Que visiter, voir et faire à Valence (Espagne) en 2,3,4 jours




vue aérienne de Valence en Espagne

vue aérienne de Valence en Espagne

Que visiter, voir et faire à Valence en Espagne (Valencia) ? 

Troisième ville d’Espagne, avec environ 750.000 habitants, elle regorge de bien des trésors !

Moins touristique que Barcelone ou Séville, elle attire tout de même de plus en plus de monde et ça se comprend !

Entre sa superbe vieille ville historique, ses immeubles « modernistes », la très futuriste Cité des arts et des sciences, la plage, le climat clément, Valence ne manque pas d’atouts pour un city-trip réussi !

Après deux séjours dans la capitale de la Communauté Valencienne, je vous livre mes « incontournables » à faire et visiter en quelques jours.

Je vous propose aussi toutes les informations pratiques : comment aller à Valence, où loger, comment se déplacer, où et que manger, etc.

Suivez la souris ! 😉

Combien de temps pour visiter Valence ?




plan de valenceBien qu’étendue et peuplée, la plupart des points d’intérêt se concentrent dans le centre-ville (vieille ville et alentours) et on en voit l’essentiel en trois jours.

La vieille ville de Valence, les quartiers alentours, la Cité des arts et des sciences, et le bord de mer, constituent les différents lieux dignes d’intérêt.

Si vous ne disposez que d’un week-end, pas de panique, vous pourrez déjà vous balader dans le centre et planifier un programme selon vos goûts !

Ensuite tout dépendra de votre intérêt pour les musées, découvertes plus insolites, et bien sûr, la farniente !

Comptez quatre jours pour en voir un peu plus, et quelques jours en plus pour vous reposer et profiter de la plage en été !

Bon à savoir : la plupart des musées et monuments de Valence sont fermés le lundi (sauf quelques exceptions) et ferment plus tôt (14h) les dimanches et jours fériés. Tenez-en compte si vous restez pour le week-end…

Ils sont également gratuits les dimanches et jours de fête, mais coûtent environ 2-3€ chacun en temps normal.

Visites guidées et cartes touristiques

 


 

La vieille ville de Valence (casco antiguo)

clocher de santa-catalina à ValenceC’est vraiment LE quartier à découvrir, là où se précipitent les touristes et où flânent les locaux. Car oui Valence est loin d’être une ville-musée !

Il est agréable de pouvoir flâner dans ses ruelles, admirer l’architecture gothique, Renaissance ou moderniste, se poser sur ses placettes, et bien sûr, découvrir les monuments !

Outre le fait de simplement s’y balader ou se poser en terrasse, on y retrouve la plupart des ‘incontournables » à voir à Valence.

La plaza de la Reina

Cœur battant de la vieille ville de Valence, on y admire l’étonnante façade de la cathédrale, de style baroque, et son campanile, le Miguelete.

La place, agréable, comporte de nombreuses terrasses pour profiter la dulce vida valencienne !

plaza de la Reina Valence

Visitez la cathédrale et grimpez sur le Miguelete

maquette de la cathédrale de ValenceLa cathédrale de Valence est probablement le monument incontournable de la ville !

Si l’intérieur gothique est plutôt sobre, on admire ses chapelles, en particulier celle du Saint-Calice et son très beau retable gothique en albâtre, aux magnifiques reliefs sculptés !

Ne manquez pas de faire le tour de la cathédrale pour admirer ses différentes portes, témoignage de son histoire…

Grimper dans le Miguelete permet d’obtenir une jolie vue sur l’ensemble de la vieille ville, et même au-delà ! Toujours sympa de prendre de la hauteur, non 😉

Attention, en journée, l’accès à la cathédrale est payant, visite du musée incluse, mais seulement jusqu’à certaines heures, ensuite c’est gratuit ! Horaires différents selon les saisons, voir le site officiel.

La plaza de la Virgen

plaza de la Virgen ValenceJuste derrière la plaza de la Reina, c’est la plus belle place de Valence, une vraie image de carte postale !

On y découvre le chevet de la cathédrale, ainsi que la basilique Nuestra Señora de los Desemperados (qui vaut le coup d’œil !) et une fontaine au style très italien, représentant le fleuve Turia qui arrosait Valence.

Jolie, agréable, que demander de plus ?

La basilique, de style baroque également très italien, vaut également le coup d’œil pour son superbe plafond peint et pour découvrir la statue de la vierge des Abandonnés, symbole de la ville.

Les souterrains de la Almoina

Juste derrière la place, vous pourrez effectuer ce parcours souterrain sous la ville, et découvrir les vestiges romains, wisigothiques, arabes…

Ouvert du mardi au samedi de 10h à 19h et le dimanche de 10h à 14h.

Tarif plein : 2€

Le marché central de Valence (mercat central)

marché central valenceVraiment un incontournable de Valence ! Édifié entre 1910 et 1928 dans un style « moderniste », il s’agit d’un des plus grands marchés couverts en Europe !

Outre sa belle architecture, on y découvre bien sûr toutes les spécialités locales : charcuterie, fromage (miam !) mais aussi fruits et légumes, et bien sûr poissons et fruits de mer ! Sans oublier les nombreuses douceurs !

Il est possible d’y déjeuner, j’y ai dégusté un très bon sandwich accompagné d’un jus d’orange pressé devant moi, à bon prix.

Mais attention, on reste debout, ou alors il faut faire comme la plupart des gens : manger sur les marches d’escalier !

Attention également, c’est un four en été !

Ouvert de 7h à environ 15h30, sauf le dimanche.

La Bourse de la soie (Lonja de la seda)

Lonja de la sed (bourse de la soie) à ValenceFaisant face au marché central, il s’agit d’un autre « incontournable » de Valence ! Ville marchande, cette belle bâtisse fut édifiée à la fin du 15 siècle dans un style gothique flamboyant, afin d’offrir un lieu de négoce.

Pour 3€, on y découvre un agréable patio d’orangers, et surtout une superbe salle gothique aux colonnes torsadées! Il s’agit d’une des plus grandes salles de ce genre dans l’architecture civile gothique.

Vous verrez aussi deux plus petites salles Renaissance dont on admire les plafonds à caissons, ainsi que des sous-sols voutés.

Mais clou de la visite : tous ces petits personnages sculptés sur les façades, parfois représentés dans des scènes plutôt cocasses ! Prenez le temps de les admirer !

Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h et le dimanche de 10h à 14h.

Tarif plein : 2€

salle gothique de la bourse de la soie

bas-reliefs bourse de la soie

Palais du marquis dos Aguas et musée de la céramique et des arts somptuaires Gonzalez Marti

portail du palais de Dos AguasOuf, voilà un nom bien long pour un très beau palais ! Certainement le plus beau de la capitale valencienne !

En arrivant devant son originale façade rococo en albâtre et son superbe portail sculpté représentant les deux fleuves qui arrosent la ville, on en prend déjà plein la vue !

Ce palais abrite le musée de la céramique, spécialité de la région, mais on y vient surtout pour la beauté de sa décoration.

Vous y découvriez de magnifiques salons d’apparat, une salle de bal, des chambres, un salon chinois… C’est vraiment très beau ! A ne pas rater donc…

La visite vous prendra environ 1h30, de quoi être facilement calée dans son planning !

Ouvert du mardi au samedi de 10h à 14h et de 16h à 20h, le dimanche de 10h à 14h.

Plein tarif : 3€

salle de bal du palais dos aguas

Le quartier du Carmen

street art dans le quartier du Carmen à ValenceNe manquez pas de flâner dans ce quartier, en pleine mutation, et très vivant la nuit ! La calle Caballeros est probablement la rue la plus charmante !

Elle part directement de la plaza de la Virgen. On y découvre de beaux palais, notamment la Generalitat de la communauté valencienne, qui ne se visite que sur rendez-vous mais offre une belle architecte gothique.

Ne manquez de partir à la découverte de son street-art ! De nuit, s’ajoutent les œuvres que l’on retrouve sur les rideaux de fer des commerces, souvent en rapport avec ces derniers d’ailleurs !

Au nord, nous avons flâné en journée dans quelques rues piétonnes et sur la plaza Carmen, sommes rentrés dans l’ancien couvent, abritant aujourd’hui un centre d’art contemporain du Carmen. Nous avons surtout admiré les deux beaux cloîtres gothique et Renaissance.

Entrée gratuite, de 11h à 21h du mardi au samedi.

cloître du centre d'art contemporain du Carme,

La casa de las Rocas

Située dans le Carmen, voilà une visite insolite ! On y découvre les chars et les géants défilant lors des fêtes du Corpus Christi. Spécialité valencienne, il s’agit bien plus que d’une fête sacrée ! Ancrée dans la tradition, c’est une véritable institution et une fête civile pleine de symboles aussi bien religieux qu’historiques.

L’entrée est gratuite et la visite vous prendre environ 30 mn, alors pourquoi vous priver si vous passez dans le coin ? 😉

Ouvert du mardi au samedi de 10h à 14h et de 15h à 19h, et le dimanche de 10h à 14h.

chars de la casa de las rocas

Grimpez dans les tours Serrano

Nous, rien à voir avec le jambon, hum. Ces tours défensives situées sur les bords du fleuve gardaient la vieille ville. A l’architecture typiquement militaire, l’intérêt demeure dans la vue qu’elles offrent sur les jardins en contrebas, et la vieille ville, bien sûr !

Accès du lundi au samedi de 10h à 19h mais fermeture variable selon la durée du jour en hiver… Le dimanche de 10h à 14h.

Tarif plein : 2€.

tours Serrano

Découvrez mon article global sur la vieille ville

La ville moderniste de Valence

Comme sa grande sœur Barcelone, Valence se dota au début du 20e siècle de beaux édifices Art nouveau ou « modernistes » comme on dit en Catalogne. S’ils moins nombreux qu’à Barcelone, ils valent également le détour !

La gare du Nord à Valence

Gare du Nord à ValenceA ne pas confondre avec celle de Paris, hum. Cette belle gare construite en 1907 fut inspirée du style Sécession viennoise mais arbore une belle décoration évoquant Valence ! Fruits sculptés, fresques…

L’intérieur, tout en céramique, vaut largement le détour ! Une des plus belles gares en Europe, assurément.

Les arènes

Juste à côté se trouvent les arènes, parmi les plus grandes d’Espagne. Elles abritent le musée taurin. Je me suis contentée de les admirer de l’extérieur mais vous pouvez les visiter si le cœur vous en dit.

La place de l’hôtel de ville (Plaza del Ayuntamiento)

A deux pas de la gare et située dans la vieille ville, cette jolie place triangulaire arbore de beaux immeubles, pour une harmonie complète !

place de l'hôtel de ville à Valence

L’hôtel de ville de Valence (Ayuntamiento)

Cette grande bâtisse de style éclectique vaut le détour ! On peut y pénétrer jusqu’à 14h45, grimper sur son balcon pour obtenir une jolie vue sur la place, et découvrir un très beau salon au style très « 1900 ».

Il abrite également un petite musée de la ville (gratuit).

salon de l'hôtel de ville de Valence

La Poste (Correos)

Juste en face, le bâtiment ne manque pas d’allure ! Là encore, n’hésitez pas à pousser les lourdes portes pour découvrir un intérieur joliment décoré et une superbe coupole !

Sur le côté, je suis allée voir les boites postales, représentées par deux lions la gueule ouverte. Même pas peur !

intérieur poste centrale de Valence

Le marché de Colon (mercat de Colon)

marché de Colon à ValenceUn peu plus loin, ce joli marché est un des plus beaux exemples du style moderniste !

Plus petit que le marché central, il fut transformé en galerie marchande sur le thème de la gastronomie.

Vous pourrez y déguster une bonne horchata de chufa chez Daniel par exemple.

Il s’agit d’une boisson typiquement valencienne à base de tubercule de souchet, au goût proche du lait d’amande.

La calle Ciril Amoros

Cette belle rue ravira les fans d’Art nouveau, avec son bel alignement d’immeubles modernistes ! Ne manquez pas la Casa Ferrer ou la Casa de los dragones.

N’hésitez pas à flâner dans le quartier, le nez en l’air. Ici, c’est moins touristique, assez chic, et plutôt pas mal !

Casa Ferrer

Casa Ferrer

Découvrez l’itinéraire moderniste

Le jardin Turia et la Cité des arts et des sciences à Valence

Valence, ce n’est pas qu’un joli centre historique ! Les points d’intérêt s’étendent au-delà.

La promenade et le jardin Turia

jardin Turia à ValenceSpécificité locale : le fleuve Turia, qui arrosait autrefois la ville, fut détourné de son lit d’origine après les inondation de 1957.

A la place, s’étend sur environ 7 km une agréable « coulée verte » constituée d’arbres bien sûr, mais également de terrains de jeu pour les sportifs, stades, parc pour les enfants, etc.

Véritable poumon vert, je l’ai trouvée très agréable, surtout au soleil en hiver ! En été, attention quand même, ça cogne et il y a peu d’ombre !

Mais voilà une balade originale, loin des voitures. C’est assez spécial de passer sous les ponts de l’ancien fleuve ! Certains sont d’ailleurs très beaux.

On peut également y admirer le Palais de la musique, à l’architecture contemporaine toute en transparence.

La Cité des arts et des sciences

cité des arts et des sciences La balade sur le jardin Turia est surtout le chemin le plus agréable pour atteindre la Cité des arts et des sciences, à l’architecture complètement futuriste, offrant une image bien différente de Valence !

Œuvre de l’architecte catalan Santiago de Calatrava et du mexicain Felix Candela, le complexe fut édifié entre 1998 (inauguration) et 2009.

Il se compose de plusieurs éléments qui valent chacun le coup d’œil !

  • Le palais des Arts Reina Sofia : dédié à la musique et au théâtre, à la forme très étonnante !
  • L’Hemisferic : en forme d’œil et sa paupière (qui s’ouvre !) c’est un peu l’équivalent de notre Géode. On peut donc y voir des documentaires, un planétarium, etc. A faire avec des enfants !
  • Le musée des sciences Principe Felipe : en forme de squelette de dinosaure, il s’agit d’un « temple du savoir », dédié aux sciences. Là encore, le public visé est plutôt les enfants.
  • L’Umbracle : jardin botanique couvert et dominant le reste du complexe.
  • L’Agora : là encore avec une forme assez originale, il s’agit d’un lieu ouvert seulement pour certaines manifestations.
  • l’Oceanografic : c’est l’aquarium de la ville ! En forme de nénuphar, il s’agit du plus grand d’Europe… et probablement du plus cher ! A 32€ l’entrée, il vaut mieux avoir le temps d’en profiter si vous décidez de le visiter.
  • Le pont de l’Assut de l’or : enjambant le complexe, il arbore une forme de harpe.

musée des sciences à ValenceMême si vous n’entrez pas dans les bâtiments, l’extérieur du complexe mérite largement le détour ! J’aime beaucoup ce genre d’architecture et j’ai trouvé le cadre très agréable !

Prévoyez du temps si vous comptez visiter le musée des sciences et l’Oceanografic…

Un peu avant d’arriver à la Cité, le tout est complété par la Palais de la musique, même si le style est plus simple…

Avec peu temps, vous pouvez prendre un bus qui part des tours Serrano ou de la plaza de la Reina, mais j’ai trouvé cela agréable de me balader dans l’ancien lit du fleuve !

La Cité est également à voir de nuit…

cité des arts et des sciences de nuit

 

Le musée des Fallas (museo fallero)

musée des fallas Situé à environ 10 mn de marche en remontant vers le centre, ne manquez pas cet étonnant musée ! Même si vous n’êtes pas trop musée, celui-ci est quelque peu différent.

Loin des musées d’art, on y découvre des éléments des fallas, ces fêtes typiquement valenciennes qui se déroulent mi-mars et qui sont un peu l’équivalent de nos carnavals !

Lors de cette fête sont présentés des personnages de carton-pâtes, souvent caricaturaux, qui ornent alors les places de la ville, défilent, avant de finir brûler ! Ce sont les ninots.

Chaque année la habitants élisent le ninot qui sera sauvé des flammes et envoyé dans le musée !

On y découvre donc une cinquantaine de personnages ou reconstitutions de scène, en plus d’affiches et quelques explications.

J’ai bien aimé ! Pour moi cela fait partie des « incontournables » à voir à Valence, et puis ça change un peu de ce qu’on peut voir ailleurs.

Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h, le dimanche de 10h à 14h.

Tarif plein : 2€

musée des fallas

Découvrez en détails le musée des Fallas !

Le bord de mer à Valence

port de ValenceEt oui, on aurait tendance à l’oublier quand on est au centre-ville, mais Valence reste une ville balnéaire et portuaire !

Seulement, son port et ses plages se situent à environ 4 km de la vieille ville, fait assez étonnant par rapport aux autres grandes villes portuaires de la Méditerranée !

Cependant, à moins de manquer de temps, il parait inconcevable de ne pas aller faire un tour au bord de mer de Valence !

Facilement atteignable en métro, tramway, ou bus, le port fut ré-aménagé en 2006 pour l’American World Cup.

On peut donc se balader sur son port de plaisance, admirer le bâtiment moderne Veles i Vents, l’ancienne douane ou entrepôt de style moderniste ainsi qu’une grue classée !

Ensuite, il est toujours agréable de se balader le long des plages, déguster une bonne paella, boire un verre face à la mer, etc.

bâtiment veles i vents sur le port de Valence

Veles i vents

Attention cependant, j’y étais en janvier, en semaine, et j’ai trouvé le coin plutôt mort. Même si c’est toujours agréable de voir la mer, ce n’est pas ce que j’ai préféré à Valence. C’est sans doute plus sympa un peu plus en saison !

L’été bien sûr, un bain de mer sera bienvenu pour se rafraîchir tant les températures peuvent être élevées !

Le quartier du Cabanyal

Derrière la plage, ce petit quartier en pleine rénovation était celui des pêcheurs. Entre façades colorées, street art et Art nouveau, il est sympa de s’y balader ! Bon, je me suis contentée de l’admirer en passant en tram…

façades du Cabanyal à Valence

Les musées du bord de mer

Pour compléter cette journée, avec un peu de temps, quelques petits musées vous attendent dans le coin ! Notamment le musée du riz, situé dans un moulin à riz du 19e siècle, le musée maritime, abrité dans les anciennes darses qui valent le détour pour leur architecture, ou bien le musée de la semaine sainte maritime.

Avec plus de temps…

Voilà, je pense vous avoir livré les « incontournables » de Valence, mais si vous restez plus longtemps, voici quelques pistes !

Les musées de Valence

Vous aimez les musées ? Ou bien vous cherchez quoi faire s’il pleut (oui, ça arrive aussi à Valence…), voici quelques idées…

Le musée des Beaux-Arts de Valence

retables dans le musée des beaux-arts de ValenceSitué en face de la vieille ville de l’autre côté de l’ancien fleuve et abrité dans un ancien couvent, il s’agit d’un des plus grands musées d’art en Espagne !

On y vient surtout pour ses grands retables du Moyen-Âge, typique de la région et de Catalogne, et pour découvrir les œuvres de Joaquim Sorolla, le plus connu des peintres valenciens.

Il est considéré comme le père de l’impressionnisme espagnol. J’ai pu admirer ses œuvres dans son musée de Madrid, et j’ai bien aimé !

A part ça, vous retrouverez la peinture espagnole habituelle. Je dois avouer que ce n’est pas trop ma tasse de thé. J’ai surtout aimé les retables et les Sorolla, et là encore j’ai préféré ceux admirés à Madrid…

Bon à savoir : le musée est gratuit et ouvert tous les jours sauf lundi jusqu’à 20h. Ça ne mange pas de pain d’aller y faire un tour avec un peu de temps…

Le musée d’art contemporain IVAM

Chaque ville possède son musée d’art contemporain et Valence ne déroge pas à la règle ! Ses collections sont présentées par roulement et s’y déroulent régulièrement des expositions temporaires.

La casa Mario Benlliure

Située au nord du Carmen, cette maison typiquement valencienne offre le calme de son patio mais présente également des pièces de vie de l’époque. Logiquement, on y retrouve des œuvres de ce sculpteur, mais aussi quelques-unes de Sorolla, son contemporain.

Le musée d’histoire de Valence

Il est situé à l’autre bout de la promenade du jardin Turia. Ce peut être sympa si on envisage de poursuivre la balade par là !

Avec des enfants : le musée de l’Iber

Situé en plein centre sur la calle Caballeros, et abrité dans un beau palais gothique, voilà un musée qui m’aurait bien plu ! Hélas, il n’est ouvert que le week-end hors saison… (tous les jours en juillet-aout).

Il présente environ 100.000 figurines miniatures reconstituants des événements majeurs de l’histoire de la péninsule ibérique.

Parcs, jardins, zoo

Quand il fait beau, quoi de plus agréable de profiter des extérieurs ! Outre la coulée verte, il existe quelques autres parcs et jardins à Valence.

Les jardins royaux (Pla del real)

Juste derrière le musée des Beaux-Arts de l’autre côté du fleuve, il est agréable d’y flâner en toute saison ! Le parc comporte même une roseraie à voir aux beaux jours.

jardin royal de Valence

Le jardin botanique

Situé non loin de la vieille ville, il vous en coutera 2€ pour le découvrir.

Le Bioparc

Un peu plus loin, sur les rives de l’ancien fleuve, il s’agit du « zoo » de Valence, mais ce dernier offre la particularité de montrer des animaux en semi-liberté. Pour 8€ en plein tarif, cela peut-être une bonne expérience, surtout avec des enfants !

Il est situé au sein du parc de la Cabeceria, gratuit.

Faire du shopping à Valence

Évidemment, pourquoi ne pas en profiter ! Rendez-vous sur la Gran Via de Colon pour découvrir les marques espagnoles ou internationales. Attention cependant, cette grande artère automobile n’est pas très agréable…

Vous pouvez aussi effectuer vos achats dans les centres commerciaux comme El Corte Inglès, équivalent espagnol de nos Galeries Lafayette.

Pratique, en été, c’est climatisé !!

Que manger à Valence ?

Un séjour à Valence ne serait pas complet sans découvrir les spécialités de la ville et sa région !

  • La paella : on ne la présente plus ! Première région productrice de riz en Espagne, c’est ici qu’est née la paella, plat célèbre hors des frontières ! Cependant, la paella valenciana se compose uniquement de poulet, lapin, haricots, fèves… On peut aussi déguster une paella de mariscos (fruits de mer) mais la « mixte » que l’on connait chez nous est une hérésie là-bas ! Bien sûr, cela n’empêche pas les restaurants touristiques de la proposer…
  • La fidéua : il s’agit d’une paella dont le riz a été remplacé par des espèces de vermicelles. On retrouve surtout cette spécialité en Catalogne mais de nombreux établissement en proposent à Valence.
paella valenciana

paella valenciana

  • La horchata de chufa : place aux boissons ! Il s’agit de LA spécialité valencienne par excellence ! Obtenu à base d’eau et de tubercules de souchet, son goût est proche du lait d’amande ou de noisette. Elle doit être servie bien fraîche ! On en retrouve un peu partout mais dans bon nombre d’endroits elle est servie bien trop sucrée à mon gout… J’ai trouvé mon bonheur chez Daniel (plusieurs succursales, la plus centrale étant située carrer Ferran à côté de la plaza de la Reina), où on peut la consommer non sucrée, ou bien en version « granizada » (avec de glace pilée). Elle se déguste également avec des fartons, sortes de biscuits à la cuiller à tremper dedans.

horchata de chufa

  • L’agua de Valencia : cocktail typique de la ville, à base de cava (mousseux catalan), jus d’orange, gin ou vodka.

agua de valencia

  • Les churros con chocolate: bon, ce n’est pas valencia, mais il est toujours agréable d’en manger lors d’un séjour en Espagne ! Avec un bon chocolat chaud épais, miam ! La chaine Valor, sur la plaza de la Reina, est une valeur sûre !

churros con chocolate

  • Zumo natural : ou jus d’orange pressé, avec les oranges de la région, c’est un délice ! Sachez que la saison des oranges se situe entre fin janvier et début mars.

Voilà, vous avez désormais une bonne idée de comment occuper vos journées lors de votre séjour à Valence !

Préparer son voyage à Valence

Quand partir à Valence ?

Valence jouit d’un climat méditerranéen. Avec 300 jours de soleil par an, il y fait beau un peu toute l’année, mais attention aux fortes chaleurs estivales !

température à Valence en janvier

température en janvier

L’hiver reste ensoleillé et Valence peut s’avérer être une destination sympa pour un city-trip hivernal. De quoi se couper de la grisaille ! Attention cependant, le temps peut aussi être instable, on n’est pas à l’abri de la pluie, mais dans le fond c’est un peu tout le temps pareil…

J’y suis allée en janvier et en février et j’ai eu jusqu’à 22 degrés en journée ! De quoi faire son plein de vitamine D !

Il y fait de plus nuit plus tard qu’en France (environ 30 mn d’écart par rapport à Paris). Attention quand même à la baisse des températures en soirée.

Le printemps et l’automne sont des périodes agréables, mais aussi plus touristiques.

En revanche l’été est un four, il n’est pas rare que les températures avoisinent les 40 ou 45 degrés ! Ne venez donc que si vous supportez la chaleur et que vous comptez profiter des plages ! Heureusement, tout est climatisé et les horaires sont adaptés (les fameux horaires espagnols, avec la siesta en milieu d’après-midi !)

Comment aller à Valence

En avion

aéroport de ValenceA part la voiture, le plus simple reste l’avion ! L’aéroport de Valence-Manises est desservi depuis Orly par la compagnie Transavia, et depuis Beauvais par Ryanair, deux fois par semaine.

Ryanair dessert aussi la ville depuis Marseille, et Volotea depuis Nantes.

En train

S’il n’existe pas de liaisons directes depuis la France, vous pouvez rejoindre Valence en provenance d’autres villes espagnoles.

Valence est située à 3h de train de Barcelone (train rapide AVANT) et 2h30 de Madrid via l’AVE, le TGV espagnol. Attention, les tarifs de la RENFE ne sont pas si donnés, il revient souvent moins cher d’effectuer un aller-retour en vol low-cost !

Où loger à Valence

appartement à ValenceValence est une grande ville mais son centre historique possède une taille limitée. Le mieux est de loger directement dans le centre ou à proximité immédiate.

Il peut être intéressant de loger un peu en dehors du centre, ce sera moins cher, et si vous êtes proche d’une station de métro, ce sera plus simple pour rejoindre l’aéroport.

J’ai par deux fois trouvé mon bonheur sur le site Airbnb, pour environ 40€/nuit (en hiver) tout compris, à chaque fois à une dizaine de minutes à pied de la vieille ville et proche du métro.

L’été, si vous venez pour profiter de la plage, vous pouvez loger non loin.

Comment aller de l’aéroport au centre de Valence

le métro dans l'aéroport de ValenceL’aéroport est situé à environ 8 km du centre-ville de Valence. Le plus simple est de prendre le métro (lignes 3 et 5), à 4,90€ le trajet en 2019. Comptez environ 20 mn de trajet direct.

Seul bémol : aucune ligne de métro ne dessert la vieille ville. Si plusieurs stations sont proches, en logeant dans le centre historique il faudra soit continuer à pied, en bus ou taxi.

Mais rassurez-vous, à moins de loger très loin, vous ne devriez pas avoir beaucoup à marcher !

Les taxis proposent un tarif fixe de 20€ pour aller dans le centre, intéressant quand on est plusieurs.

Il existe également des bus, comptez environ 50 mn.

Comment se déplacer à Valence

plan du métro de ValenceA pied ! C’est le plus simple pour découvrir le centre-ville. Mais selon où vous logez, ou pour découvrir des endroits plus excentrés, comme le bord de mer, il vous faudra prendre les transports.

Le métro de Valence est pratique et fiable, mais s’il va loin, il est peu dense en ville et ne dessert pas la vieille ville. Il sera cependant utile pour aller à la plage.

Plan haute résolution du réseau de métro et tram en 2018

Infos et tarifs sur le site officiel.

Voilà, j’espère que cet article vous aura aidé à préparer votre voyage et donné envie de découvrir Valence ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *