place d'Arras
Hauts-de-France

Que visiter, que faire à Arras en 1 jour

Que faire à Arras en région Hauts-de-France ? Comment visiter Arras en 1 jour, ou un week-end à Arras ?

Arras est une des plus jolies ville du Nord-Pas-de-Calais située à environ 43 kilomètres de Lille et 162 km au nord de Paris.

C’est une ville universitaire offrant de nombreux lieux historiques à visiter. Entre ses deux places baroques, son beffroi, Arras est une ville pleine de charme !

Mais savez-vous qu’Arras est depuis le Moyen Age la ville… des rats ? Et oui, ils sont partout : architecture, enseignes, et même confiseries ! 😉

Suivez le guide d’Arras de la souris ! 😉

Plan d’Arras


Afficher une carte plus grande

L’office de tourisme d’Arras se situe au rez-de-chaussée de l’Hôtel de Ville.

Comment aller à Arras

Visiter Arras en train

gare de Paris - Nord
gare de Paris – Nord

Il suffit de 50 mn depuis Paris-Nord en TGV pour atteindre la gare d’Arras, à 190 km.

Il faut moins de 20 mn depuis la gare de Lille-Europe !

Sinon, comptez 30 mn de TER (moins cher !) depuis la gare de Lille-Flandres, via Douai.

On peut également facilement visiter Arras en train depuis Amiens et Rouen en TER, ou même Nantes, Bordeaux, Lyon et Marseille directement en TGV.

Visiter Arras en voiture

Miranda la souris sur une voiture de globe-trotteur

Visiter Arras en voiture est très simple.

La ville se situe à proximité de l’autoroute du Nord, qui relie Paris à Lille.

Elle est également proche de l’A 26, ou autoroute des Anglais, qui relie Troyes à Calais par Reims et Saint-Quentin.

Petite histoire d’Arras

Arras, située sur la via Francigena, devient un centre de commerce et de négoce, se spécialisant dans l’industrie textile au Xe siècle.

En 1191, l’Artois intègre le royaume de France, et au XIIIe siècle, Arras rejoint la Hanse des villes drapières.

En 1227, le comté d’Artois est donné à Robert, frère de Saint-Louis, et en 1361, il est rattaché au comté de Flandre.

maquette d'Arras
maquette d’Arras au musée des Beaux-Arts de la ville

De 1384 à 1477, le comté de Flandre fait partie du duché de Bourgogne.

Puis il devient habsbourgeois et espagnol après le mariage de Marie de Bourgogne avec Maximilien Ier.

En 1640, la guerre de Trente Ans voit le siège d’Arras, marquant la capitulation espagnole.

C’est à cette époque qu’émerge la légende des rats d’Arras ! 😉

Le traité des Pyrénées en 1659 officialise le rattachement définitif à la France.

Au cours de la Première Guerre mondiale, Arras subit des destructions majeures par les bombardements allemands entre 1914 et 1918.

maquette d'Arras
zoom sur les deux places principales d’Arras

Que faire à Arras : les meilleures activités

  • Place des Héros et Grand’Place : le cœur historique d’Arras, à la superbe architecture flamande.
  • Hôtel de Ville d’Arras : de style baroque flamand, avec ses petits rats à dénicher !
  • Beffroi d’Arras : un panorama sur la ville depuis un beffroi listé au patrimoine mondial de l’UNESCO.
  • Abbaye Saint-Vaast : un monastère bénédictin du VIIe siècle transformé en musée.
  • Musée des Beaux-Arts d’Arras : des collections variées, du Moyen Âge à l’art moderne.
  • Cathédrale Notre-Dame et le jardin de l’Évêché : un bel édifice classique à découvrir.
  • Maison Robespierre : la maison natale de Maximilien de Robespierre, le célèbre révolutionnaire.
  • Citadelle d’Arras : une fortification militaire du XVIIe siècle.
  • les Boves d’Arras : un insolite réseau de galeries souterraines médiévales.
  • la Carrière Wellington : d’anciens tunnels de la Première Guerre mondiale.
  • Place de la Vacquerie et ses façades Art déco : Architecture remarquable.
  • le marché de Noël d’Arras : réputé le plus grand du Nord de la France… en concurrence avec Amiens !

Rats d’Arras

rat d'Arras
rat d’Arras

Le saviez-vous ? Arras est la ville des rats ! (oui, comme Paris depuis Hidalgo, hum)

Les rats sont le sympathique emblème d’Arras (mais si !) Ils sont ancrés dans l’histoire et symbolisés sous diverses formes, notamment en chocolat, une spécialité locale.

L’affection pour ces rongeurs trouve son origine dans un jeu de mots, transformant « Arra » en « A Rats ».

Présents sur les sceaux officiels dès le XIVe siècle, les rats deviennent l’emblème espiègle de la ville, notamment après le siège de 1640.

enseigne rat à Arras

La Fête des Rats, commémorant cette histoire, a hélas disparu ! Mais les rats restent présents dans diverses expressions culturelles.

On les trouve même représentés sur la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption et de Saint-Vaast, ainsi que dans des établissements et associations locaux !

L’Hôtel de Ville offre des spécimens sur sa bretèche ainsi qu’à l’intérieur, cherchez bien ! 😉

Grand’Place d’Arras

vue sur les places d'Arras
vue sur les places d’Arras, ©Pir6mon

Les places incontournables à visiter à Arras, la Grand’Place et la place des Héros, remontent au XIe siècle, dédiées à d’importants marchés.

Liées par la rue de la Taillerie, ces espaces sont bordés par 155 maisons au style flamand du XVIIe siècle, érigées par des marchands.

Commençons ici à visiter Arras à pied ! 🙂

Grand'Place d'Arras

La Grand’Place est la principale place à visiter à Arras.

La Grand’Place d’Arras est le cœur névralgique de la ville, à la fois le plus grand et le plus central des espaces publics.

Elle s’étend sur une surface impressionnante de 17.664 mètres carrés, avec une longueur de 184 mètres.

Sur demande du roi Philippe II d’Espagne, elles furent construites en pierre ou brique pour minimiser les risques d’incendie et alignées parfaitement.

Détruites pendant la Première Guerre mondiale, une loi post-conflit imposa leur reconstruction fidèle par l’architecte Pierre Paquet, achevée en 1934 malgré l’usage du béton armé.

Grand'Place d'Arras

C’est un endroit incontournable d’Arras, car on y trouve une variété de boutiques, de bars et de restaurants qui lui confèrent une atmosphère animée tout au long de l’année.

Pendant la période hivernale, la place s’illumine de l’éclat des lumières de Noël lors de son grand marché traditionnel.

Les édifices qui entourent la Grand-Place d’Arras sont remarquables par leur magnifique architecture.

maison des Trois Luppars à Arras
maison des Trois Luppars

La Grand’Place abrite la plus ancienne maison d’Arras, la « maison des Trois Luppars« .

Datant de 1467, elle est reconnaissable à sa façade en briques rouges et son pignon « à pas de moineaux ».

La place des Héros

place des Héros à Arras
place des Héros à Arras

La place des Héros est l’autre grande place à ne pas manquer à Arras.

La place des Héros, dédiée aux résistants de la Seconde Guerre mondiale, est marquée par son beffroi, et l’hôtel de ville.

Hôtel de ville d'Arras

À noter, les marchés animent ces places les mercredis et samedis matin, parfaits pour des photos pittoresques !

Hôtel de ville d’Arras

L’Hôtel de Ville d’Arras fut érigé en 1501 avec une façade de style gothique flamboyant et une aile sud renaissance ajoutée en 1572.

Il fut hélas entièrement détruit en 1914.

Hôtel de ville d'Arras
Hôtel de ville d’Arras

La reconstruction extérieure est fidèle à l’original. Mais l’intérieur adopte depuis le style « Art déco » et a été inauguré en 1932.

Parmi les points d’intérêt, la salle des fêtes expose une toile marouflée de Charles Hoffbauer illustrant la vie des Arrageois au XVIe siècle.

La salle des mariages présente des peintures de Gustave Louis Jaulmes sur le thème du printemps, entre autres.

Ne manquez pas de repérer les p’tis rats ! 😉

Infos sur la page officielle de l’hôtel de ville d’Arras

Beffroi d’Arras

Beffroi d'Arras

Autre chose à faire à Arras : visiter le beffroi !

Le beffroi d’Arras est adossé à l’hôtel de ville, un monument historique érigé au cours du XVe siècle.

Cette imposante tour de style gothique s’élève à une hauteur de 75 mètres.

Cette structure impressionnante domine la Place des Héros, l’une des deux places principales au cœur d’Arras.

Érigé entre 1463 et 1554 dans un pur style gothique flamboyant, le beffroi d’Arras servait à la surveillance de l’ennemi et symbolisait la liberté de la ville.

Détruit le 21 octobre 1914, le beffroi d’Arras fut reconstruit à l’identique en 1924, faisant usage du béton armé.

Beffroi d'Arras

À l’intérieur, un carillon de 40 cloches égrène les quarts d’heure.

Depuis 2005, ce beffroi est inscrit au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, aux côtés de 22 autres beffrois du nord de la France.

Ils sont répartis dans les départements du Nord, du Pas-de-Calais, et de la Somme.

Infos sur le site officiel du beffroi d’Arras

Église Saint-Jean-Baptiste d’Arras

Église Saint-Jean-Baptiste d'Arras
©Zairon

En passant allez voir l’église Saint-Jean-Baptiste d’Arras.

Datant du XIIe siècle, elle a connu plusieurs périodes de destruction et de reconstruction au fil de son histoire.

Elle fut elle aussi reconstruite après la Première Guerre mondiale, et consacrée en 1927.

À l’intérieur, on peut admirer une œuvre majeure, la « Descente de Croix » de Rubens datant de 1625, ainsi que de beaux vitraux.

Vous pouvez également profiter à la belle saison du jardin du Gouverneur, avec ses pelouses très fréquentées !

Plus beaux édifices civils à voir à Arras

hôtel de Guînes à Arras
hôtel de Guînes à Arras

L’hôtel de Guînes, érigé en 1738 au 2, rue des Jongleurs, et l’ancien hôtel du Bois de Fosseux, bâti en 1749 au 14, rue du Marché au Filé, figurent parmi les rares hôtels particuliers préservés à Arras.

Ils témoignent de l’élégance architecturale de l’époque.

Pour les amateurs d’Art déco à Arras, explorez les rues Saint-Aubert et Ernestale pour découvrir des maisons édifiées dans ce style.

Art déco à Arras
Art déco à Arras

Place du Théâtre

La place du Théâtre à Arras abrite le théâtre à l’italienne, construit en 1785, faisant face à l’Ostel des Poissonniers.

Cet édifice baroque, érigé en 1710, se distingue par un pignon élégamment orné de sirènes, ajoutant une touche distinctive à l’ensemble architectural.

place du Théâtre à Arras
place du Théâtre à Arras

Visiter l’abbaye Saint-Vaast

Parmi les autres choses à voir à Arras, l’abbaye Saint-Vaast est un ancien monastère bénédictin du XVIIIe siècle.

C’est un incontournable à découvrir lors de votre visite à Arras.

L’abbaye Saint-Vaast, érigée au VIIe siècle à l’emplacement de l’oratoire de Saint-Vaast, premier évêque d’Arras, a évolué en un bourg monastique protégé par les moines.

abbaye Saint-Vaast à Arras
abbaye Saint-Vaast à Arras

Détruite à plusieurs reprises au cours des guerres, l’abbaye actuelle, datant du XVIIIe siècle.

Elle résulte de travaux entre 1746 et 1770 sous la direction du Cardinal de Rohan.

Incendiée en juillet 1915, l’abbaye Saint-Vaast a été reconstruite à l’identique.

Elle abrite aujourd’hui une médiathèque ainsi que le musée des Beaux-Arts.

Une cathédrale remplace l’ancienne abbatiale. C’est un endroit chargé d’histoire qui mérite une visite lors de votre séjour à Arras.

Musée des Beaux-Arts d’Arras

musée des Beaux-Arts d'Arras
musée des Beaux-Arts d’Arras

Si vous avez envie de visiter un musée à Arras, je vous conseille vivement le musée des Beaux-Arts, qui est donc situé dans l’ancienne abbaye Saint-Vaast.

Ce musée offre une riche collection d’œuvres d’art, comprenant des peintures, des sculptures et des objets d’art variés.

musée des Beaux-Arts d'Arras

En plus de son intérêt artistique, le lieu lui-même est remarquable par sa beauté architecturale.

Lors de ma dernière visite, j’ai pu découvrir une partie des carrosses du château de Versailles, durant les travaux des Grandes écuries du château.

musée des Beaux-Arts d'Arras

carosses Versailles

Bref, une visite enrichissante à ne pas manquer lors de votre voyage à Arras ! 😉

Infos sur le site officiel du musée des Beaux-Arts d’Arras

Cathédrale d’Arras

Cathédrale d'Arras
Cathédrale d’Arras

À côté, se dresse la cathédrale d’Arras, originellement l’église abbatiale en construction durant la Révolution (à partir de 1778).

Cette église a été choisie pour remplacer la cathédrale détruite par les révolutionnaires. Les travaux se sont achevés en 1833.

La cathédrale, monumentale avec ses 115 mètres de long (y compris la chapelle de la Vierge) et ses 32 mètres de hauteur sous voûte, arbore un style classique.

Après la Première Guerre mondiale, elle a été reconstruite à l’identique, et abrite à l’intérieur le reliquaire de Saint-Vaast.

Maison de Robespierre

Maison de Robespierre à Arras
Maison de Robespierre

Et oui, Maximilien Robespierre, « l’incorruptible », était natif d’Arras !

La demeure est située au 9, rue Maximilien Robespierre (ça tombe bien !) C’est ici que le révolutionnaire vécut avec sa sœur entre 1787 et 1789.

La maison de Robespierre a été métamorphosée en un musée.

plaque Maison de Robespierre

Vous pourrez explorer ce lieu chargé d’histoire pour mieux comprendre la période qui a précédé la Révolution française.

Infos sur le page officielle de la maison de Robespierre

Église Notre-Dame-des-Ardents

L’église Notre-Dame des Ardents d’Arras, érigée entre 1869 et 1876 en briques et pierres, abrite le reliquaire de la Sainte-Chandelle.

Ce cierge miraculeux aurait été apporté par la Vierge dans la nuit du 28 mai 1105 pour guérir du mal des ardents, une maladie dévastatrice.

Eglise_Notre-Dame_des_Ardents_d'Arras

Le remède consistait à faire couler la cire dans de l’eau. Les malades devaient ensuite la boire, entraînant la guérison de tous les souffrants !

Citadelle d’Arras

La citadelle d’Arras, conçue par Vauban, avait pour objectif la défense de la Place d’Arras. Ce site est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

À la demande du roi Louis XIV, Vauban a érigé la citadelle d’Arras entre 1668 et 1673.

Malgré son surnom de « belle inutile » car trop éloignée de la frontière, elle a été classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco en juillet 2008 pour ses fortifications vaubiennes.

Après avoir été quittée par l’armée en 2009, la citadelle est désormais ouverte au public.

Vous pourrez en découvrir les fortifications, du chemin des douves et de l’église.

Citadelle d'Arras
Vue aérienne de la citadelle d’Arras ©Liondartois

Mais la citadelle abrite également dans ses fossés le Mémorial du Mur des Fusillés d’Arras, cette fois lié à la Seconde Guerre Mondiale.

Entre 1941 et 1944, pas moins de 218 soldats alliés ont été exécutés par les forces allemandes dans les fossés de la citadelle d’Arras.

Vous y découvrirez une réplique exacte du poteau auquel les fusillés étaient attachés, ainsi que 218 plaques commémoratives fixées le long des murs.

Ce un lieu de mémoire rend hommage aux sacrifices de ces soldats alliés pendant la Seconde Guerre mondiale.

C’est un des lieux incontournables à visiter à Arras. De nombreux habitants s’y retrouvent pour faire leur jogging ou se promener.

La citadelle constitue un magnifique espace naturel composé de remparts et de parcs.

Chaque année en juillet, la citadelle d’Arras est le théâtre du Main Square Festival, un événement musical de renom qui attire des visiteurs du monde entier.

Visiter les boves d’Arras

boves d'Arras
Descente dans les boves d’Arras ©Pir6mon

Vous êtes à la recherche d’une curiosité insolite à Arras ? Venez explorer les boves !

Visiter les boves d’Arras, c’est découvrir d’anciennes carrières de pierre situées à une profondeur de 12 mètres sous terre.

Lors de cette visite, vous plongerez littéralement hors du temps, découvrant ces labyrinthes qui remontent au IXe siècle.

Les boves forment un vaste réseau de galeries, juste en dessous de la place des Héros à Arras.

Ces boves ont été utilisées par les soldats du Commonwealth pendant la Première Guerre mondiale pour prendre leurs ennemis par surprise.

C’est un lieu véritablement incontournable à visiter à Arras !

Infos sur le site officiel des boves d’Arras

Visiter la carrière Wellington

carrière Wellington Arras
Carrière Wellington ©Dsch67

Parmi les autres choses à faire à Arras, visiter la carrière Wellington, c’est découvrir un réseau de galeries souterraines datant de la Première Guerre mondiale.

Tout comme les boves, elle occupe une place de choix dans la mémoire de la bataille d’Arras, car elle a joué un rôle essentiel dans la conquête des lignes ennemies, préservant ainsi de nombreuses vies.

Implantée à une profondeur de 20 mètres sous terre, la Carrière Wellington se distingue comme l’un des sites les plus mystérieux de la Première Guerre mondiale.

Il s’agit en réalité d’une cité souterraine qui a servi de refuge à plus de 20.000 soldats du Commonwealth avant de devenir le théâtre d’une des plus grandes batailles clandestines de cette époque.

Pendant la Première Guerre mondiale, l’armée britannique, remplaçant les soldats français en 1916 à Arras, prépare une attaque de diversion en secret.

Les galeries de la carrière Wellington, créées par des tunneliers néo-zélandais, servent à se rapprocher des lignes allemandes en vue de surprendre l’ennemi lors de l’attaque prévue pour le 9 avril 1917 en émergeant du sol.

Infos sur le site officiel de la carrière Wellington

Cité Nature

Vous venez visiter Arras avec des enfants ? Découvrez la Cité Nature ! 🙂

C’est un centre de culture scientifique qui offre une variété d’attractions, notamment de nombreux jardins, des expositions et des animations axées sur les thèmes de la nature, de la santé et de l’alimentation.

Elle est abritée par une ancienne usine de fabrication de lampes de mineurs, de style Art déco.

Vous pourrez y participer à un parcours sensoriel, explorer la roseraie, vous promener dans la prairie fleurie, visiter le potager et observer les bassins d’eau pluviale.

Si vous venez visiter Arras avec des enfants, je vous suggère d’y faire un tour lors de votre visite d’Arras !

Infos sur le site officiel de la Cité Nature d’Arras

Combien de temps pour visiter Arras

Alors, combien de temps prévoir pour visiter Arras ?

En une journée à Arras, vous aurez le temps de voir les belles places et grimper dans le beffroi. Vous pourrez visiter le musée des Beaux-Art et descendre dans au moins un des fascinants réseaux de carrières.

En un week-end à Arras, vous pourrez profiter de la visite des deux souterrains, et voir d’autres curiosités comme la maison de Robespierre ou la citadelle.

Et bien sûr faire une pause sucrée, pour déguster des petits rats d’Arras ! 🙂

Notez que chaque mois de décembre, le fameux marché de Noël d’Arras est réputé le plus grand du Nord de la France !

Bon, il se dispute ce titre avec celui d’Amiens, mais je ne trancherai pas ! 😉

Que faire à Arras quand il pleut

Alors, que faire à Arras quand il pleut ?

Vous avez la chance d’être dans une ville qui offre un beau musée, mais également deux réseaux de carrières à découvrir en plein centre !

Visiter les boves et les carrières Wellington constituent les principales activités à faire à Arras par temps de pluie !

Avis de la souris sur Arras

maquette de la place des Héros d'Arras à France Miniature
maquette de la place des Héros d’Arras à France Miniature

J’ai eu l’occasion de passer deux fois à Arras, lors de séjours dans le département du Nord.

Je l’ai trouvé intéressante, et assez dépaysante, pour moi souris sudiste !

J’ai particulièrement apprécié les deux plages principales, que j’ai trouvé vraiment belles !

Et je recommande également le musée des Beaux-Arts, que j’ai pris plaisir à visiter (et oui, je suis une souris cultivée…).

Bien sûr, je n’ai pu qu’apprécier la présence des rats (même si pas des vrais… partout !)

Que faire autour d’Arras

Vous savez maintenant quoi voir à Arras ! Voyons désormais que faire aux alentours d’Arras.

Mémorial de Vimy

La région d’Arras est profondément marquée par les vestiges de la Première Guerre mondiale comme nous avons pu le voir. Elle abrite d’ importants lieux de mémoire, à l’instar du Mémorial de Vimy.

Le Mémorial de Vimy est un monument national du Canada qui se trouve sur la crête de Vimy près d’Arras. C’est un endroit chargé d’émotion qui nous rappelle l’ampleur de la guerre.

À proximité du mémorial, vous pouvez vous promener dans les tranchées authentiques de la Première Guerre Mondiale, qui ont été restaurées et préservées.

On y observe les immenses cratères causés par les bombardements. On peut également visiter un musée pour approfondir sa compréhension de l’histoire de la Première Guerre mondiale.

Monument des Fraternisations à Neuville-Saint-Vaast

Le Monument des Fraternisations est situé à Neuville-Saint-Vaast, un petit village voisin d’Arras.

Dans le contexte des sites historiques liés à la Première Guerre mondiale, ce monument commémoratif un peu particulier honore les trêves de Noël qui se sont produites pendant le conflit.

Ces moments ont vu les troupes allemandes et françaises sortir de leurs tranchées pour échanger des paroles, du tabac et des gestes amicaux. Ils ont ainsi créé des scènes inédites et emblématiques de fraternité en temps de guerre.

Vous préférez la nature ? Allez découvrir le Lac Bleu ! Il se situe à environ dix kilomètres d’Arras, sur les communes de Roeux et Plouvain.

Avec une superficie de 46 hectares, il offre un cadre naturel propice à l’observation de nombreuses espèces animales.

Lille

Grand Place de Lille
Grand Place de Lille

A 50 km d’Arras, ne manquez pas de découvrir Lille !

La capitale de la Flandre française offre un centre historique préservé à l’architecture typique, avec notamment sa belle Grand’Place !

Vous y trouverez également plusieurs musées, comme le Palais des Beaux-Arts.

Découvrez toutes les choses à faire à Lille

Amiens, son immense cathédrale et ses Hortillonnages

vue sur Amiens

A environ 1h d’Arras, Amiens est une charmante ville qui a bien plu aux souris !

Vous pourrez y découvrir la plus grande cathédrale de France, le quartier Saint-Leu avec ses canaux et nombreux bars, ou bien les Hortillonnages, véritables jardins flottants !

Les amateurs d’art et d’histoire pourront profiter du très beau musée de Picardie ou visiter la maison de Jules Verne.

Découvrez aussi que faire et visiter à Amiens

Poursuivez votre découverte des Hauts-de-France avec la souris !

Que faire à Cambrai en une journée (avec visite de la mine de Lewarde)

porte fortifiée de Cambrai
porte fortifiée de Cambrai

Visiter Bergues et sa citadelle, sur les pas du film Bienvenue chez les Ch’tis !

canal de Bergues
canal de Bergues

Ou partez à la découverte de Dunkerque et du littoral du Nord

Panorama du beffroi de Dunkerque
Panorama du beffroi de Dunkerque

Ou explorez Boulogne-sur-Mer et la Côte d’Opale avec la souris !

Rue de Lille à Boulogne-sur-Mer
Rue de Lille à Boulogne-sur-Mer

Que faire et visiter dans la région Hauts-de-France : guide complet

5/5 - (5 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *