Que visiter, voir et faire à Séville en 3 jours

jardins de l'Alcazar de Séville

Que voir, que faire à Séville en 3 jours ?

La capitale andalouse, 4e ville du pays, offre bien des trésors ! 

Entre vestiges de la dominations musulmane, époque baroque, musées, monuments, églises, il y a de quoi faire et 3 jours à Séville ne seront pas suffisants !

Alors quels sont les lieux à visiter incontournables de Séville à voir en 3 jours ? Quel itinéraire pour visiter Séville en 3 jours  ?

Suivez la souris ! 😉

Plan de Séville


Afficher une carte plus grande

Carte touristique de Séville

Téléchargez ici le plan touristique de Séville en haute résolution

Comment visiter Séville en 3 jours

Cet article traite uniquement d’un programme pour visiter Séville en 3 jours.

Pour toutes les informations pratiques concernant un voyage à Séville (où loger, quand partir, comment se déplacer) je vous invite à lire mon article complet sur Séville.

Que faire à Séville en 3 jours : les meilleures activités et lieux à visiter

  1. Le quartier de Santa Cruz
  2. L’Alcazar royal
  3. La cathédrale
  4. La place d’Espagne
  5. Le parc Maria Luisa
  6. Les bords du Guadalquivir et le quartier de Triana
  7. Un palais sévillan au choix
  8. La plaza de Toros, arènes de Séville
  9. Se balader dans le « centro », quartier historique commerçant
  10. Déguster des tapas et des churros

En bonus :

  • Un tour en bateau sur le Guadalquivir
  • Assister à un spectacle de flamenco
 

Le quartier (barrio de Santa Cruz)

Le barrio de Santa Cruz est le plus ancien et le plus pittoresque de Séville !

Ancien quartier juif (juderia) on y trouve les monuments les plus importants de Séville, comme l’Alcazar, la cathédrale et sa Giralda, les Archives des Indes…

plaza virgen de lors reyes séville

Plaza Virgen de lors Reyes au chevet de la cathédrale

Très agréable et plein de charme, on y vient pour se « perdre » dans ses ruelles (très) étroites, humer l’odeur des orangers, faire une pause sur une de ses nombreuses et agréables placettes…

plaza de la Alianza Santa Cruz Séville

Plaza de la Alianza

Bref, pour visiter Séville en 3 jours, le barrio de Santa Cruz est vraiment un incontournable, et le quartier à privilégier !

Outre les monuments cités plus hauts, on y retrouve de jolies places comme la plaza de la Alianza, la plaza Doña Elvira, la plaza de Santa Cruz qui donna son nom au quartier.

Plaza Doña Elvira Santa Cruz Séville

Plaza Doña Elvira Santa Cruz Séville

Les boutiques d’artisanat, souvenirs et bars à tapas s’égrènent le long des ruelles formant un véritable labyrinthe !

ruelle santa cruz séville

Le cadre est vraiment enchanteur !

Sachez cependant qu’il s’agit du quartier le plus touristique de Séville, et par conséquent le moins « authentique ».

S’il résume bien l’image de l’Andalousie, il faut garder en tête que ce n’est pas vraiment là où vivent la majorité des Sévillans…

Je vous propose ici un itinéraire complet dans le quartier de Santa Cruz.

L’Alcazar royal de Séville

L’Alcazar de Séville est selon moi LE monument à voir en priorité. J’ai eu un véritable coup de cœur pour ce palais digne des 1001 nuits.

Il s’agit d’ailleurs d’un des plus anciens palais royaux en activité en Europe !

De l’époque musulmane, il n’en reste plus grand-chose, mais on vient surtout admirer le magnifique palais de Pierre le Cruel, de style mudéjar (mauresque) et on en prend plein la vue tellement c’est beau !

salon des ambassadeurs alcazar de Séville

alcove royale Alcazar de Séville

Bref, si Grenade a son Alhambra, Séville a son Alcazar. A la différence de ce dernier, on y vient également pour les très beaux jardins, qui occupent une bonne partie du quartier de Santa Cruz.

jardin de l'Alcazar de Séville

Un must, et une des premières choses à voir en arrivant à Séville, à inclure absolument dans un programme de visite de 3 jours.

Découvrez mon article sur l’Alcazar de Séville (infos pratiques, photos, etc)

En saison, je vous suggère de réserver vos billets coupe-file ! Totalement annulables sur le site de notre partenaire !

 

La cathédrale Santa Maria et la Giralda

cathédrale de Séville

Autre incontournable lors d’un voyage de 3 jours à Séville, la cathédrale demeure un des monuments les plus visités d’Espagne !

Il s’agit surtout de la plus grande cathédrale gothique d’Europe, et un des plus grands édifices religieux tout court. Ça impressionne !

Elle fut édifiée à partir de 1402 sur l’emplacement de l’ancienne Grande Mosquée, dont elle a conservé la jolie cour des orangers.

Sa construction s’étala sur plus d’un siècle, ce qui explique la présence d’éléments Renaissance ou baroque.

intérieur de la cathédrale de Sévillr

Pour être honnête, ce n’est pas ce que j’ai préféré ! Je l’ai trouvée quelque peu mastoc, et vu la taille, elle manque de mise en valeur avec un grand parvis.

L’intérieur, gothique, est plutôt sombre, mais on y vient aussi pour les jolies chapelles, le tombeau de Christophe Colomb et le retable géant ! Cela reste tout de même très impressionnant…

Là encore, attendez-vous à faire la queue en saison !

que devant la cathédrale de Séville

Il vaut mieux réserver ses billets coupe-file…

 

La Giralda

Véritable emblème de Séville, la Giralda est en fait le minaret de l’ancienne Grande Mosquée, de l’époque almohade.

Il fut surmonté d’un clocher coiffé d’une figure qui tourne selon le sens du vent, un girouette donc, d’où le nom de la Giralda, qui signifie « girouette » en castillan.

Giralda de nuit

On peut y grimper pour admirer la vue. Vous avez de la chance, pas d’escaliers, juste une pente, le muezzin de l’époque almohade souhaitant pouvoir se rendre au somment à dos de mule (ou cheval) !

Séville étant une ville plate, elle manque de points de vue en hauteur ! Depuis la Giralda, on découvre le quartier de Santa Cruz qui s’étend sous nos pied, le parc Maria Luisa, et bien au-delà !

Vue depuis la Giralda de Séville

vue depuis la Giralda de Séville

Clairement à faire lorsqu’on visite Séville en 3 jours…

Découvrez plus de détails sur la cathédrale et la Giralda de Séville

Avenida de la Constitucion et calle San Fernando

Cet axe mérite un détour, l’architecture du XIXe siècle est plutôt jolie, et on y trouve de nombreuses boutiques, cafés ou bars à tapas pour une petite pause.

Il s’agit de la principale avenue commerçante de Santa Cruz, et d’un axe très animé !

avenida de la constitucion Séville

avenida de la constitucion

Entre les deux rues, on débouche sur la Puerta de Jerez, avec sa fontaine, et le bel hôtel Alfonso XIII. N’hésitez pas à pousser sa porte pour en admirer la cour, héhé ! 🙂

hôtel Alfonso XII à Séville

Sur la calle San Fernando, remarquez l’Université, abritée dans l’ancienne manufacture de tabac (tabacaleria), lieu immortalisé par Bizet dans Carmen !

calle San Fernando Séville

université de Séville

La place d’Espagne/Plaza de España de Séville

La place d’Espagne, ou Plaza de España dans la langue de Cervantes, se situe légèrement en dehors du centre historique de Séville.

Cela ne l’empêche pas d’être un lieu très animé !

Fait original, il ne s’agit pas d’une « vraie » place avec commerces ou restaurants, mais d’une esplanade au milieu du grand parc Maria Luisa.

Séville Plaza de España

Construite en demi-cercle, elle est bordée par un très beau (et énorme !) bâtiment des années 1920 de style néo-régional (vestige de l’Exposition Ibéro-américaine de 1929) qui abrite un musée militaire et différentes administrations.

Au pied du bâtiment, des bancs permettent de prendre le soleil (attention en été, ça cogne dur). Chacun possède une « tableau » de céramique représentant chaque ville d’Espagne.

bancs sur la plaza de España à Séville

Les touristes espagnols aiment se faire prendre en photo devant la plaque de leur ville ! 😉

Pour ma part, j’ai juste choisi celui où il y avait de la place au soleil d’hiver pour me réchauffer un peu les puces !

banc sur la Plaza de España à Séville

Le tout est traversé par un canal sur lequel il est possible de faire un tour en barque. Les ponts en céramique sont également splendides !

Plaza de España à Séville

Vraiment un magnifique décor ! D’ailleurs, la place fut choisie pour représenter la planète Naboo dans Star Wars.

Découvrez en détails la Plaza de España et le parc Maria Luisa

Le parc Maria Luisa de Séville

Le parc Maria Luisa est le plus grand de Séville, et un des plus beaux !

Avec ses 38 hectares, il offre tous les agréments d’un jardin andalou, avec fontaines, petits canaux, bancs de céramique, palmiers, fleurs, sculptures…

Parc Maria Luisa Séville

bassin dans le parc Maria Luisa de Séville

On y trouve aussi une grande mare aux canards, une gloriette… 

étang dans le parc Maria Luisa de Séville

Parc Maria Luisa Séville

J’ai trouvé vraiment agréable de m’y promener ! Aux beaux jours, il constitue un véritable oasis de verdure, et en hiver permet de voir une nature toujours florissante.

Parc Maria Luisa à Séville

Parc Maria Luisa à Séville

Le parc Maria Luisa est bordé par différents pavillons de l’expo Ibéro-américaine de 1929, imitant l’architecture des pays participants.

Les bâtiments ont été reconvertis après l’Exposition, par exemple en école de danse, musée de sciences, écoles d’art, administrations…

pavillon de l'Argentine à Séville

pavillon de l’Argentine

pavillon du Pérou à Séville

pavillon du Pérou

Tout au bout, la plaza de America accueille les musées ethnographique et archéologique, mais en 3 jours sur place, je ne les conseille qu’aux passionnés.

Le musée ethnographique vaut au moins le coup d’œil à l’extérieur ! Il arbore un joli style néo-mudéjar.

musée ethnographique de Séville

musée ethnographique

musée ethnographique de Séville

Les rives du Guadalquivir

Séville se développa sur les rives du Guadalquivir, fleuve qui permettait d’accéder à la mer, et en fit donc son succès commercial avant que l’estuaire ne s’ensable peu à peu, ce qui profita à sa rivale la belle Cadix.

De nos jours, ce que nous voyons est en fait le canal Alphonse XIII, le fleuve ayant été dévié !

Mais peu importe, il est agréable de se longer le Paseo de las Delicias, promenade piétonne sur la rive du fleuve côté vieille ville.

Guadalquivir à Séville

En face, c’est justement le quartier gitan de Triana qui s’offre à nous !

On admire la calle Betis et ses façades colorées pleines de charme ! 

calle betis vue du Guadalquivir

La tour de l’or (torre del oro) faisait partie des anciennes fortifications de la ville à l’époque almohade, et permet de prendre un peu de hauteur pour admirer la vue ! 

Tout de l'or à Séville

Le Guadalquivir à Séville

Un petit musée maritime est installé dedans, avis aux a(r)mateurs. Mon copain marin a bien aimé !

musée maritime de Séville

musée de la Torre del Oro à Séville

Le quartier de Triana

Triana est l’ancien quartier gitan de Séville, qui s’est développé en face du centre historique le long du Guadalquivir. 

Bon, ne nous attendez pas à voir quelque chose se très différent au final… on y retrouve les mêmes petites maisons colorées et Triana n’a de « gitan » que le nom et l’histoire.

vue sur le quartier de Triana

Le quartier demeure agréable, avec des chapelles à visiter, une rue piétonne commerçante, et plusieurs boutiques de céramique ainsi qu’un musée dédié, Triana étant devenu le centre de la céramique de Séville !

Les « fans » pourront également visiter les ruines du castello San Jorge, ancien centre de l’Inquisition…

Bien sûr, il faut arpenter la calle Betis, piétonne, sur les rives du fleuve, et admirer la vue sur la tour de l’Or et la Giralda !

Torre del Oro Séville vue sur la Giralda depuis la calle Betis à Séville

Le pont Isabel II, qui enjambe le Guadalquivir depuis 1852, est également un emblème de Séville.

Il est aussi connu sous le nom de pont de Triana !

pont Isabel II à Séville

Découvrez plus en détails le quartier de Triana

Le centre historique commerçant

Si Santa Cruz demeure le quartier le plus pittoresque et touristique de Séville, ce n’est pas forcément le plus commerçant !

Pour découvrir le cœur animé de Séville, il vous faudra plutôt arpenter le quartier de l’Alfalfa et ses alentours !

rue de l'Alfalfa à Séville

Le quartier de l’Alfalfa

Dans le prolongement de Santa Cruz, l’Alfafa offre également un réseau de ruelles et de jolis immeubles colorés typiquement sévillans (plus qu’andalous). 

Séville plaza Jesus de la pasion

plaza Jesus de la pasion

Elle doit son nom à la plaza de Alfalfa, pas la plus jolie, mais plutôt animée et idéale pour une pause !

Plaza de Alfalfa Séville

Plaza de Alfalfa

On y retrouve également bon nombre de bars à tapas, mais aussi des commerces variés, notamment de grandes enseignes internationales ou des petites boutiques indépendantes.

duck store à Séville

Il s’agit d’un des quartiers les plus vivants de Séville.

L’architecture est agréable, entre immeubles très andalous et d’autres plus éclectiques, mais toujours dans un style propre à Séville !

Le quartier du shopping à Séville

A deux pas de l’église du Salvador, la calle Sierpes peut être surnommée « rue du shopping » ! Et oui, je connais bien cette rue, hum.

calle sierpes à Séville

La calle Tetuan, parallèle, offre bon nombre de petits restaurants et boutiques. Ici, des touristes, oui, mais pas que !

Vous pouvez également faire du shopping sur les calle Velazquez et San Eloy.

Le quartier est délimité par la calle Laraña, non piétonne, mais très commerçante et plutôt pas mal !

immeuble mauresque sur la calle Laraña de Séville

Les Sévillans aiment sortir dans ce quartier, et du coup, j’ai apprécié d’y traîner mes puces !

Dans le coin, je vous conseille de pousser la porte de la chapelle de San Jose, calle Jovellanos, justement entre Sierpes et Tetuan. Une petite merveille de baroque, tout en or !

chapelle San Jose Séville chapelle San Jose Séville

L’église du Salvador

L’église du Salvador est la plus grande église de la ville après la cathédrale, il existe d’ailleurs un billet couplé pour visiter les deux !

Elle se situe aussi dans le quartier animé de l‘Alfalfa

Édifiée entre 1674 et 1712 sur l’emplacement de la première Grande Mosquée de Séville, nous découvrons là un bel exemple du baroque sévillan !

église du Divin Sauveur Séville

Eglise Salvador à Séville

On y admire plusieurs chapelles et retables, ainsi que des salles annexes (sacristie, salles de réunion, petit musée).

Au final, à part quelques retables tout en or, je ne l’ai pas trouvé si chargée que ça pour du baroque !

église du Sauveur à Séville

Elle donne sur la plaza del Salvador, agréable place toujours animée par la jeunesse locale qui y vient boire un verre en terrasse, debout sur les tables hautes, même la nuit !

plaza Salvador à Séville plaza Salvador à Séville

Les palais de Séville

Séville comporte plusieurs palais assez typiques. Lors de votre séjour de 3 jours à Séville, je vous suggère donc d’en visiter au moins un, au choix !

La Casa de Pilatos

La « maison de Pilates » est une véritable demeure Renaissance à Séville.

On y découvre le raffinement de l’art mudéjar (mélange arabe et chrétien), avec sa magnifique cour-patio et ses pièces ornées d’azulejos, stucs, plafonds à caissons…

casa de Pilatos à Séville

casa de Pilatos à Séville

Le palais comporte également d’agréables jardins. On a du mal à imaginer être en plein cœur d’un quartier animé !

jardin de la Casa de Pilatos à Séville

Toujours résidence de la famille de Medinacelli, l’étage se découvre de façon optionnelle en visite guidée (photos interdites).

J’ai eu l’occasion de le visiter plusieurs fois et je recommande ! Ce n’est pas très grand, sa visite peut donc s’inclure facilement dans un itinéraire de 3 jours à Séville. 

Découvrez mon article sur la Casa de Pilatos

 

Le palais de la Comtesse de Lebrija

Ce palais du XVIe siècle s’organise également autour d’une cour-patio, et comme pour la Casa de Pilatos, la famille réside ponctuellement à l’étage, dont la visite s’effectue alors seulement de façon guidée.

palais de Lebrija à Séville

palais de Lebrija à Séville

Tout de même différent de la Casa de Pilatos, le palais de la Lebrija abrite surtout les collections archéologiques de la comtesse, brillamment intégrées dans les salles du rez-de-chaussez !

Nous découvrons donc des sols en authentiques mosaïques romaines, des vases, des azulejos… Plutôt pas mal !

palais de Lebrija à Séville

palais de Lebrija à Séville

palais de Lebrija à Séville palais de Lebrija à Séville

Toutes les infos sur le site officiel du palais de la comtesse de Lebrija

Le palais de las Dueñas

Le palais des Dueñas fut un des derniers à avoir ouvert à la visite.

Un peu moins central que les autres, il sera donc peut-être moins adapté pour un court séjour, mais cela dépendra bien sûr de votre logement ! Et puis au final à Séville rien n’est loin de rien…

palais de las duenas à Seville

Également de styles mudéjar puis Renaissance, cette fois on ne visite que le rez-de-chaussée et ses belles pièces entièrement meublées avec des meubles et objets de collection !

palais de las duenas à Seville

palais de las duenas à Seville palais de la Duenas

palais de las duenas à Seville

Le palais de las Dueñas comporte également plusieurs jardins et patios, pour un véritable moment hors du temps !

palais de las duenas à Seville

palais de las duenas à Seville

palais de las dueñas à Seville

Toutes les infos (prix horaires etc) sur le site officiel du palais de las dueñas

 

La Plaza de Toros : les arènes de Séville

Les arènes de Séville (ou Arènes de la Real Maestranza de Caballería de Séville) font partie des monuments majeurs de la ville !

Que l’on soit ou non adepte de la tauromachie, il s’agit indéniablement d’une partie importante de la culture andalouse et les arènes s’admirent au moins pour leur esthétique !

Plaza de Toros arènes de Séville

Bâties entre les XVIII et XIXe siècle, elles sont considérées comme les plus belles d’Andalousie ! Elles peuvent de nos jours accueillir 12000 spectateurs !

plaza de toros de Séville

Contrairement à d’autres plaza de Toros en Espagne, elles se fondent dans le tissu urbain, entre le Guadalquivir et le quartier El Arenal et arborent un style typiquement sévillan et non pas mauresque comme c’est le cas dans la plupart des autres villes.

La scène est d’ailleurs elliptique et non complètement ronde !

Plaza de Toros de Séville

A visiter selon vos gouts, votre sensibilité… Après en avoir fait l’impasse pendant longtemps, j’ai finalement profité de la gratuité du mercredi après-midi pour en fouler le sol !

Le petit musée taurin demeure assez intéressant, sans être transcendant.

musée taurin de Séville

Site officiel des arènes de Séville

Le musée des Beaux-Arts de Séville

Si vous aimez les musées, le musée des Beaux-Arts de Séville est probablement celui à découvrir lors d’un court séjour. 

Hébergé dans un ancien couvent, il est gratuit pour les ressortissants européens, alors allez au moins voir ses beaux patios !

patio du musée des Beaux-arts de Séville

patio du musée des beaux arts de Séville

Les fans d’art apprécieront de découvrir les grands maîtres espagnols : Murillo, Zurbaran, Velazquez, Valdes Léal…

L’ancienne église du couvent est pas mal, avec sa belle coupole !

musée des beaux-arts de Séville

Le musée s’organise de façon chronologique, du Moyen-Âge au XIX-XXe siècle

Le premier étage comporte les toiles les plus anciennes.

La peinture est surtout religieuse !

musée des beaux arts de Séville

musée des beaux arts de Séville musée des beaux arts de Séville musée des beaux arts de Séville musée des beaux arts de Séville musée des beaux arts de Séville

Le second étage montre les œuvres Renaissance, baroques puis néo-classiques.

musée des beaux arts de Séville7

musée des beaux-arts de Séville

On y retrouve aussi des peintres non espagnols comme Brueghel par exemple !

musée des beaux arts de Séville brueghel

musée des beaux-arts de Séville

J’ai bien aimé découvrir la section sur la fin du XIXe et le début du XXe siècle.

musée des beaux-arts de Séville

musée des beaux-arts de Séville

Les artistes sont moins connus hors des frontières mais ça change de la peinture religieuse !

Scènes de vie, de folklore, paysages…

musée des beaux arts de Séville7 musée des beaux arts de Séville7 musée des beaux arts de Séville7

musée des beaux arts de Séville musée des beaux arts de Séville musée des beaux arts de Séville

musée des beaux arts de Séville sculpture

On retrouve quelques œuvres bien plus modernes du début du XXe siècle, pour un cycle complet !

musée des beaux arts de Séville

musée des beaux arts de Séville7 musée des beaux arts de Séville7

http://www.museosdeandalucia.es/web/museodebellasartesdesevilla

Itinéraire pour visiter Séville en 3 jours

Maintenant que je vous ai « résumé » ce qu’il y avait à visiter à Séville en 3 jours, je vous propose un exemple d’itinéraire pour organiser votre séjour à Séville.

Bien sûr, le programme dépendra de vos gouts, de votre rythme, de la saison (on fait plus de choses quand il fait nuit à 20h qu’à 18h par ex…) et n’est donné qu’à titre informatif !

Sachez tout de même que selon moi Séville est une ville qui se savoure, je déconseille donc les programmes trop chargés ou les visites au pas de course, ce serait passer à côté de l’âme et l’ambiance de la ville !

Plaza San Francisco à Séville

Plaza San Francisco

Jour 1 à Séville

Je vous suggère de débuter votre séjour à Séville par la découverte du quartier de Santa Cruz ! Vous vous familiariserez ainsi avec l’âme de la ville, son charme, son histoire…

Après une bonne balade (voir mon itinéraire dans le quartier de Santa Cruz), faites une pause déjeuner pour déguster des tapas !

Visiter ensuite la cathédrale et sa Giralda, puis finissez par l’Alcazar de Séville et ses jardins.

Le tout étant dans le même quartier, c’est donc une promenade cohérente que je vous propose !

Selon l’heure, flânez un peu sur l’Avenida de la Constitucion, prenez un apéro puis dînez.

En la espero te esquina Séville

Jour 2 à Séville

Débutez par une promenade dans le centre de Séville (hors Santa Cruz) notamment dans le quartier de l’Alfalfa.

Pourquoi pas un peu de shopping si cela vous intéresse !

Visiter l’église collégiale du Salvador puis la Casa de Pilatos OU le palais de la Comtesse de Lebrija

Flânez ensuite jusqu’à la Plaza de España, soit en passant par les jardins de Murillo soit par l’avenida de la Constitucion et la calle San Fernando (selon le parcours effectué la veille lors de votre découverte du quartier de Santa Cruz).

jardins de Murillo à Séville

jardins de Murillo

Profitez de cette très belle place, son ambiance, grimpez sur les terrasses admirer le panorama… Bref, ne passez pas en coup de vent !

Baladez-vous ensuite dans le très beau parc de Maria Luisa et ses 38 hectares !

Selon votre état et vos centres d’intérêt, vous pouvez visiter un des musée de la plaza de America :

  • le musée archéologique (attention, fermé en 2022 pour travaux), un des plus beaux d’Espagne, ou
  • le musée des arts et traditions populaires, proposant des reconstitutions d’ateliers, d’intérieurs bourgeois et une belle collection de dentelle noire de Séville.
  • Ces musées ferment à 21H (bon en vrai plutôt 20h30…) ce qui laisse un peu de marge aux passionnés pas trop fatigués ! De plus, ils sont gratuits pour les ressortissants européens.
musée archéologique de Séville

section romaine au musée archéologique de Séville

Jour 3 à Séville

Pour ce dernier jour à Séville, faites vos choix selon vos goûts bien sûr !

Je vous suggère par exemple de vous promener le long du Guadalquivir, grimper éventuellement sur la Tour de l’Or pour admirer la vue (cela ne prendra pas trop de temps).

Puis traverser le fleuve pour découvrir le quartier de Triana, ses chapelles, éventuellement le musée de la céramique (entrée gratuite avec le billet de l’Alcazar).

chapelle des marins à Triana Séville

chapelle des marins

Si la tauromachie ne vous dégoute pas, vous pouvez visiter avant ou après la plaza de Toros, qui se trouve sur les rives du Guadalquivir, et flâner un peu dans le quartier del Arenal autour (quelques rues sont intéressantes).

quartier Arenal Séville

Si vous aimez l’art, dans ce cas ne manquez pas le musée des Beaux-Arts de Séville, qui ferme vers 20h30, ce qui laisse de la marge ! (comptez quand même 2h dans le musée).

Il n’est d’ailleurs pas très loin à pied du quartier de Triana et des arènes…

Non loin de là, si vous le pouvez, je vous suggère de jeter un coup d’œil dans l’église de la Magdalena, une des plus importantes églises baroques de Séville !

église de la Madgalena à Séville

Enfin, si les arènes ou le musée des Beaux-Arts ne vous bottent pas, dans ce cas commencez la journée par la visite du palais de las Dueñas.

Puis baladez-vous un peu autour dans le joli quartier de Feria, et découvrez ensuite Triana.

quartier de Feria à Séville

quartier de Feria

église mudéjare dans le quartier de Feria

street art à Séville

Les soirées à Séville

Il vaut mieux ne pas être trop couche-tôt pour visiter Séville ! 😉

Après les bars à tapas ou restaurants, n’hésitez pas à vous promener de nuit pour découvrir l’ambiance nocturne de la ville !

Je vous suggère d’aller prendre un pot sur la grande Alameda de Hercules, plus grande place de Séville, où sortent les locaux pour boire un verre et manger des tapas, à l’écart des quartiers touristiques.

Alameda de Hercules le soir

Vous pouvez bien sûr assister à un spectacle de flamenco dans un établissement spécialisé ou bien dans à la Carboneria, bar-flamenco fréquenté des locaux et resté authentique, à deux pas de Santa Cruz.

Carboneria à Séville

Voilà, je pense vous avoir livré ici ce que j’estime le plus important à voir lors d’un séjour de 3 jours à Séville !

Bien sûr, ce n’est pas en seulement 3 jours que vous découvrirez tout ce qu’il y a à voir à Séville, ville au patrimoine très riche !

Si vous restez finalement plus longtemps, ou que vous préférez découvrir d’autres choses selon vos gouts (après tout, les « incontournables » ne le sont pas pour tout le monde), découvrez tout ce qu’il y a à voir à Séville.

Visiter Séville en 3 jours : l’avis de la souris

Séville est une de mes villes préférées en Europe et j’ai eu l’occasion de m’y rendre plusieurs fois.

Bien sûr, comme la plupart des visiteurs, j’ai d’abord découvert les « incontournables », mais j’ai tellement aimé la ville, son ambiance, architecture, que j’ai eu envie d’y retourner pour en découvrir plus !

souris à Séville

De plus, j’apprécie d’y trainer mes puces l’hiver et de faire le plein de vitamine D ! 😉

J’ai donc eu l’occasion de sortir un peu des sentiers battus, et malgré mes nombreux séjours, il m’en reste encore à découvrir ! 

3 jours ne sont donc selon moi pas suffisants pour bien découvrir Séville, mais cela reste un bon début !

Je vous suggère donc de prendre le temps d’apprécier vos visites, et peut-être, si la ville vous plait autant qu’à moi, reviendrez-vous approfondir !

Excursions autour de Séville

Depuis Séville, vous pouvez également réserver des excursions à la journée.

 

Découvrez plus en détails la cathédrale de Séville

Son Alcazar et ses jardins

Le quartier de Santa Cruz et le centre historique

La Casa de Pilatos

Le quartier de Triana

La place d’Espagne et le parc Maria Luisa

Mes bonnes adresses de bars à tapas et restaurants !

Poursuivez votre parcours en Andalousie pour découvrir Cordoue, Grenade, Malaga, Cadix, Jerez de la Frontera.

Ailleurs en Espagne, découvrez également Valence, Madrid, Tolède, Saragosse, Barcelone !

4.9/5 - (18 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.