Que voir, que faire et visiter à Roquebrune-Cap-Martin

Roquebrune cap martinRoquebrune-Cap-Martin se situe sur la Riviera, entre la Principauté de Monaco et Menton. C’est l’avant dernière commune du littoral avant l’Italie.

Cette commune de la Côte d’Azur de 12.000 habitants se situe là où les Alpes plongent brusquement dans la mer. Extrêmement accidentée, elle s’étage de 0 à 800 mètres d’altitude !

Le village perché de Roquebrune, d’allure médiévale, domine la Méditerranée de 200 mètres. Il possède le plus vieux donjon du pays, datant du Xe siècle, et le plus vieil olivier de France !

A ses pieds, la péninsule du cap Martin rassemble des magnifiques propriétés, et offre surtout un sentier littoral, la promenade Le Corbusier, offrant de superbes vues.

On y découvre la villa E-1027 Eileen-Gray et le cabanon de l’architecte Le Corbusier.

Que voir, que faire et visiter à Roquebrune-Cap-Martin ? Suivez la souris ! 😉





Plan de Roquebrune-Cap-Martin


Afficher une carte plus grande

Comment aller à Roquebrune-Cap-Martin




parking devant la gare de Roquebrune

parking gratuit devant la gare de Roquebrune

Se rendre à Roquebrune-Cap-Martin en voiture

Les trois corniches depuis Nice se rejoignent à Roquebrune-Cap-Martin. Vous pouvez donc emprunter les trois pour vous y rendre. La Basse Corniche traverse Monaco et plusieurs centre ville, elle est donc moins roulante.

  • La Moyenne Corniche offre l’accès théoriquement le plus simple, même si la longue traversée de Beausoleil ponctuée d’une nuée de radars ne la rend pas si rapide.
  • La Grande Corniche, plus sinueuse, est en revanche souvent plus roulante. C’est elle qu’il faut privilégier pour découvrir le village de Roquebrune, desservi par un embranchement en impasse sur la Grande Corniche.
  • Enfin l’autoroute A8 dessert la commune, en sortant à la Turbie depuis Nice, direction Monaco depuis l’Italie. Dans les deux cas, on poursuit son trajet sur la Grande Corniche !

Le village possède un parking payant à ses pieds, ou un stationnement gratuit un peu plus haut !

Pour le littoral, stationnez soit à la gare de Roquebrune-Cap-Martin (c’est gratuit, et oui), soit au départ du sentier le Corbusier au bout du cap, avenue Sir Winston Churchill (gratuit également).

Se rendre à Roquebrune-Cap-Martin en train et bus

gare de roquebrune cap martinLe plus simple : le train dessert la gare de Roquebrune-Cap-Martin (TER omnibus Grasse/Cannes – Vintimille via Nice et Monaco).

C’est pratique pour le littoral, nettement moins pour le village, perché 300 mètres plus haut !

La gare suivante de Carnolès dessert la ville moderne (sans intérêt touristique), les plages et permet d’accéder au cap.

En bus, la ligne 100 (Nice – Menton) traverse la commune sur la Basse Corniche. Autrement dit, elle ne dessert pas le village, et pas directement le littoral non plus ! 

Pour grimper au village, bus 21 environ toutes les 2h, départ de Menton. Le bus dessert plusieurs arrêts de la commune. Attention, pas de correspondance directe avec la gare SNCF !

Plan et horaires de la ligne 21 Zest Bus

Le village perché de Roquebrune

village perché de RoquebruneRoquebrune naît avec son château, édifié au Xe siècle.

Il permet au Comte de Vintimille de protéger l’ouest de son territoire face aux invasion sarrasines.

Le donjon est ainsi le plus vieux encore existant en France ! 

Le village conserve encore aujourd’hui son allure médiévale, avec ses ruelles étroites en pente, ses escaliers et ses remparts. 

Plan du village de Roquebrune

 

Afficher une carte plus grande

Le donjon de Roquebrune : château des Grimaldi

Le donjon de Roquebrune atteint 26 mètres de haut. Il est entouré de murailles de 2 à 4 mètres d’épaisseurs.

On y découvre la salle des Cérémonies féodales au 1er étage, une salle des gardes et une prison au 2e niveau et enfin la demeure seigneuriale meublée au 3e.

La terrasse offre un superbe panorama sur les toits du village, le cap Martin, Monaco et le mont Agel dominant la Riviera. 

Vu la looooongue fermeture pour cause de crise sanitaire, je n’ai pas pu encore le visiter. En revanche vous pouvez profiter comme moi d’une visite virtuelle bien faite sur le site du château ! 🙂

village et donjon de roquebrune

accès au donjon de Roquebrune

Les rues du village de Roquebrune

La place des Deux-Frères

Pour les pressés (ou les radins !) qui ne monteraient pas au donjon, la place des Deux-Frères, avec son olivier et ses bancs, offre une vue panoramique sur le littoral. 

village de roquebrune cap martin

place des Deux Frères

C’est bien sûr le bord de mer de la commune de Roquebrune-Cap-Martin  (avec le cap, donc) qui s’offre à nous, mais également Monaco, et Beausoleil sur les hauteurs.

Pas mal non ? 😉

La vue depuis le village de Roquebrune La vue depuis le village de Roquebrune

vue sur le cap martin La vue depuis le village de Roquebrune

La rue Montcollet

La petite rue Montcollet est étonnante ! Taillée dans la roche au pied du donjon, elle est ponctuée d’escaliers, de passages voutés, de demeures médiévale où logeaient les invités de la Cour seigneuriale.

rue Montcollet à Roquebrune rue Montcollet à Roquebrune rue Montcollet à Roquebrune

L’église Sainte-Marguerite de Roquebrune

L’église Sainte Marguerite, de style baroque, est très sobre extérieurement. A l’intérieur, elle est décorée de stucs polychromes, et abrite une Pietà et une Crucifixion attribuées au peintre roquebrunois Marc-Antoine Otto, que je vous montrerai lorsque l’église sera enfin ouverte ! 

En attendant, je me suis contentée de l’admirer depuis la toute mignonne placette.

église de Roquebrune village

La rue de la fontaine

Ne ratez pas la réplique de la forge, avec une maquette du village, dans une vitrine à l’angle de la rue du château et de la rue de la fontaine, en haut de l’escalier dominant l’église !

maquette du village de Roquebrune

La rue de la fontaine démarre après l’escalier partant de l’église et se dirige vers l’est, jusqu’à une porte médiévale. 

Il s’agit d’un axe « majeur » du village, avec la rue Grimaldi (qui part de la place des Deux-Frères) et offre de jolies perspectives !

rue de la fontaine à Roquebrune village rue de la fontaine à Roquebrune village rue de la fontaine à Roquebrune village

roquebrune rue de la fontaine

En poursuivant, vous découvrirez à 200 mètres l’olivier millénaire, le long d’un chemin agréable évoquant déjà la campagne, et comportant là aussi quelques jolies vues plongeantes sur le littoral, jusqu’à la côte italienne !

Roquebrune village littoral de Roquebrune

Nous apercevons Menton, autre ville à découvrir dans ce merveilleux article 😉

Menton vu depuis le village de Roquebrune

L’olivier millénaire de Roquebrune

Cet olivier est un arbre remarquable, qui passe pour être le plus vieil arbre de France, et un des plus vieux du monde (rien que ça !). Cet olivier fut probablement planté durant l’Antiquité !

Olivier Millénaire de Roquebrune Olivier Millénaire de Roquebrune Olivier Millénaire de Roquebrune

Un peu plus loin, la jolie chapelle Saint-Roch, dont on aperçoit l’intérieur par la grille.

chapelle Saint-Roch de Roquebrune

En revenant au village, juste avant la porte fortifiée, à droite un chemin (dit de Gorbio) monte au cimetière, où est enterré l’architecte Le Corbusier. Il conçut lui-même sa propre tombe ! (carré J, n°3)

Autres ruelles du village de Roquebrune

Bien sûr, comme dans la plupart des villages perchés, l’idéal est de prendre le temps de flâner dans les ruelles hors du temps, de se perdre dans les cours, escaliers, sous les porches, et de profiter des lieux ! (plus calmes hors saison…)

village de Roquebrune village de Roquebrune village de Roquebrune

village de Roquebrune village de Roquebrune

 

La grotte du Vallonnet

Roquebrune abrite aussi un lieu méconnu car fermé à la visite : la petite grotte préhistorique du Vallonnet. Il s’agit d’un des plus anciens sites préhistoriques d’Europe, découvert en 1958.

Située chemin de Menton à 110 m d’altitude, cette grotte fut occupée par vos lointains ancêtres, Homo Erectus, il y a plus d’un million d’années ! A cette époque, la grotte était baignée par une mer tropicale…

Toujours en cours de fouille, elle n’est jamais accessible au public, mais le musée de Préhistoire régionale de Menton évoque son histoire. 

Le cap Martin

Avec le cap Ferrat, le cap Martin est une des deux péninsules de la Riviera.

A l’image du premier, il abrite de superbes villas perdues dans une végétation luxuriante, pas toujours visibles des touristes, et pas franchement dans les moyens financiers du Français moyen !

La promenade Le Corbusier : sentier littoral du cap Martin

Bien plus accessible, le sentier littoral, dit promenade Le Corbusier, fait le tour du cap Martin, parmi les plantes exotiques.

cap martin

Il offre de superbes vues sur Menton et la Ligurie à l’est, puis sur Monaco, la Tête de Chien, le mont Agel, puis le village perché de Roquebrune.

Le départ se situe sur un petit parking (gratuit !), avenue Sir Winston Churchill, face à Menton.

vue depuis le cap Martin

bord de mer de Menton

vue sur Menton

sentier littoral du cap Martin sentier littoral du cap Martin

La vue sur Monaco jalonne le parcours ! Par contre attention, on est vite à contre-jour, et l’humidité quasi constante empêche une vue vraiment dégagée.

vue sur Monaco depuis le cap Martin

Après avoir contourné le cap Martin, le sentier s’élève avec plusieurs escaliers au pied des jardins des villas du cap. De petites criques permettent de se baigner dans un superbe cadre…

villa cap Martin

sentier cap martin

sentier littoral cap martin

Même si on ne peut y accéder,  on peut admirer la végétation des grands terrains privés, mais également celle qui borde le sentier !

sentier cap martin sentier cap martin sentier cap martin

sentier du cap martin

Après deux kilomètres environ, une jonction permet de regagner la mairie de Roquebrune et le joli parc municipal du cap Martin, avec ses oliviers centenaires. On y trouve aussi… des toilettes gratuites ! (note spéciale souris pisseuses)

parc roquebrune cap martin parc roquebrune cap martin parc roquebrune cap martin

La villa E-1027 Eileen Gray

Entre 1926 et 1927, la célèbre designer irlandaise Eileen Gray (1878-1976) fait édifier cette villa ultra-moderne par l’architecte Jean Badovici. Cet édifice est le produit d’une réflexion sur les fonctionnalités d’une maison moderne et de son mobilier.

Le « Cabanon » Le Corbusier

villas du Cap MartinLe Corbusier séjourna régulièrement l’été à Roquebrune-Cap-Martin dans ce cabanon, qu’il édifia en 1952, jusqu’à sa mort en 1965.

L’architecte appliqua au fameux cabanon marseillais traditionnel les dimensions de son concept de « modulor », pour réaliser cette construction unique en son genre.

Le cabanon ne comporte qu’une pièce aux couleurs vives de 10m² et un couloir orné d’une fresque. Le mobilier, très ergonomique, est multifonctionnel et sobre.

Cette construction est une référence en architecture moderne, ce qui explique son inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO avec sa voisine la villa E-1027 !

Restaurées et aujourd’hui gérées par le centre des monuments nationaux, les maisons se visitent obligatoirement avec un guide (billets derrière la gare de Roquebrune, dans un kiosque spécifique). On ne peut en effet y accéder que par la plage.

Renseignements : https://capmoderne.com/fr/ et https://capmoderne.monuments-nationaux.fr/

Le sentier littoral entre le cap Martin et Monaco

Le sentier littoral se poursuit le long de la voie ferrée, et atteint les villas modernes.

sentier littoral de Roquebrune

Il continue jusqu’à la gare de Roquebrune-Cap-Martin, puis l’entrée de la Principauté en surplombant la plage du Buse, la plage de Cabbé (ou du Golfe bleu) et les rochers de Bon voyage. L’été, ce coin est plus calme que les plages de Nice ou Menton, n’oubliez pas votre maillot de bain ! 😉

vue sur la plage de Roquebrune

D’ici, la vue sur le cap et le village perché est superbe !

Roquebrune Cap Martin

vu sur le cap martin

La promenade demeure agréable, avec de jolies vues plongeantes sur la mer ça et là, mais d’autres parties plus étroites. Attention, ce n’est pas plat, ça monte et ça descend, aïe les pattes !

sentier littoral de Roquebrune

En poursuivant, c’est le Rocher de Monaco qui s’offre à nos rétines.

vue sur le Rocher de Monaco

Nous atteignons alors la plage de Bon Voyage. Au bout, c’est la limite de la Principauté, avec le quartier moderne (et moins touristique) du Larvotto. Il n’y a plus qu’à franchir la frontière à pied ! 😉

Roquebrune plage Bon Voyage Monaco Larvotto

Avis de la souris sur Roquebrune-Cap-Martin

Roquebrune vaut indéniablement la visite pour son village médiéval à flanc de colline, dominant la mer de 200 mètres.

Vu son accessibilité médiocre en transports et la profusion de beaux villages aux environs (Eze, Gorbio, Sainte-Agnès…), celui-ci reste relativement méconnu.

Le cap Martin offre un joli sentier littoral, qui rappelle celui de Saint-Jean-Cap-Ferrat, avec une balade en bord de mer bordée de végétation exotique luxuriante. 

J’ai eu un petit coup de cœur pour cette commune très « éclatée », autant pour son joli village que son bord de mer, loin de l’agitation de la métropole niçoise. Je recommande donc chaudement de la découvrir !

Que voir autour de Roquebrune-Cap-Martin

vue depuis le parc de la TurbieAu cœur de la « French Riviera » et d’une magnifique région, Roquebrune s’inscrit dans un circuit touristique entre mer et montagnes !

Juste à côté, il est incontournable de découvrir la magnifique ville de Menton et ses jardins exotiques !

Découvrez mon article sur Menton

Bien sûr, comment ne pas évoquer Monaco ! La principauté offre de nombreuses curiosités à découvrir, entre son vieux Rocher, le palais princier, les différents musées dont le célèbre musée océanographique…

Découvrez mon article sur Monaco

Perché 500 mètres au-dessus de Monaco, le village de la Turbie offre le calme et le charme de ses ruelles médiévales, et propose un des rares monument romain du département, ainsi que de superbes vues plongeantes sur la Principauté et le littoral.

Découvrez mon article sur la Turbie

Autre magnifique village perché, Eze offre également ses ruelles médiévales pleines de charme, ainsi qu’un agréable jardin botanique avec vue panoramique sur la mer et les montagnes ! Il est également possible de visiter quelques savonneries.

Au-dessus, le parc départemental de la Grande Corniche offre d’agréables balades dans la nature, et avec de beaux points de vue !

vue depuis le fort de la Revere à EzeDécouvrez mon article sur Eze

Pas si connue que ça, la petite ville de Villefranche-sur-Mer fut également un coup de cœur ! Entre sa vieille ville colorée aux ruelles escarpées, sa plage, son port et sa citadelle, laissez-vous porter !

A Beaulieu-sur-Mer et Saint-Jean-Cap-Ferrat, découvrez les villa Kérylos (de style grec) et Rothschild, avec ses magnifiques jardins.

Découvrez mon article sur la villa Kérylos

Et la villa Rothschild.

Découvrez également ce qu’il y a à voir à Nice et comment préparer votre voyage.

Découvrez tout ce qu’il y a à voir autour de Nice sans voiture.

vieux nice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *