Où manger bien et pas cher à Séville : les bonnes adresses de restaurants

churros à SévilleOù manger à Séville ? Et surtout, comment manger plutôt bien et pas (très) cher ?

La capitale andalouse est également la reine des bars à tapas ! Il y en a d’ailleurs tellement qu’on s’y perd !

Après plusieurs séjours, je vous livre mes adresses favorites de restaurants et bars à tapas pour manger à Séville ! Suivez la souris ! 😉




Que manger à Séville

Avant de savoir où manger, sachons déjà quoi manger ! Impossible de ne pas succomber aux spécialités andalouses (ou espagnoles), que vous trouverez sans peine un peu partout ! 

Je vous livre quelques exemples des classiques espagnols/andalous. Bien sûr, la liste est non exhaustive !

Les tapas/raciones

assortiment de tapas à Séville

assortiment de tapas traditionnelles

  • La tortilla de patatas : plus besoin de présenter la célèbre omelette épaisse de pommes de terre espagnole ! Elle peut également être agrémentée avec du chorizo ou des crevettes.
  • Patatas bravas : restons dans le monde de la patate ! Il s’agit là de morceaux de pommes de terre recouverte d’une sauce tomate plus ou moins épicées. Un classique !
  • Croquetas : que ce soit au fromage ou au jambon, on retrouve souvent ces boulettes panées et fourrées de fromage ou jambon (le plus souvent), légumes, le tout avec de la béchamel
  • Ensalada rusa : plus ou moins l’équivalent de notre macédoine de légumes !
  • Chipirones : il s’agit simplement de petits calamars ! Souvent grillés à la plancha ou en sauce tomate.
  • Gazpacho : soupe froide qui se consomme surtout l’été. Cela commence à être connu chez nous !
  • Salmorejo : entre la sauce et la purée, il s’agit d’un mélange de mie de pain, ail, huile d’olive et tomate. Servi froid, partout en accompagnement en tant que sauce.
  • Rabo de toro : littéralement « queue de taureau », en sauce.
  • Albondigas : boulettes de viande hanchée, le plus souvent servies avec une sauce tomate. Bref, l’équivalent des boulettes suédoise !
  • Solomillo/lomo : escalope ou côte de porc, souvent « al whisky ».
  • Pollo : le poulet, servi avec différentes sauces telles que « vino dulce » (vin légèrement sucré), whisky, roquefort (si si !), orange… ou juste grillé !
  • Carrillada : effiloché de porc
  • Flamenquin : petits rouleaux de viande panée, parfois avec en plus du jambon et/ou fromage
  • Jamon serrano : tout simplement le jambon serrano, jambon cru donc…
  • La pata negra : la star des jambons ibériques, et le plus cher assurément !
  • Atun : thon, souvent servi en steak, à la plancha
  • Espada : espadon, poisson gras s’apparentant au thon.
  • Pescado frito : petites fritures de poissons.

Et la paella dans tout ça ? Et bien, si ce plat parait emblématique d’Espagne, il est en fait originaire de la région de Valence et ne trouve pas vraiment sa place sur les tables sévillannes… sauf dans les restos à touristes !

jus d'orange ou zumo natural à SévilleQue boire à Séville (et en Andalousie)

  • La sangria : on ne présente plus ce mélange de vin, fruits macérés et jus d’orange !
  • Vino tinto de verano : vin rouge coupé à l’eau gazeuse pour se rafraichir l’été !
  • Cerveza : la bière, pardi !
  • Zumo natural : le traditionnel jus d’orange pressé que l’on retrouve dans tous les bars en hiver, pendant la saison des agrumes.

Le sucré 

patisseries à SévilleL’Espagne n’est selon moi pas le pays des (bons) desserts, mais on retrouve tout de même quelques spécialités sympas en Andalousie !

Bien sûr, on ne fera pas l’impasse sur les célèbres churros con chocolateà déguster au petit déjeuner ou pour le goûter !

On retrouve aussi des pâtisseries typiques à base de yemas (jaune d’œufs) et de miel, souvent héritées de l’époque d’Al-Andalus.

On notera le tocino de cielo, sorte de flan au caramel, le pestiño, morceau de pâte frite avec du séame (un peu comme nos bugnes lyonnaises), la leche frita, comme son nom l’indique du lait sucré en friture.

Bref, beaucoup de pâtisseries à base de pâte frite, de miel, sésame, sucre glace…

tocino de cielo

tocino de cielo

leche frita

leche frita

 

Manger pas très cher à Séville

Comment et où manger pas cher à Séville ?

manger pas cher à séville

steak d’espadon version tapas chez Leviés

Séville n’est globalement pas une vie très chère pour l’alimentation ! Vous y trouverez bon nombre de bars à tapas à prix raisonnables. 

Bien sûr, prenez en compte qu’il faudra plusieurs tapas pour vous rassasier, la note dépendra donc de votre appétit !

Lors de mes premiers séjours à Séville, j’étais une petite souris « sans dent », j’ai donc du chercher des adresses pour manger à la fois typique, pas très cher, et bon !

Heureusement j’ai pu trouver mon bonheur, et je vous en fais donc profiter… Bien sûr, ce n’est pas ici que vous trouverez les meilleures adresses pour un repas en amoureux à l’ambiance tamisée, mais ce sera plus typique, et vous côtoierez la jeunesse locale !

Conseil de la souris : évitez les restaurants de la rue Mateos Gago (qui remonte depuis la cathédrale). Le décor est plus classe, mais ce sont globalement des restaurants pour touristes…

La chaîne espagnole 100 Montaditos

100 montaditos100 Montaditos (prononcez « cien montaditos » est une chaîne espagnole que l’on retrouve dans tout le pays !

Séville compte d’ailleurs plus adresses, certaines très centrales, comme sur l’avenue de la Constitution ou la calle San Fernando.

Les montaditos, c’est quoi ?

Mais oui, c’est quoi d’abord un « montadito » ? Et bien, il s’agit d’un mini sandwich, tout simplement ! La chaîne en propose donc 100 à la carte, salés et sucrés !

Par exemple, vous trouverez des montaditos à la tortilla, au jambon serrano et fromage ibérique, au quatre fromages ibériques, au thon, au saumon brie et sauce moutarde miel, au chorizo grillé… bref, il y a donc du choix !

En plus des montaditos à proprement parler, la chaîne propose également des salades, des plateaux de tapas à partager (pas très light !) et des boissons à prix imbattables, notamment la fameux « tinto de verano« , et bien sûr, la sangria !

100 montaditos Madrid

Le concept de 100 montaditos

Chez 100 montaditos, il faut noter sur un papier les numéros des montaditos choisis et amener ça à la caisse, puis payer. 

Vous récupérez directement les boissons puis attendez ensuite qu’on appelle votre prénom au micro (oui, vive la cacophonie !) ou pour les plus modernes, que l’on vous donne un bipper. Il faudra ensuite aller récupérer votre plateau !

récupération de son plateau chez 100 montaditos

récupération de son plateau

Les prix sont ici très attractifs, puisque les montaditos sont affichés entre 1 et 2€ ! Les mercredis et dimanches, ils passent tous à 1€ et les salades sont également moins chères.

Vous pouvez venir ici à tout moment de la journée, même pour prendre un verre. Là encore, prix très intéressants ! Les cafés sont à 1€, et plutôt bons !

Les salles sont décorées de photos de l’Andalousie, d’où est justement originaire la chaîne ! On s’assoit sur des tabourets. Pas toujours très confortable, mais c’est un peu pareil partout en Espagne dans les bars à tapas finalement.

100 montaditos

Outre le prix, on vient également ici pour découvrir où sortent les locaux, la chaîne étant très populaire en Espagne, chez toutes les classes d’âge !

Les adresses pratiques de 100 Montaditos à Séville (surtout les 4 premières, dans le centre historique)

  • 9 av. de la Constitucion
  • 29 calle San Fernando
  • 4 calle Martin Villa
  • 33 Alameda de Hercules
  • 7 calle Avicena
  • 3 calle Corinto
  • Gare de Santa Justa

Site officiel de 100 Montaditos

La Sureña

la surena seville

tartine ou « tosta »

Cette autre chaîne « made in sud » (comme son nom espagnol l’indique) offre des boissons à prix compétitifs et des tapas également bon marché !

Elle appartient d’ailleurs au même groupe que 100 montaditos. Sur la Alameda de Hercules (voir plus bas), nous avons trouvé un établissement deux en un !

Au menu : des montaditos (oui, c’est assez classique), sandwiches de pain rond, pinchos, et autres tapas plus classiques !

On compte trois adresses pratiques à Séville :

  • Plaza de la Encarnacion
  • Puerta del Arenal
  • 33 Alameda de Hercules

Plus d’infos, et la carte sur le site officiel.

Leviés Café bar (calle San Jose)

bar levies à sevilleIdéalement situé en plein centre de Séville (calle San Jose et calle Levies) le bar à tapas Leviés fut notre « cantine » lors de nos divers séjours à Séville !

Outre les classiques, on y retrouve aussi des créations originales.

La carte est variée, ce qui nous a conduit à y revenir plusieurs fois pour (presque) tout tester !

Il s’agit ici de vraies mini portions avec accompagnements éventuels, à des prix là encore très abordables (en moyenne entre 3 et 4€ la portion de tapas). 

Les portions sont finalement assez copieuses, deux ou trois par personnes suffisent globalement.

Vous y trouverez par exemple des escalopes de poulet avec différentes sauce, du steak de thon et d’espadon, du camembert pané, du chèvre caramélisé aux pommes (j’ai adoré !), du provolone fondu, diverses paellas, tortillas…

poulet à l'orange levies

poulet sauce orange

levies seville

rollito sauce fromage

Les boissons sont également intéressantes, surtout le litre de sangria !

Ici, on est assis et la salle est (un peu) chauffée.

Extrait de la carte (fin 2019) :

carte du bar levies seville carte du bar levies seville

La gitana loca (8 cuesta del rosario)

la gitana loca sevilleLa gitana loca est une mini chaine espagnole. Il existe plusieurs adresses à Séville. J’ai testé celle à deux pas de l’église du Salvador.

Ce petit bar à tapas ressemble à en effet à une « cantine » très bon marché où viennent surtout le midi (enfin 14h quoi) les travailleurs du coin. 

Nous avons profité du menu déjeuner à 6€ avec entrée et plat (assez copieux), et café à 60 cts !

Certes, pas de la grande gastronomie, mais c’était quand même pas mal !

La carte est globalement très bon marché, et l’ambiance typiquement espagnole !

Vous pouvez y venir au moins pour boire un coup, les bières sont à prix imbattables !

gitana loca menu

menu (fin 2019)

Site de la gitana loca

Freiduría La Isla (13 calle García de Vinuesa)

freidura sevilleDans le quartier de l’Arenal mais à deux pas de la cathédrale, cet établissement sert depuis 1938 de la friture de poisson et fruits de mer et semble être une institution !

Prix abordables pour du poissons, ambiance très espagnole avec du monde qui parle fort (et oui), les locaux semblent se bousculer !

Il faut passer sa commande au comptoir.

Ici pas de chichi, ni même d’assiette, c’est simple, bon et efficace !

Il est également possible de prendre à emporter.

Miam !

menu freidura sevilla

menu (fin 2019)

Site de la Freidura La Isla Sevilla

Les bars à tapas de la Alameda de Hercules

Alameda de Hercules le soirLa Alameda de Hercules (« Promenade d’Hercule » en français) est une grande place s’étirant en longueur dans la partie nord du centre historique de Séville.

On n’y vient pas forcément pour la beauté des lieux, mais bien pour profiter de l’ambiance typiquement andalouse et des bars à tapas !

Vous en trouverez sur toute la place, à des prix plutôt avantageux, ouverts très tard. Il s’agit en effet du lieu de sortie des Sévillans plutôt que des touristes.

Il est également intéressant d’y boire un verre le soir, ou même d’y prendre un dessert !

Harinas Cocina A Fuego Lento (13 calle Harinas)

Pour changer un peu, nous avons trouvé ce restaurant plus haut de gamme sur Lafourchette/TheFork (site proposant des restaurants avec réductions).

Il est également très proche de la cathédrale dans le quartier Arenal.

Plats plus recherchés, plus de confort et ambiance tamisée, nous avons apprécié de nous retrouver un peu plus au calme pour un dîner en amoureux !

restaurant harinas seville restaurant harinas seville restaurant harinas seville

Les prix sont bien sûr plus élevés que dans un bar à tapas classiques. Mais ils restent abordables, surtout avec la réduction, mais même sans !

Site et carte du restaurant

Fiche du restaurant sur Lafourchette

Les restaurants avec réduction sur Lafourchette / TheFork

Un des meilleurs moyens pour manger pas cher à Séville (ou ailleurs…) est d’utiliser le site ou l’appli TheFork (anciennement Lafourchette ou El Tenedor en espagnol).

Vous y trouverez  des établissements de différentes gammes, avec des réductions allants de 20 à 50% ! Les commentaires postés sont fiables car il faut avoir mangé dans le restaurant pour pouvoir poster un avis.

Il n’y eut pendant longtemps que peu de restaurants proposés à Séville sur TheFork, mais cela a bien changé ! De quoi me motiver à revenir en tester d’autres…

Je vous propose d’utiliser mon lien de parrainage pour vous inscrire et gagner ainsi des points de fidélités lors de votre première réservation (10 € offerts). Il vous suffira d’entrer le code au moment de réserver !

Découvrez également mon article explicatif sur Lafourchette / TheFork

Voilà, j’espère vous avoir donné l’eau à la bouche ! 🙂

Que visiter, voir et faire à Séville en 1,2,3,4,5,7 jours : les incontournables

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *