Que visiter, voir et faire à Madrid en 3 jours

vue sur Madrid

Que faire à Madrid en 3 jours ? Comment visiter Madrid en 3 jours ?

Madrid, capitale du royaume d’Espagne et au cœur d’une agglomération de 5 millions d’habitants, demeure moins connue que sa petite sœur Barcelone !

Moins « monumentale », elle ne manque pourtant pas d’intérêt !

Je vous propose ici un petit programme pour visiter Madrid en 3 jours.

Suivez la souris, qui connait très bien la ville ! 😉

Plan de Madrid


Afficher une carte plus grande

Comment visiter Madrid en 3 jours

Cet article traitant de l’itinéraire pour visiter Madrid en 3 jours, je vous propose de découvrir toutes les informations pratiques (comment aller à Madrid, où se loger, comment se déplacer…) sur mon article principal.

Où manger à Madrid ?

Je vous propose de découvrir mes bons plans et bonne adresses dans mon article « Où manger à Madrid« .

Découvrez également où manger les meilleurs churros de Madrid !

churros à Madrid

Que faire à Madrid en 3 jours : les 10 meilleures activités

  1. Découvrir son centre historique, très étendu
  2. Visiter le palais royal
  3. Flâner et faire du shopping sur la Gran Via, aux allures New-Yorkaise !
  4. Découvrir les trésors du musée du Prado
  5. Se mettre au vert dans le parc du Buen Retiro, un des plus grands parcs urbains d’Europe !
  6. Découvrir Picasso, Dali, et bien d’autres, au musée d’art moderne et contemporain de la Reina Sofia
  7. Partir à la recherche du Street-Art dans le quartier de Lavapiés
  8. Découvrir les curiosités des quartiers de Chueca et Malasaña
  9. Visiter le musée de Thyssen-Bornemisza
  10. Manger de bons churros !

Une brève présentation de Madrid

Madrid n’était qu’un modeste bourg peu peuplé avant que Philippe II (fils du célèbre Charles Quint) ne décide d’en faire sa capitale.

Idéalement placée au centre du pays sur un plateau offrant des possibilités d’extension de la ville existante, il s’agissait d’un choix stratégique.

La ville ne cessa de s’agrandir, mais subit tout de même un véritable boom de population au XXe siècle, devenant ainsi une des plus grandes villes d’Europe !

jardin d'hiver dans la gare Atocha à Madrid

jardin d’hiver dans la gare Atocha

Pour autant, elle ne comporte que peu de monuments majeurs, contrairement à de nombreuses capitales européennes.

On y va donc surtout pour flâner dans son (grand) centre historique, profiter de l’ambiance et découvrir ses nombreux musées !

Loin d’être une ville-musée ou victime du tourisme de masse, Madrid vit, de jour comme de nuit, et on ne s’y ennuie pas !

L’absence de monuments est comblée par des curiosités à découvrir, et des quartiers historiques aussi diversifiés qu’intéressants.

Visiter Madrid en 1 jour : le centre historique et le musée Thyssen

Que faire à Madrid en 1 jour ?

Quoi de mieux que cette première journée à Madrid pour découvrir son centre historique (vieille ville) et ses trésors !

Le programme est quelque peu chargé, mais c’est qu’il y a à voir finalement !

Alors n’hésitez pas à piocher dedans et faire des choix selon vos gouts !

Bien sûr, si les musées ne sont pas trop votre tasse de thé, vous pourrez prendre plus de temps pour flâner en ville. 😉

Le centre historique de Madrid

Puerta del sol à Madrid

Puerta del sol à Madrid

Même si elle comporte 6 millions d’habitants, la capitale espagnole concentre la plupart de ses points d’intérêt dans sa vieille ville, ou « hyper-centre ».

Lors de votre découverte de Madrid, il apparaît incontournable de découvrir son centre historique avant tout !

Bien sûr, impossible de les places les plus célèbres de Madrid, à savoir :

  • la Plaza Mayor, la plus grande,
  • et surtout la  Puerta del sol, la plus célèbre et véritable lieu de rassemblement
  • Plus ancienne, j’ai bien aimé la Plaza de la villa.
  • La plaza Isabel II et son opéra
  • La plaza de Santa Ana et le théâtre espagnol
  • La belle plaza de Oriente donnant sur le palais royal
  • La plaza de Canalejas et ses immeubles Belle Epoque
Plaza Mayor de Madrid

Plaza Mayor

La jolie calle Mayor constitue un des axes principaux du cœur historique de Madrid, et vous sera utile pour le shopping ou une petite pause tapas ou goûter !

calle Mayor de Madrid

Arpentez également d’autres axes importants !

  • La calle del Arenal, entre la Puerta del Sol et la plaza Isabel II
  • La calle de las huertas et ses bars à tapas
  • La calle de Alcala, plus moderne
  • La calle Preciados pour le shopping !

Pour le reste, il faut surtout flâner dans ses petites rues aux façades ocres, entre architecture classique typiquement castillane et folies de la Belle Époque !

Découvrir son ambiance, entre calme et sérénité pendant la siesta ou effervescence de début de soirée !

Pour ma part, j’ai préféré la vieille ville de Madrid à celle de Barcelone, que j’ai trouvé plus jolie et agréable !

Bien sûr, profitez des marchés couverts, et des nombreux bars à tapas !

marché San Miguel de Madrid

marché San Miguel

Le plus connu est le marché de San Miguel, très central. Hélas, je l’ai trouvé assez cher et devenu très touristique…

Allez plutôt dans ceux de Chueca ! (voir plus bas)

Découvrez mon article détaillé sur le centre historique de Madrid avec ITINERAIRE

Le vieux quartier de la Latina

Plus ancien quartier de Madrid, la Latina jouxte le palais royal.

On y retrouve là encore des petites ruelles, des bâtiments anciens, des églises, placettes…

Madrid Plaza de la Paja

Plaza de la Paja

Situé sur une petite colline, il présente donc des rues en pente, pour un effet esthétique des plus pittoresques !

C’est également là que vous pourrez découvrir le petit musée de San Isidro, qui retrace les origines de Madrid, de la Préhistoire à l’époque mudéjare (après les invasions arabes) en passant par l’Antiquité.

Ne manquez pas de faire un tour sur les cava baja et cava alta, deux rues animées réputées pour leur concentration de bars à tapas !

La basilique San Francisco el Grande, quant à elle, présente une belle décoration tout en sachant rester sobre.

basilique San Francisco el Grande de Madrid

C’est également dans ce quartier que se tient une partie du marché du rastro, célèbre marché aux puces du dimanche matin.

Je suis allée y faire un tour, même si j’ai eu peur d’être stigmatisée. Je suis peut-être une souris, mais je n’ai pas de puces !

Découvrez mon article sur le superbe quartier de la Latina

Le palais royal de Madrid

Ne manquez pas de vous rendre sur la plaza de Oriente au moment où le soleil inonde les façades ocres de sa belle couleur orangée !

Plaza de Oriente à Madrid

En face, le palais royal de Madrid apparaît comme un « incontournable », à visiter lors d’un séjour de quelques jours.

Les photos y sont malheureusement interdites (j’en ai fait quand même !)…

Mais l’entrée est gratuite les deux dernières heures de chaque jours du lundi au jeudi, alors profitez-en, en plus l’intérieur est pas mal !

salon chinois du palais royal de Madrid

salon chinois du palais royal de Madrid

J’ai profité de la gratuité pour y aller plusieurs fois lors de différents séjours, et j’ai bien aimé.

Juste à côté du palais royal, l’armurerie se visite dans les mêmes conditions, de même qu’un musée de la pharmacie.

En contrebas, il est agréable de flâner dans les jardins Sabatini.

Cependant, en haute saison, si vous ne voulez pas faire la queue, préférez acheter un billet à l’avance (totalement annulable). A vous de voir !

 


 

Découvrez plus de détails sur le palais royal de Madrid

La cathédrale de la Almudena de Madrid

palais royal et cathédrale de Madrid

palais royal et cathédrale de Madrid

Trônant fièrement sur la même place que le palais, impossible de louper la gigantesque cathédrale de la Almudena !

Il s’agit d’une des plus récentes d’Europe puisqu’elle fut seulement achevée en 1993 !

Bon, allez la voir, c’est gratuit, mais ce ne fut pas un coup de cœur pour ma part (un peu trop mastoc et austère à l’intérieur) même si j’ai bien aimé sa crypte !

crypte de la cathédrale de Madrid

crypte de la cathédrale de Madrid

La Gran Via : avenue du shopping et des théâtres

Gran Via est incontestablement l’avenue la plus célèbre de Madrid et sans doute du pays !

Impossible d’en faire l’impasse !

Il s’agit d’une avenue animée, commerçante et regorgeant de cinémas et de théâtres sur son dernier tronçon !

Elle offre une belle vitrine de l’architecture de la Belle Époque jusqu’à l’apogée du franquisme.

Gran Via à Madrid

Originale donc, et ne ressemblant à rien d’autre, j’ai aimé en admirer les façades et profiter de l’ambiance de ce « boulevard qui ne dort jamais ».

Idéal pour les fans de shopping (surtout en période de soldes !) puisqu’on y trouve toutes les grandes enseignes espagnoles et internationales.

Découvrez mon parcours sur la Gran Via de Madrid

A l’extrémité nord-ouest de l’avenue, la plaza de España est également un emblème de la ville, même si peu esthétique !

place d'Espagne à Madrid

La plaza de Cibeles et le palais des Communications

Après la Gran Via, rejoignez cette grande place, en fait un rond-point automobile !

On y trouve surtout un des rares emblèmes de la capitale espagnole : le palais des Communications, devenu l’hôtel de ville de Madrid.

Reconnaissable à son imposante allure et son architecture originale mêlant Art nouveau, néo-gothique et Art Déco, impossible de le louper !

Le must est de grimper sur le mirador pour admirer une des rares vues en hauteur de Madrid !

Sinon, pénétrer dans le hall majestueux est déjà pas mal !

Découvrez plus en détails la plaza de Cibeles et ses alentours

Le musée Thyssen-Bornemisza

Pour clore cette journée, si vous aimez l’art, je vous suggère de terminer au musée Thyssen.

Le très beau musée Thyssen-Bornemisza est un peu moins visité que ses grands frères (environ un million de visiteurs contre trois pour les deux premiers).

Mais il n’en demeure pas moins très intéressant !

Plus petit que le Prado ou la Reina Sofia, je vous suggère donc de le visiter ce jour-là.

Il offre une sympathique rétrospective de l’histoire de l’art en Europe, du Moyen-Âge jusqu’au milieu du XXème siècle.

On y retrouve là encore tous les grands maîtres européens, mais surtout la plus grande collection de toiles impressionnistes en Espagne et une des plus grandes d’Europe !

Monet, Renoir, Sisley, Pissarro, vous tendent les bras !

J’ai bien aimé pour ma part.

Le musée abrite régulièrement des expositions intéressantes et variées ! J’ai eu l’occasion d’en voir quelques-unes, et je ne peux que recommander.

Découvrez mon article complet sur le musée Thyssen-Bornemisza.

Visiter Madrid en 2 jours : le Buen Retiro, Lavapiés et la Reina Sofia

Que faire à Madrid en 2 jours ? C’est vraiment le minimum pour découvrir quelques incontournables !

Le parc du Buen Retiro

Le Buen Retiro est le parc le plus connu de la capitale.

C’est un des plus célèbres d’Espagne (sans doute derrière le park Güell de Barcelone) et bien sûr un des plus grands du centre !

Parc du Buen Retiro à Madrid

Il s’agit du principal espace vert du centre-ville (le plus grand parc est celui de la Casa del Campo, à l’ouest du palais royal).

Il se déploie sur 118 hectares, constituant un des plus grands parcs urbains d’Europe (pour comparer, le parc de la Tête d’Or de Lyon, un des plus grands de France, fait la même taille).

Parc du Retiro de Madrid à l'automne

Parc du Retiro à l’automne

Parc du Retiro à Madrid

Le parc du Retiro jouxtait l’ancien palais royal et se trouvait donc à l’extérieur de la ville.

Aujourd’hui, le parc abrite un lac artificiel (l’estanque) sur lequel on peut naviguer, le palais de Cristal, vestige de l’exposition coloniale de 1887 abritant désormais des expositions temporaires.

Palacio de Cristal Madrid

Il comporte également une roseraie et un jardin botanique, et un autre palais où se tient des expositions temporaires.

Jardin botanique de Madrid

tulipes au jardin botanique de Madrid

Bref, c’est sympa pour une petite pause au vert lors de votre séjour dans la trépidante capitale espagnole.

Le quartier populaire de Lavapiés : à la recherche du street-art à Madrid

Jouxtant la Latina, Lavapiès a toujours été un petit quartier populaire de Madrid, et c’est toujours le cas.

Ici, pas de monuments à visiter (encore moins qu’ailleurs je veux dire), mais on y vient pour l’ambiance !

C’est là que se poursuit le marché du rastro le dimanche.

Mais c’est surtout le street-art qui est intéressant !

Pour ma part, j’aime beaucoup cette forme d’art urbain et je me réjouis quand je tombe dessus. Alors ici j’ai été gâtée !

street art dans le quartier de Lavapiés à Madrid

Je vous conseille aussi de faire un tour à la Tabacalera, ancienne manufacture de tabac, où se tient quelques expositions d’art un peu… particulières, mais où on peut encore voir du street-art.

sous-sol de la Tabacalera à Madrid

Le quartier de Lavapiès comporte également un marché couvert (mercado de San Anton) et deux centres d’art contemporain.

Vraiment un quartier que j’ai bien aimé !

Découvrez mon article sur Lavapiés

Le musée d’art moderne et contemporain de la Reina Sofia

A quelques encablures du musée du Prado, le musée de la Reina Sofia de Madrid en est plus ou moins la suite…

Situé dans un ancien hôpital et ses extensions modernes, il s’agit d’un véritable temple dédié à l’art du XXème siècle.

musée de la reina Sofia à Madrid

C’est là que l’on retrouve les œuvres des plus célèbres artistes espagnols de cette époque, notamment Picasso et le fameux Guernica.

Une section est dédiée aux peintures surréalistes, avec bien sûr Salvador Dali (belle collection) mais également Magritte.

Dali au musée de la Reina Sofia

Dali au musée de la Reina Sofia

Pour ma part, j’ai bien aimé Miro !

 

Miro musée Reina Sofia Madrid

On retrouve également tous les grands noms qui ont marqué le XXième siècle, tels que Juan Gris, les Delaunay, Georges Braques…

Bref, un beau musée du genre ! Je trouve qu’il s’agit d’un des meilleurs musées d’art contemporain.

Même si ce n’est pas la période que je préfère, j’ai pris plaisir à l’arpenter plusieurs fois, et à découvrir ses expositions temporaires de qualité.

Je le préfère au musée Georges Pompidou de Paris par exemple.

Bon à savoir, le musée de la Reina Sofia est également gratuit les deux dernières heures de chaque jour… alors pas d’excuses ! 😉

Il est ouvert tous les jours SAUF mardi de 10h à 21, et jusqu’à 14h30 le dimanche.

Le prix du billet plein tarif est de 12€.

Site officiel du musée de la Reina Sofia

Là encore, en saison, mieux vaut réserver son billet pour éviter la queue !

 

Visiter Madrid en 3 jours : Malasaña, Chueca, musée du Prado

Que faire à Madrid en 3 jours ?

Les quartiers de Malasaña et Chueca

Si vous restez plus d’un week-end à Madrid, il est temps de franchir la Gran Via et d’aller découvrir ce qui se trouve au nord de cette grande avenue !

plaza Chueca

Là encore, on retrouve des petites rues piétonnes et des axes plus importants, et des immeubles de différentes époques. Mais là encore, on vient surtout pour l’ambiance !

Chueca est devenu le quartier branché, gay et un peu « bobo », avec de nombreuses petites boutiques, restaurants « fusion » ou « bistronomiques ».

Côté culture, on y retrouve le musée d’histoire de Madrid ainsi que le musée du romantisme (de l’époque, pas de l’amour !).

Mais c’est surtout la superbe petit église de San Antonio de los Alemanes que j’ai adoré ! Ses murs et plafonds sont recouverts de fresques. Sans doute une des plus belles églises de Madrid…

San Antonio de los Alemanes à Madrid

San Antonio de los Alemanes

Un peu comme Lavapiés, le quartier de Malasaña comporte pas mal de street-art !

Il s’agit également de hauts lieux de la vie nocturne de Madrid.

Découvrez tous les détails sur les quartiers de Chueca et Malasaña

Le musée du Prado

Le Prado est sans doute le plus célèbre musée de Madrid, et un des plus célèbres d’Europe !

On afflue du monde entier pour admirer les œuvres de diverses écoles de peinture européenne !

musée du Prado

Bien sûr, le Prado est connu pour abriter la plus grande collection de peinture espagnole, ce qui est logique.

Outre les œuvres de l’inimitable Greco, vous y retrouverez les Velasquez, Murillo, Zurbaran, et bien sûr les toiles les plus célèbres de Francisco de Goya !

On y découvre aussi les œuvres des maîtres flamands, hollandais, italiens, allemands.

Mais également la peinture française des 17 et 18e siècles et quelques exemples de peinture anglaise.

C’est là que vous trouverez la plus grande concentration de tableaux du mystérieux Jérôme Bosch.

jardin des délices

jardin des délices (une copie dans mon trou de souris)

Avec notamment le célèbre Jardin des délices, un peu la Joconde du Prado tant il attire.

Vous admirerez également des Cranach, Bruegel, Rubens, Raphaël, Titien, le Lorrain…

Rubens au musée du Prado

Rubens au musée du Prado

Bon à savoir pour : le musée du Prado est ouvert de 10h à 20h en du lundi au samedi, et jusqu’à 19h le dimanche. L’entrée est GRATUITE les deux dernières heures de chaque jour. Le ticket plein tarif est à 15€.

Sa fermeture tardive permet donc de bien profiter de sa journée, puis de partir à la découverte du Prado après une petite pause !

Comptez AU MOINS 2H pour avoir un aperçu du musée du Prado ! 

Vous pouvez y passer plus de temps (je dirais jusqu’à 4h), tout dépendra donc de votre intérêt et de votre état de fatigue !

Site officiel du musée du Prado

Conseil de la souris : en saison, je vous recommande d’acheter vos billets à l’avance pour éviter la queue à l’entrée. Ils sont entièrement annulables !

 


 

Voilà, je pense vous avoir livré les incontournables pour visiter Madrid en 3 jours. J’espère avoir pu vous aider à préparer votre voyage à Madrid 😉

Visiter Madrid avec plus de temps

Si vous restez à Madrid plus de 3 jours finalement, ou que vous aimeriez changer le programme, découvrir d’autres musées, parcs ou lieux plus insolite, découvrez mon article sur TOUT ce qu’il y a à voir à Madrid et alentours.

Découvrez mes bonnes adresses pour manger à Madrid

Aux alentours, découvrez également le domaine royal d’Aranjuez, son palais et ses beaux jardins

Préparez votre visite de Tolède, ancienne capitale de Castille non loin de Madrid

pont San Martin à Tolède

5/5 - (8 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.