Que faire, visiter et voir à Malaga en 1,2,3,4 jours

Malaga

Que voir, que faire à Malaga ? Que visiter à Malaga en 1 jour ? Comment visiter Malaga en 3 jours ?

Malaga, avec ses 570.000 habitants et 900.000 dans son agglomération, est la deuxième ville d’Andalousie et la 6e d’Espagne.

Située au bord de la Méditerranée, elle jouit d’un climat agréable toute l’année, propice au tourisme balnéaire.

Mais Malaga est bien plus que ça ! Capitale culturelle de l’Andalousie, il s’agit de la 3e ville d’Espagne pour le nombre de musées, de Picasso à l’art russe venu de Saint-Pétersbourg, en passant par le centre Pompidou !

Combien de temps pour visiter Malaga ? Où manger à Malaga ? Quelles sont les meilleures activités à Malaga ? Où se balader à Malaga ?

Suivez la souris ! 😉

Plan de Malaga


Afficher une carte plus grande

Que faire à Malaga : top 15 des meilleures activités 

  1. Flâner dans son joli centre historique
  2. Visiter la cathédrale de Malaga de style Renaissance
  3. Découvrir son Alcazaba, forteresse de l’époque musulmane
  4. Grimper au Gibralfaro et admirer la vue panoramique sur la ville
  5. Se promener dans le parc longeant le port, ou « parc de Malaga« 
  6. Flâner sur son agréable port et prendre un verre au soleil !
  7. Prolonger la promenade sur le bord de mer de la Malagueta et même au-delà !
  8. Déguster les spécialités locales, surtout les fruits de mer, au marché Atarazanas 
  9. Partir sur les traces de Pablo Picasso, entre son musée et sa maison natale
  10. Visiter au moins un des autres musées majeurs de la ville
  11. Partir à la recherche du street-art dans le quartier de Soho
  12. Déguster les vins locaux
  13. Profiter des glaces et des churros
  14. Faire du shopping sur la calle Larios
  15. En saison, profiter des plages de Malaga !

vin de Malaga

Présentation et brève histoire de Malaga

Malaga est une des plus vieille cité d’Europe ! Probablement fondée par les Phéniciens sous le nom de Malaca/Malaka, elle était alors un important comptoir commercial !

limites de la ville phénicienne de Malaga

limites de la ville phénicienne de Malaka

Elle fut intégrée à la République romaine en -219 après les guerres puniques.

A la chute de l’Empire romain, elle fut envahie par les Wisigoths, comme le reste de la péninsule ibérique, puis par les Maures en 716.

Malaga restera sous domination musulmane jusqu’au 19 août 1487.

Elle faisait alors partie du royaume de Grenade, dernier héritier des royaumes musulmans d’Europe, et en constituait le port principal.

maquette de Malaga

maquette de la vieille ville, le port, l’Alcazaba et le Gibralfaro

Sa médina se concentrait au pied de l’Alcazaba, entre le port et la rivière Guadalmedina.

Cette dernière est aujourd’hui en partie asséchée, à la suite de la construction d’un barrage. Il s’agit toujours du centre-ville actuel de Malaga.

guadalmedina malaga

Guadalmedina de nos jours

Malaga est repeuplée par des Espagnols d’autres provinces. Mais son développement stagne jusqu’au XVIIIe siècle.

Les mosquées sont détruites et des églises construites à leurs emplacements, à l’image de la cathédrale.

Malaga devint une des principales villes industrielles d’Espagne au XIXe siècle, en concurrence avec Barcelone.

Des usines et manufactures sont construites sur l’autre rive du Guadalmedina, ainsi que des logements ouvriers.

photos anciennes de Malaga

Elle se rendort quelque peu au XXe siècle, à la suite de diverses épidémies et guerres. Puis Malaga subit le « boom touristique » des années 1970 en tant que capitale de la Costa del Sol.

De nouveaux quartiers de grands immeubles sortent de terre, des infrastructures touristiques sont construites…

Le XXIe siècle voit le développement de la vie culturelle à Malaga, avec la création de nombreux musées ou centres culturels.

Combien de jours pour visiter Malaga ?

Le centre de Malaga n’est pas très grand, et la ville ne comporte que quelques monuments remarquables.

Il faut selon moi deux jours pour visiter les incontournables de Malaga ET profiter un peu de l’ambiance de la ville.

Une seule journée pourra suffire pour les plus pressés, en ne traînant pas.

Vous pouvez cependant rester plus longtemps si vous souhaitez visiter les nombreux musées, et profiter de la plage en saison, ou simplement de l’ambiance « vacances » qu’offre la ville ! 😉

panneaux indications touristiques à Malaga

Pourquoi visiter Malaga

Moins connue que le trio SévilleCordoueGrenade, Malaga évoque surtout les plages… et hélas, le béton de la Costa del Sol. 

Il serait cependant dommage de cantonner Malaga à cette image quelque peu superficielle !

Elle offre en effet quelques monuments intéressants.

Comme sa cathédrale et son Alcazaba, un centre historique agréable à parcourir et plutôt joli même si pas très étendu, d’agréables promenades au bord de mer, mais également des musées d’envergure !

rue malaga

Les amateurs d’art pourront y découvrir les œuvres de Picasso, l’art espagnol du XIXe siècle au musée Thyssen, l’art moderne et contemporain au centre Pompidou, l’art russe au musée russe (annexe de celui de Saint-Pétersbourg).

De plus, tous ces musées offrent des horaires de gratuité ! 😉

Ils découvriront aussi une belle collection de peintures et d’archéologie au musée de Malaga, gratuit pour tous.

Où manger à Malaga ?

Ayant passé une semaine à Malaga, j’ai pu tester différentes adresses de restaurants, bars à tapas, glaciers, churros…

Découvrez toutes les bonnes adresses de la souris gourmande !

Où dormir à Malaga ?

Pour visiter Malaga, vous pouvez soit loger dans le centre historique ou à proximité immédiate, soit au bord de mer !

Sachez tout de même que les prix augmentent fortement en saison…

Voici une petite sélection d’hôtels repérés lors de la préparation de mon voyage à Malaga :

  • Picnic Dreams Boutique Hostel : commençons par cette auberge de jeunesse à deux pas de la maison Picasso, pour les petits budgets !
  • Futurotel Malagueta : pour loger près de la plage avec un petit budget et concept original ! Ici on dort dans des capsules futuristes et on utilise quelques gadgets. Kitchenette privée mais salle de bain commune.
  • Apartamentos Marques De La Merced : studios près de la plaza de la Merced, avec terrasse et vue !
  • Debambu Lario : appartements de 50m2 pouvant accueillir 4 personnes, avec terrasse et belle vue. Très central !
  • Tandem Soho Suites : jolis appartements bien situtés, studios ou deux pièces, jusqu’à 4 personnes. Certains appartements bénificient d’une terrasse !

Visiter Malaga en 1 jour

Que faire à Malaga en 1 jour ? En une journée à Malaga, je vous propose de : 

  • Parcourir son centre historique
  • Découvrir son grand marché Atarazanas
  • Visiter la cathédrale
  • Visiter l’Alcazaba
  • Flâner dans le parc qui longe le port
  • Finir sur le port pour l’apéro !

Le centre-ville de Malaga

Si Malaga n’est pas forcément connue pour son centre historique contrairement à ses sœurs andalouses, il n’en demeure pas moins agréable à parcourir ! 

Plus qu’andalou, il arbore ici un style très espagnol, avec ses immeubles Belle Epoque, ses cristaleras (loggia en verre typiquement espagnoles), ses couleurs pastels…

vieille ville de Malaga

Le centre historique de Malaga se situe entre le port, la colline de l’Alcazaba et la rivière Guadalmedina (ou ce qu’il en reste…)

De dimension modeste, il est cependant assez dense et tortueux, à l’image de l’ancienne médina arabe !

vieille ville de Malaga

Il faut visiter Malaga à pied. En effet, le centre est quasi-entièrement piéton. J’ai pris plaisir à l’arpenter, faire des pauses en terrasse, ressentir l’ambiance..

vieille ville de Malaga

Sans proposer de parcours précis, ne manquez pas la calle Marques de Larios, rue du shopping par excellence, reliant le port à la Plaza de la Constitucion.

Calle Marques de Larios à Malaga

Calle Marques de Larios

Plaza de la Constitucion de Malaga

Plaza de la Constitucion

Plaza de la Constitucion à Malaga

Plaza de la Constitucion

Les rues autour de la cathédrale sont globalement animées ! On y trouve de charmantes ruelles et places.

placette à Malaga

une place à Malaga

Plaza de Spinola

Plaza de la Aduana à Malaga

Plaza de la Aduana

La calle Alcazabilla longe le théâtre romain et la colline de l’Alcazaba, et comporte de nombreux bars et restaurants.

Alcazaba de Malaga

Alcazaba vu depuis la calle Alcazabilla

Un peu plus loin, la plaza de la Merced est une des plus grandes de la ville, également bordée de bars à tapas !

C’est là que se trouve la maison natale d Picasso.

Plaza de la Merced Malaga

Plaza de la Merced

Egalement un bon spot photo devant la statue du peintre ! Bonjour l’artiste ! 

statue de Picasso à Malaga

En retournant vers la cathédrale de Malaga, passez par la calle Granada, axe piéton commerçant, poussez la porte de l’église Santiago, plutôt jolie, et où fut baptisé Picasso.

église Santiago à Malaga église Santiago à Malaga

Plutôt sympa et appréciable : les éléments de street art qui jalonnent le parcours, et pas forcément qu’en peinture !

malaga sculpture street art malaga sculpture street art

Le théâtre romain de Malaga

Ces vestiges d’un ancien théâtre de l’époque romaine furent mis au jour en 1951 lors de travaux. 

Adossé à la colline, le théâtre date de l’époque d’Auguste (Ier siècle) et resta en fonction jusqu’au IIIe siècle. 

théâtre romain de Malaga

Il fut ensuite utilisé comme cimetière, avant que les dynasties musulmanes ne se servent de divers éléments pour édifier leur forteresse.

Sa visite est gratuite, de même que celle de son petit musée (ou centre d’interprétation).

La cathédrale de Malaga

La cathédrale de Malaga est le monument majeur de la ville ! Il s’agit également d’un des principaux monuments de la Renaissance en Espagne.

cathédrale de Malaga

Elle fut édifiée à l’emplacement de l’ancienne grande mosquée de la ville, sur les plans de Diego de Siloé, à qui ont doit également la cathédrale de Grenade.

Sa construction s’étala de 1528 à 1782, ce qui explique son style composite !

extérieur de la cathédrale de Malaga

Elle demeura inachevée, à l’image d’une de ses tours, ce qui lui valut le nom de « la Manchote » (la Manquita) !

La raison ? Les trous dans la caisse, comme bien souvent, hum… Je préfère les trous dans le fromage ! (mais pas trop…)

cathédrale de Malaga

De nos jours, le débat subsiste : doit-on achever la construction de la tour manquante ? Qu’en pensez-vous ?

Je vous suggère d’en faire le tour avant de pénétrer dans l’édifice ! La façade principale, toute Renaissance, manque hélas de recul…

façade de la cathédrale de Malaga

L’entrée des visiteurs s’effectue sur le côté, par la calle Cister.

Remarquez le joli jardin qui la borde !

jardin de la cathédrale de Malaga

Horaires et tarifs de la cathédrale de Malaga

  • La cathédrale de Malaga est ouverte à la visite de 10h à 18h, et de 14H à 18H le dimanche
  • Le prix de l’entrée est de 6€, 5,5€ pour les +65 ans, 4€ pour les étudiants de -26 ans, 3€ pour les 13-18 ans
  • Gratuit pour les -13 ans et les personnes en situation de handicap

Il est également possible d’effectuer une visite guidée des toits.

Infos sur le site officiel de la cathédrale de Malaga

Intérieur de la cathédrale de Malaga

En pénétrant dans la cathédrale, j’ai eu du mal à me rendre compte de ses dimensions !

En effet, comme bien souvent en Espagne, la nef centrale est coupée par le chœur, ce qui casse la perspective !

L’intérieur se compose de trois nefs d’égale hauteur (ce qu’on appelle une église-halle, et oui, la souris se cultive !), de plusieurs chapelles avec de beaux retables ou tableaux, d’un déambulatoire derrière la capilla real, d’un chœur et d’un arrière-chœur.

intérieur de la cathédrale de Malaga

nef de la cathédrale de Malaga

Levez les yeux pour admirer plafonds, vitraux…

intérieur de la cathédrale de Malaga

croisée du transept de la cathédrale de Malaga vitraux de la cathédrale de Malaga vitraux de la cathédrale de Malaga

J’ai bien aimé les retables ainsi que les stalles en bois sculpté du chœur (autre élément que j’ai souvent retrouvé en Espagne), la piéta de l’arrière-chœur et les orgues.

cathédrale de Malaga cathédrale de Malaga cathédrale de Malaga

arrière-choeur de la cathédrale de Malaga orgue de la cathédrale de Malaga

La visite se termine par un petit musée d’œuvres religieuses.

J’ai bien aimé cette cathédrale au final ! Je la trouve différente des autres visitées en Espagne, et plutôt jolie ! 😉

Marché de Atarazanas (mercado de Atarazanas) 

Si vous ne restez qu’une seule journée à Malaga, n’hésitez pas à faire un détour pour découvrir ce grand marché central

marché Atarazanas Malaga

Vous y trouverez tous les bons produits locaux (fruits, légumes, viande, fromages) mais surtout un large choix de poissons, fruits de mer et crustacés !

Plusieurs stands propose de manger sur place et font cuire ou frire les produits directement devant vous !

C’est là qu’il faut déguster le pescaîto frito, la friture de poissons à l’espagnole ! Les prix sont très avantageux, même si ce n’est pas le grand confort (ailleurs non plus au final…).

atarazanas malaga atarazanas malaga

Le marché Atarazanas de Malaga tire son nom de son ancien emplacement, à savoir les anciens arsenaux de l’époque nasride au XIVe siècle.

Une ancienne porte de l’époque musulmane y fut incorporée !

porte du marché Atarazanas

L’Alcazaba de Malaga

L’Alcazaba de Malaga, ou forteresse de l’époque musulmane, demeure un autre incontournable et monument majeur de la ville !

Elle fut construite sous le règne des Hammudites au XI siècle, quand Malaga était la capitale d’une royaume indépendant.

Alcazaba de Malaga

Outre son côté militaire défensif, l’Alcazaba abritait également la résidence des gouverneurs musulmans de Malaga, avant de devenir celle des rois chrétiens espagnols après la Reconquête.

Bref, un petit Alhambraen bien plus modeste quand même ! Ne vous attendez pas aux fastes des palais nasrides ! 

La visite de l’Alcazaba de Malaga demeure toutefois intéressante.

maquette de l'Alcazaba de Malaga maquette de l'Alcazaba de Malaga plan de l'Alcazaba de Malaga

Horaires et tarifs de l’Alcazaba de Malaga et du château du Gibralfaro en 2022

L’Alcazaba de Malaga et le château du Gibralfaro sont ouverts aux mêmes horaires et proposent les mêmes tarifs.

Il existe également un billet combiné pour les deux.

  • Ouvert tous les jours de 9h à 20h d’avril à octobre et jusqu’à 18h de novembre à mars
  • Billet plein tarif à 3,50€, tarif réduit à 1,5€ 
  • Billet combiné à 5,5€, réduit à 2,5€
  • Tarif réduit pour les +65 ans, étudiants, -18 ans, personnes en situation de handicap, demandeurs d’emploi
  • Gratuit pour tous le dimanche

Site offciel de l’Alcazaba de Malaga et du château du Gibralfaro

Visite de l’Alcazaba de Malaga

Située sur une petite colline dominant la vieille ville et le port de Malaga, l’accès s’effectue au niveau du théâtre romain.

On franchit ensuite les anciennes portes pour longer les murailles et accéder aux divers espaces de la citadelle.

porte de l'Alcazaba de Malaga

Le parcours est jalonné de différentes essences de plantes et fleurs, rendant la visite agréable !

Alcazaba de Malaga Alcazaba de Malaga

Alcazaba de Malaga Alcazaba de Malaga Alcazaba de Malaga

Plusieurs miradors offrent un beau point de vue sur la mer !

vue sur le port de Malaga depuis l'Alcazaba

vue sur les jardins depuis l'Alcazaba de Malaga

Le clou du spectacle est atteint au sommet, lors de la visite de la résidence royale et ses jardins !

Alcazaba de Malaga

plaza de Armas et palais nasride au fond

place d'Armes de l'Alcazaba de Malaga

place d’Armes

Alcazaba de Malaga

jardins

jardin de l'Alcazaba de Malaga

jardins

Alcazaba de Malaga

patio de Surtidores

Les appartements du gouverneur s’organisent autour de deux patios quasi jumeaux.

patio de l'Alcazaba de Malaga patio de l'Alcazaba de Malaga

Les salles de l’époque furent restaurées au XXe siècle afin de redonner leur splendeurs aux stucs et aux plafonds.

Quelques éléments archéologiques sont disposés dans les pièces pour nous donner un aperçu de la vie de l’époque.

salles de l'Alcazaba de Malaga salles de l'Alcazaba de Malaga salles de l'Alcazaba de Malaga salles de l'Alcazaba de Malaga salles de l'Alcazaba de Malaga

J’ai bien aimé le four à poterie, il devait égalent servir pour la cuisine !

four de l'Alcazaba de Malaga

La visite vaut également pour la vue sur la ville ! 😉

centre de Malaga vu depuis l'Alcazaba

vue sur Malaga depuis l'Alcazaba

Le parc de Malaga (parque de Malaga)

Vous pouvez redescendre soit par un ascenseur donnant dans une des salles du palais du gouverneur, soit revenir sur vos pas.

L’ascenseur vous fera déboucher près de l’hôtel de ville de Malaga (ayuntamiento). 

Je vous propose de découvrir le parc de Malaga qui longe le port, simplement appelé parque de Malaga, et traversé par le Paseo del Parque, large boulevard automobile !

Cet espace fut gagné sur la mer, à l’origine l’Alcazaba dominait directement le port !

Côté ville, plusieurs bâtiments jalonnent le parcours : l’ancienne douane, qui abrite désormais le musée de la ville de Malaga, l’Université, la succursale de la Banque d’Espagne et l’hôtel de ville.

Université de Malaga hôtel de ville de Malaga

Ce dernier est prolongé par un agréable jardin !

Parc de l'hôtel de ville de Malaga

Il s’agit d’un jardin typiquement andalou, avec ses fontaines, céramiques… Vraiment sympa ! 

Parc de l'hôtel de ville de Malaga Parc de l'hôtel de ville de MalagaParc de l'hôtel de ville de Malaga Parc de l'hôtel de ville de Malaga

On y trouve également une roseraie, et même en janvier nous avons eu la chance de le voir un peu fleuri !

Parc de l'hôtel de ville de Malaga

Traversez pour flâner dans la partie la plus agréable du parc et découvrir ses différents espaces !

parque Malaga parque Malaga parque Malaga

Le port de Malaga

Plaza de la Marina

Au bout du port de Malaga et au débouché de la calle Marques de Larios, cette place offre un visage assez moderne, mais plutôt agréable pour prendre le soleil (bon pas en été, ça doit trop cogner !)

Plaza Marina de Malaga

Sculpture du Cenachero de Malaga

Sur la place, j’ai surtout aimé la sculpture en bronze du Cenachero, oeuvre de 1968 de Jaime Fernández Pimentel, enfant du pays.

Elle représente un des symboles de Malaga : un jeune homme déambulant en ville pour vendre ses poissons !

Ici pas de poissons, mais des souris pour les fans ! 😉

Cenachero de Malaga Cenachero de Malaga

Jardins et Palmeral de las sorpresas

Le port de Malaga est moderne mais plutôt bien aménagé selon moi !

Piéton, il permet une agréable balade entre ses jardins et sa « palmeraie des surprises » (palmeral de las sorpresas) ainsi qu’une sorte de pergola moderne abritant quelque peu du soleil l’été.

port de Malaga port de Malaga

Vous y trouverez quelques kiosques, cafés et boutiques.

La vue sur les immeubles modernes ne fut pas trop à mon gout, j’avoue ! Quel dommage d’avoir gâché le paysage 🙁 

port de Malaga

Fait original, lors de notre passage, il n’y avait plus de bateaux, à part un vieux galion à visiter !

En effet, des travaux avaient lieu, chassant les embarcations du bassin. Mon copain marin n’était pas très content, il aime bien les bateaux !

port de Malaga

Au bout du quai, remarquez cet étonnant cube coloré ! Dessous se cache l’annexe du Centre Pompidou de Paris (mais j’y reviendrai…)

centre pompidou Malaga

Paseo del muelle Uno

Dans le prolongement, ce quai offre une agréable promenade au soleil, au fil de ses boutiques et terrasses !

Bon, je vais être honnête, c’est sympa pour prendre un verre, mais niveau nourriture, les commentaires sur un célèbre site ne donnent pas trop envie…

Préférez les petits restos de la vieille ville !

De là, la vue est belle sur l’Alcazaba, le château du Gibralfaro et la cathédrale !

vue sur l'Alcazaba depuis le port de Malaga

cathédrale de Malaga vue du port

chapelle du port de Malaga

chapelle du port

Prenez de la hauteur, la vue depuis les petits jardins suspendus ou le paseo de la Farola (promenade du phare) est encore mieux !

A faire de nuit également, ou du moins au coucher de soleil…

port de Malaga muelle Uno port de Malaga muelle Uno

vue de Malaga de nuit depuis la port vue de Malaga de nuit depuis la port

Paseo del Levante

Encore plus loin, la promenade se poursuit au delà du phare (pas très grand ! ) et offre une jolie vue sur la plage de la Malagueta et le reste de la Côte. 

phare de Malaga plages de Malagaplages de Malaga

plages de Malaga

Un air de Côte d’Azur d’ailleurs ! 😉

Visiter Malaga en 2 jours

Que faire à Malaga en 2 jours ?

Si en une journée vous aurez pu voir les lieux de visite incontournables de Malaga, le deuxième jour vous permettra d’approfondir un peu !

En 2 jours à Malaga, vous pouvez :

  • Découvrir le quartier de Soho et son street-art
  • Grimper au château du Gibralfaro ou au moins le mirador en dessous
  • Se promener au bord de mer le long des plages
  • Visiter au moins un musée

Quartier de Soho de Malaga et le street-art

street art à Malaga

Le quartier de Soho se situe au sud de la vieille ville de Malaga, coincé entre la Alameda principal, large artère automobile, et les installations portuaires.

Ce quartier laissé un temps à l’abandon abrite désormais des hôtels, bars, restaurants, quelques boutiques… Bref, un vrai prolongement du centre ville !

En grande partie piéton, il n’est pas désagréable d’y flâner, même si esthétiquement on est plutôt dans du bric et broc !

quartier de Soho à Malaga

L’intérêt du quartier réside surtout dans la présence de street-art, en particulier sur les calle Casas de Campos, Simonet et Barroso, puis autour du CAC, le Centre d’Art Contemporain de Malaga.

street art à Malaga street art à Malaga street art à Malaga street art à Malaga street art à Malaga street art à Malaga

 

Le château du Gibralfaro (Castillo del Gibralfaro) de Malaga

Si vous restez plus d’un jour à Malaga, vous pouvez choisir cette deuxième journée pour flâner sur le port ou son parc, avant de grimper au château du Gibralfaro.

Cette ancienne forteresse militaire de la « colline du phare » fut édifiée au XIVe siècle pour loger les soldats protégeant l’Alcazaba.

malaga plan gibralfaro

Elle fut conservée par les rois chrétiens après la Reconquête.

Il ne reste cependant de « château » plus grand-chose à part les fortifications et un bâtiment abritant un centre d’interprétation.

On vient donc ici essentiellement pour la vue (et l’amour des vieilles pierres).

ATTENTION : bien que relié à l’Alcazaba par un chemin de fortifications, celui-ci n’est pas accessible au public et les deux doivent se visiter séparément.

Un billet couplé intéressant existe pour visiter les deux lieux.

Comment aller au Gibralfaro ?

Pour grimper au Gibralfaro il existe plusieurs solutions :

  • Y aller à pied ! Attention, ça grimpe sec, à éviter en période de forte chaleur. Il faut tout de même être en forme.
  • Emprunter un bus, mais il y en a peu…
  • Prendre un taxi, pour environ 5-6€

Que voir au Gibralfaro ?

Comme dit plus haut, on vient surtout au Gibralfaro pour les différents points de vue sur la ville et le bord de mer !

Malaga vue GibralfaroMalaga vue Gibralfaro

Nous découvrons la jolie vue plongeante sur le port, notamment le Muelle Uno, le phare, la Malagueta…

Malaga vue Gibralfaro Malaga vue Gibralfaro

Plus loin, on peut admirer le parc de Malaga et les différents monuments de la ville (hôtel de ville, ancienne douane, Alcazaba, cathédrale…)

Malaga vue Gibralfaro Malaga vue Gibralfaro

Malaga vue Gibralfaro

Le visiteur emprunte l’ancien chemin de ronde et découvre également le petit musée retraçant l’histoire des lieux et de la ville.

Malaga vue Gibralfaro Malaga vue Gibralfaro

Le mirador du Gibralfaro

Que vous visitiez le château ou pas, profitez de la vue depuis ce belvédère situé sous le château !

De là, très belle vue sur le bord de mer, de la Malagueta et sa Plaza de Toros jusqu’à Gibraltar, c’est splendide !

Malaga mirador GibralfaroMalaga mirador Gibralfaro

panoramique de Malaga

Il s’agit d’un lieu très prisé pour les couchers de soleil. Et c’est vrai que j’ai apprécié de voir la ville s’illuminer doucement ! 😉

Malaga mirador Gibralfaro Malaga mirador Gibralfaro

Le bord de mer et plages de Malaga

Redescendez et poursuivez au-delà de la Fontaine des Trois Grâces.

Le Paseo de Reding offre l’ombre de ses arbres, sympa quand le soleil cogne bien !

malaga paseo reding

Découvrez la Plaza de Toros de Malaga, au moins l’extérieur, puis rejoignez le bord de mer !

Les plages de la Malagueta

Vous débouchez dans le quartier de la Malagueta et sa célèbre plage, la plus proche du centre-ville, juste derrière le port.

Malaga plage Malagueta

Hélas, ce quartier fut victime de l’urbanisation massive et chaotique des années 1960-70 du « boom touristique » de la Costal del Sol, ce qui gâche un peu le paysage…

Euphémisme pour dire que c’est bien moche !

La Malagueta

La promenade du bord de mer, qui longe les plages, demeure cependant agréable !

J’y étais donc en janvier, ce qui m’a permis de profiter du soleil et de faire le plein de vitamine D !

Malaga plage Malagueta Malaga plage MalaguetaMalaga plage Malagueta

Bien évidemment, ce n’était pas très fréquenté, de nombreux bars de plages étaient fermés, etc (mais pas tous !)

Tout le long, on retrouve de jolis bancs bleus pour poser ses fesses et admirer la vue ! Et oui, si Nice et Cannes ont leurs chaises bleues, Malaga a ses bancs bleus !

banc bleu à Malaga

Playa de la Caleta

Nous avons poursuivi le long de la plage de la Caleta, entre maisons et immeubles modernes, le tout étant surplombé par des collines plus ou moins urbanisées !

Malaga plage Malagueta

Malaga Caleta

La promenade continue sur une zone rocheuse, où j’ai pu découvrir une famille de chats ! Jamais tranquille, pff.

bord de mer à Malaga bord de mer à Malaga

Avis aux souris pisseuses, on trouve quelques toilettes gratuites le long des plages, et joliment décorées !

bord de mer à Malaga

Baños de Carmen

Nous avons poursuivi jusqu’à la plage des Bains de Carmen (playa de los baños de Carmen), où se trouve un établissement balnéaire, d’où le nom !

Il y possible de boire un verre en terrasse sur la mer, avis aux amateurs !

Baños de Carmen à Malaga

Les plus courageux ou ceux disposant de plus de temps pourront continuer jusqu’à la plage de Palo.

Cet ancien village de pêcheurs rattaché à Malaga est connu pour ses petites maisons basses (de pêcheurs, donc !).

Ce coin est moins fréquenté l’été apparemment, et moins bétonné.

Si vous ne souhaitez pas rentrer à pied, prenez un bus en direction du port (il y en a plusieurs) sur l’avenue parallèle au bord de mer, l’avenida Joaquin Sorolla

Visiter un musée

Pour visiter Malaga en deux jours, je vous suggère d’inclure un musée !

Avant ou après la balade selon l’envie et la saison ! Je vous suggère de choisir parmi les principaux musée de Malaga :

  • Le musée de Malaga, situé dans l’ancienne douane, présentant une collection d’archéologie et de peintures sur l’histoire de la ville
  • Le musée Picasso, rétrospective de l’art du maître du cubisme
  • Le musée Thyssen, présentant l’art espagnol du XIXe siècle
  • Le Centre Pompidou, annexe du célèbre musée parisien

Visiter Malaga en 3 jours

Que faire à Malaga en 3 jours ? Que faire à Malaga en 4 jours, 5 jour, voire une semaine à Malaga ?

Si vous restez au moins 3 jours à Malaga, les points d’intérêt seront surtout les musées !

En saison, vous pourrez bien sûr profiter des plages et de la farniente !

En saison, profitez-en pour visiter le jardin botanique de la Concepcion, un des plus grands et plus beaux d’Espagne, hélas situé à environ 7 km du centre-ville (accès en bus + 15 minutes de marche).

Bien sûr, avec plus de temps à Malaga, une excursion sera la bienvenue !

Les musées de Malaga

Comme dit plus haut, Malaga regorge de musées ! Les fans d’art et de culture trouveront ici leur bonheur !

Pour ma part, outre le soleil et les balades en bord de mer, c’est surtout ce qui m’intéressait à Malaga !

Découvrez les principaux musées de Malaga, sachant qu’il y en a en tout 36 ! 

La ville mène une politique culturelle importante, et a conclu des partenariats avec de grandes institutions comme le Centre Pompidou de Paris, le musée russe de Saint-Pétersbourg, le musée Thyssen de Madrid (3e musée le plus visité de la capitale espagnole).

Il ne s’agit donc pas de petits musées secondaires à l’intérêt moindre !

Musée de Malaga

Musée de Malaga

Le musée de Malaga

Principal musée de la ville, situé dans le bâtiment des anciennes douanes, à deux pas de la cathédrale et du port, il se compose de deux parties : 

  • Un étage consacré à l’archéologie et donc à l’histoire de Malaga, le tout présenté de façon didactique
  • Un autre étage de peintures, dédié aux peintres de Malaga, de l’époque classique jusqu’aux avant-gardes du XXe siècle.

Horaires et tarifs du Musée de Malaga

  • Du mardi au samedi, de 9 h à 21 h. Dimanche, de 9 h à 15 h. Fermeture : Lundi.
  • Entrée gratuite

J’ai beaucoup aimé ce musée, gratuit pour tout le monde ! Plus grand qu’il n’y parait, j’y ai passé 3h ! (deux fois 1h30).

La partie archéologie retrace l’histoire de la région de la Préhistoire à l’époque musulmane.

On retrouve donc des silex ou autres outils, des objets retrouvés dans les nécropoles, des objets de l’époque phénicienne, romaine, wisigothique puis musulmane.

Musée de Malaga

masque phénicien

Musée de Malaga

médaillon phénicien

Musée de Malaga

mosaïque romaine

Musée de Malaga

objets musulmans

Le tout est présenté de façon très didactique, à l’image de musée archéologique de Madrid. J’ai bien apprécié !

La partie « beaux-arts » présente la peinture d’artistes de la région, surtout du XIXe siècle, par ordre chronologique.

Si les noms ne m’étaient pas familiers, j’ai apprécié de découvrir de nouvelles oeuvres !

Musée de Malaga Musée de Malaga

Mon copain, fan de marines (normal pour un marin) a également trouvé son bonheur ! 

Musée de Malaga Musée de Malaga Musée de Malaga

Le musée est riche en peintures « fin de siècle », et se prolonge avec les avant-gardes du XXe siècle. Belle collection !

Musée de Malaga Musée de Malaga Musée de Malaga Musée de Malaga

En résumé, un musée que j’ai beaucoup apprécié ! 😉

Le musée Picasso de Malaga

Le musée Picasso est probablement LE musée incontournable de Malaga !

Abrité dans un ancien palais, on y découvre la progression artistique du maître espagnol.

Le lieu en lui-même est plutôt pas mal !

Musée Picasso de Malaga

Musée Picasso de Malaga

Notez cependant qu’il ne comporte pas d’œuvres célèbres…

Je ne suis pas une fan de Picasso mais j’ai trouvé intéressant d’étudier son parcours et son évolution !

Ce fut donc une bonne expérience qui ne pourra que ravir les inconditionnels du célèbres peintre !

Musée Picasso de Malaga Musée Picasso de Malaga

Plusieurs tableaux m’ont cependant tapé dans l’oeil ! C’était quand même quelqu’un ce Pablo…

Musée Picasso de Malaga Musée Picasso de Malaga Musée Picasso de Malaga Musée Picasso de Malaga

 

Horaires et tarifs du musée Picasso de Malaga

  • De novembre à février de 10h à 18h 
  • De mars à juin, puis septembre-octobre de 10h à 19h
  • Juillet-aout de 10h à 20h
  • Le musée est ouvert tous les jours sauf le 25 décembre, 1er et 6 janvier

Les prix des billets pour le musée Picasso en 2022 sont :

  • Billet combiné pour Picasso + collection temporaire à 12€, 9€ en tarif réduit
  • Collection Picasso seule à 9€, 7€ tarif réduit
  • Exposition temporaire à 8€, 6€ tarif réduit
  • Les tarifs réduits concernent les étudiants de moins de 26 ans et les +65 ans
  • Gratuité pour les personnes en situation de handicap et leur accompagnants, les -16 ans,
  • Entrée gratuite chaque dimanche pendant les deux dernières heures !

Plus d’infos sur le site officiel du musée Picasso de Malaga

La maison natale de Picasso à Malaga

Située sur la plaza de la Merced, cette petite maison de quelques pièces comportent quelques objets ayant appartenu à l’artiste.

Ne vous attendez pas à trouver dans la maison natale de Picasso une reconstitution d’origine, et sachez que c’est tout petit !

On y retrouve l’atelier de son père, également artiste et travaillant dans des musées, un petit salon, et de nombreux souvenirs de Picasso et sa famille.

maison natale de Picasso à Malaga maison natale de Picasso à Malaga

Il est intéressant de découvrir les œuvres du père de Picasso, d’un style bien plus classique !

maison natale de Picasso à Malaga

Pour l’anecdote, Picasso est né à Malaga car son père y était en poste.

Il y partit à l’âge de dix ans, le musée ayant été fermé suite à la crise économique régnant dans la ville.

Il y revint cependant de nombreux étés, logeant chez sa famille.

Après Barcelone et Paris, il finit sa vie à Mougins (peut-être la Côte d’Azur lui rappelait-elle son pays natal) et légua des œuvres pour créer un musée à Antibes.

Bien sûr pour en savoir plus sur les détails de la vie de Picasso, Wikipedia est votre ami ! 😉

Une annexe propose des expositions temporaires.

Site officiel de la maison natale de Picasso.

Le musée Carmen Thyssen de Malaga

Là encore un des plus beaux musées de Malaga selon moi, cette annexe du musée Thyssen de Madrid propose une jolie collection de peinture espagnole du XIXe-XXe siècle, qu’on voit finalement rarement ailleurs !

Il est situé dans un ancien palais. Encore un musée que j’ai bien aimé !

Comptez environ 1h30 de visite.

Musée Thyssen de Malaga

Horaires et tarifs du musée Thyssen de Malaga

  • Le musée Thyssen de Malaga est ouvert de 10h à 20h du mardi au dimanche
  • Le billet plein tarif est de 10€, 6€ en tarif réduit (étudiants -26 ans, personnes de +65 ans)
  • Tarif réduit à 6€ tous les jours entre 14h30 et 16h
  • Gratuit pour les -18 ans, personnes en situation de handicap
  • Entrée gratuite tous les dimanches à partir de 16h

Infos sur le site officiel du musée Thyssen de Malaga

Les deux premiers niveaux présentent la peinture du XIXe siècle, par ordre chronologique et thématique : paysages, romantismes, scènes de vie très andalouses…

Musée Thyssen de Malaga Musée Thyssen de Malaga Musée Thyssen de Malaga

Mon copain aussi a été content avec des scènes maritimes !

Musée Thyssen de Malaga Musée Thyssen de Malaga Musée Thyssen de Malaga

Le troisième niveau propose des peintures de la fin du XIXe siècle puis du début du XXe siècle.

J’y ai retrouvé Joaquin Sorolla, peintre que j’affectionne depuis avoir découvert son musée à Madrid

Musée Thyssen de Malaga

J’ai également retrouvé Julio Romero Torres découvert à Cordoue

Musée Thyssen de Malaga

On se rend bien compte de l’évolution des styles au début du XXe siècle !

Musée Thyssen de Malaga Musée Thyssen de Malaga Musée Thyssen de Malaga Musée Thyssen de Malaga

Le 4e niveau propose des expositions temporaires.

Le Centre Pompidou de Malaga

Annexe du célèbre musée d’Art moderne au Centre Pompidou de Paris, l’entrée du Centre Pompidou de Malaga s’effectue sous le cube situé sur le port.

On y trouve une exposition temporaire qui change tous les ans, et une autre plus petite qui dure moins longtemps.

Centre Pompidou Malaga

Comptez entre 1h et 1h30 de visite.

Horaires et tarifs du centre Pompidou de Malaga

  • Le Centre Pompidou de Malaga est ouvert tous les jours sauf mardi de 9h30 à 20h
  • Le prix du billet global est de 9€ (5,5€ en tarif réduit), 7€ pour l’exposition principale seule (4€ tarif réduit), 4€ pour l’exposition temporaire (2,5€ tarif réduit)
  • Tarif réduit pour pour les étudiants -26 ans et les +65 ans
  • Gratuité pour les -18 ans, personnes en situation de handicap, demandeurs d’emploi
  • Gratuit pour tous le dimanche à partir de 16h

Plus d’infos sur le site officiel du Centre Pompidou de Malaga

Lors de mon séjour j’ai donc pu découvrir « l’art espagnol du XXe siècle, de Miro ) Barcelo ».

Musée plutôt bien fait et qui ravira les amateurs du genre !

J’ai pu découvrir des œuvres d’artistes connus comme Dali, Miro, Masson, et d’autres un peu moins célèbres !

Centre Pompidou Malaga

Auguste Puig

Centre Pompidou Malaga

Vitalo

Centre Pompidou Malaga

Vitalo

Centre Pompidou Malaga

Dali

Centre Pompidou Malaga

Miro

Le musée Russe de Malaga

Le musée Russe de Malaga est hélas situé hors du centre dans l’ancienne fabrique de tabac (30 minutes à pied environ depuis le port, 20 minutes en bus, à prendre sur la Alameda).

Il s’agit là encore d’une annexe de grand musée !

Nous retrouvons ici des œuvres du musée Russe de Saint-Pétersbourg, avec une exposition temporaire annuelle et une autre semestrielle.

Tabacalera à Malaga

Horaires et tarifs du musée Russe de Malaga en 2022

  • Le musée est ouvert du mardi au dimanche de 9h30 à 20h
  • Entrée globale à 8€, 6€ en tarif réduit
  • Exposition annulée à 6€, 3,5€ en tarif réduit
  • Exposition semestrielle à 4€, 2,5€ en tarif réduit
  • Tarif réduit pour les étudiants de -26 ans et les +65 ans
  • Gratuité pour les personnes en situation de handicap et les -18 ans
  • Gratuit pour tous les dimanches à partir de 16h

Site officiel du musée Russe de Malaga

J’ai pu découvrir « la guerre et la paix dans l’art russe » en tant qu’exposition principale annuelle.

On y trouvait des tableaux évoquant la guerre dans l’histoire russe (il y en a eu beaucoup !) par ordre chronologique.

Musée russe de Malaga Musée russe de Malaga Musée russe de Malaga Musée russe de Malaga Musée russe de Malaga Musée russe de Malaga

On voit bien la différence de style lorsqu’on arrive à la période du XXe siècle !

Musée russe de Malaga Musée russe de Malaga Musée russe de Malaga Musée russe de Malaga

La visite s’est poursuivie par l’exposition plus courte et plus petite,  « les avant-gardes russes », où l’on retrouve Kandisky, Gontcharova, Lentilov, Malevitch, Chagall…

Musée russe de Malaga Musée russe de Malaga Musée russe de Malaga Musée russe de Malaga Musée russe de Malaga

Etant fan d’art russe, je ne pouvais pas louper ce musée ! Sachez qu’il s’agit du seul musée d’art russe en Europe occidentale.

J’y ai passé 2h.

Le musée de l’Automobile et de la Mode de Malaga

Le musée de l’Automobile et de la Mode est également situé dans l’ancienne manufacture de tabac de Malaga.

J’ai fait d’une pierre deux coups en visitant ce musée original !

Et oui, ça change des musées d’art, et cela pourra convenir à toute la famille !

musée de l'automobile à Malaga

Horaires et tarifs du musée de l’automobile et de la mode

  • Le musée de l’automobile et de la mode est ouvert tous les jours de 10h00 à 14h30 et de 16h à 19h
  • Le prix de l’entrée est de 9,50€ en plein tarif
  • 7€ pour les +65 ans
  • 5€ pour les étudiants, personnes en situation de handicap et leur accompagnant

Site officiel du musée de l’automobile et de la mode (un peu lourd, il faut simuler un achat pour voir les tarifs)

musée de l'automobile à Malaga

On découvre ainsi une très belle et importante collection de voitures de différentes époques, certaines sont de véritables pièces de collection !

musée de l'automobile à Malaga musée de l'automobile à Malaga musée de l'automobile à Malagamusée de l'automobile à Malagamusée de l'automobile à Malaga

Ne manquez pas les voitures de stars, comme celles d’Elizabeth Taylor, John Lennon, ou Jambes Bond !

musée de l'automobile à Malaga

 

musée de l'automobile à Malaga

A chaque auto, ses vêtements ! On découvre donc également l’évolution de la mode, avec quelques robes de grands couturiers présentées à part.

malaga musee automobile

Je me suis régalée, et j’y ai passé 1h30.

J’aime bien les musées automobiles, mais on n’en voit pas tant que ça ! Pour les amateurs, j’ai également apprécié ceux de Turin et Monaco.

Que faire à Malaga quand il pleut ?

Même si c’est rare, il arrive qu’il pleuve à Malaga ! Mais que faire alors à Malaga quand il pleut ? Heureusement la capitale de la Costa del Sol offre assez d’activités à l’abri ! 😉

  • Visiter la cathédrale
  • Visiter un des nombreux musées de la ville
  • Pousser la porte des autres églises
  • Découvrir les spécialités locales au marché Atarazanas
  • Faire la tournée des bars à tapas !
  • S’arrêter dans un salon de thé ou manger des churros
  • Se laisser tenter par un hammam andalou !
  • Visiter le petit aquarium du port
  • Assister à un spectacle de flamenco

En cas de fortes pluies, évitez de visiter l’Alcazaba et le Gibralfaro, ce sera du gâchis !

Malaga comporte tellement de musées qu’il serait difficile de n’en trouver aucun à votre goût ! (voir plus bas)

 

 

 

Quand visiter Malaga

Malaga jouit d’un des climats les plus agréables d’Europe et peut donc se visiter toute l’année !

L’été, vous profiterez des plages et de températures beaucoup moins élevées que dans les terres andalouses.

L’hiver, il s’est avéré agréable de profiter du soleil et de températures douces (entre 15 et 24 lorsque j’y étais en janvier 2022 !). Vous pourrez également visiter plus tranquillement, sans la horde de touristes.

température Malaga en hiver

thermomètre en janvier

Attention cependant ! Comme un peu partout en Andalousie, la tendance est à laisser les cafés et restaurants aux portes grandes ouvertes, même le soir quand il fait frais !

Le printemps et l’automne sont bien sûr des saisons intermédiaires agréables comme dans le reste de l’Andalousie.

Comment aller à Malaga ?

Aller à Malaga en avion

Malaga est desservi par son aéroport, situé à seulement quelques kilomètres à l’ouest du centre-ville.

Comment aller de l’aéroport au centre de Malaga

L’aéroport de Malaga est relié en centre par une ligne de train de banlieue (Cercanias en Espagnol), en seulement une dizaine de minutes.

Vous pouvez vous arrêter à la gare principale Maria Zambrano ou à la suivante, la gare du centre, plus proche du centre historique, donc.

Elle débouche d’ailleurs au niveau de la rivière Guadalmedina, où se trouvent de nombreux hôtels.

La gare se situe juste en face du Terminal 3. Un train toutes les 20 minutes, environ 2€ le trajet, c’est donc très intéressant !

train depuis l'aéroport de Malaga

Une ligne de bus relie également l’aéroport de Malaga au centre-ville, s’arrêtant notamment sur la Alameda près du port, jusqu’à la plaza de Toros près de la plage de la Malagueta.

Le trajet est de 4€, pour une vingtaine de minutes.

Selon votre lieu de séjour dans Malaga, le taxi vous reviendra à une vingtaine d’euros. Sachez que le centre étant quasi exclusivement piéton, le taxi ne pourra pas forcément vous déposer devant le bâtiment…

Aller à Malaga en train

Malaga est reliée à Madrid et Séville par la ligne à grande vitesse AVE.

Depuis Madrid, comptez entre 2h25 et 2h50, et des billets à partir de 67€. Et oui, le train est cher en Espagne, surtout les AVE, les TGV espagnols  !

De Séville à Malaga, il faut comptez entre 2h et 3h, avec ou sans changement. Les prix vont du simple au double selon le type de train (régional ou TGV) et le temps de parcours !

train de Malaga à Séville

De Cordoue à Malaga, les trains mettent en moyenne 1h. Trains directs entre 25 et 50€. Là encore, un trajet avec correspondance divise le prix par deux…

Découvrez tous les horaires et les tarifs sur le site officiel de la RENFE.

Aller à Malaga en bus

Malaga est très bien desservie par la compagnie de bus Alsa. Sa gare routière se situe à deux pas de la gare ferroviaire Maria Zambrano.

Compter environ 2h pour Grenade et 3h pour Séville.

gare routière de Malaga

Avis de la souris sur Malaga

Malaga fut une plutôt bonne surprise !

J’y suis venue avant tout pour prendre le soleil en hiver et découvrir ses beaux musées (oui, je suis une souris cultivée !), mais j’ai finalement bien apprécié l’ambiance !

statue Andersen à Malaga

statue d’Andersen

Ici, c’est vraiment la dulce vida, on flâne, on mange, on boit, on se détend, on se balade au bord de mer, on prend un verre en terrasse au soleil, et on profite de la vie !

J’ai bien sûr apprécié ses monuments (cathédrale, Alcazaba, églises), les beaux points de vue, les jardins, le centre piéton.

En bref, si Malaga ne possède pas le patrimoine historique ou le charme d’autres cités andalouses, elle demeure intéressante et agréable !

Elle ravira ceux qui veulent se détendre en vacances, profiter de la mer, ainsi que les fans de culture qui se délecteront de ses musées !

Poursuivez votre séjour en Andalousie en découvrant Grenade

Découvrez toutes les infos pratiques et la visite en photo de l’Alhambra

Découvrez également Cordoue 

Découvrez TOUT ce qu’il y à voir à Séville, la souris y étant allée 7 fois !

Si vous aimez le bord de mer, allez voir Cadix

Cadix

Cadix

5/5 - (20 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.