Que visiter, voir et faire à Tolède en 1,2,3 jours

TolèdeQue voir, que visiter et faire lors de votre voyage à Tolède (Toledo) ?

Tolède, ancienne capitale de l’Espagne, est juchée sur une colline granitique et cernée par les eaux du Tage qui s’écoulent dans un profond ravin.

Ceinte de remparts, cette ville d’art offre un dédale de ruelles étroites et tortueuses cachant de nombreux monuments des cultures chrétienne, juive et arabe.

Que faire en une journée à Tolède ? Combien de temps pour visiter Tolède, quels sont les incontournables, que visiter, où manger… je vous dis tout ! Suivez la souris ! 😉

Plan de Tolède


Afficher une carte plus grande

Comment visiter Tolède depuis Madrid en train

train Avant en Espagne direction TolèdeTolède est uniquement reliée à la gare d’Atocha à Madrid par un train à grande vitesse.

Il effectue la navette chaque heure (en général, moins le week-end) entre les deux villes en un peu plus de 30 mn (pour 80 km).

Prix du billet de train Madrid-Tolède

En 2021, le prix du billet de train entre Madrid et Tolède est de 11,10€ par sens pour l’achat d’un aller-retour, 13,90€ pour un aller simple.

Contrairement à notre SNCF, les prix des billets  sont fixes en Espagne. Comme vous pouvez le constater, les tarifs des lignes à grande vitesse sont plutôt élevés.

Vous pouvez acheter vos billets en ligne, aux automates (quand ça fonctionne) ou aux guichets.

Toutes les infos sur https://www.renfe.com/es/fr

Aller de la gare de Tolède à la vieille ville

La gare de Tolède se situe en contrebas de la ville haute.

On peut alors soit grimper à pied en 15 à 20 mn (évitez les valises, ça grimpe !), ou en 5 mn en taxi pour quelques euros.

Un bus vous amène à la place du Zocodover. 

La gare de Tolède

La gare de Tolède mérite le coup d’oeil ! Il s’agit d’une des plus belles gares d’Espagne avec celle de Jerez de la Frontera et celle de Valence !

Mise en service en 1919, elle fut inspirée du style mudéjar (mauresque). Prenez le temps d’en admirer les détails !

gare de Tolede

gare de Tolède intérieur de la gare de Tolède

Les incontournables à voir et à faire à Tolède

  • Découvrir son centre historique
  • Effectuer un tour en petit train touristique pour découvrir ses remparts et la vue sur la vieille ville
  • Visiter la cathédrale, une des plus grandes d’Espagne
  • Découvrir les deux anciennes synagogues 
  • Admirer le monastère San Juan de los Reyes
  • Découvrir l’ancienne mosquée convertie en église Cristo de la Luz
  • Visiter le beau musée de Santa Cruz
  • Visiter le musée wisigothique, situé dans une ancienne église mudéjare recouverte de fresques !
  • Traverser le Guadalquivir pour admirer les fortifications et la vue !
  • Entrer dans l’intimité du Greco en découvrant sa maison-musée et son agréable jardin
  • Visiter l’ancien Alcazar, désormais musée militaire
  • Ne manquez pas le petit musée du fromage, pour une bonne dégustation !

Quand visiter Tolède

A Tolède comme dans le reste de la Castille, les hivers sont frais mais souvent ensoleillés, le printemps et l’automne sont doux, et l’été est torride !

A moins d’aimer les températures qui dépassent les 40°, privilégiez les autres saisons.

Nous avons choisi l’hiver, avec bien moins de touristes, des journées ensoleillées et relativement douces (10-12°).

Combien de temps pour visiter Tolède

  • Les incontournables de Tolède peuvent se visiter en une journée pleine. Vous pourrez donc faire aisément un aller-retour depuis Madrid.
  • Pour approfondir, il est préférable d’y passer deux ou même trois jours, car le patrimoine de Tolède est riche !

Une brève histoire et présentation de Tolède

La vieille ville de Tolède se situe sur une colline dominant le Tage, ici plutôt un torrent protégeant la ville des invasions.

Elle fut romaine, puis à la chute de l’Empire, subit les pillages des « Barbares », avant de devenir la capitale du royaume wisigothique d’Espagne au VIe siècle.

pont San Martin à Tolède

Dès 712 la ville tombe aux mains des musulmans. Elle le restera jusqu’en 1085, date de la Reconquête par le roi  Alphonse VI de Castille.  Tolède compte alors environ 30.000 habitants.

Un statut spécial est négocié pour les musulmans de la ville (les mudéjars) afin que ces derniers puissent continuer à vivre là et à pratiquer leur religion en échange d’un impôt.

Important centre du judaïsme, la ville fut connue comme celle des « trois religions » et lieu de tolérance et prospérité.

ancienne mosquée de Tolède

ancienne mosquée et église Cristo de la Luz

Les musulmans quittent cependant petit à petit Tolède et ce sont alors les élites juives qui reprennent le flambeau en ce qui concerne les traductions du savoir gréco-arabe et les hauts postes administratifs et intellectuels.

Les persécutions anti-juifs commencent dès 1391, jusqu’à leur expulsion totale du royaume de Castille en 1492. Et oui, finie la tolérance, hum.

Tolède fut une des capitales de Castille pendant plusieurs siècles, la cour étant alors itinérante ! Il s’agissait également d’une des villes les plus riches et puissantes de Castille.

Charles Quint s’y établit en 1522. C’est l’Alcazar qui servit de résidence royale.

Vue sur l'Alcazar de Tolède

Tolède perd son statut de capitale au profit de sa voisine Madrid, en 1561, quand Philippe II décide d’en faire la capitale exclusive du royaume d’Espagne.

Ce changement permit finalement de préserver le patrimoine de Tolède, la ville stagnant alors démographiquement. Son centre est un des mieux préservé de Castille et offre des monuments et vestiges du passé très importants !

On y trouve par exemple deux des trois seules synagogues préservées du pays (l’autre se trouvant à Cordoue).

Elle est aujourd’hui peuplée de 85.000 habitants, et depuis l’arrivée de la ligne à grande vitesse, est plus ou moins devenue une grande banlieue de Madrid, tout en restant capitale de sa région Castille-la-Manche.

vue sur Tolède

Le tour panoramique de Tolède

Un petit train (routier) et un bus panoramique à étage, effectuent le tour extérieur des remparts de Tolède et de la route panoramique dominant le Tage. Ils offrent des commentaires enregistrés en plusieurs langues dont le Français.

petit train touristique de Tolède

Les deux partent du pied de l’Alcázar.

C’est bien sûr affreusement touristique, mais bien pratique pour se reposer les pattes, car ça grimpe sec ! Nous avons choisi le premier, deux fois moins cher pour effectuer exactement le même parcours ! Et c’est plus marrant je trouve.

petit train touristique à Tolède

A noter que les ruelles étroites du Vieux-Tolède n’en permettent la visite qu’à pied (les voitures ne passent pas !)

Pont de Alcántara

Ce pont sur le Tage, datant du XIIIe siècle, marquait l’entrée orientale de Tolède.

pont de alcantara à Tolède

Belvédères sur Tolède et le Tage

Le petit train marque un arrêt de plusieurs minutes pour laisser profiter du paysage et immortaliser nos selfies. La vue sur Tolède est quand même pas mal en effet !

panoramique de Tolède

vue sur Tolède vue sur Tolède

Pont de San Martín

Le pont de San Martín, reconstruit au XIIIe siècle, marque l’entrée occidentale de Tolède. Doté d’une tour octogonale crénelée, il est dominé par le monastère de San Juan de los Reyes.

A côté, vous pouvez expérimenter une traversée du Tage en tyrolienne !

pont San Martin de Tolède

Le Vieux-Tolède

Bien sûr, déambulez dans les rues du Vieux Tolède ! Vous découvrirez ici une authentique ville castillane, aux ruelles étroites s’enroulant sur la colline. 

vieux Tolède vieux Tolède

vieux tolède

vieux tolède

Ci et là, vos pas vous porteront devant une ancienne mosquée reconvertie en église ou devant une église mudéjare (de style mauresque).

Hélas, elles sont très rarement ouvertes…

église mudéjare à Tolède

Attention cependant, la Castille demeure une terre austère, et cela se ressent dans l’architecture ! Tolède est une ville historique, aux nombreuses vieilles pierres. Mais elle n’est pas forcément aussi chaleureuse et riante que les villes andalouses par exemple !

Avec un peu de temps, faites le tour des remparts et admirez les différentes portes de la ville.

porte d'entrée de Tolède

La place Zocodover

Cœur animé du Tolède, la place Zocodover fut un ancien souk arabe, dont elle tire en partie son nom. Plusieurs fois agrandie, elle doit son aspect actuel à Juan de Herrera, sous le règne de Philippe II.

C’est là que vous trouverez le plus d’animation, de rassemblements, cafés, etc.

place Zocodover à Tolède place Zocodover à Tolède

place Zocodover à Tolède

Les rues autour de la place Zocodover sont très commerçantes. Si jamais le shopping vous tente, que ce soit les chaînes internationales ou bien l’artisanat local !

rue commerçante à Tolède

La calle de Comercio relie la plaza Zocodover à la cathédrale. Et comme son nom l’indique bien, c’est là que se trouvent de nombreux commerces !

calle comercio tolède calle comercio tolède

façades du vieux Tolède

Autour de la cathédrale de Tolède

Les rues autour de la cathédrale Sainte-Marie de Tolède sont en effet très pittoresques et agréables à parcourir !

rue derrière la cathédrale de Tolède

vieux Tolède en soirée

Sur la même place que la cathédrale se trouve d’ailleurs l’hôtel de ville de Tolède (ayuntamiento), encore plus beau éclairé de nuit !

hôtel de ville de Tolède

hôtel de ville de Tolède

Cathédrale de Tolède

La cathédrale de Tolède est LE monument incontournable de la ville !

La construction de la cathédrale de Tolède est décidée par Saint Ferdinand III en 1227. Elle s’étend jusqu’à la fin du XVe siècle offrant des éléments représentatifs des divers stades du gothique espagnol.

J’ai déjà bien aimé la façade, encore plus belle éclairée de nuit, la lune en toile de fond… 😉

cathédrale de Tolède de nuit

cathédrale de Tolède de nuit

A l’intérieur, on y admire en particulier la riche décoration sculptée ainsi que le grand retable du maitre-hôtel.

intérieur de la cathédrale de Tolède retable de la cathédrale de Tolède

détails du retable de la cathédrale de Tolède

Dans le chœur, j’ai bien aimé les stalles marquetées, spécialité que l’on retrouve dans différentes cathédrale espagnoles comme celle de Séville ou de Cordoue.

choeur de la cathédrale de Tolède stalles de la cathédrale de Tolède

Prenez le temps de faire le tour pour découvrir les chapelles de différentes époques, les portes…

intérieur de la cathédrale de Tolède intérieur de la cathédrale de Tolède

La salle du chapitre offre de belles fresques et un magnifique plafond « artesonado ».

salle du chapitre de la cathédrale de Tolède

La sacristie quant à elle propose une importante collection de toiles du Greco, Titien, Velazquez, Caravage…

sacristie de la cathédrale de Tolède tableau du Gréco dans la cathédrale de Tolède

 

Monuments et musées de Tolède

Sept monuments gérés par le diocèse de Tolède, peuvent être visités en payant individuellement, ou en payant un forfait global, au tarif de 10€ en 2022.

Il s’agit d’un bracelet, permettant de visiter plusieurs fois chaque monument si vous le souhaitez, quatre fois au maximum par lieu. L’entrée est gratuite pour les moins de 11 ans… et c’est la seule réduction !

Ces monuments sont : le collège Royal des Nobles Demoiselles, l’église des Jésuites, San Juan de los Reyes, l’ancienne mosquée du Cristo de la Luz, Santo Tomé, l’église d’El Salvador et l’ancienne synagogue de Santa María la Blanca.

Vous pouvez acheter ce bracelet sur le site officiel de l’office de tourisme de Tolède

Individuellement, on peut visiter chaque monument au tarif de 3 €, et au tarif réduit de 2 € (handicapés, familles nombreuses) ou 2,50 € (jeunes, étudiants) en 2022.

Vous trouverez la liste détaillée et les horaires des monuments sur cette page de l’office de tourisme.

Monastère de San Juan de los Reyes

Le monastère « Saint Jean des Rois » fut un de mes monuments préférés à Tolède ! Je tenais vraiment à le découvrir.

Édifié par les Rois Catholiques, il présente, comme souvent en Castille, un aspect extérieur assez sobre.

vue sur le monastère San Juan de los reyes de Tolède

L’intérieur en revanche est du style isabélin. Autrement dit de l’architecture gothique flamboyante, dotée d’éléments mudéjars voire Renaissance.

monastère San Juan de los Reyes à Tolède monastère San Juan de los Reyes à Tolède

On y parcourt le superbe cloître, avec son étage plateresque.

monastère San Juan de los Reyes à Tolède monastère San Juan de los Reyes à Tolède monastère San Juan de los Reyes à Tolède

Son église offre également une belle décoration sculptée !

monastère San Juan de los Reyes à Tolède monastère San Juan de los Reyes à Tolède

monastère San Juan de los Reyes à Tolède

Synagogue de Santa María la Blanca

La synagogue de Santa María la Blanca constituait le principal lieu de culte juif de Tolède au XIIe siècle. Et oui, ça date !

Transformée en église en 1405, elle conserve malgré tout son architecture musulmane rappelant une mosquée almohade.

Elle comporte cinq nefs et une forêt de 24 piliers octogonaux, dotés de remarquables chapiteaux.

Synagogue Santa Maria la blanca de Tolède Synagogue Santa Maria la blanca de Tolède Synagogue Santa Maria la blanca de Tolède

Je l’ai trouvée très belle ! Pour moi un monument à voir absolument à Tolède.

Mosquée du Christ de la lumière (Cristo de la Luz)

Cette petite mosquée fut érigée par les Arabes à l’emplacement d’un temple wisigothique.

Elle fut transformée en église de style mudéjare au XIIe siècle. Bien que petite, je l’ai trouvée toute mignonne (comme moi 😉 ). Je n’ai pas regretté de l’avoir visitée.

mosquée du christ de la lumière à Tolède

Outre les anciennes colonnes de la mosquée, on retrouve des fresques chrétiennes plus ou moins bien préservées.

mosquée du christ de la lumière à Tolède

Le jardin, dominant la puerta del Sol (porte du Soleil), offre une superbe vue sur le nord de la ville de Tolède.

vue de Tolède depuis la Puerta del sol

Les autres monuments et musées de Tolède

D’autres lieux de visite sont gérés par l’État ou la région de Castille-La Manche. En voici les principaux que votre souris a explorés ! 😉

Musée du Greco

Cette maison tolédane typique du XVIe siècle… mais plus tard reconstruite, accueillit Le Greco.

Dédié à l’artiste (vous l’aurez compris !), on y admire ses œuvres ainsi qu’un joli jardin.

vue depuis le musée Greco à Tolède

musée Greco de Tolède musée Greco de Tolède musée Greco de Tolède musée Greco de Tolède

Le musée de Santa-Cruz

Installé dans un ancien hôpital à l’architecture plateresque, il mérite une visite ne serait-ce que pour son cadre, avec le patio et son magnifique escalier !

façade du musée de Santa Cruz à Tolède

musée de Santa Cruz à Tolède musée de Santa Cruz à Tolède

Pour l’anecdote, il fut un des lieux de tournage du célèbre film La folie des grandeurs avec Louis de Funès et Yves Montant (quand ce dernier monte les escaliers du palais royal en courant).

L’intérieur présente une belle collection de peintures et d’objets retraçant l’histoire d’Espagne, en particulier une quinzaine de toiles d’El Greco.

musée de Santa Cruz à Tolède

oeuvres du Greco au musée Santa Cruz à Tolède

Synagogue del Tránsito

La synagogue del Tránsito est l’unique subsistante à Tolède avec la synagogue de Santa María la Blanca, présentée plus haut.

Elle date de 1357 et comme sa « grande sœur », elle fut transformée en église après l’expulsion des Juifs. 

synagogue du Transito à Tolède

Ne vous fiez pas à la sobriété de son extérieur : elle présente une superbe décoration mudéjare intérieure avec un plafond artesonado en bois de cèdre !

intérieur de la synagogue du Transito à Tolède intérieur de la synagogue du Transito à Tolède

intérieur de la synagogue du Transito à Tolède

Les salles annexes accueillent un petit musée séfarade. Il présente de belles pièces de culture judaïque : costumes, livres, et à l’extérieur, des pierres tombales, et même une maquette reconstituant la polychromie de la synagogue. 

intérieur de la synagogue du Transito à Tolède intérieur de la synagogue du Transito à Tolède

Pas mal !

Musée des Conciles de Tolède et de la Culture wisigothique – Église de San Román

Le musée de la Culture wisigothique reste méconnu, pourtant sa visite, rapide et peu onéreuse, est du plus grand intérêt !

Il est en effet abrité par l’ancienne église de San Román, de style mudéjar et édifiée au XIIIe siècle.

musée wisigothique de Tolède

On y admire de nombreux objets comme des bijoux en bronze et des stèles funéraires…

Vous y trouverez d’ailleurs des copies du trésor de Guarrazar, dont les originaux se trouvent aujourd’hui au musée archéologique de Madrid (un musée méconnu que je vous recommande), et au… musée de Cluny de Paris

trésor de Guarrazar à Tolède/Madrid

Mais sa visite vaut plus encore pour ses magnifiques fresques ! Elles représentent les évangélistes, la résurrection des morts et un des conciles de Tolède.

musée wisigothique de Tolède musée wisigothique de Tolède musée wisigothique de Tolède

musée wisigothique de Tolède

musée wisigothique de Tolède

Musée du Fromage de Castille-La Manche

Voici un minuscule musée que je ne pouvais pas rater ! 🙂

Juste à côté de la cathédrale de Tolède, cette boutique-musée présente les différents fromages du terroir et leurs méthodes d’élaboration. Ensuite, place à la dégustation !!

musée du fromage de Tolède musée du fromage de Tolède

Alcázar – Musée des Armées

L’Alcázar domine le paysage de Tolède, il est difficile de le rater ! Il abrite actuellement le musée des Armées, que nous n’avons pas eu le loisir de visiter faute de temps et en raison d’horaires un peu restreints.

Alcazar de Tolède

Visiter Tolède en un jour

Si vous ne restez qu’une journée à Tolède, en effectuant un aller-retour en train depuis Madrid par exemple, voici ce que je recommande :

  • Prenez un taxi jusqu’à la place Zocodover et profitez un peu de ce lieu animé.
  • Empruntez le petit train touristique pour faire le tour des remparts et admirer les points de vue sur la vieille ville.
  • Flânez un peu dans les rues commerçantes jusqu’à la cathédrale, puis visitez cette dernière.
  • Découvrez le « Tolède des trois religions » en visant les deux synagogues, la mosquée-église Christ de Lumière, et le monastère de San Juan de los Reyes.
  • Bien sûr, baladez-vous dans son centre historique !
  • S’il vous reste du temps, visitez le musée Greco.

Visiter Tolède en 2 jours

Si vous restez au moins une nuit sur place à Tolède, vous pourrez prendre plus de temps pour chaque monument et découvrir notamment d’autres musées. En deux jours à Tolède :

  • Visitez le beaux musée de Santa Cruz
  • Le musée militaire de l’Alcazar
  • Le musée wisigothique

Visiter Tolède en 3 jours

  • Prenez plus de temps pour flâner, découvrir les ruelles, placettes, etc
  • Découvrez les autres monuments proposés dans le « pack bracelet »
  • Visitez les autres musées, comme le musée d’art contemporain
  • En saison, pourquoi ne pas effectuer un tour de tyrolienne ?

Avis de la souris sur Tolède

Après plusieurs séjours à Madrid, nous avons décidé de passer quelques jours à Tolède, et ne l’avons pas regretté !

Nous avons apprécié de découvrir ses monuments, tous intéressants selon moi même si pas très grands (mais ce n’est pas la taille qui compte, n’est-ce pas ?).

vue sur Tolède

Nous avons trouvé agréable de flâner dans ses vieilles ruelles escarpées, découvrant ainsi une vraie ville ancienne de Castille, là où Madrid arbore un aspect moins médiéval et plus moderne.

Pour une fois, nous nous sommes laissés tenter par le petit train touristique pour découvrir les beaux points de vue ! Une véritable image de carte postale…

Cependant, j’ai trouvé que la ville manquait d’animation en soirée, comparé à d’autres villes espagnoles. Bien sûr, ce n’est pas très grand, et hélas, la vieille ville semble tout de même plus fréquentée par les touristes que les locaux, du moins le soir. C’est le seul bémol que je mettrais !

Je vous encourage donc à découvrir Tolède, que ce soit une journée depuis Madrid, ou plusieurs jours ! 😉

Découvrez également que faire à Madrid en 1,2,3,4,5,6,7 jours

Poursuivez votre voyage à Séville ou Cordoue par exemple, ou remontez à Valence !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *