Moulins
Auvergne-Rhône-Alpes

Que visiter, que faire à Moulins et ses environs dans l’Allier

Moulins est la capitale du Bourbonnais et la préfecture du département de l’Allier.

Elle se situe à 265 km au sud de Paris.

Cette petite ville de 20.000 habitants, 65.000 dans l’agglomération, offre un centre ancien d’origine médiévale autour de sa cathédrale

Moulins, autrefois capitale du Bourbonnais, révèle une histoire liée à l’un des duchés majeurs de France.

Elle possède également plusieurs musées originaux. De l’autre côté de l’Allier, cette rivière sauvage qui divise la ville, se trouve le Centre national du costume de scène.

Que faire à Moulins ? Comment visiter Moulins en 1 jour ? Suivez la souris ! 😉

Plan de Moulins


Afficher une carte plus grande

L’office de tourisme de Moulins est situé au 11 rue François Péron, à proximité de l’Hôtel de Ville, à une distance de 850 mètres de la gare SNCF.

Comment aller à Moulins

Aller à Moulins en voiture

hôtel de ville de Moulins
hôtel de ville de Moulins et ses quelques places de stationnement

Pour visiter Moulins depuis Paris, il suffit de suivre la N 7 en direction de Menton !

Bon, c’est un peu moins éloigné que la ville des citrons, et l’autoroute A 77 (ou autoroute de l’arbre) double la route nationale jusqu’après Nevers.

Aller à Moulins en train

Pour visiter Moulins en train, empruntez le train Intercités depuis Paris-Bercy en direction de Clermont-Ferrand.

Comptez un temps de trajet d’environ 2 h 40 pour couvrir les 313 km de distance.

Et bien sûr prévoyez la nuit entière quand la locomotive, âgée de 35 ans, tombe en panne en cours de route ! 😉

Petite histoire de Moulins

Moulins blason

Au XIIe siècle, la ville de Moulins trouve son origine dans une histoire d’amour entre le seigneur de Bourbon l’Archambault et une meunière !

La construction d’un relais de chasse par le seigneur donne naissance à la future ville.

En 1232, Moulins obtient une charte de franchise, et en 1327, le Bourbonnais devient un duché avec Louis I de Bourbon comme premier duc.

Le vieux Moulins
Le vieux Moulins

Au XIVe et XVe siècle, des remparts sont érigés, dont seuls les vestiges des tours Cailhot et Bardelin subsistent.

En 1376, Moulins devient la capitale administrative du Bourbonnais.

Sous le règne de Louis II de Bourbon, la ville prospère, atteignant son apogée au XVe siècle.

En 1483, Anne de France et Pierre II de Beaujeu assurent la régence, marquant une période faste pour Moulins.

jardin et cathédrale de Moulins
jardin et cathédrale de Moulins

En 1528, le duché revient à la couronne de France. Au cours des siècles suivants, Moulins fait face à des sièges lors des guerres de religion.

La ville voit ses remparts remplacés par des « cours » à la fin du XVIIe siècle.

En 1790, la ville devient la préfecture du département de l’Allier. En 1853, la gare de chemin de fer est inaugurée.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Moulins est occupée par les Allemands en 1940. Elle est coupée en deux par la ligne de démarcation, puis libérée en 1944.

Pourquoi visiter Moulins ?

place de l'ancien palais de Moulins
place de l’ancien palais de Moulins

Moulins est une charmante petite ville de province, qui comporte surtout un joli centre historique médiéval !

Vous y découvrirez donc des maisons à pans de bois, quelques jolies places et hôtels particulier, ainsi qu’une impressionnante cathédrale !

Par rapport à sa taille, Moulins comporte plusieurs musées intéressants et originaux !

Enfin, je recommande de faire une pause au très beau Grand Café de Moulins, au décor Art nouveau et rococo, pour un prix très raisonnable !

Que faire à Moulins : les meilleures activités

  • Cathédrale Notre-Dame de Moulins : un chef-d’œuvre gothique, aux vitraux remarquables.
  • Centre national du Costume de Scène : unique au monde, une collection de costumes théâtraux.
  • Musée de l’Illustration Jeunesse : une découverte ludique de l’illustration jeunesse.
  • Maison Mantin : un hôtel particulier du XIXe siècle, préservé dans son état d’origine.
  • Église du Sacré-Cœur de Moulins : une architecture néogothique aux flèches imposantes.
  • Musée Anne de Beaujeu : des collections variées, de l’archéologie à l’art contemporain.
  • Le Jacquemart de Moulins : un beffroi médiéval avec un automate animant l’horloge.
  • Le Palais Ducal : une ancienne résidence des ducs de Bourbon, architecture Renaissance.
  • La Maison des Grenadières : découverte du travail traditionnel des grenadières.
  • Le Pont Régemortes : le pont médiéval enjambant l’Allier, offrant un panorama sur la ville.

Jacquemart de Moulins

Jacquemart de Moulins

Commençons à visiter Moulins à pied en plein centre !

Au sommet de la tour-horloge, achevée en 1408 et remodelée au XVIIe siècle après l’incendie de 1655, se trouvent les figures de la famille Jacquemart.

Jacquemart de Moulins

Les parents, Jacquemart et Jacquette, annoncent les heures, tandis que les enfants, Jacquelin et Jacqueline, marquent les quarts d’heure.

Maisons à pans de bois de Moulins

Moulins

Pendant votre visite de Moulins à pied, vous remarquez quelques maisons anciennes à pans de bois.

maison à pans de bois à Moulins
maison à pans de bois à Moulins

Parmi les plus belles maisons à pans de bois du centre historique de Moulins, ne manquez pas :

  • Maison « Thierry de Clèves » au n°2 de la rue Grenier, construite vers 1450.
  • Au n°5 de la rue des Orfèvres, une maison datant du XVe siècle.
  • Maison « Lorin des Barres » près du Jacquemart, construite vers 1440, avec une frise renaissance ajoutée au début du XVIe siècle.
  • Maison de Jeanne d’Arc au n°2 de la rue de la Flèche, du début du 15ème siècle, où la Pucelle aurait passé en novembre 1429.

Moulins

Hôtels particuliers de Moulins

Ne ratez pas ces beaux hôtels particuliers dans les rues de la capitale historique du Bourbonnais :

  • La maison de la Doyennée au n°26 de la rue François-Péron, datant de la fin du XVe siècle, avec une façade sur cour et une tour d’escalier intéressantes en grès et pierre d’Apremont.
  • À côté, le bâtiment des Anciennes Halles, du XVIIe siècle, avec ses arcades en briques et pierres.
  • L’Hôtel Demoret (81, rue d’Allier), du XIVe ou XVe siècle, abritant l’Espace Patrimoine, Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine.
Hôtel Demoret de Moulins
Hôtel Demoret de Moulins

On compte deux autres beaux édifice dans le centre, hélas non visibles depuis la rue :

  • L’Hôtel de Chavaignac (32 rue de Paris) du XVIIe siècle ;
  • L’Hôtel Héron (42 rue de Paris) du XVIIe siècle.

Cathédrale Notre-Dame de Moulins

Cathédrale Notre-Dame de Moulins
Cathédrale Notre-Dame de Moulins

La cathédrale est le principal monument à visiter à Moulins.

La cathédrale Notre-Dame-de-l’Annonciation se divise en deux parties distinctes.

La première, de style gothique flamboyant, a été érigée entre 1468 et 1540 comme collégiale pour les Bourbons.

La seconde, datant du XIXe siècle, a été ajoutée après l’érection du diocèse de Moulins en octobre 1822.

L’évêque a alors entrepris l’agrandissement de la cathédrale, adoptant le style néogothique du XIIIe siècle pour la nef, les bas-côtés.

Cathédrale Notre-Dame de Moulins

La façade occidentale offre alors deux flèches impressionnantes de 82 mètres de hauteur.

Le clocheton extérieur marque distinctement la transition entre les deux styles.

La partie gothique a été construite en grès jaune et rouge.

La partie néogothique utilise la pierre blanche de Chauvigny alternée avec l’andésite de Volvic.

Oui, la fameuse pierre noire de Volvic, qui a servi à bâtir les édifices de Clermont-Ferrand !

Cathédrale Notre-Dame de Moulins

À découvrir également dans la cathédrale :

  • Les vitraux du chœur, principalement du XVe et XVIe siècle.
  • Une Vierge noire en bois du XIIe siècle.
  • Une déploration du Christ entouré de huit personnages en pierre polychrome, datant du début du XVIe siècle, située le long du chevet plat.
  • L’orgue Merklin de 1880.

Cathédrale Notre-Dame de Moulins

Cathédrale Notre-Dame de Moulins

À l’intérieur de la cathédrale, ne manquez pas le triptyque du Maître de Moulins !

Triptyque du Maître de Moulins

Ce triptyque représente une Vierge en gloire entourée des mécènes, le duc de Bourbon Pierre II, la duchesse Anne de Beaujeu, et leur fille Suzanne.

Commandé vers 1500, il n’a jamais été restauré.

Il est considéré comme l’un des chefs-d’œuvre de la peinture de la Renaissance naissante !

Le triptyque du Maître de Moulins demeure une énigme. Il reste des détails inconnus tels que son nom (peut-être Jean Hey).

Il est exposé dans la chapelle des Évêques. L’entrée est payante en visite guidée obligatoire, et les photos sont interdites !

Château des Ducs de Bourbon

Château des Ducs de Bourbon

Continuons à visiter Moulins à pied !

Le château des Ducs de Bourbon a été entièrement reconstruit par Louis II en 1366, à son retour de captivité en Angleterre.

Et oui, il a dû faire face à l’état délabré de la structure datant du XIe siècle !

Malheureusement, un incendie en 1755 l’a largement détruit, ne laissant que peu de vestiges, dont son donjon haut de 45 mètres, surnommé la « Mal Coiffée ».

Musée Anne de Beaujeu

Musée Anne de Beaujeu à Moulins

Le musée Anne de Beaujeu, inauguré le 5 juin 1910, est installé dans le pavillon Renaissance du château des ducs de Bourbon, édifié entre 1497 et 1503 pour Anne de Beaujeu.

C’est l’un des premiers exemples d’architecture et de décoration de la Renaissance en France.

Il comprend un portique de style italien qui s’ouvre sur une tour percée de trois arcades, reflétant toute la gamme ornementale de l’époque.

Le musée doit son existence aux généreuses dispositions testamentaires du collectionneur et résident de Moulins, Louis Mantin.

Musée Anne de Beaujeu à Moulins

Au tournant du XXe siècle, il a légué sa demeure, ses collections et une somme d’argent aux autorités publiques pour l’établissement d’un musée qui rassemblerait les deux collections dans le pavillon Anne de Beaujeu.

Mais à une condition : qu’il soit accessible au public dans les cinq ans suivant son décès.

C’est ainsi que le nouveau musée a été inauguré le 5 juin 1910. 

Les collections du musée, constituées de dons, d’acquisitions et de dépôts de l’État, rassemblent environ 20.000 objets d’art, d’archéologie et d’histoire naturelle.

On y trouve des sculptures médiévales, des tableaux variés et même des momies égyptiennes, dont seule une partie est exposée.

Maison Mantin

Maison Mantin de Moulins

La maison Mantin, érigée entre 1894 et 1897, s’élève sur une partie des ruines du château des ducs de Bourbon, commandée par Louis Mantin.

À la fin du XIXe siècle, Louis Mantin, riche bourgeois faisant face à la maladie, rédige un testament original.

Dans son testament, Mantin stipula que sa demeure, léguée à la ville, soit préservée pendant 100 ans après sa mort.

Puis elle devait être ouverte au public du futur, afin d’offrir un aperçu unique de l’habitat bourgeois du XIXe siècle.

Maison Mantin de Moulins

Ce vœu excentrique se réalisa, et aujourd’hui, la maison Mantin dévoile un authentique cabinet de curiosités, privilégiant rareté, insolite, éclectisme et exotisme après un siècle de sommeil !

Des serpents préservés dans du formol, des portraits à la fois drôles et effrayants, des pictogrammes mystérieux, des symboles maçonniques, des statues de Bouddha…

intérieur de la Maison Mantin
intérieur de la Maison Mantin ©J. Mondiere

Mais aussi des vitraux ornés d’idéogrammes énigmatiques ou de représentations démoniaques, des mosaïques, des faïences, des animaux empaillés et des œuvres d’art…

Les collections variées de cet édifice étonnant lui confèrent une originalité unique ! Cependant, photos interdites…

Infos sur la page officielle de la maison Mantin

Chapelle de la Visitation

Ne manquez pas la chapelle de la Visitation, édifiée entre 1648 et 1655 grâce à la duchesse de Montmorency, devenue visitandine.

Présentant une architecture classique, elle abrite le tombeau de son époux, Henri II de Montmorency, décapité en 1632 à Toulouse pour complot contre le roi de France.

Le plafond peint narre des scènes de la vie de la Vierge. Malheureusement l’accès se fait exclusivement lors de visites guidées…

Place d’Allier

Place d'Allier de Moulins
Place d’Allier de Moulins

Vos pas vous porteront sûrement vers la place d’Allier, coeur animé de la ville de Moulins !

Si vous cherchez où faire une pause gouter, boire un verre, manger une glace (comme les souris, on avait chaud !), où dîner au restaurant, vous êtes au bon endroit !

Allez également admirer le Grand Café de Moulins, de style Art nouveau. Mais je vous en parle plus en détail un peu plus bas…

Vous y trouverez également la halle du marché, où se tient le marché (logique !) tous les dimanches matins.

Église du Sacré-Cœur de Moulins

Église du Sacré-Cœur de Moulins

Restons sur la place d’Allier !

L’église du Sacré-Cœur de Moulins, érigée au XIXᵉ siècle dans un style néogothique, est imposante avec ses deux flèches atteignant 75 m de hauteur.

À l’intérieur, vous pourrez voir un ex-voto représentant un bateau de mariniers (au-dessus du portail d’entrée), une piéta polychrome du XVᵉ siècle, une Vierge noire du XVIe siècle, et bien plus encore.

Art nouveau à Moulins

Grand Café de Moulins
Grand Café de Moulins

Et oui, Moulins présente plusieurs beaux édifices Art nouveau ! 🙂

Ne manquez surtout pas le Grand Café sur la place d’Allier, une brasserie Belle Époque conservant son décor rococo depuis sa création en 1898.

Grand Café de Moulins

Il est représenté dans le film Maigret et l’Affaire Saint-Fiacre, avec Jean Gabin dans le rôle principal.

Mais le tournage n’a pas pu y être réalisé malgré le projet.

En effet, les miroirs qui se reflètent les uns dans les autres montraient inévitablement l’équipe de tournage et rendaient impossibles les prises de vues !

Grand Café de Moulins

Bien sûr, nous n’avons pas manqué d’y faire une petite pause café… (c’est que visiter Moulins, ça creuse !)

Grand Café de Moulins

D’autres façades à Moulins valent le détour :

  • le magasin des Nouvelles Galeries, érigé en 1914 au 8, rue d’Allier.
  • la façade du « Café américain », datant de 1903 au 21, cours Anatole France.
  • la devanture du chocolatier Sérardy, conçue en 1898 par l’école des Beaux-Arts de Moulins au 11, rue de Paris.

Art nouveau à Moulins

Le Palet d’Or

Le Palet d’Or, une création de Bernard Sérardy à la fin du XIXe siècle, est indéniablement la douceur emblématique de Moulins.

Ce chocolat semi-amer est élaboré à partir d’une ganache issue d’un mélange de chocolat et de crème fraîche, et délicatement aromatisé au café.

Elle se distingue par son enrobage de fines paillettes d’or.

Le Palet d'Or
Le Palet d’Or ©Kostia

Ce délice a connu un tel succès qu’il a été imité à maintes reprises, un chocolatier de Saint-Germain-en-Laye a même déposé un brevet en son nom !

Suite à des années de litiges, l’appellation Palets d’Or a été restituée à son inventeur, et par extension aux Moulinois, qui sont ravis de retrouver ce qu’ils considèrent comme faisant partie de leur héritage local.

Infos sur le site officiel de la chocolaterie les Palets d’Or à Moulins

Coco Chanel à Moulins

Savez-vous que c’est à Moulins que Gabrielle s’est transformée en Coco ? 😉

En 1900, une jeune fille démunie de 18 ans arrive à Moulins, récemment acceptée à l’Institution Notre-Dame pour y étudier la couture.

Personne ne soupçonne alors que le destin remarquable de Coco Chanel est en train de se dessiner !

Gabrielle Chanel
Gabrielle Chanel en marinière, comme mon copain Boris !

Conçue par le service patrimoine de l’office de tourisme, suivez la visite guidée « Sur les pas de Coco Chanel » !

D’une longueur de 1,5 km, offre la possibilité de découvrir la douzaine de sites et institutions moulinoises fréquentées par Gabrielle Chanel.

Quartier des mariniers de Moulins

Quartier des mariniers de Moulins

Sur les bords de l’Allier, ne ratez pas le petit quartier des mariniers à Moulins !

Vous pourrez découvrir le quartier des mariniers en suivant la rue du Pont Guinguet.

Elle est bordée d’anciennes maisons aux façades parfois anciennes et soigneusement restaurées.

Autrefois, elle conduisait à l’ancien pont, d’où son nom actuel.

Vous y trouverez l’insolite musée du bâtiment, qui retrace ici tous les corps de métier de la construction !

quartier des mariniers à Moulins et musée du bâtiment
musée du bâtiment à Moulins

Avant l’arrivée du chemin de fer, l’Allier était une voie navigable majeure.

Moulins était alors un port vital pour l’expédition de marchandises vers Nantes par la Loire ou Paris via le canal de Briare.

Le cours changeant de la rivière a conduit à un déplacement du port d’un côté à l’autre.

Il pouvait accueillir une variété de bateaux à fond plat tels que chalands, gabares, futreaux et toues, certains équipés de voiles pour la remonte.

Cependant, la navigation n’était pas possible toute l’année en raison des crues ou des basses eaux.

Pont Régemortes

Pont Régemortes

Le pont Régemortes à Moulins fut construit sous la direction de l’ingénieur Louis de Régemortes. Achevé en 1763, sa longueur est de 301,50 mètres.

Il a été conçu avec des travaux d’élargissement et d’endiguement de l’Allier pour prévenir les risques d’emportement lors de crues importantes.

Musée de l’illustration jeunesse

Musée de l'illustration jeunesse de Moulins
Musée de l’illustration jeunesse de Moulins

Le musée de l’illustration jeunesse (Mij), unique en Europe, est un conservatoire de plus de 3 400 planches originales de divers styles et courants.

Il offre également une collection de plus de 11.500 albums illustrés datant du XIXe siècle à aujourd’hui.

Le musée valorise les milliers d’images qui ont captivé les enfants pendant deux siècles, allant de la gravure au pop-up, de Gustave Doré à Grégoire Solotareff.

Le Mij, situé dans l’élégant hôtel de Mora, ancien siège des renommées imprimeries Desrosiers, offre 350² d’espace d’exposition répartis sur deux étages et comprend une section dédiée aux ateliers et animations.

Musée de l'illustration jeunesse de Moulins

Centre national du costume de scène

Le Centre national du costume de scène (CNCS) a ouvert ses portes en 2006 sur l’autre rive de l’Allier.

Il est installé dans l’ancien quartier Villars, un bâtiment du XVIIIe siècle qui abritait autrefois un régiment de cavalerie.

C’est l’un des premiers musées mondiaux consacrés aux costumes et décors de scène.

Il présente une vaste collection de milliers de costumes, dont beaucoup proviennent de l’Opéra de Paris, de la Comédie-Française et de la Bibliothèque nationale de France.

Outre les expositions temporaires, le Centre héberge aussi une exposition permanente dédiée à Noureev, une mise en scène qui rend hommage à la carrière du danseur le plus renommé du XXe siècle.

La collection comprend des costumes, des peintures, des sculptures, des gravures, des estampes, des meubles, des instruments de musique, des photos personnelles.

Vous y verrez aussi que la reconstitution du salon parisien de son appartement situé quai Voltaire.

Infos sur le site officiel du Centre national du costume de scène

Combien de temps pour visiter Moulins

rue de Moulins

Alors, combien de temps prévoir pour visiter Moulins dans l’Allier ?

La ville est jolie mais petite, en une journée à Moulins, vous aurez le temps de visiter les principales curiosités.

Mais un week-end à Moulins peut s’envisager, si vous souhaitez visiter plusieurs musées, ou surtout faire une excursion à Charroux et Souvigny (voir plus bas).

C’est également la bonne durée pour profiter également du zoo du Pal, si vous vous demandez que faire à Moulins avec des enfants ! 😉

Avis de la souris sur Moulins

Irish coffee au Grand Café de Moulins

Moulins constitue une agréable étape entre Nevers et Vichy avec son joli centre ancien, sa cathédrale et ses musées.

J’ai apprécié d’y faire une pause au superbe Grand Café ! 😉

Je recommande donc la visite de la ville à ceux qui seraient sur la route ! Il m’aurait même fallu plus de temps pour profiter des musées !

Que voir autour de Moulins

Vous savez maintenant quoi voir à Moulins ! Mais que faire autour de Moulins dans l’Allier ?

Souvigny, un grand centre clunisien

Prieuré de Souvigny © Daniel-Villafruela
Prieuré de Souvigny © Daniel-Villafruela

Situé à 12 km à l’ouest de Moulins, Souvigny est un village surprenant par son histoire et son patrimoine.

Son imposante église témoigne de son passé en tant que centre clunisien majeur au XIIe siècle.

Malgré sa quiétude actuelle, Souvigny était autrefois un important lieu de pèlerinage et un centre intellectuel lié à l’abbaye de Cluny.

Les ducs de Bourbon en faisaient même leur nécropole. Aujourd’hui, Souvigny attire les visiteurs pour son riche héritage spirituel et intellectuel.

Si vous explorez le Bourbonnais, ne manquez pas de faire un détour pour découvrir ce site historique ! 😉

Le Pal : un des plus grands zoos de France

Alligator baie au parc zoologique du Pal
Alligator baie au parc zoologique du Pal © Vivi1611

Le ZooParc du Pal, situé dans l’Allier, est, après le zoo de Beauval, un des parcs zoologiques les plus fréquentés de France !

Réputé pour son engagement envers la conservation, il abrite plus de 1000 animaux, représentant plus de 120 espèces.

Ce parc unique offre des zones thématiques telles que « Terre des Origines » et « Savane Africaine ».

Mais il propose également de nombreuses attractions, comme un petit train ou des montagnes russes.

Le Zoo du Pal vise à sensibiliser le public à la préservation de la biodiversité.

Si vous vous demandez que faire à Moulins en famille, il promet une journée divertissante tout en contribuant à la protection de la faune mondiale.

Infos sur le site officiel du zoo du Pal

Charroux : un des plus beaux villages de l’Allier

Charroux
Charroux © Combraille63

Charroux, un des plus beaux villages de France dans l’Allier, séduit par son atmosphère pittoresque et son riche héritage.

Flânez dans ses charmantes ruelles étroites, bordées de maisons à colombages !

L’abbaye Saint-Vincent, datant du IXe siècle, offre des vestiges imprégnés d’histoire, notamment la tour Saint-Michel.

Explorez le musée de la Vie Agricole et Rurale de Charroux pour plonger dans le passé agricole de la région, avec une collection d’outils anciens.

La maison de la Pomme et de la Poire vous invite à découvrir l’histoire de la production fruitière locale.

Les boutiques artisanales offrent une variété de produits locaux, dont la renommée moutarde de Charroux.

L’église Saint-Jean-Baptiste, datant du XIIe siècle, présente une architecture mêlant des éléments romans et gothiques.

Si votre visite coïncide avec le marché traditionnel, explorez les étals colorés pour goûter aux délices locaux ! 😉

Vichy, la reine des villes d’eaux

pastille de Vichy

A 50 km environ au sud de Moulins, il faut absolument visiter Vichy, la reine des villes d’eaux !

Vichy, la ville thermale niché au sud de l’Allier, séduit par son élégance et ses eaux bienfaisantes.

Célèbre pour ses sources thermales depuis l’époque romaine, la ville a prospéré au XIXe siècle en devenant un lieu de villégiature prisé de l’aristocratie.

Flânez le long des rives de l’Allier, explorez le parc Napoléon III avec son architecture Belle Époque.

Découvrez les bâtiments emblématiques tels que le Casino et le Grand établissement thermal.

L’opulence des façades et l’ambiance apaisante des parcs font de Vichy une destination incontournable pour les amateurs d’histoire, de bien-être et d’architecture remarquable !

Découvrez toutes les choses à faire et à voir à Vichy avec la souris !

Nevers

Pont de Loire à Nevers
Pont de Loire à Nevers

Après le commissaire Moulins, rendez-vous avec la juge Nevers ! 😉

A moins d’1h de route, découvrez un autre centre médiéval bien préservé, ainsi qu’une cathédrale romano-gothique.

Faites le tour des anciens remparts et admirez la vue depuis le pont !

Découvrez toutes les choses à voir et à faire à Nevers avec la souris !

Apremont-sur-Allier et son parc floral

Parc floral d'Apremont-sur-Allier
Parc floral d’Apremont-sur-Allier

A deux pas de Nevers, mais dans le département du Cher, je vous invite à faire un détour par Apremont-sur-Allier !

C’est un des plus beaux villages de France, connu pour son magnifique parc floral.

Découvrez que voir à Apremont-sur-Allier avec la souris

Clermont-Ferrand, capitale de l’Auvergne

Cathédrale de Clermont-Ferrand

Plus au sud, je vous invite également à aller découvrir Clermont-Ferrand !

La capitale historique de l’Auvergne offre une curieuse apparence avec ses bâtiments anciens en pierre volcanique de Volvic !

Mais cette ville toute noire offre d’intéressants musées, une belle cathédrale et plus encore de magnifiques environs à explorer !

Découvrez les choses à faire et à voir à Clermont-Ferrand

Découvrez ensuite les volcans d’Auvergne, leurs lacs, sentiers de randonnée et les plus beaux villages avec la souris !

Que faire autour de Clermont-Ferrand : les incontournables

Continuez vos découvertes en France avec la souris ! 😉

Découvrez tous les plus beaux lieux à voir en France

Les 10 plus grandes villes de France à visiter

Les plus belles cathédrales de France

Les week-ends autour de Paris en train

5/5 - (7 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *