Que visiter, voir et faire à Nice en 2 jours

Nice vue de la colline du château

Que visiter, que voir et que faire à Nice en deux jours ?

Quel itinéraire pour visiter Nice en un week-end ?

La capitale azuréenne peut en effet se visiter en deux jours, mais il faudra alors bien choisir que voir !

Suivez la souris pour découvrir un programme pour visiter Nice en 2 jours ! 😉

Plan de Nice


Afficher une carte plus grande

Les incontournables de Nice en 2 jours

  • Le Vieux Nice
  • La colline du Château
  • La Promenade des Anglais
  • Le port Lympia
  • La place Garibaldi
  • La place Masséna
  • La Promenade du Paillon
  • L’église russe
  • Déguster les spécialités niçoises
  • Manger de bonnes glaces !

glacier Fenocchio Nice

Une brève présentation de Nice

Très touristique, surtout en saison, Nice tout ce qu’il faut pour plaire : un centre historique joli et préservé, le soleil, la mer, la gastronomie, des musées, et quelques curiosités !

vue aérienne de Nice

Sous domination italienne (maison de Savoie plus de Piémont-Sardaigne), jusqu’en 1860, sa vieille ville en garda les couleurs chaudes et une architecture assez typique, qui lui confère tout son charme !

vieux sur le vieux Nice

Après son rattachement à la France, elle se vit doter de nouveaux quartiers dans un style très « Belle Epoque ».

Le tourisme s’y développa encore plus, de même que toute son économie, et Nice grossit de plus en plus.

Aujourd’hui ville de 350.000, Nice est au coeur d’une conurbation de bord de mer d’environ 900.000 âmes !

Elle est donc un bon point de chute pour découvrir les merveilles des alentours !

Découvrez également ce qu’il y a à voir autour de Nice

I love Nice

Informations pratiques pour visiter Nice en 2 jours

Cet article étant consacré aux programme pour visiter Nice en 2 jours, je vous propose de découvrir ici toutes les informations pratiques (comment y aller, où loger, comment se déplacer…) 

Nice en 1 jour

Le Vieux Nice

Débutez votre première journée par la découverte du Vieux Nice !

Le quartier le plus ancien de Nice se situe entre la colline du Château, la mer, et la Promenade du Paillon, ancien fleuve recouvert.

Si le Vieux Nice n’est pas très grand, il est très dense !

vue sur le Vieux Nice

vue sur le Vieux Nice depuis la colline du Château

Prenez plaisir à flâner dans ses ruelles aux façades ocres évoquant l’Italie voisine, faites une pause en terrasse, poussez la porte des églises…

Consacrez au moins une demi journée à la visite du Vieux Nice.

cathédrale sainte-réparate à Nice

cathédrale Sainte-Réparate

Ne manquez pas la place Rossetti et la baroque cathédrale Sainte-Réparate, la place du Palais de Justice, l’église du Gesu !

 Et bien sûr, le magnifique cours Saleya et son marché aux fleurs !

cours saleya à Nice

cours Saleya

Prenez également le temps de faire quelques emplettes : malgré son aspect très touristique, le Vieux Nice regorge de petites boutiques sympas, entre produits du terroir, déco, ou fringues à tous les prix !

Pour le déjeuner, dégustez des spécialités niçoises, notamment chez René Socca !

Je vous conseille également de profiter des bons glaciers de Nice si la saison le permet !

Découvrez mon itinéraire détaillé sur le Vieux Nice

Si vous avez le temps et que cela vous intéresse, je vous conseille de découvrir le très beau palais Lascaris.

Il s’agit du seul palais historique de Nice ouvert à la visite !

chambre du palais Lascaris

Actuellement musée des instruments de musique, vous pourrez également y voir de belles pièces d’apparat de l’époque baroque.

Comptez environ 1h de visite.

Tout savoir sur le palais Lascaris

La colline du Château

Après la découverte du Vieux Nice, grimpez sur la colline du Château !

Non, pas de Château à visiter, le dernier existant fut hélas démoli sous ordres de Louis XIV.

colline du château de Nice vue depuis le parc du Vinaigrier

colline du château de Nice vue depuis le parc du Vinaigrier

On vient surtout ici pour la magnifique vue sur la ville !

Vous pourrez y grimper soit à pied depuis le Vieux Nice, soit par les escaliers de la tour Bellanda côté bord de mer, ou bien en empruntant l’ascenseur !

Au sommet, profitez des points de vue sur le Vieux Nice, la Promenade des Anglais, et de l’autre côté, sur le port Lympia, le cap de Nice, le mont Boron…

vue sur les Ponchettes depuis la tour Bellanda à Nice

Nice port Lympia

au-delà du port, le boulevard Franck Pilate

C’est beau non ? 😉

La colline du Château offre également un agréable lieu pour se mettre au vert et se détendre.

Sur le côté nord de la colline, vous pourrez arpenter le cimetière du Château si le cœur vous en dit.

cimetière de la colline du château à Nice

Sachez qu’il s’agit d’un des plus beaux cimetières de France, avec de très belles sculptures !

Découvrez tous les détails sur la colline du Château

La Promenade des Anglais et le quai des Etats-Unis

Qui n’a pas entendu parler de la célèbre Promenade des Anglais ? Impossible de passer à Nice sans en fouler le sol !

Redescendez de la colline en direction du bord de mer.

Allez profiter de la vue depuis quai Rauba Capeu, situé sous la colline du Château.

Belle image de carte postale sur le Vieux Nice et la Prom’

vue sur le quai des Etats-Unis et les Ponchettes à Nice

vue sur la Promenade des Anglais

Pour l’anecdote, ce nom signifie « vole chapeau », pour rappeler qu’ici, le vent décoiffe bien (oui, même les souris…)

Ne manquez pas le cadran solaire au sol ! 😉

cadran solaire du quai Rauba Capeu

Ensuite, c’est le quai des Etats-Unis, souvent confondu avec la Prom’.

Il s’agit en fait de son prolongement… Mais on ne va pas chipoter ! 

Longez les Ponchettes, ces maisons basses aux toits plats qui constituaient les limites du Vieux Nice.

Pour moi, c’est encore plus joli que la Prom’ à proprement parler 😉

Vue sur les Ponchettes à Nice

Baladez-vous jusqu’à la Promenade des Anglais. Le bord de mer à Nice fait environ 7 km, alors fixez vous-même la limite !

Allez au moins jusqu’au fameux palace Négresco, véritable emblème de Nice.

Le Negresco à Nice sur la Promenade des Anglais

Au-delà, c’est plus moderne et moins joli je trouve, même s’il demeure agréable de se promener au soleil au bord de mer !

Découvrez en détails la Promenade des Anglais et le bord de mer à Nice

De là, vous pouvez revenir sur vos pas et flâner dans l’agréable jardin Albert Ier, le plus ancien de Nice !

Avec ses 3 hectares, il fait bon s’y promener au milieu des fleurs (en saison…)

jardin Albert Ier à Nice

La place Masséna

Il est ensuite temps de découvrir la très belle place Masséna !

De tous mes voyages en France ou en Europe, je dois avouer que je garde un faible pour la place Masséna de Nice, que je considère comme un des plus belles.

place Masséna et sa fontaine

Elle était à l’origine coupée par le Paillon, qui séparait le Vieux Nice de ses faubourgs (puis quartiers français après le rattachement).

Une fois cette partie du Paillon comblée, les deux places n’en formèrent plus qu’une, pour notre grand plus plaisir !

place Masséna

La place Masséna fait toujours office de jonction entre la vieille ville italienne et les nouveaux quartiers français typiques de la Belle Époque.

L’arrivée du tramway en 2007 fut l’occasion de lui refaire une beauté et de dégager les voitures !

Oui, c’est mon côté souris bobo-écolo (plus simplement, j’aime les belles places piétonnes).

Place Masséna à Nice

Place Masséna vue depuis la grande roue

La statue d’Apollon et la fontaine du Soleil

Côté Vieux Nice, allez jeter un coup d’œil de plus près à la fontaine du Soleil.

La statue d’Apollon, érigée en 1956, fut retirée pendant plus de vingt ans car sa nudité choquait ! Pff, quelle pudibonderie, vous ne trouvez pas ? 😉

fontaine du soleil place Masséna

Au pied d’Apollon, on retrouve cinq statues de bronze sculptées par Alfred Janniot.

Elles représentent toutes des personnages de la mythologie gréco-romaine : la Terre, Mars, Vénus, Mercure et Saturne.

fontaine du soleil et statue d'Apollon à Nice

Avec sa fontaine, la place Masséna est une vraie place à l’italienne !

Elle fut d’ailleurs bâtie selon l’architecture turinoise (je rappelle que Nice dépendait du royaume de Piémont-Sardaigne dont Turin était la capitale).

La Promenade du Paillon

Après la Promenade des Anglais, place à celle du Paillon !

Vieux Nice et Promenade du Paillon vus depuis la tour Saint François

Le fleuve fut progressivement recouvert pour faciliter l’implantation de nouvelles infrastructures, du premier Casino de Nice à… l’immonde gare routière qui gâcha le paysage pendant des décennies !

Heureusement, ces horreurs années 1970 (époque du mauvais gout en terme d’urbanisme selon moi) furent dégagées et laissèrent place dès 2013 à cette agréable coulée verte.

C’est donc un plaisir que de parcourir la Promenade du Paillon pour rejoindre la place Garibaldi !

Promenade du paillon à Nice

La Promenade longe le boulevard Jean Jaurès (où passe le tramway) et offre de jolies vues sur les façades colorées du Vieux Nice.

Place Saint-François depuis la promenade du Paillon

vue sur la place Saint-François

De l’autre côté, vous pourrez voir quelques immeubles Belle Époque, notamment des hôtels, et le beau lycée Masséna.

Place Garibaldi

Nous voilà désormais sur l’autre plus belle place de Nice (et de France, cela va de soi) 😉

La place Garibaldi se trouve à la limite du Vieux Nice et assurait la jonction cette fois avec la route de Turin (actuelle rue de la République, très commerçante).

Place Garibaldi à Nice

Elle fut construite à partir de 1773, et était à l’époque la plus grande place de Nice.

Elle se refit elle aussi une beauté il y a quelques années, et retrouva ses magnifiques façades en trompe l’œil d’origine !

Place Garibaldi

Piétonnisée, on y trouve désormais de nombreuses terrasses de cafés et restaurants et ses arcades sont mieux exploitées.

Bien sûr, elle doit son nom actuel au célèbre Giuseppe Garibaldi, né à Nice et héros de l’unification… italienne !

Ironie du sort, Nice passa dans le giron français de son vivant… De quoi se retourner dans sa tombe…

Une statue dédiée à ce grand homme orne toujours la place, au centre d’une fontaine, le regard tourné vers la route de Turin, et donc vers l’Italie.

Derrière elle, on remarque la chapelle du Saint-Sépulcre, qui vient rompre l’uniformité de la place tout en s’y intégrant merveilleusement bien selon moi !

Place Garibaldi à Nice

La rue Ségurane et le quartier des Antiquaires

Après une petite pause terrasse selon l’heure, prenez la jolie rue Catherine Ségurane, en contrebas de la colline du château. Elle est plus agréable que la très passante rue Cassini !

Pour l’anecdote, elle doit son nom à un personnage mythique qui aurait défendu Nice contre l’invasion turque de 1543.

C’est le début du quartier des Antiquaires de Nice.

Le village Ségurane, qui regroupe une véritable galerie commerçante (pas très grande quand même) se situe entre les rues Ségurane et Antoine Gautier.

Allez y faire un tour si c’est ouvert, cela fait partie des curiosités de Nice !

quartier des antiquaires à Nice

Le port Lympia

Si le port de Nice n’est pas aussi connu que celui de Marseille par exemple, il n’en demeure pas moins un incontournable selon moi !

vue sur le port de Nice

Pas très grand, il abrite surtout un bassin de plaisance.

Je le trouve très beau avec ses jolies façades ocres ! Là encore tout rappelle l’Italie. 

Nice port Lympia

Et comme le port de Nice n’est pas très grand, il est justement bien plus mignon (comme moi !).

Vous y trouverez plusieurs restaurants, une grue classée monument historique, l’ancienne douane, mais également les puces de Nice !

puces de Nice puces de Nice

Découvrez plus en détails le port de Nice

Voilà, cette journée bien remplie s’achève ici ! Selon l’heure, vous pouvez dîner sur le port ou repartir dans le Vieux Nice !

Découvrez mes bonnes adresses pour manger à Nice

Visiter Nice en 2 jours

La cathédrale russe de Nice

Pour ce second jour à Nice, je vous incite fortement à aller découvrir la cathédrale orthodoxe russe Saint-Nicolas.

Il s’agit en effet du monument le plus marquant de Nice voire de la Côte d’Azur !

Les bulbes de l'église russe de Nice

Plus grande église orthodoxe en Europe de l’ouest, elle fut construite en 1912 dans un style très « néo-russe » afin de remplacer la première église du genre, devenue trop petite !

Selon votre lieu de séjour, vous pouvez y aller à pied, sinon vous rapprocher en tramway jusqu’à la station Alsace-Lorraine.

A pied, je vous suggère par exemple de vous balader sur la Prom’ jusqu’au boulevard Gambetta puis de remonter ce dernier, flâner un peu dans les rues autour de la cathédrale, avant de la visiter.

intérieur de l'église russe à Nice

Découvrez toutes les informations pratiques et les détails de la visite de l’église russe de Nice

Voilà, je pense vous avoir livré les « incontournables » de Nice, qui selon moi se visitent en un jour et demi.

Pour le reste, cela dépendra de vos gouts !

Nice possède de nombreux lieux bien différents à découvrir, mais pour cette dernière demi journée il vous faudra faire des choix… 

Voici donc quelques suggestions !

Visiter un musée

Après la découverte des extérieurs de Nice, peut-être auriez-vous envie de visiter ses musées, du moins un.

Les fans d’art et culture y trouveront leur compte !

Le MAMAC

Le musée d’art moderne et contemporain de Nice constitue le principal musée de la ville. 

Véritable vitrine de « l’école de Nice », on y retrouve des œuvres de Jean Tiguély, Niki de Saint-Phalle, César, Arman, Yves Klein…

César et autres au Mamac à Nice

Le MAMAC propose également des expositions temporaires de qualité, et surtout une belle vue sur la ville depuis ses terrasses.

tête carrée Nice

vue sur la place Garibaldi depuis le MAMAC à Nice

Le MAMAC est situé derrière la place Garibaldi. Il vous fera donc revenir sur vos pas, ou prendre le tramway.

Comptez environ 2h de visite (avec les terrasses), un peu plus selon l’exposition du moment.

Infos sur le site officiel du MAMAC

Musée Chagall

Le musée national Marc Chagall est l’autre musée le plus visité de la ville !

Un peu excentré, il se situe au début de la colline de Cimiez.

Inauguré par l’artiste de son vivant, il présente 18 tableaux issus de la série « le message biblique ».

Douze sont des tableaux de très grand format.

musée Chagall à Nice

Le musée Chagall propose également quelques expositions temporaires.

Il est possible de profiter de son jardin (accessible gratuitement) et son salon de thé de plein air.

jardin du musée Chagall

Ce n’est pas bien grand, comptez environ 1h de visite avec audio-guide.

Découvrez le musée Chagall

Le musée Masséna

Le musée Masséna retrace l’histoire de la ville de Nice. Il est abrité dans un beau palais donnant sur la Prom’.

Pas très loin de l’église russe donc, c’est pratique !

musée Masséna de Nice

musée Masséna

Attention, l’entrée s’effectue côté ville, par la rue de France.

On y découvre quelques beaux salons de l’époque Napoléon III au rez-de-chaussée, et un étage consacré à l’histoire de la ville, avec divers objets, tableaux, costumes, affiches.

Un musée intéressant ! 🙂

Musée Masséna Nice

Musée Masséna Nice Musée Masséna Nice

Musée Masséna Nice Musée Masséna Nice

L’entrée seule est à 10€, ce que je trouve quand même un peu cher pour la taille (même si c’est pas la taille qui compte)

Il existe un pass musées municipaux de 3 jours à 15€ (n’inclut donc pas le musée Chagall)

Je le recommande donc surtout si vous prenez un pass pour plusieurs musées !

Bien sûr, ces musées n’étant pas très grands, vous pouvez en visiter plusieurs !

L’accès au jardin, très agréable, est libre (fermeture un peu avant 18h, comme le musée…)

Infos sur le site officiel du musée Masséna

Autres musées de Nice

Si ces musées ne vous emballent pas trop, vous pouvez bien sûr jeter votre dévolu sur d’autres !

 Découvrez ici ma liste et description des musées de Nice.

musée d'art naïf de Nice

Avenue Jean-Médecin

Pour aller au MAMAC, au musée Chagall ou même simplement pour vous balader, vous pourrez passer par l’avenue Jean Médecin.

Il s’agit de la principale avenue commerçante de Nice, traversée par le tramway T1.

avenue Jean Médecin à Nice

Vous flânerez ainsi au milieu des Niçois ! Si le shopping vous tente, sachez qu’il y en a pour tous les gouts !

L’avenue comporte quelques jolis bâtiments intéressants.

FNAC sur l'avenue Jean Médecin à Nice

FNAC sur l’avenue Jean Médecin

La colline de Cimiez

Si vous visitez le musée Chagall, pourquoi ne pas poursuivre votre promenade sur la colline de Cimiez ?

D’ailleurs, même sans le musée, ce quartier vaut le coup d’œil !

La ville romaine de Cemenelum y font fondée et laissa quelques traces.

On y trouve donc aujourd’hui les arènes (certes modestes !), et les thermes, visibles en même temps que le musée archéologique.

Arènes de Cimiez

Les fans de peinture pourront profiter du musée Matisse, consacré aux œuvres du célèbre peintre.

Outre son parc-oliveraie, la colline de Cimiez comporte également le jardin du monastère, offrant une autre très belle vue sur la ville !

vue sur la mer et le mont Boron depuis Cimiez

vue sur la mer et le mont Boron

Agréable, n’hésitez pas à venir voir la roseraie en saison !

roseraie de Cimiez

L’église du monastère des Franciscains est une des plus anciennes de Nice et abrite de très belles fresques !

église des Franciscains de Cimiez

Elle est jouxtée par un cimetière où sont enterrées quelques célébrités comme Matisse !

Découvrez plus en détails la colline de Cimiez

Le sentier littoral du cap de Nice

Autre suggestion pour cette dernière demi-journée à Nice : aller de l’autre côté du port et découvrir le sentier littoral !

Cette promenade ravira les amoureux de bords de mer !

boulevard Franck Pilatte à Nice

D’ailleurs, pour prendre le temps de souffler, si vous choisissez cette option, n’hésitez pas à garder la découverte du port pour cette journée.

Le boulevard Franck Pilatte est moins fréquenté que la Prom’ et offre lui aussi de beaux points de vue. 

boulevard Franck Pilatte à Nice

Tout au bout, en contre-bas, débute le sentier littoral du cap de Nice.

Attention, exposé plein sud, ça cogne dur en été, et une partie du sentier est bien escarpé !

sentier littoral à Nice

sentier littoral de Nice sentier littoral du cap de Nice

Aux autres saisons par contre, c’est un véritable bonheur de sentir le soleil, surtout en hiver d’ailleurs !

Le Mont Boron

S’il vous reste un peu de temps et de force, vous pouvez toujours grimper au mont Boron tout proche, véritable parc forestier, et admirer la vue !

chemin mont boron Nicevue sur la colline du château et le port de Nice

Le parc Phoenix

Dernière suggestion : aller voir le parc Phoenix, parc floral et botanique de Nice. 

Avec ses 7 hectares, il comporte plusieurs espaces distincts, des jeux pour enfants, ainsi qu’une petite ménagerie permettant d’observer des animaux !nice parc phoenixParc Phoenix à Nice

Parc Phoenix Parc Phoenix Parc Phoenix

Vous y trouverez également la plus grande serre d’Europe ! 

Le parc Phoenix est situé à deux pas de l’aéroport, et je ne vais pas vous mentir, ça s’entend, hum.

Mais j’aime bien y passer du temps, profiter des fleurs, des animaux…

Toutes les infos pratiques sur le site officiel.

Vous pouvez y accéder par la ligne T2 (pratique après la visite de l’église russe justement) ou même à pied, en poursuivant sur la Prom’ !

De quoi passer une belle journée à profiter des extérieurs…

Promenade des Anglais

Promenade des Anglais avant le Parc Phoenix

Juste à côté, le petit musée des arts asiatiques est gratuit pour tous !

Ce n’est en effet pas très grande, et ça change, alors pourquoi ne pas y faire un tour ?

musée des arts asiatiques de Nice

Visitez Nice avec plus de temps…

Si vous décidez finalement de prolonger votre séjour, ou aimeriez d’autres idées pour ces 2 jours à Nice, je vous suggère de découvrir mon article sur TOUT ce qu’il y a à voir à Nice.

Que voir autour de Nice ?

Vous n’êtes à Nice que 2 jours mais désirez visiter les alentours ? Vous ne manquerez pas d’options tant il y a à voir !

Dans mon top :

Et bien d’autres !

Découvrez tout ce qu’il y a à voir autour de Nice !

vue sur Saint Jean depuis le plateau Saint-Michel

vue sur Saint Jean-Cap-Ferrat depuis le plateau Saint-Michel

 

5/5 - (7 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.