau Site, sur les hauteurs.

boulevard Franck Pilatte à Nice

château de l'anglais à Nice

château de l’Anglais

nice villa beau site

villa beau site à gauche et autre « folie »

On y trouve aussi une petite plage moins fréquentée des touristes, à côté du club Nautique.

Villas Castor et Pollux

Si le boulevard lui-même est plutôt bordé d’immeubles des années 1970 sans trop d’intérêt, j’ai bien aimé les villas jumelles Castor et Pollux, rares vestiges de la Belle Epoque.

Villa Castor à Nice

Le parc Vigier

Le parc Vigier quant à lui permet de respirer un peu au milieu des palmiers. Bon, il n’est pas très grand !

Le Plongeoir et la Réserve

Datant de la Belle Époque, bien que remaniée, cet établissement (oui, il s’agit a priori bien d’un seul) offre un beau cadre pour boire un verre ou se restaurer en surplombant la mer !

Bon, vus les tarifs pratiqués, vous ne m’y trouverez pas, hum. Il s’agissait à l’origine d’un plongeoir public, comme son nom l’indique.

La grotte du Lazaret

grotte du Lazaret à NiceInsolite, la grotte du Lazaret est un lieu de fouilles archéologiques.

Classée monument historique, elle ne se visitait avant que lors des journées du patrimoine. Mais est désormais accessible librement au public !

Habitée au cours de la Préhistoire, elle constitue un bon complément au musée Terra Amata à quelques pas de là (sur le boulevard Carnot), dédié aux fouilles retrouvées in situ.

Toutes les infos sur le site officiel.

Le sentier du littoral de Nice à Villefranche-sur-Mer

Encore des forces ? Allez, le jeu en vaut la chandelle !

En contrebas, il est possible de rejoindre le sentier littoral, exclusivement réservé aux piétons, qui relie Nice à Villefranche-sur-Mer.

vue sur le sentier littoral de Nice

sentier littoral à Nice

sentier littoral de Nice

Attention, la côte est tout de même escarpée, et plus on s’éloigne, plus ça devient sportif ! Par contre, c’est encore plus beau en fin de journée… Et c’est tranquille, loin du tumulte de la ville, et si proche de la mer !

un pêcheur sur le sentier du littoral de Nice

Si je ne l’ai pas parcouru en entier, j’ai toujours apprécié de m’y promener, et d’admirer la jolie vue sur le port et la Promenade des Anglais au loin, mais également sur le cap Ferrat (de l’autre côté).

Promenande des anglais au coucher de soleil

vue sur Saint Jean Cap Ferrat

coucher de soleil à Nice

Voilà, j’ai arpenté avec vous tout le bord de mer de Nice. J’espère vous avoir donné envie !

Avis de la souris sur la Promenade des Anglais à Nice

On pourrait m’accuser de manquer d’objectivité à cause de mes origines niçoises ! Mais pour avoir voyagé dans de nombreuses villes d’Europe, je peux vous dire que la Promenade des Anglais à Nice (et son prolongement) est vraiment la plus belle avenue maritime urbaine que j’ai pu voir, avec celle de Naples.

Il fait bon s’y promener le museau au vent et le nez en l’air, à profiter de la mer, des couchers de soleil, de l’animation, s’asseoir sur une chaise bleue et laisser son esprit divaguer.

En pleine ville, c’est si rare ! Et c’est bien pour ça que c’est connu. 😉

Impensable pour moi de retourner à Nice sans faire un petit tour sur la Prom’ ! Mon petit cœur de souris bat toujours très fort quand je l’aperçois. C’est tellement bon de prendre le soleil en hiver en plus !

Je préfère cependant la balade sur le quai des États-Unis, que je trouve plus jolie, et j’apprécie le calme du boulevard Franck Pilatte et la beauté du sentier du littoral.

Je déplore tout de même le grand nombre d’immeubles esthétiquement peu intéressants le long de la Promenade des Anglais.

J’applaudis la mairie de Nice pour son choix de priorité aux piétons en élargissant le trottoir qui longe la mer.

Petite pensée aux victimes des attentats de 2016, chaque Niçois s’en souviendra toujours…

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Loading...

Découvrez également le Vieux Nice

Ou l’église russe, LE monument incontournable de Nice

Ou le musée Chagall

Plus loin sur le bord de mer, découvrez Villefranche-sur-Mer puis les villas Rothschild et Kérylos

Ou bien préparez en détail votre séjour à Nice

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *